Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Bornes / Aravis > Le Petit Bargy en (presque) aller-retour par la tête des Bécus (sortie du 12 aout 2020)

Le Petit Bargy en (presque) aller-retour par la tête des Bécus : Sortie du mercredi 12 aout 2020 par Diab

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Terrain parfaitement sec et propre.

Sentiers associés

2 Le Chalet Neuf > Le Reposoir : Emprunté à la montée, pas en entier (bifurqué au croisement qui permet de monter à la tête des bécus). Beau sentier, avec des raidillons qui sont je pense pour la plupart roulables avec des jambes et une bonne technique, pour ma part j'en ai roulé environ les 3/4. La redescente une fois passée les croix doubles et fort agréable.

NR Le Petit Bargy > La Tête de Bécus > La Flèchière. : 100% portage à la montée, parfois acrobatique. Les conifères sont envahissants et ont tendance à attraper les roues du vélo sur les épaules. Lapiaz magnifiques. À la descente, des sections roulables sur le "plateau" du Petit Bargy. 99% roulable (T3 avec des passages T4, E2) sur la fin, dès que l'ont sort des éboulis.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir trace GPS

Il me faisait de l’œil depuis un moment. Aujourd'hui fut le jour choisi pour y aller.

Je suis donc parti du Reposoir, afin de monter par le sentier de l'alpage de la Forclaz. Avec les conditions climatiques, il m'a cassé les jambes dès le départ, j'ai bien cru que j'allais faire demi-tour une fois arrivé aux chalets d'alpage. Mais la suite en sous-bois fut plus fraiche, et est surtout plus intéressante, un peu technique, moins monotone que les 100 premiers D+, et j'ai retrouvé mes jambes.

Entre les chalets d'alpage et le lieu-dit des "croix-doubles", c'est une succession de replats et de raidillons plus ou moins raides et plus ou moins caillasseux (ce mot existe, puisque je viens de l'inventer). Je suis assez content de ma performance sur ces passages, je n'ai fait que 2 portages relativement court, le reste est passé à la pédale. Beaucoup mieux qu'à mon précédent passage, mais en même temps, à mon dernier passage, j'avais 10kg dans le sac et le J1 de mon tour dans les pattes (voir l'épisode précédent :P )...

Ensuite, petite descente jusqu'à quitter le sentier de Chalet Neuf. Section agréable, roulante et bien adhérante mais un peu tech, ça va vite et y'a du "flow" comme j'aime.

Ensuite on arrive dans le dur. On prend à gauche, on passe définitivement le vélo sur le dos et c'est parti pour 400m de D+. J'ai beaucoup insulté les sapins qui ont a de multiples reprises agrippé les roues de mon vélo. Les 200 premiers D+ sont assez simples (hormis les conifères accrocheurs). On arrive ensuite en vue d'un éboulis.
Si vous êtes venus ici pour vous faire plaisir en descente, ne cherchez pas plus loin, faites demi-tour et profitez de ce que vous venez de grimper.

Si vous êtes venus pour pouvoir vous vanter d'avoir fait le Petit Bargy avec le vélo (et je dis bien "avec" et pas "a vélo", ni "sur le vélo"...), continuez et abandonnez tout espoir...
Je m'engage donc dans l'éboulis, au début ça va (enfin, y'a toujours des conifères de partout...), et puis la pente se redresse, et on est à moitié dans un éboulis, à moitié dans un lapiaz, et il faut commencer à vraiment faire attention à où on met ses pieds ET à pas cogner/coincer les roues du VTT... D'autant plus que j'avais un sac relativement petit, le vélo était mal calé.
J'avale 100m de dénivelé en un temps record (dans le mauvais sens du terme), puis on arrive sur la crête des bécus et du Bargy : la pente se calme et on alterne entre Lapiaz et prairie. Dans la prairie, je pousse, dans les Lapiaz, je porte. Toujours rien de très agréable, mais je suis pas là pour me faire plaisir, je suis là pour valider le sommet (qui a dit "fierté déplacée" ?). C'est long, très long, j'ai l'impression que ça n'en finit pas. Il fait chaud, il n'y a quasiment jamais de coup de vent... mais je fini par arriver au bout.

Pause casse-croûte à la croix, je papote avec les quelques groupes de randonneurs qui sont déjà là ou qui arrivent, faut dire que j'attire la curiosité avec le vélo...

Vient ensuite le moment de la descente. Je m'équipe consciencieusement (genouillères, coudières, casque intégral), et j'appréhende un peu. Je sais que je vais pas rouler beaucoup et que ça va pas être une partie de plaisir tant que je serai pas sorti de l'éboulis dont je parlais plus haut.
Finalement, il y a quelques sections roulantes entre les lapiaz, et c'est un peu pour ça que je suis monté, pour rouler en haut du Bargy ! Je m'offre même quelques (très, très, très) brefs roulages sur les lapiaz. Mais cela reste une énorme majorité de poussage et de portage.
On attaque ensuite la descente dans les éboulis et, au final, même si il faut vraiment faire gaffe à où je mets les pieds et souvent se servir du vélo comme ancrage supplémentaire au sol, ça passe plus vite et plus facilement que je ne le craignais.

Et puis je sors de l'éboulis. Il reste quelques épingles et successions de marches trop dures pour moi, mais à 99%, c'est gaz et dré dans l'pentu. Ca accroche, c'est joueur, c'est technique, bref, c'est tout ce que je cherche dans une descente en montagne. Une fois rejoint le sentier du Chalet neuf, je décide de finir la descente par La Cha et Malatrait plutôt que continuer à reprendre le chemin de montée. Décision... contestable : c'est toujours top jusqu'à La Cha, mais ensuite, c'est du chemin carrossable...
Petit passage en single relativement plaisant sous malatrait, puis de nouveau chemin carrossable puis on rejoint la route de la Colombière, et la voiture.

Au final, une sortie que je suis content d'avoir fait mais il n'y a que peu d'intérêt "vélo" à aller jusqu'en haut.
En plus, j'ai pas vu de Gypa, et ça, c'est un énorme échec.

J'ai des plans GoPro à dérusher, je verrais si ils sont propres et si ça vaut le coup de les ajouter ici.

Distance réelle parcourue : 14 km
Denivelé réel effectué : 1067 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Aousse, le jeudi 13 aout 2020 à 10:32

Parfois l'envie l'emporte sur la raison ! Belle sortie et récit en tout cas merci du partage :cool:
Cette sortie
fait écho à la tienne

» Par JB74, le samedi 15 aout 2020 à 14:46

Le Bargy en vélo, fallait oser. Merci pour le défrichage, et bravo pour avoir eu le courage de monter le vélo en haut

» Par Aousse, le samedi 15 aout 2020 à 14:50

Faut être un peu bargy pour monter là haut :lol:

» Par LesMiaz, le mercredi 19 aout 2020 à 23:45

Une photo des lapiaz du Petit Bargy, cela manque, c’est un décor merveilleux. :roll: :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.