Ski
Par Phil'Ô le 07.06.12
Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Ligures > Mont Bertrand > Tour et sommet par le Vallon de Réfréi, les crêtes frontalières et les Fraches > Sortie du 19 septembre 2015
 Topo validé par la modération

2482 m Mont Bertrand : Tour et sommet par le Vallon de Réfréi, les crêtes frontalières et les Fraches

17 km le long de la frontière franco-italienne sur un sentier alpin qui suit intégralement la ligne de crête !
Voici la quintessence d'un parcours panoramique !
Mais il se mérite au prix d'un gros dénivelé en portage.

Données techniques

Département : Alpes-Maritimes
Massif : Alpes Ligures
Longueur [?] : 46 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 200 m.
Portage Oblig. [?] : 1800 m.
SPR [?] : (90/2/8)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : ASF3

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (10/10)

Départ/Accès

Départ : Tende (823 m) - De Nice > Menton > Ventimille > Direction Col de Tende par la Vallée de la Roya

De Briançon > Guillestre > Vars (ou Gap > Barcelonnette) > Col de Larche > Borgo San Dalmasso > Limone > Tunnel du Col de Tende

Tende est desservie par une ligne de train régulière : clic
Infos gare...

Itinéraire

Tende > Vallon du Réfréi > Col de la Celle Vieille :
Du centre du village, emprunter la route du Réfreï jusqu'à son terminus (Les Granges de la Pia). Attaquer le portage sur un large sentier muletier (empierré) qui s'élève en lacets.
Juste après avoir franchit Castel Tournou (un piton rocheux aménagé en blockhaus), le sentier roule à nouveau.
Attention à la balise 317 ne pas monter sur la piste que l'on croise mais redescendre légèrement pour trouver le sentier.
A nouveau du portage pour franchir le verrou sous le hameau perdu du Réfréi (encore habité).
Continuer à grimper (alternance de poussages/pédalages) et franchir le ruisseau pour retrouver la balise 314.
Grimper environ 30 m de D+ et repérer le sentier assez bien marqué mais non balisé qui grimpe (portage/poussage) dans le vallon de Bachialon.
Dépasser la bergerie de Sénéca et grimper les larges lacets un peu défoncés par l'érosion et le passage d'animaux pour finir par une traversée qui conduit au Col de la Celle Vieille.

Col de la Celle Vieille > Cime de Vélègue > Mont Bertrand > Colla Rossa > Cime Missoun > Pas de Tanarel > Mont Saccarel :
Du col rester sur la ligne de crête qui part Sud-Ouest et rejoindre le Col de L’Évêque.
Grimper en poussage à la balise 327b et continuer sur la ligne de crêtes par la Cime de Vélègue puis atteindre le Mt Bertrand et sa grande croix en métal.
Du sommet, revenir sur ses pas et à la borne frontière 259 entamer le contournement du Mt Bertrand par son ubac.
Attention quelques pièges, deux ou trois petits éboulements et deux pierriers fourbes à traverser avant d'arriver sur Colla Rossa, étrange résurgence de pélites rouges très localisée.
La grimpette reprend jusque sous la Cime Missoun.
Puis le sentier prend un profil descendant, parfois cassant mais plus généralement herbeux jusqu'au Pas de Tanarel.
Le franchir et continuer en face sur la dorsale herbeuse.
Le sentier rejoint la piste qui grimpe à la Cime de Saccarel. Rejoindre le Pas de Saccarel par la piste ou le sentier qui grimpe en face bien marqué mais qui nécessite du poussage/portage.

Mont Saccarel > Pas de Colla Ardente > ND des Fontaines > La Brigue > Col de Bosélia > Tende :
Prendre le sentier très technique sur le haut (lacets très exposés et empierrés - T5) qui descend au Pas de Colle Ardente.
Prendre à la balise 270 la direction du Vallon des Fraches. Après une brève mise en bouche très roulante, les lacets empierrés et serrés (T4/T5) se succèdent jusqu'à la balise 268.
Puis le sentier devient roulant. Attention cependant car il est étroit et quelques pièges peuvent surprendre.
Quelques passages bien exposés. Enfin rejoindre ND des Fontaines par une nouvelle vague de tabassage.
Un peu de route pour dérouler jusqu'à La Brigue.
Franchir les 2 ponts (un à l'entrée l'autre à la sortie du village) et juste avant la maison de retraite grimper sur le GR52A.
Encore du portage jusqu'au Col de Loubaïra.
Du col, prendre la piste qui grimpe tranquillement jusqu'au Col de Boselia.
Dépasser la balise 285 d'une centaine de mètre et le magnifique sentier est sur la gauche.
Un bijou, roulant et technique.
Du joli T3 pour finir cette belle boucle.
A la balise 60, attention à ne pas suivre l'indication Tende qui part à gauche en descente. Remonter environ 30 m de D+ pour finir au camping par de magnifiques lacets.

Trace GPS


| QRcode | Plus | IGN | VTTrack

Remarques/Variantes

Variantes :
On peut rejoindre le Col de Bosélia par un portage plus direct à l'entrée de La Brigue.

On peut éviter la dernière montée au Col de Bosélia, soit en réalisant une navette, soit en prenant le train entre La Brigue et Tende. Cela enlève environ 400 m de D+/- au topo dont 300 m de D+ en portage.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Point d'eau :
Au Réfréi (ruisseau capté) puis dans les ruisseaux.
Fontaine à la Brigue et à Tende.

Terrain :
Rocailleux dans les fonds de vallées, alpages herbeux (avec trous et pierres) sentiers militaires. Quelques éboulements (courts) obligent à descendre de vélos dans le contournement du Mt Bertrand.

Sentiers associés : Borne frontière 259 > Cime Missoun > Pas du Tanarel   Mt Bertrand <> Borne frontière 259   Pas du Tanarel <> Pas de Basera (sous le Mt Saccarel)   Mont Saccarel <> Pas de Colle Ardente   Col de Bosélia <> Tende   Pas de Colle Ardente <> ND des Fontaines (par les Fraches)   Colla Rossa <> Balise 292   Balise 292 <> Bergerie de Chambeuil (balise 291)   Bergerie de Chambeuil (balise 291) <> Morignole   Vallon de Bens
Hébergements associés : Rifugio Don Barbera (Col des Seigneurs - Marguareïs)   Gîte les Carlines (Tende)

Sortie(s) GPS associée(s) : 25.06.16 19.09.15 08.06.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Phil'Ô, le vendredi 08 juin 2012 à 22:04 (10/10)

Magnifique parcours panoramique. Mais attention, à ne pas mettre sous toutes les roues. Gros gros portages et descentes nécessitant une attention permanente.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Mont Bertrand, Tour et sommet. Essai de boucle par la Baisse d'Ugail et Colla Rossa depuis Morignole. : Sortie du samedi 19 septembre 2015 par Phil'Ô

Participants : popeye

Remarques terrain

Juste parfait

Sentiers associés

2 Mt Bertrand <> Borne frontière 259 : Génial et ludique. Quelle vue

3 Borne frontière 259 > Cime Missoun > Pas du Tanarel : Fait que jusqu'à Colla Bassa ce jour. Génial car sans nebbia

NR Colla Rossa <> Balise 292 : Galère. A ne surtout pas tenter en plein été

NR Balise 292 <> Bergerie de Chambeuil (balise 291) : Galère suite, sauf que parfois ça roulotte un peu

4 Bergerie de Chambeuil (balise 291) <> Morignole : Génial. Si les épines avaient bien voulu nous laisser tranquille, cela aurait valu un 10/10

3 Cime de L'Evèque <> Balise 327c : Pris à la montée, c'est juste méga panoramique

NR Baisse de Crouseta <> Balise 327c : C'est soit une piste immonde et raide, soit un cheminement exposé qui franchit de mini barres ou une forêt dense. Préférer suivre la piste (si c'est possible à tester)

3 Baisse de Crouseta <> Baisse d'Ugail : Très sympa à remonter (peut être un peu rectiligne à descendre), mais cela devient une piste au dessus de 1550 m

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Morignoles > Baisse d'Ugail > Cime de l'Evèque > Mont Bertrand > Colla Rossa > Morignole par Chambreuil

Un bon de sortie négocié à l'arrache, j'ai plein d'idées de défrichages et Laurent qui pour une fois est dispo... Je lui vends ce parcours qui me trotte dans la tête depuis un bon moment (en fait depuis que j'ai foulé le Mont Bertrand pour la première fois).

RDV est pris tôt pour pouvoir rentrer tôt (obligations familiales réciproques). Nous décollons de Morignoles à 7h50. La montée sur la piste passe bien malgré les quelques 4x4 qui nous enfument (c'est l'ouverture de la chasse ici et les champignons sont sortis)...
On est bien content de quitter la piste et d'attaquer le sentier qui se roule lorsqu'il n'est pas trop incliné.
Puis on rejoint une piste et on grimpe jusqu'à la Baisse de Crouseta. On continue sur une piste secondaire qui monte mort raide et qui a condamné le sentier qui existait. Après le fort, la piste file au Nord et nous allons suivre le balisage qui grimpe sur la ligne de crête... Bon ce fut sportif, car raide et parfois bien engagé pour franchir quelques petites barres. On arrive à la balise 327c avec soulagement. Nous décidons de ne pas grimper directement au sommet (trop raide et on devine certains passages exposés avec un VTT sur le dos... de plus mes souvenirs ne me disaient rien de bon de cette section).
Le sentier est peu visible mais nos yeux sont tournés vers le Marguareïs et le Mercantour qui se dévoilent sur un ciel bleu azur. Pas de bug sur l'itinéraire et on sort de la forêt de mélèzes. L'ancien berger du coin en vadrouilles va nous rejoindre et nous faire la conversation jusqu'à la Cime de l’Évêque (quel bavard :roll:).
Nous grimpons vers le Bertrand alors que lui file au Nord.
Après quelques centaines de mètres la déclivité permet de rouler sur ce magnifique sentier, qui pour une fois n'est pas pris dans la Nebbia.
On atteint le sommet vers les 11h30 et on va profiter un peu du panorama. La suite, je la connaissais mais sans Nebbia, c'est juste magnifique.
Arrivés à Colla Rossa, la découverte commence. On a très peu de visu sur le supposé sentier et on navigue au GPS. De temps en temps les traces de peinture nous rassurent, mais niveau pilotage, c'est 0 et tout à côté du vélo ! La suite ne s’annonçant pas de meilleure facture, je propose à Laurent un plan B mais après un rapide conciliabule, on reste sur ce défrichage. Au moins on saura vraiment ce que vaut cette descente directe sur Morignole.
Bon et bien rien de meilleur ne nous attend, ce sera une suite ininterrompue de longs poussages, de points GPS et de quelques tentatives de roulages tendues. Arrivés à la balise 292 (oui, il y a bien une très vieille balise dans ce no mans land) nos espoirs reprennent car le sentier est un peu mieux défini et on arrive a rouloter malgré la surface vraiment très piégeuse. Lorsqu'on sort de la zone de pointillés sur IGN nous espérons être tirés d'affaire. D'ailleurs on s'est dit que bien que cela ait duré prés de 45 minutes, cette traversée n'était pas si galère que ça.
Malheureusement un peu plus bas, le sentier se perd à nouveau, mais là seul le GPS nous sauvera la mise :ill:. Aucun indice ne nous permet de deviner où il se trouve. Après un bon jardinage et une fois retrouvé, le sentier devient un peu roulant et mieux marqué, par contre la végétation devient agressive... voir très agressive :evil:... Les sortes de rosiers sauvages nous lacères les tibias et les avant-bars (car bien sûr nous n'avons pas pris nos protecs... faut dire qu'il faisait déjà bien assez chaud comme ça :oops:). Nous rejoignons une bifurcation avec un autre sentier (enfin, lui aussi théorique, car tracé uniquement sur la carte et indiqué sur la balise mais invisible sur le terrain) et continuons la descente au niveau de la bergerie de Chambeuil. A partir de là, le sentier devient enfin juste génial. Vraiment dommage que la végétation continue à nous agresser régulièrement. Bon, positivons il nous reste 650 m de D- sur un sentier, toujours technique (T4/T4+/T5 rares), sans relâche, mais jamais extrême ni exposé. On arrive à Morignole avec la banane. Ca c'est fait, mais pas sûr qu'on y reviendra d'aussi tôt :roll:


Distance réelle parcourue : 25 km
Denivelé réel effectué : 1600 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Le ded, le samedi 19 septembre 2015 à 22:04

Ça a l'air bien quand même :roll:

» Par Phil'Ô, le samedi 19 septembre 2015 à 22:23

Oui, la montée par là est validée même si c'est physique, ça reste plus court et direct que par le Refrei que j'avais indiqué dans le topo. La descente décrite dans le topo jusqu'à Tanarel est parfaite.

J'ai voulu tester cette boucle pour proposer ce sommet avec un topo affichant des stats humaines. J'avais deux solutions,
- soit par Colla Rossa (mais je n'avais aucune info), Le truc c'est que malgré le net, je n'avais rien pu trouver sur cette descente (normal, il doit y avoir 2 pelés qui l'empruntent chaque année... pour 2015 c'est fait :P )
- soit par Tanarel et Bens, mais ça finit par du D- sur goudron ou une boucle supplémentaire (qui aujourd'hui je le sais, n'aurai pas beaucoup roulé à la descente). J'ai choisi l'inconnu total... Voilà c'est le prix à payer des défrichages, mais on ne regrette pas, car le final, même s'il était sale, nous a mis une belle banane :cool:

Parce que là, quand même plus de 50 % de la descente s'est faite à côté du vélo :ill: . 45 minutes à pousser son vélo pour un travers peu roulant et à vue dans de grandes pentes herbeuses, il y a plus sexy :roll: . Et puis le final, bien que ludiquo/technique, nous a bien lacéré les avants bras et les tibias à cause de la végétation envahissante.

Bref, le topo humain du Bertrand se dessine de plus en plus clairement maintenant :wink:

» Par lolo, le dimanche 20 septembre 2015 à 14:08

L'important c'est d'en avoir pris plein les yeux! On a de tellement beaux coins a coté de la maison!

» Par Laurent Couturier, le dimanche 20 septembre 2015 à 17:56

Bien cool au final, les mollets entaillés ont cicatrisé avec l'eau salée de la mer :P

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.