Ski
Par titeuf le 03.06.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Doubs > Mont d'Or > Grande Traversée du Jura > Sortie du 13 aout 2011
 Topo validé par la modération

1461 m Mont d'Or : Grande Traversée du Jura

La Grande Traversée du Jura est une grande classique de VTT.
Parcours très roulant globalement, l'humidité peut compliquer de situation : une météo clémente est de rigueur et le terrain sec à privilégier.
Je vous conseille l'excellent guide Chamina qui nous a inspiré ce parcours.

Données techniques

Département : Doubs
Longueur [?] : 414 km.
Denivelé (+/-) [?] : 8400 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 150 m.
SPR [?] : (30/40/30)

Nb de jours : 4, 5, 6, 7, +7
Cartographie [?] : 3426OT

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (8/10)

Départ/Accès

Départ : Mandeure (400 m) - En vélo depuis la gare de Montbéliard

Itinéraire

De Montbéliard rejoindre Mandeure par 13 km de route, point de départ de la GTJ, grande Traversée du Jura.
Pour l'itinéraire, je renvoie au guide Chamina ainsi qu'au tracé GPS joint (attention, la trace démarre à Pont de Roide, après Maudeure).
Arrivée à Hauteville-Lompnes, une descente de 14 km amène à la gare de Tenay.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Cornabay   Les Essarts   Fort du Larmon   Les Ronds   Les Coudrettes   Mont d'Or (versant Nord)   Vuillet   Villeneuve > Foncine-le-Haut   La Combe du Vert   La Loge > Ponard   Bief de la Chaille > Pont Perroud   Chalet St-Patrice > La Vie Neuve   Les Planes   Les Belvédères de la Roche Fauconnière

Remarques/Variantes

www.sbb.ch/fr/ Nos amis suisses toujours plus efficaces pour afficher clairement des horaires de train et les correspondances même en France!!!

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain globalement très "roulant" alternant longues montées, descentes rapides et techniques, que du bonheur !!

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.09.18

Photos

Le Topo officiel de la GTJ.
Le Topo officiel de la GTJ. [par miarnaud]
Le point sans doute le plus spectaculaire du parcours : le Château de Joux vu du Fort du Larmont !
Le point sans doute le plus spectaculaire du parcours : le Château de Joux vu du Fort du Larmont ! [par miarnaud]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par miarnaud, le mercredi 26 septembre 2018 à 17:07 (8/10)

Points de vue "grand large", pâturages à perte de vue, forêts profondes, tout y est le tout dans du bien roulant sur la majeure partie...

» Par SamyTerje, le lundi 19 aout 2013 à 18:38 (6/10)

Si tu aimes le XC roulant, alors tu vas adorer la traversée du Jura par ses paysages et ses quelques sections techniques. Très sympa aussi pour l'itinérance... mais bon côté sentiers mono-trace, on est trop loin du compte et trop de portions se font sur route ou pistes larges! Un peu d'optimisation est sûrement faisable avec l'aide des Jurassiens et VTTouriens ;-)

Sinon ok sur le T3 pour la durée... mais côté technique c'est plutôt T2 à mon avis.

» Par francois, le mardi 30 aout 2011 à 13:59 (9/10)

Très belle traversée variée; l'itinéraire est constamment intéressant avec pas mal de sentier parfois un peu technique, c'est du vtt et pas du cyclotourisme. Physique au départ, plus cool à la fin avec des vues superbes sur les Alpes. Un beau voyage.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Mont d'Or, Grande Traversée du Jura : Sortie du samedi 13 aout 2011 par francois

Participants : Patricia

Remarques terrain

Très humide entre Pontarlier et Mouthe suite à des orages.

Récit de la sortie

Magnifique traversée sur terrain bien roulant (très peu de poussage et pas de portage) avec de bonnes portions de sentiers parfois un peu techniques. La trace est toujours intéressante et si parfois elle semble un peu "tordue", il y a toujours une bonne raison (paysage, intérêt vtt, etc...).

Découpage en 8 étapes:
Montbéliard - Trévillers; 45 km; 1300 m de D+.
Trévillers - Morteau: 70 km; 1700 m de D+.
Morteau - Les Monts de Verrière: 60 km; 1300 m de D+.
Les Monts de verrieres - La Chapelle des Bois: 50 km; 800 m de D+.
La Chapelle des Bois - Lamoura: 45 km; 800 m de D+.
Lamoura - Giron : 45 km; 800 m de D+
Giron - Ferme du Retord: 45 km; 900 m de D+
Ferme du Retord - Hauteville - Tenay: 65 km; 1100 m de D+.

Nous avons décidé de le faire "cool", en 8 jours afin de profiter des lieux et de visiter un peu; on peut faire beaucoup plus court, en fonction de son niveau.

Nous avons laissé la voiture vers l'arrivée, au camping de Chaley (à 5 km de la gare de Tenay); nous avons rejoint Montbéliard en train depuis Tenay via Lyon et Besançon et nous sommes partis à vtt de Montbéliard pour rejoindre le tracé de la GTJ à Mandeure (15 km de la gare).

Nous l'avons fait "de gîte en gîte" (en réservant quelques jours à l'avance) plutôt qu'en autonomie totale (tente, sacoches, etc...), ainsi les vélos sont moins lourds et plus adaptés au tracé: il s'agit vraiment de vtt avec quelques portions techniques et pas de cyclotourisme avec des sacoches... Nous avions chacun une sacoche de guidon et une sacoche de selle; j'avais en plus un sac à dos de quelques kgs. Il faut prévoir un minimum de vêtements (un tee shirt, une petite polaire, une veste gore tex (indispensable, météo parfois instable), et un tee shirt de rechange pour être présentable le soir au gîte; il faut aussi un minimum de matériel de réparation: chambres à air, rustines, multi-outil, pince, dérive-chaîne, huile, clé à rayon, quelques rayons.

On trouve assez régulièrement des épiceries pour se ravitailler.

Le guide Chamina est très bien fait et très pratique pour préparer et suivre ce parcours très bien balisé tout le temps.

Jour 1: Montbéliard - Trévillers.

Je m'y suis pris un peu tard pour réserver les gîtes et en ce WE du 15 aout, je n'ai rien trouvé avant Trévillers (Hôtel de France, très bien): ça fait beaucoup pour une demi-journée (le train arrive vers 14h) mais on n'a pas le choix... La traversée de Montbéliard se passe bien et il ne nous faut qu'une heure pour arriver au départ, à Mandeure. petite visite du théâtre romain (un des plus grands d'Europe à l"époque !) et c'est parti ! D'emblée, le ton est donné: montée sur sentier assez raide puis magnifique parcours sur single. Grosse remontée après Pont de Roide, encore une belle descente sur sentier, encore une grosse montée, une traversée sauvage des plateaux et une belle descente pour rejoindre St Hyppolite; il fait chaud, c'est dur pour la dernière remontée où une crampe me guette à la cuisse droite: on est partis trop fort et on le paiera les deux jours suivants. Arrivée à l'hôtel à 21h, fatigués, affamés. Patricia accuse le coup quand je lui annonce que demain ça sera pire, je n'ai pas trouvé d'hébergement avant Morteau, à 70 km d'ici... je luis propose maintes fois de raccourcir un peu les étapes en utilisant la tracé de la "GTJ light": elle refusera à chaque fois: tétue, la Patricia !

Jour 2: Trévillers - Morteau.
Grosse journée en perspective, on démarre assez tôt, vers 8h30. Ça commence cool par une longue descente (après une petite montée quand même !) pour rejoindre les gorges du Doubs. magnifique parcours (avec des montées et des descentes) dans les gorges avec de superbes point de vue (Échelles de la Mort, Saut du Doubs, etc...). C'est quand même bien physique avec du dénivelé et de belles et raides remontées (et descentes). S'ensuit un magnifique passage sauvage pour traverser un plateau où la pluie s'invite; mais le rythme est bon et le parcours superbe, ça roule ! On arrive à Morteau assez tard, vers 19h, sous la pluie qui s'intensifie. Bon repas et nuit réparatrice malgré de gros orages.

Jour 3: Morteau - Les Monts de Verrière.

Il fait mauvais, on part tard d'autant plus que l'étape est plus courte (j'ai donné quelques coups de fil la veille pour rajouter un jour et changer les hébergements...). On visite en passant le musée de Grand Combe Chateleu, très intéressant. Puis ça repart sous une belle averse mais globalement, le temps s'arrange et il y a même bientôt du soleil !
Le passage montant au dessus de Pontarlier est difficile et très boueux mais Patricia a décidé de ne pas emprunter un mètre de la GTJ "light" (une bonne petite route goudronnée) et on pousse donc nos vélos dans la boue. Ça nous mène à un beau point de vue sur la cluse puis à une belle descente et aussi une belle remontée aux Monts de Verrière" où j'ai trouvé un hébergement à l'hôtel des Tillaux: super confortable, un peu cher mais magnifiquement situé.

Jour 4: les Monts de Verrière - La Chapelle des Bois.
On commence par rejoindre le tracé de la GTJ (à quelques kms) par un circuit balisé vtt qu'il faut suivre à l'envers (pas toujours évident) et sur un terrain franchement humide et technique; mais c'est beau et on arrive aux Fourgs au bout d'une heure et demi. La suite jusqu'aux Hopitaux Vieux se fait sur un terrain détrempé, glissant et donc bien technique; la moyenne en prend un bon coup. A Métabief, l'idée de monter sur les crêtes par le télésiège pour voir les Alpes s'évanouit malgré le grand beau temps revenu: le terrain est trop humide; on poursuit donc par la trace "normale" qui est malgré tout très belle. On arrive assez vite à Mouthe où une sieste à l'ombre près de la source du Doubs s'impose: il commence à faire chaud et l'ombre fraiche de quelques arbres nous inspire... la suite est magnifique au travers de combes herbeuses autour de Chaux Neuve. Puis nous entrons dans la forêt pour passer de la combe de Foncines le Haut à la combe de la Chapelle des Bois; la lumière est magnifique et nous arrivons au magnifique village de la Chapelle des Bois. Un sauna et un hammam nous attendent au gîte et on en profite bien, pour une fois qu'on n'arrive pas trop tard (18 h) !

Jour 5: La chapelle des Bois - Lamoura.

Encore du grand beau temps pour cette étape magnifique à travers le "Jura des Combes", celui des cartes postales. Le tracé est toujours aussi beau, d'abord dans la forêt puis au travers de combes magnifiques avec de beaux sentiers roulants. Arrêt à Prémanon pour manger une tarte aux groseilles (c'est la pleine saison) et pour visiter le musée Polaire de Paul Emile Victor, intéressant et où j'ai même la surprise de trouver une carte des Iles Kerguelen sur laquelle je peux expliquer à Patricia mes explorations montagnardes du début du dernier quart du 20ème siècle... Sur le vélo, la suite est absolument superbe, notamment une magnifique combe descendante qui mène (entre deux remontées physiques) à Lamoura. Petite escapade-baigade au lac de Lamoura où l'eau est à température idéale (22 °C) avant de rejoindre le magnifique gîte des Fournets, niché au fond de son vallon secret. Ce soir, nous y sommes seuls et le propriétaire (sympathique personnage un peu anticonfirmiste et original) nous invite à sa table; repas très convivial et néanmoins très bon !

Jour 6: Lamoura - Giron.
Encore une étape pas trop longue et très belle. Nombreux passages sur sentiers dans des combes de plus en plus aérées où les vues sur les lointains sont superbes; malheureusement, le temps un peu orageux ne nous laisse pas voir les Alpes, du moins au début. L'après midi, nous quittons les vélos pour monter à pied au Crêt de Chalam d'où la vue est superbe, on distingue le Mont Blanc, les Dômes de Miage, l'Aiguille Verte, le Grand Combin. la fin se déroule dans la forêt, d'abord sur de belles pistes roulantes, puis sur un sentier plus technique qui nous descend à Giron.


Jour 7: Giron - Ferme du Retord.

Belle descente au début et longue mais agréable (il faut dire qu'il fait plus frais que prévu) remontée par lalleyriat et le Poizat jusque sur le Plateau de Retord; le temps est superbe mais de plus en plus chaud; heureusement, l'altitude et la fraicheur des prairies et des combes rend la chaleur très supportable. la trace passe par des combes sauvages et herbeuses qui semblent assez peu fréquentées, une très belle ambiance. L'arrivée à la Ferme du Retord, magnifiquement isolée sur le plateau, est très belle avec à nouveau la vue sur les Alpes. La cuisine y est délicieuse et il s'agit là d'une excellente adresse à ne pas rater !

Jour 8: Ferme du Retord - Hauteville - Chaley.

Cette dernière étape n'est pas pas la moins belle: elle nous monte d'abord au Crêt du Nu (1350 m, point le plus haut de la GTJ) avant de redescendre par des passages magnifique dans des combes herbeuses bien roulantes. La fin devient plus physique avec une belle succession de montées et descentes qui finissent par nous amener après une erreur d'itinéraire (la seule, qui nous fera perdre une heure !) à Hauteville puis à une belle et rapide descente de 12 km sur goudron dans la vallée de l'Albarine (avec une cascade de 150 m malheureusement réduite à un pipi de belette à cette époque de l'année) puis à Chaley, où nous retrouvons la voiture heureusement garée à l'ombre; nous l'apprenons bientôt, c'est la canicule dans la région mais nous n'en avons pas vraiment souffert, sur ces hautes terres du Jura !

Distance réelle parcourue : 420 km
Denivelé réel effectué : 9000 m



 
 
 
 

Commentaires

(pas de commentaires) » Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.