Ski
Par Phil'Ô le 02.08.10
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Passo Rocca Brancia > Tour anti-horaire par le Colle di Salsas Blancias et de la Gardetta > Sortie du 31 juillet 2010
 Topo validé par la modération

2691 m Passo Rocca Brancia : Tour anti-horaire par le Colle di Salsas Blancias et de la Gardetta

Un itinéraire majestueux où les paysages fantastiques font oublier les kilomètres de piste parcourus pour atteindre le point haut.
La descente est soutenue dans un décor de rêve.
Le lac Oserot est un bijou dans son écrin.

Données techniques

Région : Piemont
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 37 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1550 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 100 m.
Portage Oblig. [?] : 50 m.
SPR [?] : (45/45/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : ASF n°6 Haute Tinée/Alta Val Stura

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Pietraporzio (1249 m) - Se rendre dans le Val Stura par le Col de Larche et descendre la vallée principale SS21 jusqu'au village de Pietraporzio. Parking au centre du village en rive droite du Val Stura

Itinéraire

Pietraporzio > Colle de Salsas Blancias > Colle della Gardetta > Passo Rocca Brancia :
De Pietraporzio descendre la route principale dans la vallée sur une centaine de mètres et tournez à gauche après un petit pont par la montée asphaltée qui mène à Moriglione.
Dépasser Moriglione-San Lorenzo en continuant sur la piste à gauche (fontaine).
Monter au Pylône, rejoindre le Gias Vallonetto (cabane) et atteindre le Colletto Guia par une piste fraichement ouverte.
Poursuivre sur la piste jusqu’au col de Salsas Blancias (2440 m) qui donne accès au magnifique altiplano de la Gardetta.
Après quelques mètres de descente, atteindre la piste.
Tournez à gauche et après quelques kilomètres en légère descente, découvrez un décor superbe de la Rocca Meja au Mont-Viso.
La descente se termine au pont où arrive également la piste en provenance de la vallée de Preit.
Continuer en face (barrière) en légère montée pour rapidement passer devant le refuge Gardetta.
Continuer sur la piste un peu plus empierrée pour rejoindre le Colle della Gardetta (2437 m) que l'on ne franchit pas.
Continuer sur la piste qui se fait plus chaotique mais qui reste à 95% cyclable.
Par une magnifique traversée dans un cirque sauvage, atteindre le Passo di Rocca Branca (2620 m).

Passo Rocca Brancia > Lac Oserot > Ruines de Servagno > Pietraporzio :
Descendre dans le vallon jusqu'à rejoindre les traces de l’ancienne route militaire qu'il faut suivre en descente sur quelques centaines de mètres. Lorsque l'on aperçoit les lacets montant au Colle Oserot, prendre à gauche le sentier descendant le vallon Oserot (attention à ne pas continuer sur l'ancienne piste militaire).
Le sentier chemine alors sans grande difficulté dans le fond du vallon et passe près d'un premier étang puis arrive sur le superbe Lac Oserot.
Continuer dans ce beau vallon en suivant toujours le marquage blanc et rouge du sentier GTA.
Dépasser la cabane d'où part la variante pour atteindre les ruines du village de Servagno (1730 m) par une traversée sur la droite.
A la sortie de ce qu’il reste du village, juste derrière l'arbre avec le balisage GTA, la route est déjà visible. Il faut la rejoindre par la dernière descente, riche en virages (tous cyclables) mais qui s’empierrent au fil de la descente (attention aux clôtures).
En longeant la route et en coupant à travers les prés, arrivé au tunnel, évitable sur la gauche par l'ancienne route.
Faire quelques mètres de route et juste après un virage à droite, prendre le sentier qui descend au village de Pontebernardo.
Rejoindre à nouveau la SS 21 et continuer sur celle-ci en légère descente pour rejoindre le départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de Salsas Blancias (versant Sud)

Remarques/Variantes

Retour par le Colle della Montagnetta et le vallon Confourent (T5 soutenu E4) :
Variante qui ajoute 350 m de D+ dont 250 m en portage et 100 m en poussage/pédalage.
Après les abreuvoirs sous le lac Oserot, repérer vers le Sud, le sentier herbeux (peu marqué) qui monte au Colle della Montagnetta.
Descendre jusqu'à une cabane située vers 1950 m (le sentier GTA du topo principal s'oriente franchement à l'Ouest).
De cette cabane, attaquer la traversée vers l'Est en direction d'un vaste plan herbeux (ancien champ).
Viser un énorme rocher posé dans ce plan herbeux (le plus bas des deux gros rochers) aux pieds duquel il faut passer pour traverser le torrent (passage délicat).
La traversée du torrent effectuée, le sentier montant au Colle della Montagnetta redevient visible sur la gauche.
L'emprunter (à présent il est suffisamment marqué malgré l'absence de balisage) jusqu'au col où il laisse place à une piste herbo/caillouteuse.
Remonter la piste jusque vers 2300 m et viser un collet semblant donner sur le vide (petit abri de berger dominant sur la droite du collet).
De ce collet part un sentier (T5 soutenu) qui descend jusqu'au torrent en contrebas (les premiers lacets sont peu visibles car herbeux).
Pour être sûr d'être au bon collet, on y voit en contrebas en rive gauche du torrent, la suite du sentier.
Après la descente très technique mais quasi intégralement cyclable, franchir le torrent et attaquer la traversée qui est nettement plus facile (T4) mais reste par endroits très exposée.
La suite du sentier descend rejoindre le mélézin situé au-dessus de Pontebernardo par un cheminement entre les vires de toute beauté.
Attention, l'exposition reste très forte jusqu'au mélézin.
Une fois dans le mélézin, se laisser glisser sur le sentier qui petit à petit s'élargit pour devenir une piste qui rejoint Castello puis Pietraporzio.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain :
- Montée sur piste roulante mais raide après le Gias Vallonetto.
- Piste rapide jusqu'au refuge della Gardetta.
- Ancienne piste militaire chaotique mais roulante à 95% jusqu'au col.
- Alternance de sentiers d'alpage et de gravettes peu adhérentes.

Eau :
- à Moriglione
- au refuge della Gardetta.

Voir aussi : http://www.sentieriinmtb.altervista.org/itinerari/roccabrancia.htm http://www.cicloalpinismo.com/2006/09/colle-oserot-bassa-di-terrarossa.html et http://www.cicloalpinismo.com/2010/08/vallonetto-e-barricate.html

Hébergement possible : Gite/Hotel La Pace à Sambuco (vivement recommandé) : 00 39 0171 96628 (demander à dormir au gite) 37€ en 1/2 pension en 2010
Hébergements associés : Osteria della Pace à Sambuco (Val Stura)   Rifugio della Gardetta (CAI)

Sortie(s) GPS associée(s) : 31.07.10

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par jeffubaye, le vendredi 16 septembre 2011 à 21:52 (9/10)

variante du topo qui nous a permis de passer 10 cols dans la journée(+ ou - marqués) le plateau de la Gardetta est magnifique et le côté culturel sur les infrastructures militaires est intéressant

» Par Geux, le lundi 02 aout 2010 à 14:31 (9/10)

Un vrai topo roulant aux paysages toujours magnifique, qui n'a qu'un seul défaut: se terminer par 150 D- sur piste.

» Par Phil'Ô, le lundi 02 aout 2010 à 09:00 (9/10)

Tour majeur du secteur. L'altiplano de la Gardetta est fantastique et fait oublier que l'on roule sur une piste. L'accés au Colle Rocca Brancia est étonant et la descente dans le vallon Oserot magnifique.
La variante est très engagée : A n'entreprendre qu'avec un bon bagage technique. Par contre elle évite la route et réserve des passages d'anthologie !


» Notez/Commentez l'itinéraire

Passo Rocca Brancia, Tour anti-horaire par le Colle di Salsas Blancias et de la Gardetta : Sortie du samedi 31 juillet 2010 par Phil'Ô

Participants : Geux, Raph

Remarques terrain

Parfait

Récit de la sortie

itinéraire suivi : Topo + variante avec un A/R au Colle Oserot

Premier jour du W.E consacré au défrichage dans le haut Val Stura.
Je serai accompagné de deux nouveaux compagnons de fortune ou d'infortune (ce sera selon le résultat du défrichage... :D).

On se retrouve le vendredi soir à Pietraporzio où après un repas copieux nous squattons un spot au calme du tumulte de la nationale du Col de Larche.

Le réveil est tardif et les jeunes sont des diesels niveau mise en route :P. Geux fait même son pédro et change sa potence avant le départ :roll: :lol:.

Nous profitons de ce départ tardif (9h00) pour acheter du pain au village, puis c'est enfin parti.

La montée est soutenue et régulière. Il commence à faire chaud et l'ombre du mélézin dans lequel la piste gagne de l'altitude nous fait du bien. C'est que c'est la première grosse sortie pour moi depuis 2 mois et les jeunes ont la caisse. On atteint le Gias Vallonetto et la nouvelle piste (absente des cartes et des images sat) se dessine en amont de celle-ci. La montée gagne en intensité car la pente est encore plus soutenue. Je pousse de temps en temps et je suis dépassé par un premier crosseux Italien, puis par un second. Cela va me donner un coup de fouet et je vais finir la montée sur la selle !

Le Colle de Salsas Blancias est magnifique. Un affleurement de gypse éblouis de blancheur cet alpage bien vert. Au col on découvre l'altiplano de la Gardetta avec en ligne de mire Rocca La Meja et au fond le Viso. Quel panorama !
Nous descendons à vive allure la piste bien roulante et surtout très peu fréquentée dans un décors de rêve (ce qui nous fait oublier que c'est une piste). On arrive rapidement sous le refuge della Gardetta et on fait une pause hydratation. Il est midi et je voulais casse crouter, mais les jeunes ont des principes :lol: : Ils ne mangent qu'au sommet du parcours :lol: :lol:. Je grignote et convient de terminer l'ascension pour prendre le déjeuner.

La suite de la piste est moins fréquentée et il faut trouver les passages qui roulent correctement (mais ça le fait plutôt bien). Le Colle della Gardetta est atteint et nous continuons sur la piste militaire qui devient plus chaotique. Mais le miracle se produit et elle reste cyclable à 95 % ! Quel parcours fabuleux. La piste grimpe doucement dans ce fond de vallon pour atteindre le Passo de Rocca Brancia où le vallon Oserot s'ouvre à nous.

6 crosseux vont nous rejoindre au col et s'empresser de nous dépasser pendant que nous déjeunons. On se moque doucement de leur technique de descente quand c'est à notre tour de nous y coller. Bin c'est de la gravette bien fourbe et il faut rester vigilant pour pas s'en coller une :ill:.

Sous l'impulsion du fougueux Guillaume (bien inspiré par une idée que je lui ai soufflé le matin même :P) on monte au Colle Oserot pour voir ce qu'il y a derrière. Puis la descente commence ! Le vallon Oserot est magique et le sentier s'y faufile merveilleusement au milieu d'un parterre fleuri. Puis le lac Oserot se dévoile enfin ! Quelle beauté !

Nous continuons en alternance de passages herbeux et de gravette bien fourbe (bon je (re)commence à prendre le coup et ça passe plutôt bien et mes compagnons sont autant à la peine que moi :roll:)

Arrive le moment de la décision. Soit on continue jusqu'à la route soit on tente la variante (qui me tente vraiment... en fait je voulais descendre ce sentier depuis que je l'avais fait il y a 15 ans à pieds, mais le souvenir est vague et je sais ce ça va être engagé comme descente :roll:. L'occasion étant trop belle, on se décide à prendre la variante :D.

Bon le chemin de monté se voit bien de loin, mais une fois le nez dessus il n'est pas facile à voir ! On se débrouille pas si mal et on trouve ce sentier herbeux qui monte en épingles larges rejoindre le Colle de la Montagnetta. La suite c'est poussage et un peu de roulage jusqu'au Gias où le départ du sentier est très peu évident (premières épingles herbeuses et on a l'impression de loin d'emprunter une ravine). Mais la présence du sentier en rive gauche du torrent qu'il faut rejoindre ne laisse aucun doute.

Bon comment dire ! C'est tendu, engagé, soutenu et exposé. Du T5 soutenu jusqu'au torrent. Seul Geux va tout passer sur le vélo, Raph et moi conservons une partie de notre cerveau et n'essayons pas la portion droit dans la pente à 45° sur sentier glissant juste avant l'arrivée au torrent.
Quelle descente ! Mais la suite reste à découvrir...
En fait le sentier redescend d'un cran niveau technicité (T4), mais reste très exposé. C'est un régal et son cheminement qui utilise les vires pour franchir les faiblesses de la paroi est divin.
On arrive enfin au mélézin et on peut lâcher les watts car l'exposition disparait. Malheureusement le sentier s'élargit jusqu'à devenir une piste. On va essayer le sentier descendant sur PonteBernardo, mais il n'est plus utilisé et se perd après 50 m de D-... qu'il faut remonter...
On arrive à la voiture avec une banane comme c'est pas permis et on rejoint le gite della Pace à Sambuco pour une nuit bien agréable (et je ne parle même pas du repas :wink:).

Le J2 du W.E défrichage, c'est par ici

Toutes les photos du W.E sur ma nouvelle galerie Picasa par ici

Distance réelle parcourue : 36 km
Denivelé réel effectué : 2050 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par shama, le lundi 02 aout 2010 à 10:10

Tu vois bien que tu es affuté :wink:

» Par Phil'Ô, le lundi 02 aout 2010 à 10:11

Attends le J2 mon coco :P :wink: :D

» Par Florent, le lundi 02 aout 2010 à 10:28

Ah le gite de Sambuco... on m'en parlé :cool:

» Par Djool, le lundi 02 aout 2010 à 10:40

Pinaise les gars (et la fille des montagnes du sud, là :wink: ) vous roulez tous comme des malades en ce moment, j'en connais un qui va couiner ce WE ... :oops:
En tout cas voilà ma foi un fort beau défrichage des familles, bien vu :cool:

» Par siglle, le lundi 02 aout 2010 à 22:34

bien vu ,les 2 jours :wink:
je la met au frais dans les cartons :roll:
on peu imaginer ,moult rando ,
sur ces pistes italienne............
mais ce we ,on va s'intéresser a nos alpes.. :P

» Par Phil'Ô, le lundi 02 aout 2010 à 22:35

Et de très près même :cool: :D

Comme j'ai hâte :roll:

» Par squal, le mardi 03 aout 2010 à 00:31

Joli bambée mon grand :wink: .
On remet ça le WE prochain avec le grand beau j'espère :happy:

» Par korbz, le vendredi 15 octobre 2010 à 17:29

Rien que de les voir en photos, ces descentes me donnent la frousse :ill: ... Quelle drôle d'idée que d'aller rouler dans des endroits pareils :) ! Chapeau bas !

En tous cas, merci pour ces magnifiques photos et bien entendu pour l'exploit technique et sportif !

» Par NISSART, le mardi 23 novembre 2010 à 02:55

j'avais pas vu, épinglé avec le J2 pour 2011

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.