Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Mont Cenis > Petit raid transalpin (sortie du 15 juillet 2017)

Petit raid transalpin : Sortie du samedi 15 juillet 2017 par Le ded

Participants : AnneCe, branki, fontra, friz, jeanluc, Leced, marcus, popeye, santa, siglle, tchouf, TiBougnat, toz, Yann, Yannick, Niels

Remarques terrain

Sec. Névés au col Sommeiller (face N).

Sentiers associés

1 Piste Pont du Nant > Chalet de Longe Cote : Si on la prend depuis la Redoute Marie Thérèse (ou Bramans > le chemin du Petit Bonheur) tout monte sur le vélo.

3 Au pied de Scolette : tour du Ruisseau du Nant : Mis à part le poussage de la passerelle, ça roule bien et le sentier est vraiment agréable avec ses passages techniques (racines, marchounettes)

3 Col de Pelouse (versant Nord) : Dommage qu'il manque un sentier vers 2500m

4 Col de Pelouse (versant Sud) : Il faut du bagage technique mais si on se sent de le faire, c'est un beau final depuis Bramans

4 Col du Sommeiller (versant Nord) : Un peu de neige versant Est (glacier) mais vraiment pas génant. La portion free-ride est un grand moment

3 Pas de la Coche > Plan des Eaux : Bel itinéraire technique où il faut parfois chercher le bon passage. Les dalles permettent de s'amuser et il y en a pour tous les goûts et les niveaux. Dommage pour la courte portion NR (-1)

4 Lac du Liael : Pas toujours sur le vélo mais dès que ça roule, c'est très bon

4 Sous la Cime du Clot (2607 m) > Montbas : Faudrait être maso pour mettre moins. L'enfilade de virages après la crête vaut 10 points. -1 pour la vue :lol:

2 Montbas > Chapelle d'Extravache : Attention on a pris un joli sentier au lieu de cette infâme piste (sentier à créer)

3 Plan Clot > Bramans : Laisse filer, c'est une valse ... de virages

1 Chapelle St Bernard > Bramans : Attention à la clôture en partie médiane (au bas de la large descente)

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Bramans>chalet Longue Côte>col Pelouse>refuge Scarfiotti>col Sommeiller>Pas de la coche>Côte Cornue>lac de Liael>Montbas>St Pierre d'Extravache>Bramans

Prenez un groupe de gentils brutos dont:
- un amateur d'abricots (mûrs tant qu'à faire)
- un sudiste de mauvaise foi électro-irradié au Césium 137 en permanence et surtout survolté -il a le 220V à tous les étages-
- un matheysin qui se la joue Askill (le MAC a failli s'édenter)
- un Chartrousin dopé à l'Arlésienne
- un sudiste aux (jolies) mains gantés (et habile au pilotage tant qu'à faire)
- un Catalan qui ne voudra jamais perdre son accent mais qui connait tout des chants d'oiseaux - et pas que -
- un (autre) Chartrousin d'adoption qui ne pense qu'à retourner chez lui mais qui roule -que- par chez nous (et bien en plus)
- un petit gars d'Allevard qui a parfois des problèmes pour trouver sa trajectoire
- un Carrossois qui vend de l'image mais qui roule propre sans nuages
- un aide de camp pour le BBQ à merguez et qui roule propre aussi! (même parfois tout à côté)
- un grand sec qui porte 2 vélos à la fois parfois avec des enjambées de (10) nains (surtout un bouffeur de saucisse/polenta)
- un énervé du 05 qui faisait concurrence au fluo vestimentaire de la polaire de Y...
- un barbu proche du Yéti qui ne demande jamais son reste et qui avance pour son dû
- un sudiste bien sympa qui commence à bien connaître le secteur Alpin -qui ne boit pas mais qui fourni, merci à lui-
- un Auvergnat qui monte comme un affamé mort de faim
- un bon gars couleur "bonbon menthos" (tout de bleu vêtu donc mais pour le goût on se demande ?)
- un vieux barbu/chevelu avec quelques restes (mais pour 2 jours seulement!)
et le tout saupoudré d'une (grande) dose de féminité et de douceur et qui, grâce à son perpétuel sourire, aura permis la contenance de certains. En plus, elle roule bien avec son bad habit à gros pneus. Ah, l'habit et le couteau, un duo de choc.
Un bon groupe homogène, quoi, avec les délires qui vont bien mais (pas) toujours au bon moment ... Prout, prout.

J1: Bramans (Savoie Française) > refuge Scarfiotti (Piémont Italien)
Ben, n'en déplaise à certain, la piste du petit bonheur puis celle de la forêt du Nant passent tout sur le vélo à condition de ne pas prendre les raccourcis ...
Pause rapide à Longe Côte où le berger se fera un plaisir de nous donner de l'eau. Spot à photos que la passerelle du ruisseau du Nant avant un petit poussage bien raide où quelques sudistes se donneront en offrande pour un challenge perdu d'avance :-)
Ensuite très court poussage pour enfin rouler un joli sentier balcon à partir du Fond (que l'on a pas encore touché d'ailleurs). Dommage que la portion vers les chalets de Pelouse ne soit pas entièrement comestible en vélo. Ensuite c'est suivant la forme et la condition pour atteindre le col de Pelouse dont le final se fait en portage. Il nous a semblé (pour ceux en queue de peloton) qu'il y avait arsouillage pour le 1er à sortir au col.
Bonne pause au col Pelouse qui offre un superbe Panorama sur les sommets qui nous font rêver, hiver comme été. Mais surtout à l'Automne (pour ma part :-) ) En plus, on remarque le col Sommeiller tout en neige ! Cool pour demain.
Le dessert du jour est sous nos roues : 800m de descente jusqu'au lago de Rochemolles sur un bon monotrace T4/E3, varié, pentu, épinglu, pas souvent facile voire même déversant et qui demande de l'attention pour ne pas partir (tout en bas) à la faute. Le passage de la vire dans les barres rocheuses restera comme un grand moment de bonheur. Même si ce sentier n'est pas à mettre sous toutes les roues, on l'a plébiscité unanimement. Apparemment à 3 années lumières de son voisin du col d'Étache.
Après un groupetto en bas du col, il nous reste 150m de remontée pour rejoindre le Scarfiotti sur une belle piste terreuse. Le groupe se morcelle rapidement parce que quand on sent l'écurie (et le rumen en décomposition), les watts reviennent et la bière aussi. Détente, baignade et chaise longue en attendant le souper. Pour la baignade, la session chaud-froid stimulant la vasoconstriction et la vasodilatation locale pour les cuisses (et pas que) restera un bon moment de rigolade. Mais vous ne connaîtrez pas les noms des acteurs de cette thérapie quelque peu dénudée de bon (ou nauséabond) sens. Certains doivent pédaler avec le bas ventre pour avoir besoin de tremper :lol:
Dîner au refuge dans la normalité. On restera même sur notre ligne de sportif strict car on ne touchera pas, ni au café, ni au limoncello, ni à la grappa, ni aux Hollandaises débarquées en soirée (dans nos rêves) :-)

Tiens au fait, est-ce que l'abricot est orange ?
:-)


J2: refuge Scarfiotti > Bramans
Nuit calme. Pour certains. Pour ceux qui ont bien dormis et se sont réveillés à 7h00. Mais pas pour ceux qui ont subit les affres d'un dortoir de 21 personnes et le réveil à 6h00!
Même avec les bouchons, le train des ronflements du papy (juste 1 ou 2 ans plus que moi :-) ) d'en face résonnait sur les rails de mon esprit qui n'arrivait pas à s'évader. La prochaine nuit en refuge, je la charge en immovane. Et je pourrais ronfler comme bon me semble (pendant 4 h).
Petit déj. frugal mais ça on le savait. Faut aimer les biscottes italiennes et le jus de fruit en poudre...
On avait programmé un départ à 8h30 (au lieu de 9h) et déjà à 7h45, les plus frileux s'élancent sur la piste du Sommeiller, pour rejoindre le col 837m plus haut. Ça grinche (couine, râle, bougonne, rouspète) pour les non-pressés et comme un GO standard -je ne veux pas réitérer la situation du refuge Bezzi- , je me dois de partir avec les derniers, en sachant que 11 bornes de piste, ça va me tirer sur les jambes et sur le timing. Pas grave, faut assumer surtout dans cet environnement où j'ai vraiment l'occasion de lever la tête, eu égard à certains :lol:
Pas tant pire cette piste si on se raconte des histoires inventées de la nuit (j'ai eu le temps entre 22h et minuit et entre 3h et 4h). Dans ces portions où il faut un rythme de pédalage que je n'ai pas, j'ai besoin de souffler et ne suis donc jamais un compagnon de route agréable pour la discussion. Et comme je n'avais pas mes écouteurs, je prends sur moi pour me rappeler mes histoires :lol:
Pinaise, j'arrive à la hauteur de Gilles qui vient de faire son marché. Il a besoin de souffler. Ça tombe bien, moi je fais aussi mon marché et presque même pas besoin de se pencher. Ce n'est pas du Génépi mais de l'Achillea nana(bricot, Toz). Plante aromatique qui peut être aussi trempée dans l'alcool. Mais pas pour le sportif strict ...
On arrive au col, Toz aussi et on attend le reste de la troupe qui est montée entre temps faire une crête en dessous de la Pointe sommeiller (inaccessible par ce côté). Pause glucide et rigolade. Tiens donc! Les gras gars sont reposés alors :lol:. Anne-Cé, elle dort. Tout comme Ced qui fini sa nuit.
Ah voilà donc le grand moment de la journée, comment va se passer la descente de la face NEN du col de Sommeiller. Et bien, nickel. Cadre grandiose dans un cirque glacière chapeauté par les Pointe Sommeiller et d'Ambin, le col du Grand Cordonnier et son aîné, le Grand Cordonnier (allez je la fais facile, bien chaussé). Minéral et glacière, névés et moraines, bleu et blanc, silence feutré et bruits sourds du ruisseau, on est témoin de la nature (et Jého va aussi). Quelle descente improbable. Free ride à tous les étages et sans freinages appuyés comme les pros de la vidéo... Il y avait bien un sentier mais trop noyé sous les névés (faudra revenir en Automne). On a quand même bien kiffé ces traces dans la neige, droites parfois, et les portions pas drè dans l'pentu où il faut quand même assurer sa ligne si on veut rester sur le vélo.
Point IGN 2709, pieds à terre pour un portage rapide et bien velu sur les derniers 50m où les hommes à petites jambes (j'en suis) auront du mal à gravir l'avant dernière marche. Du coup, on a fait un pas de 1 avec le vélo sur le dos. Même Toz, l'amateur d'abricot :lol:
Allez, on avait vendu cette belle descente avec du technique, du trialisant et de la Dalle. On en est resté tous Béa(trice) d'ailleurs. Chacun sa ligne. Marcus et Yannick ont même ouvert une ligne qui évite le NR vers l'alt. 2620m.
Un grand moment sur ces roches lisses et pentues qui mettent à l'épreuve les freins, le doigté et les crampons des pneus. et le pilote aussi. N'est-ce pas Toz?
Plus de peur que de mal. Juste la peau légèrement passé à l'émeri. Un scotch et hop ça repart. Quel gaillard ce bisontin (suceur d'abricot ?)
Le Plan d'Étache est vraiment le bikepark de la Maurienne. Suffit juste d'y aller !
Allez, en selle pour le poussage/portage (ou pas) de Côte Cornue et Côte Charbonnière pour atteindre un monticule: le Mont Cruyè puis le point IGN 2719. Groupetto en face de la Vanoise, du lac du Mont-Cenis, Mont froid et Pointe de Ronce. On ne verra pas plus loin car la vue baisse :lol:
Belle descente jusqu'au lac du Liael où on voulait faire un regroupement mais les électrons libres en ont décidés autrement. Mais il faut dire que le dernier portage (110m D+) est assez raide et plus vite ça se passera et plus vite cela en sera fini pour les poussages/portages (au nombre de 4).
Tout le monde est en poste. La descente finale peut démarrer. On va carrément recopier la sortie d'EH. En tous cas que la partie descendante. La montée (sur le vélo) on lui la laisse :lol:
1400m D- de sentier (un bout de piste quand même vers St Pierre d'Extravache) pentu, schisteux, épinglu, terreux, cassant, en moquette d'aiguilles de pin, pif-pafant, quichant, grisant, dérapant, tournant, sautant, racineux, tortueux...
Simple, vous avez la panoplie complète du coffret banane à tous les étages. Gros moment d'anthologie entre le col sommeiller (2993m) et Bramans (1230m) où l'on voyage dans un univers au départ très dolomitique puis la couleur s'estompe pour un teinté de gris, de blanc, de bleu, de lacs, de vert, d'orangé rougeoyant, d'aiguillettes de pin sans fin. Justement Bramans. C'est la fin.

Quelle belle bambée avec un collectif au potentiel rarement atteint :lol:
La soirée ?
calme.
Bières, apéro, bières, merguez, saucisses, taboulé, bières, vin, fromage (Laurent à le label "Es Maître Tomme de Savoie"), tarte, bières, ...
Couché bonne heure, demain dimanche ça roule, ma poule. Aujourd'hui c'est la Saint Donald. Je me trompe ?
:lol:

Distance réelle parcourue : 61 km
Denivelé réel effectué : 3800 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le mardi 18 juillet 2017 à 06:49

Et bien mazette, je vois que vous aussi vous vous êtes bien régalés :cool:

» Par MisterE, le mardi 18 juillet 2017 à 09:56

bien joué les copains, je me serais volontiers joins à vous, ce n'est que partie remise j'espère :roll: :cool:
la bise à tous :)

» Par Yann, le mardi 18 juillet 2017 à 10:44

C'était top :cool: :cool: :cool: J'y suis encore :D
Merci à tous pour la compagnie :D

» Par branki, le mardi 18 juillet 2017 à 12:00

No comment :)

» Par Anne-Cé, le mardi 18 juillet 2017 à 12:55

On a retrouvé Taramont, elle a basculé sur VTTour :D !
Merci André pour le CR, nickel, tout comme le parcours proposé :roll: :cool:

» Par Le ded, le mardi 18 juillet 2017 à 13:12

Ah non, non pas Taramont. Arrêtez le supplice! :( :P Vraiment pas envie de faire des martingales littéraires. Juste quelques restes de vapeurs de ces 2 belles journées de vtt. :lol:

» Par Arev73, le mardi 18 juillet 2017 à 13:38

Belle Collective :)

» Par brunobf, le mardi 18 juillet 2017 à 14:51

Ca deviendrait presque indécent, tant de bonheur partagé.
Bien que le must soit atteint par Phil'o et son fils. Avez-vous pensé à ceux qui bossent tout l'été ?

» Par Le ded, le mardi 18 juillet 2017 à 15:03

Oui c'est sûr mais on n'est pas sur Polemploitour.fr non plus. :oops:

» Par jeanluc, le mardi 18 juillet 2017 à 15:06

Un grand merci André pour ce programme alléchant et qui n'a pas déçu !! :wink:
C'est dans ces WE là que je réalise le bonheur d'être en montagne en VTT en (très) bonne compagnie... :cool:

» Par toz, le mardi 18 juillet 2017 à 18:28

Un CR vraiment au top Ded :cool: je me suis bien poilé à lire ta jolie prose :lol: tout comme lors de ces 3 jours partagés avec vous :cool: :)
Merci pour votre rigolitude, votre patience (il est là Toz ?.... :P :P ), à Ded pour l'organisation et à AnneCé pour nous avoir supporté :D

» Par Leced, le mardi 18 juillet 2017 à 20:03

T'ttention, image subliminale et temporaire :lost: :lol:

» Par Gilles, le mardi 18 juillet 2017 à 20:05

Au top du top les copains

» Par Le ded, le mardi 18 juillet 2017 à 20:34

Oh Ced, tout bon. T'avais pas le gant pour flasher ces instants mémorables :P

» Par TiBougnat, le mardi 18 juillet 2017 à 20:53

Les zamis, je dois vous avouer un truc. Ce WE VTT m'a réconcilié avec les COLLECTIVES :D Est-ce à cause de l'altitude ? Des sentiers improbables sans randonneur ? Ou simplement à cause de votre rigolitude ? En tout cas j'en REDEMANDE !!! :D

En 2018 le 14 tombe un samedi :( Comment on va faire ? :roll:

» Par Le ded, le mardi 18 juillet 2017 à 21:00

Ben le 15 Août tombera un mercredi. Donc on décale. :P :lol:
N'oublie jamais ton gant ...

» Par popeye, le mardi 18 juillet 2017 à 21:38

En 2018, on prend le vendredi ou le lundi en plus du WE ! :cool:
Vraiment trop rapide ce WE (surtout les montées tibougnesques :P )

» Par Claudius, le mardi 18 juillet 2017 à 22:54

Râhh !!! j'enrage de ne pas avoir été des vôtres , superbes paysages et team au top ! :) :wink:

» Par jerome01, le mercredi 19 juillet 2017 à 08:41

Bien chouette tout ça ! :)

» Par fontra, le mercredi 19 juillet 2017 à 11:11

Un compte rendu à la hauteur du week end :) Merci André pour l'organisation et à toute l'équipe pour l'ambiance :cool:
Au fait, il est là Toz ? :P

» Par silvi, le mercredi 19 juillet 2017 à 13:02

Magnifique!!Y a un casting pour faire partie de la prochaine expédition? :wink:

» Par Etienne-H-, le mercredi 19 juillet 2017 à 14:26

Beau boulot!

» Par jeanluc, le mercredi 19 juillet 2017 à 14:27

@silvi : Ouais, y a une taille maxi pour les filles, 1m68 !! :P
Je crois pas que t'aies besoin de passer de casting...par contre avec 15 mecs, prépare tes répliques !! :D

» Par Le ded, le mercredi 19 juillet 2017 à 14:34

ou une mousse chocolat :wink:

» Par Le ced, le mercredi 19 juillet 2017 à 18:17

Ou des bouchons d oreilles....la crème y en a ????????

» Par silvi, le mercredi 19 juillet 2017 à 18:39

Va pour la mousse, par contre pour le 1m68, je vais quand même pas me mettre à genoux! :P

» Par Le ded, le mercredi 19 juillet 2017 à 20:45

8O :P

» Par Marcus, le mercredi 19 juillet 2017 à 23:07

Belle inspiration Le Ded pour ce CR à la juste valeur de ce fort sympathique WE de bonheur :D
@ silvi : mieux suivre le conseil de jeanluc, la dernière réplique est "dangereuse" :wink:

» Par Le ded, le mercredi 19 juillet 2017 à 23:35

Oh Marcus qui prend des gants maintenant ...
J'veux pas l'croire :P :P :lol:

» Par lloria, le jeudi 20 juillet 2017 à 08:25

Belle virée... au frais en plus :D

» Par Yannick, le jeudi 20 juillet 2017 à 12:56

Encore merci Le ded pour cet organisation sans faille ou tout était réuni: Paysage, convivialité, rigolade et j'en passe. Le tout se prolongeant grâce à ta prose et quelques photos. Que de bons souvenir même si les portages furent douloureux....

» Par silvi, le jeudi 20 juillet 2017 à 13:07

@ Marcus: J'me disais bien qu'il y avait anguille sous roche...

» Par Le ded, le jeudi 20 juillet 2017 à 13:25

@silvi, pour le casting, pas spécialement de critères mais mieux vaut connaître les gens pour éviter de gérer des casse-cou!lles, des mécontents ou grincheux professionnels qui peuvent pourrir une virée comme on les aime. Un peu comme moi quoi :P :lol: :lol:
Pour ta part, il manque juste qqs références de sorties car tu ne cumule que 2 messages sur vttour.fr 8O :( :P :wink:

» Par silvi, le jeudi 20 juillet 2017 à 15:23

J'ai un niveau correct qui me permet en principe de me débrouiller dans du T4. Le portage ne me fait pas peur et j'ai l'habitude des sorties VDM, parfois en BUL sur plusieurs jours, et avec des fous du guidon qui pour le moment n'ont pas encore osé me dire que j'étais casse- couilles!

» Par Le ded, le jeudi 20 juillet 2017 à 16:42

Mais je n'en doute pas :P
Faut préciser aussi que le nombre de couchages au Scarfiotti est limité.

» Par Marcus, le jeudi 20 juillet 2017 à 20:27

@Silvi : Le Ded faut l'amadouer et lui proposer un test à la journée, et le BUL c'est trop rustique, inquiétude générale . . .

» Par Le ded, le jeudi 20 juillet 2017 à 20:43

Ah non.
Le BUL je suis prêt depuis longtemps mais je ne trouve pas de client ... :P

» Par silvi, le jeudi 20 juillet 2017 à 23:48

@ Marcus: ok pour la journée test. :) Et oui, le BUL c'est rustique, mais au moins pas de problème de nombre limité de couchage! :roll:

» Par Le ded, le jeudi 20 juillet 2017 à 23:56

Pour ma part, le BUL est la continuité logique d'un raid VTT qui doit devenir une itinérance. C'est sûr: pas de problèmes de réservation, d'arrhes et de couchages mais la clientèle est moins élitiste et ne se bouscule pas aux portillons. :P :lol:

» Par TiBougnat, le vendredi 21 juillet 2017 à 09:15

Je veux bien buller :D surtout s'il y a des filles :D

» Par Bernard, le vendredi 21 juillet 2017 à 10:18

La journée 2 vue par celui que ne vous a pas vu
http://www.vttour.fr/sorties/lac-du-liael-par-le-vallon-d-etache,15101.html#sortie

» Par silvi, le vendredi 21 juillet 2017 à 10:30

@ Le ded: Pour ma part, j'ai fait quelques raids itinérants en BUL dont un en 2014 sur 11 jours de Chamonix à Guillestre dans les Hautes-Alpes (4 jours de Chamonix à Moutiers puis 7 jours de Moutiers à Guillestre),avec l'équipe du magasine carnets d'aventures qui arrive à partir avec un sac de 6kg (sans l'eau)comprenant une autonomie de 4 jours de nourriture. (Bon je sais pas comment ils font, mais moi j'avais 8kg :lost: heureusement mon VTT de l'époque faisait moins de 12 kg)C'est sûr que c'est exigeant et ça demande de revoir ses ambitions à la baisse en terme de dénivelés quotidiens. Et si le portage n'est pas une partie de plaisir, chaque bivouac en revanche est une vraie récompense au bon goût de liberté!! Donc faut tenter l'expérience!

» Par silvi, le vendredi 21 juillet 2017 à 10:33

@ Tibougnat: Alors il va falloir faire de sérieux progrès en terme de recrutement, car le respect de la parité sur votre dernier raid laisse un peu à désirer! :lol:

» Par Le ded, le vendredi 21 juillet 2017 à 14:13

Sur un BUL on ne vise pas sur des ambitions de KOM ni d'éclater les stats.
Pour la parité Toz avait oublié sa cagette d'abricots.
Sinon la swiss team prévue a dû renoncer pour diverses raisons. :(

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.