Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Bauges > Petite loose avec vue (sortie du 17 juin 2012)

Petite loose avec vue : Sortie du dimanche 17 juin 2012 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Sous-bois feuillu, puis plus sec, marches, cailloux et racines.

Sentiers associés

4 Le Trou de Chignin : Sec, propre, RAS. Attention à la clôture XXL à l'arrivée dans les vignes.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : La Thuile (Nécuidet) > Les Combes > Trou de Chignin > Les Petits Bois > Chignin Chef-Lieu

Tant qu'à rendre visite à la famille à la Thuile (et donc s'y faire monter en voiture), autant en profiter pour redescendre en vélo, ça permettra de tester en entier la DH du trou de Chignin, incomplètement parcourue lors de mon dernier passage.

La montée depuis Nécuidet est...efficace, dira-t-on (nomdidiou que c'est raide, c'est la première fois de ma vie que je PORTE sur une piste!). Les alpages de Montfruitier sont magnifiques dans la lumière de fin d'après-midi, mais dommage, l'APN est resté à la maison...

La descente s'annonce pas mauvaise, malgré deux épingles assez monstrueuses, mais on rejoint vite le balcon qui part direction Montgelas. C'est alors l'occasion de lâcher les freins...
Funeste erreur! Sur la réception d'une marche survolée enthousiastement, la chape du dérailleur (qui avait déjà pris un petit coup sur la tronche hier) va se coincer entre deux rayons, arrachant tout sur son passage.
Debout sur les freins, on s'arrête et on s'attend au pire...qui est bien au rendez-vous: le dérailleur pendouille lamentablement au bout de ce qu'il reste de câble, non sans avoir arraché la moitié de la patte de dérailleur, et laissé à terre une traînée de petites pièces entre l'impact et le bout du freinage.

On récupère tout, et on repart, en roue libre, en priant pour que ce qui reste de la patte de dérailleur tienne l'axe de roue jusqu'en bas.
Heureusement (ou malheureusement?), le balcon en question étant ponctué de courtes mais raidissimes remontées et de passages NR/expo/portage à une main, le rythme ne s'en ressent pas trop.

Arrivé dans la descente proprement dite, on retrouve le sourire (sans trop desserrer les fesses, toutefois): c'est ludique et roulant, malgré des épingles vraiment pas données sur le haut (un bon T4).
Plus on descend, plus c'est sympa, technique, joueur, pentu et joli.
le final est presque typé Diois, avec ses buis, ses petits chênes et ses pins, et s'il n'y avait cette grosse pente (et la sublime vue sur le Vignoble de Savoie), on aurait presque du mal à se croire dans les Bauges...

Dommage qu'arrivé juste au dessus des vignes, le sentier se transforme brusquement en une grosse ravine dégueu, déjà assez délicate à descendre, avec en bonus le franchissement d'une énorme clôture électrifiée, don gracieux des chasseurs locaux (dont certains ont visiblement trop regardé Jurassic Park).
Arrivée pile à l'heure pour la récup bagnole à Chignin.

Un bon ptit single du dimanche soir, mais quand même un peu cher payé niveau matos: un dérailleur à redresser et remonter, et une patte de Heckler à changer. La commande est partie ce soir; 57.80€ la patte de dérailleur...qui a dit que les VTT de collection coûtaient cher à l'entretien?

Distance réelle parcourue : 8 km
Denivelé réel effectué : 350 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Geux, le lundi 18 juin 2012 à 10:11

Arf, vraiment dommage pour la patte. :ill:
Vraiment con que le Heckler soit si mal gaulé, parce que sur tous les autres vélos, une patte ne dépasse pas les 15€. :lost:

» Par JDV, le lundi 18 juin 2012 à 10:31

Ah ben là c'est clair que le truc fait juste 3 fois la taille d'une patte normale. Donc déjà rien qu'en coût matière, on est plus cher, mais de là à vendre 50€ un consommable dans ce genre là... :ill:

» Par Le ded, le lundi 18 juin 2012 à 13:59

Et ICI! :wink:
Mauvais karma pour toi :( :lost:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.