Ski
Par Jip le 16.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Trièves / Dévoluy > Pic de Bure > Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou > Sortie du 18 septembre 2019
 Topo validé par la modération

2709 m Pic de Bure : Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Trièves / Dévoluy
Longueur [?] : 45 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2200 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 800 m.
SPR [?] : (70/28/2)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3337OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : NR ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9.5/10)

Départ/Accès

Départ : Les Sauvas (1350 m) - Grenoble -> Col de la Croix Haute -> Veynes -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas
OU Grenoble -> Corps -> Col de Festre -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas
Gap -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas

Itinéraire

Les Sauvas > Col de Rabou :
Des Sauvas, passer devant le gîte ONF et descendre la piste vers les sources de la Sigouste puis remonter au Col de Matacharre. Du col, un sentier en balcon rejoint le Col de Conode par le GR94B. Descendre par la piste au N jusqu'à la Bergerie de la Grangette et poursuivre par un sentier jusqu'à la Crotte. Remonter par une longue traversée (portage) jusqu'au Col de Rabou (passage câblé).

Col de Rabou > Plateau de Bure :
Suivre le sentier au NW jusqu'au Jas de Barges puis la piste jusqu'à la Cabane de l'Avalanche. Continuer sur le GR94B par la piste et rejoindre Superdévoluy. De la station, remonter les pistes de ski en suivant le GR jusqu'au Col de Sommarel (roulage raide ou poussage). Gagner le plateau de Bure par un dernier portage raide et exposé. Sur le plateau, traverser vers le SE, passer devant l'Observatoire et continuer vers l'E jusqu'au point bas du plateau.

Plateau de Bure > Les Sauvas :
Après avoir fait un aller/retour au sommet (D+ : 200 m) ou pas, s'engager au sud dans la Combe d'Aurouze et suivre le GR94B jusqu'au point de départ. Attention à un passage T5/E4 qu'il est plus que conseillé de passer à pieds !

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Pra Loubière   Trésaubenq > Montmaur   Col de Rabou (versant Sud)

Remarques/Variantes

- Sommet mythique et panoramique avec une descente en VTT fantastique (pour ceux qui aiment les cailloux ...)
- L'orientation sur le plateau de Bure est très (très) difficile par temps de brouillard (pas de sentier, juste des cairns et traces de GR)
- Pour les allergiques aux stations et/ou les amoureux de portage (rustique), possibilité de monter par la Combe Ratin (800 m de portage)
- Variante de descente par la Combe de Mai : pour les amateurs de pierriers (un must dans le genre)

Commentaires Terrain/Points d'eau :
- Descente du Col de Rabou assez facile dans les alpages avec quelques lapiaz
- Descente du Plateau de Bure très rocailleuse dans le haut puis de plus en plus facile et ludique

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.09.19 22.07.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Bruno_W, le jeudi 19 septembre 2019 à 07:57 (9/10)

Un topo difficile à noter ! J'ai passé au final une excellente journée d'où l'excellente note, notamment grâce au plateau et sommet de Bure à l'ambiance lunaire, à la descente très originale de la combe d'Aurouze, aux très bons sentiers balcons, aux paysages globalement splendides et à un cheminement autour du sommet ingénieux. MAIS la montée sur piste autour de Superdévoluy n'est pas super agréable (...), la descente de la Combe d'Aurouze est très caillasse, faut aimer le style (!) et surtout le portage pour le Col du Rabou est looonnngggg !

» Par Lovtt, le lundi 02 juillet 2018 à 18:23 (9/10)

Une belle sortie, physique car la combe ratin a engendré beaucoup de portage, la chaleur était de la partie aussi hier. Ce que je voudrais dire en synthèse :
Combe Ratin : sauvage, dure et beau ! Mais beaucoup de portage (2/3 de la sortie au total environ)

La descente du pic de bure est trop caillouteuse, j'en ai pourtant l'habitude, mais là c'est un peu long de voir défiler la descente ... en partie à pied sur le haut, et pas très fluide par la suite ! Dernière partie en forêt très sympa mais très courte aussi.

La petite variante évoquée par Off-road entre le "col de conode" et "la grangette" est pas mega roulante dans la partie qui descend au sud est (passage de vaches ?) mais super dans la partie qui remonte au nord ouest vers les grangettes, un beau chemin !

» Par Off-Road, le mardi 15 aout 2017 à 11:35 (10/10)

Fait par beau temps, c'est tout simplement magnifique !
Une sortie un peu vertigineuse par endroit pour une destination hors du commun !

Peut être une petite variante à prendre entre le "col de conode" et "la grangette" afin d’éviter de descendre par la piste. Un sentier est visible sur la carte ign. (à confirmer)

» 5 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Pic de Bure, Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou : Sortie du mercredi 18 septembre 2019 par Bruno_W

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Très (trop ?) sec. Mais sources coulent encore

Sentiers associés

1 Pelourenq > Sommarel : Très sec, grip parfois bien précaire. Pas agréable mais l'avantage d'être plutôt efficace à la montée !

3 Pic de Bure > Plateau de Bure : Sec. Cheminement sympa dans une pente relativement douce, bonne entrée en matière du style "caillasse-land" avant Aurouze (bien plus facile !)

4 Combe d'Aurouze : Sec. Une ambiance indéniable et un style assez unique ! Excepté la section de marches abo (5 min de portage), tout se roule assez bien (petit T4)

3 Col de Conode > Les Baux : Sec et propre. Sous-bois lisse au départ puis bien joueur avec quelques bons challenges (fait que la première partie)

4 Col de Rabou (versant Sud) : A la montée. Un paysage exceptionnel mais un portage trop long (relativement peu de dénivelée par rapport à la distance). Dommage que le chemin ne soit pas plus propre/fréquenté, ça rendrait sûrement des sections bien plus roulantes. Très beau final !

3 Col de Rabou (versant Nord) : Sec et propre. Alternance lisse et cassant dans un très beau cadre, notamment à l'automne. A enchaîner avec Pra Loubière, sinon court

2 Pra Loubière : Sec et propre, un peu raviné... Cheminement bien sympa en prairie puis sousbois. Il y a du passage...

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Topo + variante au départ (pour éviter la piste raide) et à la fin (pour profiter un peu plus de monotrace)

Ce topo me faisait déjà envie l'année passée... y retourner 15 ans après avoir grimper le pilier Est. Faire le tour de ce superbe belvédère... Mais les commentaires insistent sur le côté "physique", "exigeant", etc. Puis y a quand même de la route depuis la maison... Alors je remets à plus tard.

Et voilà que cette année je n'ai pas (encore) rouler dans le Dévoluy, massif à l'ambiance/paysage si particulier des Préalpes. Alors ce topo revient sur le tapis. Bon c'est une période de creux (contre-coup de la saison ?) mais en partant tôt ça doit bien le faire ? 2200m D+ c'est long mais pas tant que ça non plus ? Puis 800m de portage, on a vu pire ? Puis y a plusieurs sources pour l'eau ? Et puis et puis...

Alors c'est parti ! Départ tôt, 8h30 de Superdévoluy. Premiers rayons du soleil permettant de monter en t-shirt sans frémir. Une variante de piste pour éviter celle qui semble être bien raide ! Allez, 200m D+ de gagner puis plus le choix, faut bien la rejoindre cette fameuse piste.. Finalement ça passe, juste 3 ou 4 micro-poussages pour sortir de tas de graviers (50m D+ cumulés max). Mais c'est vrai qu'on y laisse du jus. Petit portage puis c'est déjà le plateau avec son ambiance lunaire magique, renforcé par cet observatoire qui nous projette dans une autre dimension... et le sommet à porter de main. 11h à peine. Jusque là tout va bien, largement le temps de profiter de la vue extraordinaire sur l'ensemble des Ecrins, du Vercors, de l'Ubaye, du Queyras, du Ventoux... dingue !!!

Alors que les premiers randonneurs arrivent vient le temps de partir, rester dans sa tranquillité un peu plus longtemps ;-) Premières sensations du caillou dévoluyiens tout en douceur, parfait pour se mettre en jambe avant d'attaquer LA fameuse descente, celle qui fait tant causer: la combe d'Aurouze. Pas déçu du voyage ! On rentre dans le vif du sujet par des épingles dans de la bonne pierraille, j'en fait peur à un couple de chamois. Rapidement j'arrive aux "marches". 5 minutes de portage plus tard, le gros du morceau arrive, quel éboulis !! (bon ok, comparé à la combe de Mai, c'est de la rigolade...) Finalement ça passe plutôt bien (mais c'était en partant du principe que ça allait être un calvaire ;-) Tout passe sur le vélo (avec un certains nombres de pieds pour se rassurer) et c'est déjà la forêt effectivement courte et ludique.

La suite en balcon est terrible ! Ces sentiers (du col de Matacharre à la chapelle de Crotte me feront bientôt revenir dans le coin pour boucler différemment c'est sûr !). J'ai testé la variante proposée par Off-Road et validée par Lovtt (entre Conode et Grangette): pour moi c'est du tout bon: trialisant/joueur au début puis lisse avec quelques sauts aménagés ensuite.

Et vient l'ultime remontée, celle de la chapelle de Crotte au col du Rabou. Elle va me coûter très cher, que c'est long ! Pas tant le D+ mais la distance, avec un sentier trop étroit/"sale" qui ne permet pas de rouler/pousser. Et le soleil qui tape dur. Fin du bonhomme arrivé au col et heureusement personne à croiser pour ronchonner ;-) Heureux d'en voir le bout, j'attaque la douce descente herbeuse du col et paf, crevaison... La loi de Murphy... Réparation rapide et variante (Pra Loubière) pour éviter la piste. Du très bon tranquille pour finir avec la banane ! Arrivée à la voiture vers 17h... une bonne grosse journée, la banane certes mais quelques peu atténuée par une bonne fatigue !

En gros, une superbe boucle qui fait voir du pays, avec des décors d'un autre monde, des paysages extras, des descentes épiques à juste excellentes mais aussi de la piste raide au maigre grip et surtout... du long portage qui peut paraître interminable en fin de journée. Un topo qui semble beaucoup plaire (9,5/10) mais qui assurément doit aussi pouvoir déplaire vu le caractère unique de certaines sections ! On en revient toujours au même : les goûts et les couleurs.. ;-)

Distance réelle parcourue : 48 km
Denivelé réel effectué : 2600 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Ticaillou, le jeudi 19 septembre 2019 à 22:24

Et ben...pouah !
Beau, sec, grand, sauvage, solo, haut et fou.

» Par francois, le vendredi 20 septembre 2019 à 07:51

Belle optimisation du début de la montée et de la fin de la descente (que je ne connais pas) :)
La lumière semblait exceptionnelle, ça rajoute incontestablement quelque chose...
C'est un ami à moi qui l'avait fait dans les années 80 , c'était le début des vtt :roll:
J'y étais allé en 2000 (à peu près) avec mon RR Decathlon tout rigide; ça secouait mais j'en étais revenu enthousiasmé ! :)

» Par Bruno_W, le vendredi 20 septembre 2019 à 08:40

@Francois: oui, j'ai vu ça sur les sorties précédentes, juste impressionnant ! Fallait oser s'y aventurer avec un vélo dans les années 80! Et tout autant avec un tout rigide!!

» Par Kaillasse, le vendredi 20 septembre 2019 à 09:35

Rhaaa que c'est beau ce Pic de Bure! Coché itou depuis un bon moment celui-là, ça me ferait rêver de pouvoir combiner Pilier Desmaison et Combe d'Aurouze, en un we... :roll: :happy:

» Par Le ded, le vendredi 20 septembre 2019 à 10:20

tu aurais pu faire une boucle par la traversée héroïque, tu avais déjà le casque :P

» Par henyan, le vendredi 20 septembre 2019 à 10:47

Aux journées portes ouvertes je programmerai une sortie au Pic de Bure pour observer ou écouter les étoiles depuis leur observatoire Astronomique :P
En mode Bull ca doit bien le faire pour observer les étoiles :P

» Par Le ded, le vendredi 20 septembre 2019 à 12:10

en mode Bull ?
faudra juste prendre le taureau par les cornes :P

» Par henyan, le vendredi 20 septembre 2019 à 12:23

C'est moi qui suit en mode "bul" :lol:

» Par Bruno_W, le vendredi 20 septembre 2019 à 12:59

@Kaillasse: éboulis vertical ou incliné, il faut choisir ! :lol: Perso, hors de question de remettre les pieds (et les mains) dans le pilier est ! :ill:
@Ded: je garde ça pour l'hiver, maintenant que j'ai fait le sommet en grimpe puis à vélo, va bien falloir le cocher à ski ! :wink:
@Henyan: bien rude en BUL... j'aimerais pas porter les sacoches dans ce terrain, ni à la montée, ni à la descente... 8O

» Par henyan, le vendredi 20 septembre 2019 à 13:33

@Bruno; je plaisantais, vu le dénivelé avec minimum 5kg en plus j'imagine bien le fardeau. En ski de randonnée c'est aussi au top avec quelques variantes. Je pourrais t'y emmener cet hiver avec les options. :wink:

» Par Le ded, le vendredi 20 septembre 2019 à 18:41

faudra aller voir si éligible en vttae :cool:

» Par Bruno_W, le dimanche 22 septembre 2019 à 17:07

@ded: j'ai pensé à toi! ???? Ça doit être limite pour le portage qui permet d'arriver sur le plateau mais ça se tente! :wink: Par contre oublié juste le col de Tabou, là faut trouver une variante.. :ill:

» Par Le ded, le dimanche 22 septembre 2019 à 17:46

Merci Bruno
pour le portage, un peu embêté en ce moment mais cela ne va pas durer. :P

» Par Le ded, le dimanche 22 septembre 2019 à 19:06

Par contre, à aucun moment le topo ne stipule le passage câblé qui peut poser problèmes à des répétiteur.se.s
Ne faudrait-il pas le rajouter, Bruno ? :wink:

» Par Bruno_W, le lundi 23 septembre 2019 à 12:28

@Ded: pour le col de Rabou, au-delà du passage dans la barre, même avant c'est trop long et difficile de passer en poussage (sentier vraiment étroit et abords peu propices à marcher) :roll:
Oui, faudrait le rajouter... :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.