Ski
Par francois le 20.11.15
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ariège > Pic de Girantes > En traversée > Sortie du 19 novembre 2015
 Topo validé par la modération

2088 m Pic de Girantes : En traversée

Le Pic de Girantes (ou Mt Ceint) est un beau sommet situé entre le Port de Lers et le Port de Saleix.
Sa position bien en avant des Pyrénées en fait un magnifique belvédère entre la chaîne et le piémont. Sa descente par l'arête Sud sur le Port de Saleix est un beau morceau de VDM à elle toute seule, intégralement roulante (sauf 20 m où les meilleurs doivent quand même pouvoir rouler).
La boucle proposée ici permet d'y ajouter la magnifique et longue descente du versant Est du Port de Saleix puis la remontée par un long sentier roulant sur le Port de Lers.
Le prix à payer pour cette très belle traversée 100% sentier: 550 m de portage mais ça les vaut largement !

Données techniques

Département : Ariège
Longueur [?] : 22 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1500 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 100 m.
Portage Oblig. [?] : 550 m.
SPR [?] : (100/0/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : Massat 2047 ET

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Col d'Agnès (Coumebière) (1400 m) - St Girons, Oust, Aulus, col d'Agnès

Itinéraire

Coumebière > Port de Saleix :
Du plateau de Coumebière, suivre le sentier du Port de Saleix: le début est roulant mais plus haut, il y a quelques zones de portage jamais très longues.
La fin est bien roulante aussi.

Port de Saleix > Serre de Bège :
Du col, descendre le sentier : le début est raide et difficile (T4, courts T5) mais très vite, ça devient plus facile, puis très facile et lisse jusqu'à la cabane du col de la Crouzette. Après la cabane, le sentier part à flanc à gauche : très lisse et facile, il est très rapide jusqu'à une zone où il se fait plus étroit et exposé (courts passages) un peu avant d'arriver à la Serre de Bège.

Serre de Bège > Port de Lers :
Poursuivre par le sentier qui descend; un peu plus bas et après quelques épingles faciles, ne pas suivre le balisage qui prend carrément à droite mais continuer tout droit par un bon sentier qui remonte. Le suivre : ce sentier fait une longue traversée ascendante dans un versant Nord et boisé (bien frais l'été) jusqu'aux abords du Port de Lers.
Même s'il est énergivore, il est entièrement roulant (sauf un court passage en descente sous le Roc de Souberque).

Port de Lers > Pic de Girantes :
Du col, suivre le sentier à gauche qui monte au Pic de Girantes: portage intégral un peu malcommode au début, plus aisé ensuite, avec un intermède plat et roulant judicieusement placé vers 1950 m.

Pic de Girantes > Port de Saleix :
Très belle descente presque intégralement roulante: ça démarre facilement (T3 un peu aérien) puis assez vite un ressaut plus raide demande toute votre attention : les bons techniciens doivent pouvoir tout rouler (T5). La pente s'assagit rapidement mais ça reste un peu technique (T4, puis T3).

Port de Saleix > Coumebière :
Le début du sentier est facile et lisse; il y a quelques courts passages NR dans l'épingles vers 1700 m mais tout le reste roule (T3, très courts T4), la fin est très facile (T2).

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Pic de Girantes (arête Sud)   Port de Saleix (versant Est)   Port de Lers (versant Est) :rive droite   Port de Saleix (versant Ouest)

Remarques/Variantes

Début de descente du Port de Saleix versant Est : on peut aussi suivre une sentier beaucoup moins raide et qui part en traversée quelques mètres au dessus du col, ça semble guère plus facile mais ça passe. Cf là: http://www.plani-cycles.fr/diaporama.php?idCr=2292&idPhoto=47946&sens=2&origDiapo=0

On peut démarrer ce tour à Vicdessos (dans ce cas, on rejoint l'itinéraire original par le sentier "Queyrassin" qui démarre aux ruines du Moulin de Matché), ou à Saleix (on rejoint l'itinéraire par une piste raide puis un sentier raide avec du portage au col de la Crouzette).

Dans les deux cas, on rate alors la descente du versant Ouest du Port de Saleix.

Voir : http://www.plani-cycles.fr/cr-topo/velo/vtt/port-de-lers-port-de-saleix-0,2292,,,0.html

On peut aussi descendre entièrement le sentier de la Serre de Bège jusqu'en bas, à la route entre Vicdessos et le Port de Lers.
De là, soit remonter par la route au Port de Lers, soit prendre la route quelques km jusqu'aux Granges de Berqué et prendre un sentier à gauche (poussage/portage) qui remonte sur le sentier du topo pour rejoindre le Port de Lers.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Que du sentier, c'est rare !
La descente du sommet est technique (T4, passages T5), ainsi que le départ du Port de Saleix versant Est (T4/T5).
Le reste des descentes est d'une difficulté plus classique.
La suite de la descente du versant Est du Port de Saleix est particulièrement lisse.

Sortie(s) GPS associée(s) : 19.11.15

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par francois, le vendredi 20 novembre 2015 à 18:56 (9/10)

Magnifique traversée d'un beau sommet, descente technique, parfois aérienne mais roulante, une traversée du port de Saleix avec sa très belle descente versant Est, et sa non moins belle descente versant Ouest pour finir. Et que du sentier !


» Notez/Commentez l'itinéraire

Pic de Girantes, En traversée : Sortie du jeudi 19 novembre 2015 par francois

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Bien sec, parfait.

Sentiers associés

4 Pic de Girantes (arête Sud) : Aérien au départ, technique mais roulable en haut, plus facile en bas. Un beau moment de vtt !

3 Port de Saleix (versant Est) : Après un départ difficile, magnifique sentier long et bien lisse.

3 Port de Saleix (versant Ouest) : A la montée: souvent roulant avec quelques courtes zones de portage. A la descente: agréable avec une zone NR dans l'épingle vers 1700 m).

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Topo + descente jusqu'à Vicdessos mais remontée au Port de Lers par la route....

Pas très beau ce matin vers 7h: il fait encore un peu nuit, il ne fait pas froid mais pas chaud non plus, il pleuviote et je suis juste en dessous des nuages qui défilent; pas folichon mais je ne suis pas là que pour rigoler, alors c'est parti.
En fait, le jour commence à se lever, la raideur du sentier me réchauffe; par contre je rentre dans les nuages... Quelques courts portages et pas mal de roulage me montent au Port de Saleix où je n'y vois pas grand chose. J'hésitais à prendre le chemin du haut ou celui du bas pour descendre de l'autre coté; dans le brouillard mon choix est vite fait: va pour celui qui s'offre à moi et qui n'a pas l'air si méchant que ça, celui du bas. La partie supérieure est quand même bien raide, mais ça roule presque intégralement et les bons techniciens doivent pouvoir tout descendre sur le vélo.
Je repasse sous les nuages, la pente s'assagit, ce vallon est grandiose d'autant plus que le soleil réussit quelques percées spectaculaires sur des arbres encore un peu rougeoyant; c'est splendide ! le sentier devient très facile et très rapide avec même un passage comme je les aime, en balcon au dessus d'une pente assez exposée, mais ça reste assez lisse et ça roule.
Un peu plus bas, j'hésite à poursuivre par le sentier qui remonte vers le Port de Lers et le même sentier qui descend sur Vicdessos: je connais les deux mais il semble y avoir vraiment beaucoup de feuilles de hêtre sur le sentier ce qui me fait hésiter, et j'opte pour la descente même si je sais que je perds 200 m de dénivelé et qu'il me faudra remonter par la route... Bien m'en prend car ce sentier très rapide a un petit coté "Queyrassin": lisse et tapissé de feuilles de mélèzes qui sont encore jaune ! je pense qu'il s'agit d'un des très rares sentiers sous les mélèzes des Pyrénées.
S'ensuit donc une remontée au Port de Lers par la route, très peu fréquentée ce jour à cette heure: je ne serai doublé que par deux voitures ! Et personne au col, ce qui doit être plutôt rare...
Il fait beau maintenant et je n'hésite pas à monter au Pic de Girantés; il y a un peu plus de vent maintenant et la montée se fait dans un versant à l'ombre mais le portage, ça réchauffe ! 550 m de portage, c'est le prix à payer pour traverser ce sommet.
Arrivé au sommet, mon premier regard est pour examiner la descente puisque j'avais quelques doutes sur sa roulabilité: elle se présente très bien et je n'ai plus aucune inquiétude. Mon deuxième regard est pour le panorama, vraiment grandiose sur tout l'Ariège, d'autant plus que la lumière est superbe: vers midi en novembre, le soleil est bas et les ombres sont longues...
La descente commence: aérienne et plutôt technique, elle me rappelle le début de la descente du Comodoto en Aragon. Un très court passage me résiste mais pour les bons techniciens, tout doit rouler.
Ça s'assagit un peu au dessus du Port de Saleix que je retrouve cette fois sous le soleil.
Il ne reste plus qu'à descendre ce que j'ai monté ce matin dans le brouillard: c'est nettement plus "fun" et à part quelques courts passages NR, ça roule même s'il y a quand même quelques passages techniques. La fin est particulièrement facile et belle sur le replat de Coumebière où m'attend la voiture.
Au final, il m'en reste un magnifique souvenir d'une balade très belle et dans un cadre assez sauvage, avec des descentes techniques. A refaire !

Distance réelle parcourue : 29 km
Denivelé réel effectué : 1700 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par fontra, le vendredi 20 novembre 2015 à 21:46

Jolie balade :)

» Par bolive, le vendredi 20 novembre 2015 à 22:10

Belles photos, mais que c'est sec!

» Par francois, le samedi 21 novembre 2015 à 07:49

Il n'y a pas de fumée sans feu comme il n'y a pas de bel automne sans sécheresse...

» Par Phil'Ô, le samedi 21 novembre 2015 à 10:43

Il n'y a pas un seul cailloux sur vos sentiers ! La classe :cool:

» Par enez.vtt, le samedi 21 novembre 2015 à 11:17

J'avais abandonné cette idée en pensant que ça ne passerait pas à la descente sur le Port de Saleix. Bien tenté et bien réussi.

» Par francois, le samedi 21 novembre 2015 à 11:37

@Philo: pas un seul caillou, c'est vite dit ! Il y a quand même quelques marches et mottes de terre + quelques cailloux quand même :wink: Mais c'est vrai qu'en Ariège, j'ai vu pire :roll:

@Enez.vtt: oui, j'ai eu du bol sur ce coup là :) ; d'une manière générale, dans la vie il faut un peu de bol, ça l'améliore...
Dans l'autre sens, ça passe mal: le haut doit être pas si pire mais la deuxième moitié (de 1830 m au Port de Lers), m'a semblée inroulable :~
Bon, maintenant il doit y avoir de la neige, je vais peut-être troquer le vtt contre les skis :P

» Par lole, le mardi 01 décembre 2015 à 16:16

:wink:
très bon !!

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.