Ski
Par Jip le 30.05.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses / Pays d'Arves > Plateau d'Emparis > Boucle par le Pic du Mas de la Grave et la descente des Clots > Sortie du 15 novembre 2011
 Topo validé par la modération

2250 m Plateau d'Emparis : Boucle par le Pic du Mas de la Grave et la descente des Clots

Voici l'une des références du vélo de Montagne : Un dénivelé qui avoisine les 3000 m pour certaines variantes, des descentes difficiles techniquement variées et la Haute Montagne en toile de fond permanente.

Données techniques

Département : Isère
Massif : Grandes Rousses / Pays d'Arves
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2550 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 600 m.
SPR [?] : (50/40/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3335 ET Bourg d'Oisans l'Alpe d'Huez et 3435 ET Valloire

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 4

Interêt [?] (8.9/10)

Départ/Accès

Départ : Mizoën (1186 m) - Grenoble -> Bourg D'Oisans -> Barrage du Chambon -> Mizoën
OU
Briançon -> Col du Lautaret -> Barrage du Chambon -> Mizoën

Itinéraire

Mizoën > Plateau d'Emparis (D+ : 1200 m/M2) :
De Mizoën, prendre la piste en direction du plateau d'Emparis. Avant les Aymes, prendre à gauche, passer Singuigneret, le refuge des Chatons, la Maison Coing et poursuivre jusqu'au Chalets du Fay. Quitter la piste sur la droite et suivre le GR50 descendant qui traverse le Rif Tort et prendre la direction S vers le Lac Cristallin et le Lac Noir (admirer la vue sur la Meije).

Plateau d'Emparis > le Chazelet (D- : 700 m/T3) :
Suivre le sentier jusqu'au Lac Lérié et rejoindre le GR 50 vers 2300 m. Suivre le sentier en balcon vers l'Est pour rejoindre un collu vers 2164 m puis descendre par le sentier avec quelques épingles jusqu'à un pont (1735 m).

Le Chazelet > Pic du Mas de la Grave (D+ : 1350 m/M5) :
Par la piste en rive gauche du vallon monter à la Baraque de la Buffe.
Traverser le torrent du Gâ et monter à la Crête du Rachas (2351 m, roulage/poussage).
Poursuivre NE sur l'Agnélé puis sur la crête SW du Pic du Mas de la Grave (Portage).
Laisser le vélo à 150 m linéaires du sommet car la fin est inroulable à la descente (grandes lames de schistes).

Pic du Mas de la Grave > Mizoën (D- : 1850 m/T4) :
Par le même itinéraire redescendre au Rachas (2351 m). Poursuivre vers le S en longeant le ruisseau du Rachas puis du Rif Tord. Rejoindre le Refuge de Rif Tort puis le Chalet Josserand. Prendre la piste à gauche en direction des chalets du Fay. Continuer sur la piste vers Mizoën pendant 1,5 km et bifurquer à gauche sur le GR50 qui descend sur les Clots.
Le GR des Clots est à présent interdit aux VTT dans son intégralité.
L’arrêté municipal : par ici.

Détour par le petit Lac Lovitel conseillé.
Poursuivre à flanc par le GR50 qui rejoint par une traversée en balcon le village des Aymes. Suivre la route 500 m vers Mizoën et bifurquer à gauche par un sentier avec quelques épingles qui rejoint directement le village.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col du Souchet > Le Chazelet par le GR54   Col St Georges > Col du Souchet   Chalets du Fay > Chalet des Girardets > Loutre de Quoa   Loutre de Quoa > Ruines de St Denis   Rif Tort   Les Clots   Torrent du Gâ   Lac Noir et Lac Lerié   Lac Cristallin   Pic du Mas de la Grave   Clot Raffin   Le Gros Têt ou Cime du Rachas (versant Nord)   Emparis > Mizoen (variante du GR50 par l'Alpe du Pin)   Col St Georges > Loutre de Quoa   Chalets du Fays > Gué du Rif Blanc

Remarques/Variantes

Le GR des Clots est à présent interdit aux VTT dans son intégralité : L'arrêté municipal est par ici

Très belles vues sur la Meije.

Variantes :
1. Possibilité de raccourcir la boucle (- 600 m de D+ ... de portage) :
Ne pas gravir le Pic du Mas de la Grave.

2. Variante de fin de descente (+ 100 m) :
Dans la traversée en balcon sur le GR50 après les Clots, descendre par le sentier aux multiples épingles (T4) qui rejoint la RD1091 au niveau du Parizet puis rejoindre Mizoën par la route.

3. Variante par N.-D. de Bon Repos :
Élargi l'itinéraire en une superbe boucle de près de 3000 m de D+/-. Fractionnable en 2 étapes en couchant à La Grave ou au Chazelet.

4. Montée directe au Pic du Mas de la Grave :
Au départ de Besse, passage par le refuge de Rif Tort puis prendre plein Nord dans le vallon évident jusqu'à un cairn. Descente par le GR54 jusqu'à Besse.

5. Descente sur Mizoën par l'Alpe du Pin via le refuge des Chatons :
Plus facile que les Clots mais pas inintéressant et parfois expo. Attention vers 1850 m, bien suivre le marquage GR/jaune qui traverse par 2 fois le ruisseau (à sec) puis rester en rive droite pour rejoindre la piste par un sentier horizontal à flanc via des ruines.

6. Boucle de 2 jours:
Couchage au nouveau Refuge du Pic du Mas de la Grave. http://www.vttour.fr/sorties/emparis-en-partage-sur-2-jours,17161.html#sortie

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Itinéraire montagne long et difficile.
Portage de 600 m pour le Pic du Mas de la Grave.
Descente très technique et exposée par les Clots.
Point d'eau au Chazelet (mais il faut ajouter 50 m de D+)

Itinéraire très fréquenté par les piétons, soyons tous prudents.

Traces importantes d'érosion sur l'itinéraire. Roulons propre.
Hébergements associés : Refuge du Pic du Mas de la Grave

Sortie(s) GPS associée(s) : 30.08.19 09.08.19 13.10.18 05.10.18 09.09.18 01.09.18 25.07.18 27.09.17 01.11.16 21.06.15 25.10.13 21.09.13 26.08.12 18.08.12 30.06.12 28.06.12 09.06.12 16.10.11 25.06.11 29.08.10

Photos

La descente des Clots
La descente des Clots [par Etienne-H-]
Arrêté municipal interdisant la descente des Clots
Arrêté municipal interdisant la descente des Clots [par Phil'Ô]
Pic du Mas de la  Grave, versant de l'itinéraire A/R
Pic du Mas de la Grave, versant de l'itinéraire A/R [par Le ded]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par friz, le dimanche 02 septembre 2018 à 10:07 (9/10)

Du beau sentier où tout se roule ou presque et en face de La Meige!

» Par Bruno_W, le mercredi 25 juillet 2018 à 16:28 (9/10)

En boucle par la Tête du Vallon depuis Mizoen. Paysages fabuleux, une ambiance sauvage assez unique, de très belles descentes. Juste -1 pour le petit manque de roulabilité de la Tête du Vallon.

» Par pascalH, le samedi 23 septembre 2017 à 20:55 (8/10)

Tout bon même sans les clots, on peut descendre par d'autres sentiers et alternatives, à faire ...

» 27 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Plateau d'Emparis, descente des Clots : Sortie du mardi 15 novembre 2011 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Toutes les pentes étant plein Sud, tout est bien déneigé et bien sec, sauf les pentes Nord de Surre Saroi, recouvertes par endroits de résidus de neige gelée. Par contre, le sentier a été partiellement emporté par les eaux dans le fond de nombreuses ravines.

Sentiers associés

4 Les Clots : Beaucoup de pierres roulantes sur le sentier dans la partie haute (>1950m). Le sentier a été partiellement emporté par les eaux dans le fond de nombreuses ravines. Bien sec et assez propre partout ailleurs.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Mizoën > Refuge des Chatons > Chalets Du Fay > Plan des Cavales en A/R > Surre Saroi > Clot du Pertuis > descente des Clots > Mizoën

Le temps sec et relativement doux dont nous jouissons depuis quelques semaines, à défaut de déposer la sous-couche nécessaire à la saison de ski à venir, a au moins l'avantage de prolonger celle de VTT, y compris en moyenne montagne. On nous rebat les oreilles à longueur de saison de la descentes des Clots à Emparis, or il se trouve que son exposition et son altitude en font une destination tout à fait intéressante en ces temps de disette nivologique. Allons donc voir de quoi ça s'agit à propos!

Départ de Mizoën à 9h, soleil non levé, 0° au thermomètre. Diantre, les couches supplémentaires vont être utiles...
La montée se fait sur une piste looongue comme un jour sans pain, mais du coup très roulante et jouissant d'une vue admirable sur les glaciers zenvironnants. Avec l'arrivée du soleil, la température se fait tout à fait correcte, et je n'en souffrirai plus de la journée. Pas d'incident majeur à déplorer, hormis la traversée d'un troupeau de brebis (oui, oui, le 15 Novembre), apparemment libre de ses mouvements...

L'heure du casse-dalle se profilant à grands pas, je choisis le promontoire du plan des Cavales. Le single qui y mène théoriquement est dans la pratique quasi-inexistant, mais la vue du promontoire vaut bien cinq minutes de loose dans l'herbe sèche.

L'idée première de la journée était de pousser jusqu'au Lac Noir sur le plateau d'Emparis, car je me demande depuis longtemps ce que peut donner la portion "pont sur le Rif Tort" - Lac Noir en descente. Manque de bol, c'est plein de neige, donc ce sera pour une autre fois. A ce propos, si quelqu'un a une idée précise sur le sujet, je serais heureux de la connaitre.

Qu'à cela ne tienne, on va aller voir au sommet de Surre Saroi, des fois qu'il y ait des bouts de single à glaner. Or point. Au moins, il y a une très belle vue sur le quartier, c'est toujours ça de pris...

On s'attelle donc au gros morceau du jour: la fameuse descente des Clots. La première partie entre 2200 et 1950 ne m'a pas totalement convaincu, à cause des nombreuses pierres roulantes qui encombrent le sentier, ce qui empêche de se concentrer sur ses trajectoires. J'en ai viré quelques-unes aux endroits les plus critiques, mais ça ne suffit évidemment pas...
En revanche, à partir du point 1946, c'est que du bonheur: bien technique et engagé, mais ça reste virevoltant et ludique. Pas grand chose à déplorer, à part quelques petites portions dans les schistes, emportées par le ruissellement des eaux, et un terrain vraiment TRES pierreux juste avant d'arriver au refuge.
De là, l'interminable balcon qui rejoint les Aymes est assez jubilatoire: très roulant et ludique, seule l'expo assez impressionnante interdit de lâcher complètement les freins. Les quelques légères remontées passent toutes sur le vélo, et on ne met le pied à terre que pour franchir les ruisseaux au fond des ravines.
Déception, en revanche, à partir du point 1302, le single se transforme en une piste sans saveur qui remonte (horreur!) légèrement pour atteindre les Aymes.
Heureusement, on finit avec la banane, grâce aux 200 derniers mètres, qui voient le retour de la traversée à mach 12 et même 3/4 épingles.

En résumé, une très belle journée (c'était vraiment un jour à s'encombrer du reflex) dans des paysages à couper le souffle, une expo omniprésente et une descente aussi jubilatoire qu'interminable. En un mot: épique.
Encore une bonne journée en haut Oisans...

Denivelé réel effectué : 1300 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par fontra, le mercredi 16 novembre 2011 à 08:17

Belles photos et un CR agréable à lire :)

» Par Phil'Ô, le mercredi 16 novembre 2011 à 08:49

+1 avec Fontra :cool: Merci JDV :D

» Par Ricil, le mercredi 16 novembre 2011 à 15:11

si quelqu'un a une idée précise sur le sujet

On en parle ici :wink:

» Par Le ded, le mercredi 16 novembre 2011 à 21:36

La cerise sur le gâteau d'épingles est ici

» Par JDV, le mercredi 16 novembre 2011 à 22:15

Merci pour ces compliments! Pour ce qui est du CR, je suis heureux de voir que le côté roman ne décourage pas tout le monde ^^. Quant aux photos, je dois avouer qu'entre la lumière et le matériel, j'ai été bien aidé!
@ Ricil: merci pour l'idée, j'aurais du y penser tout de suite. En tout cas, ça confirme ce que j'intuitais vaguement; c'est pas le meilleur du coin...
@Le ded: effectivement, en passant à côté je me suis dit que ça avait pas l'air dégueu! Mais bon, entre le soleil déjà bien bas sur l'horizon et la grande flemme de remonter après :P

» Par larsen, le jeudi 17 novembre 2011 à 13:57

Belles photos et belle prose: Que demander de plus !

» Par Phil'Ô, le vendredi 18 novembre 2011 à 09:31

JDV a dit :Pour ce qui est du CR, je suis heureux de voir que le côté roman ne décourage pas tout le monde
Vas y lâche toi, on aime lire par ici :wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.