Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Vercors > Promenade de vélo sur les belvédères nord du Vercors (sortie du 09 juin 2013)

Promenade de vélo sur les belvédères nord du Vercors : Sortie du dimanche 09 juin 2013 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Humide, gras par endroits. De gros névés sur la piste entre la Sure et la Molière.
Quelques arbres en travers de loin en loin.

Sentiers associés

1 Sentier de Pierre Taillée (GR9) : Humide/gras/sec suivant les portions. Bon état.

4 Signal de Nave > la Cheminée : Humide, propre, en bon état.

NR La Buffe > Bec de l'Orient : Humide, propre. A FUIR ABSOLUMENT.

4 La Buffe > Pas du Mortier : Humide, propre, bon état.

NR La Sure > Pas du Mortier : Humide, propre, bon état. A oublier également.

2 Sentier des Génisses : Gras, encore gavé de névés.

2 Crête de la Molière : Humide, propre.

4 Les Combettes : Humide mais propre. Plusieurs sapins en travers dans la partie basse.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Autrans -> Signal de Nave -> Bec de l'Orient -> Pas Brochier -> Pas de la Clé -> La Buffe -> Pas du Mortier -> La Sure -> Plénouze -> La Molière -> Les Feneys -> Les Combettes -> Eybertière -> Autrans

Y'a des jours avec, et y'a des jours sans. Là, c'était un jour sans. Mais vraiment.

Déjà, la météo. Sachant que l'on n'a que la matinée de garantie sans pluie, ça ne sert à rien de faire trop de route.
Direction le Vercors, donc. L'idée est de faire le tour les crêtes nord du Vercors par le GR9, au départ d'Autrans; zone non répertoriée sur aucun site que ce soit.

Départ à 8h25 d'Autrans, 10°c au thermomètre, et sous un ciel couvert.
Echauffement tranquille sur la petite route forestière de Nave, puis je rejoins le GR dans sa partie en balcon.
Mauvaise surprise: le single annoncé est en réalité une ancienne piste; au moins tout passe sur le vélo (à qulques raidards près).
Le GR se transforme en un single sympa sous le Signal de Nave; beau point de vue (enfin, j'imagine) sur le nord-ouest de l'Isère.
Le single continue, sans trop de difficultés, jusqu'au Bec de l'Orient (belle vue également).

J'attaque la descente vers le Pas Brochier, et c'est là que ça se gâte. D'abord quelques névés, puis une succession quasi ininterrompue de passages T5/6, voire NR. Ca passera peut-être pour la fine fleur des techniciens du VTT, mais pour les simples mortels comme vous et moi, c'est portage en descente...

Mes craintes se confirment alors, et bien pire encore: la traversée intégrale des crêtes du Pas Brochier à la Sure est un calvaire.
Le GR, par endroits paumatoire et mal balisé n'en finit plus de zig-zaguer et de monter et descendre dans un labyrithe de lapiaz chaotiques, absolument inroulables. Seule la (courte) descente de la Buffe sur le Pas du Mortier échappe miraculeusement à cette description apocalyptique, et s'avère à peu près roulable (compter un bon T4, quand même).
Tout cela se traduira donc par presque 3h de portage quasi-intégral en montée, descente, et sur le plat, pour parcourir 5 malheureux kilomètres.
Heureusement, de nombreux points de vue impressionnants sont là pour éviter la déprime totale...enfin, quand il n'y a pas de brouillard.

Rapide casse-dalle à la Sure, dont je suis délogé par la pluie qui commence à tomber. C'est donc parti pour la suite, la longue traversée des crêtes jusqu'à la Molière. Normalement, c'est du tout cuit, ça roule un max. Sauf...quand elle est gavée de neige.

Arrivé dépité à la Molière, je poursuis la crète dans l'idée d'aller jusqu'à Charande, mais la pluie ne montre aucune volonté de s'arrêter.
J'oblique donc à droite au Pas du Tracollet, attiré par 5/6 très jolies épingles. Las; 30m plus loin, le sentier se transforme en piste, puis rejoint la route au niveau des Feneys.

Je continue la route jusqu'au sentier des Combettes (qui commence d'ailleurs par une section de piste trompeuse).
Le sourire revient dans les magnifiques épingles ultra-propres du sentier, idéales pour apprendre le passage d'épingles avec et sans nose (ou le travailler, pour ceux qui savent déjà :wink:).
Les réjouissances sont de courte durée: on retombe sur une piste, avant d'attaquer la partie finale, raide, pierreuse, et feuillue, sans commune mesure avec les épingles du dessus. Je rejoins la civilisation au niveau d'Eybertière, et décide de couper court à la débandade en rejoignant Autrans par la route.
Verdict: 6h pour boucler. La-men-table.

Bilan: c'est un très beau topo, mais à proscrire absolument à VTT. En revanche, à pieds, c'est magnifique. Ceux qui voudraient, malgré tout, profiter des points de vue et de la belle ambiance de ce coin du Vercors en VTT devraient probablement bifurquer à droite à la Cheminée, rejoindre les Ruines de Chez Gros-Jean, et rattraper la piste de montée à la Sure via les Gélinottes. Beaucoup de piste, donc, mais potentiellement plus roulant.

Distance réelle parcourue : 26 km
Denivelé réel effectué : 1200 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par nicnic38, le lundi 10 juin 2013 à 13:39

ça donne une petite idée de ce que peuvent être des sorties de vélo de Montagne ;-)

» Par JDV, le lundi 10 juin 2013 à 13:44

Faut pas non plus aller s'imaginer que c'est toujours comme ça; là c'est un cumul de manque de bol sur un topo inconnu, et d'une météo de printemps toute merdique.
Mais la plupart du temps, le VDM, c'est le Club Med :cool:

» Par Geux, le lundi 10 juin 2013 à 14:27

Ah ben wé, pour le coup t'aurai mieux fait d'aller dans le Diois :lol:
M'enfin, une fois que tu aura rentré le sentier NR, il sera dans la base pour l'éternité :wink:

» Par Florent, le lundi 10 juin 2013 à 15:39

+1

et +1 "toujours regarder la photo satellite pour voir à l'avance à quoi ça peut ressembler sur le terrain" :wink: (la sanction tombe rapidement dès qu'on oublie un peu trop vite :ill: )

» Par JDV, le lundi 10 juin 2013 à 16:18

@Geux: Ben le Diois, c'est 2h30 de route et 30€ de budget voiture incompressibles pour un aller-retour.
Alors sur une journée entière de beau temps, ok, mais sur une demi-journée à la météo incertaine, c'est pas rentable.
Pour ce qui est de rentrer le sentier comme NR dans la base, ça a été ma conclusion au bout de 10 minutes de portage descendant, je m'en occupe :wink:

@Florent: c'est vrai dans une certaine mesure, et dans certains cas, mais je trouve qu'en général, la résolution n'est pas suffisante pour donner une conclusion fiable et évidente.
Après avoir survolé mon parcours d'hier sur la photo satellite, je n'y vois a posteriori aucune indication évidente de non-roulabilité.

» Par Le ded, le lundi 10 juin 2013 à 19:25

Dommage mais y'a ça
http://www.vttour.fr/topos/,1852.html en montant par le tunnel du Mortier ou par le Plateau de Sornin, Plénouze.
C'est ce que j'avais fait il y a plusieurs années et j'avais évité la partie E du bec de l'Orient :cool:

» Par JDV, le lundi 10 juin 2013 à 19:45

Ah effectivement, j'avais pas vu ça. Si j'avais su, j'aurais fait une manip Transisère :lol:
Y'a pas trop de déchet sur piste? :lost:

» Par Le ded, le lundi 10 juin 2013 à 20:16

si un peu du côté de Gève mais c'est un site de ski de fond aussi :P
Manip, pourquoi pas avec une dépose à Lans et montée par les crêtes de la Molière, DH les pichières et zou direction le Pas de la Pierre Taillée

» Par Geux, le mardi 11 juin 2013 à 12:43

Belles photos, as usual.
La bière était même adaptée aux conditions :D

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.