Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Bornes / Aravis > Snowfat au Grand Bo / grand beau (sortie du 13 janvier 2018)

Snowfat au Grand Bo / grand beau : Sortie du samedi 13 janvier 2018 par Yvan74

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Enneigé "sec", parfait pour rouler ou porter

Sentiers associés

4 Danay > Le Grand Bornand : Manque de neige par endroit, d'où des ravines

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir CR sortie du 17/02/16

Même sortie que celle du 17/02/16 :

http://www.vttour.fr/sorties/fat-session-au-grand-bo,13502.html.

Je fais ce rapide CR uniquement parce que je ne suis pas passé par la piste de ski de fond pour aller chercher la dernière descente, mais par un portage sur piste balisée raquettes, donc ma trace GPS est valide.

Aperçu de la sortie : https://www.relive.cc/view/1354616265

Distance réelle parcourue : 21 km
Denivelé réel effectué : 1200 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le dimanche 14 janvier 2018 à 17:20

C'est beau ! :cool:

» Par Yvan74, le dimanche 14 janvier 2018 à 17:42

Quand les bonnes conditions sont réunies c'est très bien oui. Croisé des pisteurs, seul sur mon fat au milieu des pistes de ski, ils m'ont indiqué la suite du balisage raquettes avec gentillesse. Seul ou à deux, sans moteur électrique, et en étant courtois, franchement on attire la sympathie et la bienveillance. De plus les parcours balisés pour l'hiver sont nombreux au Grand Bo et à la Clusaz. Du coup je m'éclate :D

» Par Le ded, le mardi 16 janvier 2018 à 10:46

"sans moteur électrique"
Élitisme ? :(

» Par Yvan74, le mardi 16 janvier 2018 à 13:18

Non rien à voir, juste qu'on ne surprend pas les promeneurs avec un sifflement de moteur entendu à la dernière seconde à 20km/h sur le vélo, au contraire, ils nous entendent arriver de loin avec notre souffle de bateau à vapeur dans les montées, ils ont laaaargement le temps de nous laisser de la place, et nous encouragent au passage car ils compatissent plus qu'ils ne nous craignent !
Mais si les promeneurs en station m'ont très souvent accompagné d'un "Ah, vous avez un vrai vélo", ça c'est eux qui l'ont dit, pas moi :wink: Pas d'élitisme pour moi, je parlerais plus de 2 disciplines similaires mais distinctes.

» Par Etienne-H-, le mardi 16 janvier 2018 à 14:47

""sans moteur électrique"
Élitisme ?"

Ce serait un peu dommage de considérer comme élitiste tout ce qui n'est pas pro électrique.

» Par Le ded, le mardi 16 janvier 2018 à 15:04

"tout ce qui n'est pas pro électrique" ou "tout ceux qui ne sont pas pro électrique" ?
Parce qu'il va falloir que l'on s'y fasse. Et éviter de faire une différence (matériel ou humaine).
Et je dirais même qu'il va falloir se serrer les coudes encore plus dans un avenir proche :(
http://www.endurotribe.com/2017/12/competitions-vttae-ffm-annonce-championnat-de-france-vttae-enduro-2018/

» Par Phil'Ô, le mardi 16 janvier 2018 à 15:31

Sans vouloir lancer un débat sans fin, j'adhère pleinement à la remarque d'Yvan
Yvan74 a dit :je parlerais plus de 2 disciplines similaires mais distinctes.
Similaires dans le plaisir de la descente et probablement du "voyage", distinctes dans celui recherché à la montée.

» Par Le ded, le mardi 16 janvier 2018 à 16:11

J'espère pleinement, que dans 10 ans (!!), votre santé et votre allure physique seront capables de vous emmener là où vous espér(i)ez aller.
Faire un distinguo ne va certainement pas rameuter les foules sur vttour ... Déjà que !

» Par Yvan74, le mardi 16 janvier 2018 à 18:53

Ben on rêve pas André, le jour où on passera à l'électrique (et on y passera, c'est quasi sûr), je ne suis pas sûr que je reprendrai des photos au sommet de la Tournette après 4h de portage ! Ça ce n'est pas du dénigrement, c'est juste un état de fait. Ce sera "autre chose", parce que nous aussi faudra qu'on passe à "autre chose", sans perdre la notion de plaisir.

Il n'en reste pas moins que pour ma sortie ici présente, donc au Grand Bornand, une écrasante majorité (la totalité ?) des pratiquants de fat électrique ou de VAE croisés en station, sont des pratiquants occasionnels qui se sont arrêtés dans un magasin de location, et qui n'ont pas forcément l'habileté nécessaire pour pratiquer le VDM de manière sécure pour eux ou pour les marcheurs. Donc quand ceux-ci voient arriver sur leurs chemins un vttiste du type Vttourien ou autre Vdmiste "classique", je suppose que cela les rassure et les pousse plus à échanger sur le milieu montagnard.

Je roulais avec un gars, qui s'est pris un "coup de vieux" passé les 55 ans. Je ne vais pas commenter ça, c'est pas le propos. Toujours est-il qu'il m'a avoué vouloir passer à "autre chose", et m'a donc gentiment laissé m'engager dans le VDM que je ne connaissais pas. Je l'ai recroisé il y a quelques temps, il s'est mis au VAE et a complètement redécouvert le plaisir du vtt, plaisir qu'il avait perdu. Génial ! Mais je sais qu'on ne roulera tout de même pas ensemble avant un moment, car il est hors de question que je profite de cette joie retrouvée pour le laisser croire qu'il pourra me suivre dans mes délires vttistiques montagnards, avec sa machine à 23 kg. Il pratique une discipline similaire à la mienne, mais distincte, et qu'on le veuille ou non, pour l'instant nos pratiques ne se rejoignent pas complètement.

» Par Etienne-H-, le mardi 16 janvier 2018 à 19:50

"tout ce qui n'est pas pro électrique" ou "tout ceux qui ne sont pas pro électrique"

Non non pas du tout, j'insiste sur la distinction.
On peut estimer l'électrique légitime dans certaines utilisations, pour un certain public, mais moins dans d'autres (et notamment celle de la compétition, qui devient contradictoire avec la justification habituelle d'un outil "pour les personnes moins en forme").
Pour l'âge, je n'ai pas non plus de jugement, et je suis content de pouvoir partager des sortie avec la génération N+1 mais on dira que ça ne va pas dans le sens de certaines philosophies de l'acceptation du temps qui passe stoïciennes ou épicuriennes.

je parlerais plus de 2 disciplines similaires mais distinctes.
Bel oxymore non?

» Par Yvan74, le mardi 16 janvier 2018 à 19:55

Certes, mais volontaire, pour faire comprendre à André qu'on peut être ni pour, ni contre, bien au contraire :lol:

» Par Etienne-H-, le mardi 16 janvier 2018 à 21:04

:)

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 09:45

C'est sûr que si on prend des extrêmes de comparaison, on fait "dire" ce que l'on veut à la démonstration.
La Grande Sassière qui doit être du même niveau que la Tournette a vu des VTTAE de 23kg gravir ses pentes cette année :
http://www.vttour.fr/sorties/aiguille-de-la-grande-sassiere,15322.html.
En 2009, sur une Transvésubienne, un gars était au départ avec un DH de 20kg et cax intégral. C'était un challenge entre potes et il a fini (en même temps que moi) !
On trouve des VTTAE à moins de 19kg :
http://www.velovert.com/gammes2018/Haibike/26803/XDURO-FullSeven-Carbon-10.0
http://www.velovert.com/gammes2018/Bulls/27441/Black-Adder-Team-E-SL
La technologie batterie évolue et on trouve déjà un VTTAE pour 17kg, voire même un VTC pour 12 kg:
http://www.portailveloelectrique.fr/technique/velo-electrique-leger-12-kg-maxwell-epo-les-choix-techniques-qui-le-rendent-possible
Quand au sifflement, c'est juste propre à certains "vieux" moteurs. Brose, Moyeu BH, Rocky Mountain roulent dans le silence ...

Ma remarque initiale s'arrêtait sur le fait que les marcheurs seraient plus enclin à la marque de sympathie envers un vtt musculaire plutôt qu'un vttae et donc, par définition, que l'on se donne plus le droit de rouler les sentiers de randonnées ou de raquettes !
Je pense plutôt que c'est surtout au niveau de la personne, au niveau comportemental que le courant passe. Et non pas au niveau matériel.
Par contre, c'est vrai que courtoisie, sympathie et respect seraient les maîtres mots d'un vrai partage (qui sont des situations comportementales!).
:wink:

Vttour est un site qui recensent des topos et sorties principalement en montagne. En musculaire ou électrique, peu importe le vélo et pour ma part, il ne faut pas faire de distinguo ni de dénigrements. Il faut que l'on accepte une autre façon de faire du sport et accueillir les (nouveaux) adeptes, les bras ouverts. Enfin c'est ce que je pense pour VTTour. :)

» Par Etienne-H-, le mercredi 17 janvier 2018 à 10:16

Je pense plutôt que c'est surtout au niveau de la personne, au niveau comportemental que le courant passe. Et non pas au niveau matériel.

Oui et non!
Oui car un comportement respectueux et courtois est un préalable indispensable, quelle que soit la machine.
Non car à plusieurs reprises cet été (et c'est la première saison, je pense que le phénomène s'amplifiera), le premier regard des randonneurs (et les paroles entendues) allaient vers la vérification de l'absence de moteur.
"Ah bon y a pas de moteur, bravo et courage"
"Ils vont partout maintenant avec les vélos électriques! Ah non y a pas de moteur? Et bien, courage alors, allez-y"
"Mais je te dis, c'est pas possible de passer sans moteur, il doit être dans les tubes bien cachés"
etc

» Par Yvan74, le mercredi 17 janvier 2018 à 10:20

Pas faux. Avec mon fat par exemple, le nombre de "Y'a un moteur ?" commence à égaler voire dépasser le nombre de bons vieux "C'est pas trop dur à tirer avec ces gros pneus ?".

» Par Etienne-H-, le mercredi 17 janvier 2018 à 10:21

Il faut que l'on accepte une autre façon de faire du sport

La question n'est pas vraiment d'accepter une façon de faire du sport, mais de conserver l'accès aux sentiers et de conserver ceux-ci en bon état.

(LA discussion majeure autour de l'élec et celle du risque d'interdiction d'accès à tous les VTT )

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 10:24

EH, Oui j'ai eu cette remarque mais c'est peanuts par rapport à l'ensemble des gens croisés au fil des sorties.
Sur un groupe de 25, dans les Vosges, au dessus d'Eguishem, un râleur nous a même certifié que les sentiers GR étaient interdit aux vélos. Juste un individu au comportement excessif isolé. :wink:

Bon mais c'est de la broderie, mon histoire.
Pour l'instant on ne peut pas agir sur le ressentiment des autres et sur le phénomène VTTAE.
Par contre, côté VTTour, il ne faut pas dénigrer le VTTAE et faire "corps" avec ses adeptes. Et ça, c'est de notre ressort. :)

» Par Phil'Ô, le mercredi 17 janvier 2018 à 11:03

André : Il n'y a aucun dénigrement dans le fait de dire que les adeptes de VTTAE recherchent un autre type de plaisir à la montée que ceux qui enfourchent un VTT sec... C'est juste un constat, qui n'empêchera jamais de partager LE MEME plaisir à la descente. Comme le dit fort justement Etienne, le risque qu'emporte le développement du VTTAE, c'est l'interdiction des sentiers à tous car nombre d'utilisateurs de VTTAE n'ont pas l'"éducation" de partage qui doit prévaloir, car souvent ce sont des pratiquants occasionnels qui voient l'activité comme un simple jeu de plein air parmi tant d'autres qu'offrent les stations. Avec le côté pervers du "je paie, donc je me sens le droit de faire ce que je veux"... :oops:

Car on est tous bien d'accord, ce n'est pas l'objet en lui même qui pose problème, c'est plutôt comment on va l'utiliser.

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 11:25

@Phil'ô
Tu as mal lu mes propos!
c'est ça qui me gêne sur le site de VTTour:
Seul ou à deux, sans moteur électrique, et en étant courtois, franchement on attire la sympathie et la bienveillance.

» Par Phil'Ô, le mercredi 17 janvier 2018 à 11:28

Moi ça ne me choque pas. Quand un randonneur voit un mec qui en chie sur son vélo à la montée, ça force son respect et attire naturellement plus de bienveillance que s'il croise le même mec qui monte en sifflotant. N'oublions pas que le randonneur lambda en chie pour faire sa rando. S'il croise un mec qui en chie au moins autant que lui à la montée, il va juger qu'il a lui aussi sa place sur le sentier qu'il emprunte. Dans l'imaginaire collectif, la conquête des sommets se mérite... au prix d'efforts physiques parfois importants.

C'est un peu le même parallèle que s'il croisait un mec qui monte sur les mêmes sentiers que lui avec une moto. A priori, même si le mec en moto est courtois et respectueux, il y a un apriori négatif fonction de sa monture.

Et vue la brièveté des rencontres sur les sentiers, il est fort probable que le randonneur lambda en reste à ses aprioris... :P

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 11:38

Mais on n'est pas côté randonneur !!
On s'en tape de savoir ce qu'il ressent car c'est juste une interprétation que l'on peut faire ....
C'est un cycliste qui annonce "sans moteur électrique".
Du coup, on modère toutes les sorties en VTTAE ou on ne fait pas de différence et on considère les VTTAE à l'égale de nous même ?

» Par Phil'Ô, le mercredi 17 janvier 2018 à 11:41

Expliquer le ressenti d'un randonneur permet de mieux comprendre sa réaction... Cela ne veut surement pas dire qu'on est d'accord avec ça. Et j'ai compris les propos d'Yvan74 dans ce sens. Il ne dit pas qu'il est d'accord, il constate que sans moteur, la sympathie du randonneur est plus facile à gagner :wink:

Perso, je fais peu de cas de la monture... c'est plutôt le comportement qui va attirer ma bienveillance ou mon opprobre... même si pour la moto, il y a un côté "destructeur du sentier" qui me gêne même si le mec est sympa... :(

» Par Yvan74, le mercredi 17 janvier 2018 à 12:19

Tu m'as mal compris André, car effectivement je n'ai perso pas d'apriori négatif sur le VAE, j'aimerais bien essayer moi aussi pour le fun, juste peur d'y prendre goût :oops: Mais je me mets bien côté randonneurs, et pisteurs, et dameurs/traceurs/directeurs de station, car ce sont eux qui ouvrent et ferment les sentiers, et à cause de qui parfois on cotise à la MBF. Je dis simplement, comme l'a bien compris Phil'Ô, que si en grimpant la montagne en suant comme un bœuf j'attire de la bienveillance, tant mieux, et que si en passant avec un VAE j'attire moins de bienveillance "naturelle", c'est dommage, et j'en profiterai du coup moi-même un peu moins sur mon VAE car le respect du randonneur prime avant tout selon moi, pour le bien-être des différentes communautés utilisatrices.
Maintenant je comprends aussi ce que tu veux dire par rapport à Vttour. Mais je te trouve bien pessimiste sur la fréquentation et l'utilisation de ce site. Je croise beaucoup de monde avec mon vtt, et je fais beaucoup de nouvelles rencontres. Je n'imaginais pas à quel point on était suivis. Beaucoup de vttistes suivent Vttour en silence, beaucoup s'y réfèrent, et beaucoup l'utilisent sans retours. C'est d'ailleurs pour cela que j'y suis actif, car c'est grâce à des gars comme toi et autres modos que je me suis lancé dans l'aventure moi aussi, en bavant devant les photos et en ayant un sentiment de profond respect pour les topos et leur engagement. Et cela se perpétue très bien. Du coup je veux apporter ma pierre, pour d'autres actuels ou futurs vdmistes.
Tu ne fais pas assez confiance en l'intelligence de ces utilisateurs de l'ombre. Tous ceux qui franchissent le pas de mettre une trace GPS de Vttour dans leur GPS pour une sortie du dimanche, le font en toute connaissance, et en toute humilité. Suivre un topo Vttour pour un vttiste non membre, comme j'ai pu le faire il n'y a pas si longtemps, est déjà un challenge en soi. Ceux qui font cette démarche, savent qu'à un moment ou un autre, ils vont en baver, physiquement, techniquement, ou les 2 à la fois. C'est comme ça, tu ne peux rien y faire, ça fait partie de l'ADN de Vttour, et c'est pour cela qu'on l'aime et que je l'aime profondément.
Tu veux "intégrer" la communauté VAE à Vttour, c'est tout à ton honneur. Mais il y aurait beaucoup d'autres communautés à intégrer dans ce cas. Pour bien faire, il faudrait ajouter des cases à cocher dans les CR dans ce cas, du genre "VAE approved", "family approved", "XC approved"...
Et pourquoi pas juste continuer à croire en l'intelligence des utilisateurs ? Le gars en VAE qui fait la Sassière n'est pas un VAEiste lambda, ni celui qui peut se payer un VAE à moins de 20kg. En tout cas ils feront la Sassière avec le topo Vttour quand même, mais c'est mieux qu'ils sachent que ça va être très dur, et sûrement plus dur encore avec leur machine.

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 13:05

Tu peux aussi suer avec un VAE autant qu'en musculaire puisque grâce à l'assistance, tu peux rouler "2" fois plus (en terme de qualité bien entendu).
"Je" ne veux pas intégrer la classe vae à vttour mais ne pas faire de différence et surtout ne pas rebondir sur le simple fait que l'on roule électrique. Comme tous ceux qui pratiquent l'enduro, les sorties familles, ... ont leur place sur vttour. Sans collage d'étiquette.
On n'est plus au temps des intégristes des 1ères années et pour que le site vive (Yvan, depuis qqs années, il n'y a pas tant de visites que ça dans les stats!! ), il faut déjà laisser les portes ouvertes. Toutes les portes de toutes les disciplines qui se rapprochent du VdM ou du XC.
Pour l'intelligence de l'ombre, je côtoie des gens (une bonne quarantaine avec qui je roule) dont la presque totalité (sauf les modos et 2 ou 3 potes) n'a jamais rien posé sur vttour. Mais pour ma part, ce n'est pas grave.
Ce qu'il ne faut pas, c'est se cloisonner. :wink:

» Par Yvan74, le mercredi 17 janvier 2018 à 13:40

Alors on est sûrement tous d'accord (même si dans "la vraie vie" ça se passe autrement), et on peut donc conclure là-dessus...

» Par Le ded, le mercredi 17 janvier 2018 à 13:45

Oui bien évidemment Yvan et à un de ces jours en Fatbike dans le sept point quatre :wink:

» Par Yvan74, le mercredi 17 janvier 2018 à 13:48

Avec plaisir :D

» Par Biblio, le mercredi 17 janvier 2018 à 18:41

Moi je pense quand meme que Yann de la Yaute a une potence trop longue :D

» Par Yvan74, le mercredi 17 janvier 2018 à 19:42

Lol :lol:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.