Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Mont Cenis > Sur les traces de Tibougnat… (sortie du 02 octobre 2019)

Sur les traces de Tibougnat… : Sortie du mercredi 02 octobre 2019 par jeanluc

Participants : David et Pascal

Remarques terrain

Terrain sec, voire très sec, bien roulant sauf quand ça roule pas !!

Sentiers associés

2 Col de Sollières (versant Sud) : Un peu creusé depuis mon dernier passage il y a qq années !

4 Ricovero Clapier > Lac de Savine : Fait à la montée, portage intégral dans une pente raide !

3 Ricovero Clapier > Refuge Avanza (Tour du Giusalet) : Esthétique, aérien, ça roule super mais attention à la chute !

3 Rifugio Avanza > Bergerie Martina : Très belle traversée descendante bien exposée mais magnifique !

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Voir descriptif + traces gpx

1 an que le rêve a débuté…1 an que la sortie d’Olivier m’a décidé (et les copains !) à franchir le pas de l’itinérance à VTT…
Depuis le début, il y a un an, je sentais qu’il serait difficile de tenir le timing des journées…
Dès la 1ère journée, j’ai (on a ) vite réalisé qu’il serait impossible de suivre ce rythme, à trois, pas le même tempo, pas la même logistique à tous niveaux, pas le même vécu !! Pas grave, nous sommes partis, pleins d’envie et d’espoir, un jeudi sous une pluie fine de Modane et la suite sera ciel bleu et grand soleil jusqu’à Guillestre, quelle chance !
Sur le papier, une équipe de trois personnes, bien différentes : Un ex compétiteur de Vtt descente, mécano vélo, un amateur des raids à vélo mais quasi novice en Vtt de montagne, et un fan de Vtt de montagne, de montagne tout court… ????
Trois vélos bien différents du coup : Un VTT SR Orange équipé backpacking avec sacoches selle/cadre/cintre, un VTT SR PEUGEOT des années 90 ressorti de la cave et remis en état avec sacoches sur porte bagage arrière (le style bien adapté !) et un VTT typé enduro/all mountain YETI 575 avec une sacoche de cintre uniquement, merci Olivier !
En résumé, une itinérance magique, des paysages à la hauteur de nos attentes et nos efforts, un parcours physique et exigeant, une dorsale de l’Assietta juste incroyable même si pas la plus intéressante du point de vue Vtt mais avec un final somptueux cf sentier Gelindo Bordin, un Queyras toujours aussi bon côté descentes, des images plein la tête, des bivouacs à 2500m dont je me souviendrai (oubli duvet !! ), 5 jours où l’on oublie tout…enfin presque !!

J1 Montée avec la bruine jusqu’au Jeu, puis ça se dégage progressivement, on galère à vouloir passer par le sentier du haut plutôt que par le chalet de l’Erellaz, 1/2h de perdue et de l’énergie pour la suite ! Au col de Sollières, descente sympa, un peu creusée j’ai trouvé par rapport à qq années en arrière, puis traversée vers le vallon de Savine, pas si roulant que ça, dommage ! Arrivée vers 19h15 au lac, on monte la tente rapidement, repas à l’intérieur, ça caille et y a du vent ! Oubli du duvet pour moi, si si c’est possible , du coup dodo avec 2 draps de sac plus tous les habits, la nuit a été fraîche… :-D
J2 : Ptit déj au soleil, départ tardif vers 10h, je choisi de monter seul au Passo dei Trinceramenti, Pascal n’étant pas adepte du portage ni son vélo en mode gravel… ???? Descente sous le col Clapier pour eux deux, une descente à oublier, sentier pas fréquenté, ancienne voie romaine, trop de pierres instables, trous faits par les sangliers partout, roulage laborieux…
Pour ma part, après le raide portage d’1h au dessus du lac, , ce sera bonheur intégral sur les 2/3 de la descente sur Susa : Partie haute exposée, à flanc de montagne avec une vue magnifique ! Partie basse au-dessous de Sta Chiara non testée, cause timing de rdv avec les potes ! La suite, c’est glandage à Susa, de vrais touristes, petit repas en terrasse, réparation pneu pour Pascal, courses pour le soir et du coup, halte du jour à l’aire de Meana Di Susa à 17h, pause, repos, apéro, feu de joie, cool !
J3 : Montée efficace jusqu’au colle delle Finestre, après une halte très recommandée à la ferme Alpe Casette, fromage local, miel, humm… On enchaîne jusqu’au point 2774m, point le plus haut de la crête, puis pause pique nique, seuls au monde et entouré de montagne ! L’arrivée au Rifugio Assietta sera appréciée, il est ouvert et ferme le lendemain ! Birra, repas italien au top, et nuit étoilée au chaud pour moi grâce aux couvertures prêtées par le gardien !
J4 : Lever avant le soleil, lumière magique à cet endroit à cette saison, ptit déj et et c’est parti pour la suite de cette dorsale qui va se finir par le sentier de la journée, Gelindo Bordin , un pur régal de flow (dixit Olivier !). A Bousson, juste dessous Sestrière, l’anecdote du jour, on trouve une épicerie locale « alimentari » ouverte, on discute 3-4 min à 2m de l’entrée et on entend clac, la porte du magasin se ferme, 13h vient de sonner au clocher de l’église un dimanche ! Les boules !! Finalement, la gérante sort 3 min après et accepte de nous rouvrir …la chance ! On aura de quoi manger le soir au bivouac ! La suite, c’est une chaude montée au col Chabaud, roulant que pour les gros braquets ! Décor de steppe mongole au col, puis descente ludique sur les Fonts de Cervière, bivouac au fond du vallon, la nuit étoilée sera bien froide…
J5 : Réchauffement difficile au petit matin, heureusement, le soleil arrive et la montée fait le reste… ;-) Je pensais que ça roulait plus ce col de Péas…j’me suis trompé de côté !! ;-) Bon, sinon régal à la descente, on fait des pauses photos, on admire le paysage, on casse une graine, résultat des courses on arrive à Souliers vers 12h50, petite interrogation sur le timing pour arriver à la gare de Montdauphin, du coup, on file par la route et on arrivera à 14h, un peu de marge histoire de boire une bière bien méritée avant le long retour en TER…
J1 : Modane – lac Savine : 49km D+ 2250m
J2 : Lac Savine – Meana di Susa : 30km D+ 800m
J3 : Meana – Rifugio Assiettta : 32km D+ 2100m
J4 : Rif. Assietta – Fonts de Cervières : 53km D+ 1350m
J5 : Fonts de Cervières – Guillestre : 40km D+ 700m
TOTAL : 204 km D+ 7200m

Photos à venir, traces GPX aussi si j'y arrive !

Distance réelle parcourue : 204 km
Denivelé réel effectué : 7200 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Ticaillou, le mercredi 02 octobre 2019 à 23:43

Inspiration élevée.

» Par MisterE, le jeudi 03 octobre 2019 à 00:26

content de voir notre ami belge entier :wink: :) çà devient BULtour non sans dec' ! :lol:
jolie virée :)

» Par Bruno_W, le jeudi 03 octobre 2019 à 10:29

Grande classe ! Magic bul :cool:
Cette traversée Hte-Maurienne - Queyras est en bonne voie pour devenir une grande classique ! :roll: :wink:

» Par Phil'Ô, le jeudi 03 octobre 2019 à 11:33

Quelle chance d'avoir pu vivre ça ! Les photos font rudement envie ! :cool:
Amitiés à notre Belge cascadeur :roll: :cool:

» Par santa, le jeudi 03 octobre 2019 à 13:25

Joli raid, la classe :wink:
Jean luc, tu as voulu voyager plus léger :D
Bizz à David

» Par jeanluc, le jeudi 03 octobre 2019 à 13:40

Merci ! L'ami belge va bien, il vous donnera des news peut-être sur ce post ! :D
@ Santa : Je me serais bien passé de cet oubli mais finalement, pas trop mal vécu ! C'est vrai que le poids change bien les sensations... :wink:

» Par silvi, le jeudi 03 octobre 2019 à 18:47

Joli!! Jean-Luc, ça m'a bien fait marrer ton histoire de duvet, moi qui suis si tête en l'air que je serais presque capable d'oublier mon bike! Si vous avez l'occasion de revenir dans le coin pendant les vacances de Toussaint, ce serait sympa qu'on fasse une sortie ensemble!

» Par jeanluc, le jeudi 03 octobre 2019 à 21:27

@silvi : Moi j'ai moins ri le 1er soir à 2450m avec une nuit étoilée et du vent... :D
Puis après, on s'y fait !! :lol:
Toussaint, si c'est possible, avec plaisir de rouler ensemble... :wink:

» Par Feufollet, le jeudi 03 octobre 2019 à 21:58

Salut a tous,
C'est un grand plaisir encore cette fois ci de suivre Jean Luc.
Merci JL, et Olivier pour ca belle trace!

» Par Etienne-H-, le vendredi 04 octobre 2019 à 06:27

Sympathique itineraire!
Pour la première nuit tu avais à quelques centaines de mètres la possibilité de dormir au chaud : http://www.maurienne-tourisme.com/hebergement/bivouac-hannibal-4809704/

» Par TiBougnat, le vendredi 04 octobre 2019 à 08:43

Mais que d'hommage ! :oops: Je ne pensais pas que mes Ti'Bou d'itinérances pouvaient autant faire rêver :roll: et qu'elles soient ainsi répétées et partagées. "Si on l’a rêvé, on peut le réaliser. Entre les deux, c’est le monde de la volonté." :wink:

» Par jeanluc, le vendredi 04 octobre 2019 à 12:56

@Etienne : Au moment où je me suis aperçu que j'avais oublié mon duvet, on était déjà installé, tente montée, nuit tombée, et j'ai oublié qu'effectivement, il y avait quelque part pas loin un bivouac... :D :oops:
@Olivier : 1 an d'attente et de rêve via tes photos, les cartes italiennes, etc, même après l'avoir réalisé, on en rêve encore... :cool:

» Par toz, le vendredi 04 octobre 2019 à 21:50

Sublime :cool: :cool:

» Par jeanluc, le samedi 05 octobre 2019 à 14:15

Et sinon, j'arrive pas à mettre plusieurs traces GPX...qqn peut m'aider ? :oops:

» Par Le ded, le samedi 05 octobre 2019 à 20:03

upload les sur une dropbox ou équivalent :wink:

» Par Le ded, le samedi 05 octobre 2019 à 20:04

ton lien en mp, mieux en sms car pas chez moi :oops:

» Par popeye, le lundi 07 octobre 2019 à 21:44

Excellent :cool: ! Le tibia de David a bien récupéré manifestement :wink:

» Par Le ded, le lundi 14 octobre 2019 à 09:26

et hop, trace assemblée.
Beau trip mon jean-luc.
:wink:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.