Ski
Par francois le 29.08.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Pointe d'Aval ou de Chauvet > En Aller/Retour par le Pas de la Couletta > Sortie du 31 aout 2014
 Topo validé par la modération

3325 m Pointe d'Aval ou de Chauvet : En Aller/Retour par le Pas de la Couletta

Un beau 3000 complètement cyclable (à la descente) : pilotage fin sur une sente serpentant dans un fin pierrier sur une large face inclinée autour de 30°. Finalement très agréable à descendre, contrairement à ce qu'on pourrait craindre quand on voit la face du bas et en montant. A faire en passant, par exemple en descendant du col de la Gypière sur le Refuge de Chambeyron.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 20 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1400 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 200 m.
Portage Oblig. [?] : 700 m.
SPR [?] : (100/0/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : Larche -Aiguille de Chambeyron

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.5/10)

Départ/Accès

Départ : Fouillouse (1900 m) - Gap ou Briançon > Guillestre > Col de Vars > St Paul-en-Ubaye > Fouillouse

Itinéraire

De Fouillouse rejoindre le refuge de Chambeyron par le Pas de la Couletta via le GR5-56 puis le sentier à gauche au niveau des ruines du Fort de Plate Lombarde.
Monter le sentier évident qui part en direction du Pas de la Souvagea (2889 m) et de la Pointe de Chauvet : portage intégral du refuge au sommet hormis la crête intermédiaire mais ce n'est qu'un court passage de répit au long et rude portage !!
On laisse le vélo au replat sommital sous une petite falaise (3300 m), le sommet lui-même s'atteint par une courte redescente versant Sud puis une trentaine de mètres d'escalade facile (un pas de II).
Descente par le même itinéraire jusqu'au refuge. Puis suivre le magnifique sentier (PR) en balcon qui domine puis conduit à Fouillouse.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea

Remarques/Variantes

Pour rentabiliser un peu le portage conséquent, on peut profiter d'une belle boucle pour monter à la Pointe de Chauvet; 2 idées :
Partir de Grande Serenne, monter à Fouillouse par la petite route puis traverser le Pas de la Coulette (2752 m).
Descendre au refuge de Chambeyron (2626 m) avant d'attaquer le portage de la Pointe Chauvet. Effectuée ainsi, ça fait 1900 m de D+ mais il y a plus de roulage pour monter au refuge de Chambeyron (et donc moins de portage) et surtout on effectue une descente d'anthologie de 3300 m à 1500 m, soit 1800 m intégralement cyclables et toujours très intéressants du haut jusqu'en en bas.

Ou alors :
On peut inclure cette course dans un magnifique tour du Brec de Chambeyron comme par exemple : www.vttour.fr/topos/brec-de-chambeyron,390.html ou encore www.vttour.fr/topos/brec-de-chambeyron,1196.html.
Ou encore d'autres idées, il suffit de taper "Chambeyron" dans la case "recherche" en haut à gauche de la page d'accueil du site...

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Sente bien marquée zigzaguant dans une large face lisse et pierreuse inclinée à 30° entre 3000 et 3300 m.
Le sentier se descend très bien (T4 en haut puis T3) contrairement aux apparences.
De 3000 à 2900 m, c'est beaucoup moins raide sur une très large arête arrondie. De 2900 m au refuge, sentier plus classique (T4).
Très belle continuité du sommet au refuge, aucun obstacle majeur obligeant à descendre du vélo pour les bons techniciens.

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.07.20 31.08.14 15.09.12 28.08.11 07.09.09 29.08.09

Photos

face SSW de la Pointe de Chauvet
face SSW de la Pointe de Chauvet [par francois]
Face SSW de la Pointe de Chauvet vue du haut
Face SSW de la Pointe de Chauvet vue du haut [par francois]
Sentier dans la face SSW de la Pointe de Chauvet
Sentier dans la face SSW de la Pointe de Chauvet [par francois]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Freddy06, le vendredi 10 juillet 2020 à 14:32 (10/10)

On peut pas mettre 11/10 ?

» Par kamoulox, le mercredi 10 octobre 2018 à 17:23 (10/10)

A faire depuis Grande Serenne en montant par la route puis directement sur le refuge (assez roulant) et à enchaîner avec la tête de la Fréma pour une magnifique journée en haute montagne :-)

» Par MisterE, le dimanche 17 aout 2014 à 17:50 (6/10)

on a beau démarrer très haut et rouler depuis le sommet, faut pas déconner non plus, c'est un gros tas de cailloux instable, très raide et on glisse plus qu'on ne roule !
mais bon dès que çà roule depuis un 3000, les notes s'envolent et l'objectivité itou...

» 12 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Tête de la Frema et Pointe de Chauvet, deux 3000 et une grosse banane ! : Sortie du dimanche 31 aout 2014 par OffTheRoad

Participants : Lovtt, Gilles

Remarques terrain

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Grande Serenne > Pont du Châtelet > Fouillouse > Pas de la Couletta > Lac Long > Col de la Gypière > Tête de la Frema > Col de la Gypière > Lac Long > Pas de la Souvagea > Pointe de Chauvet > Pas de la Souvagea > Refuge de Chambeyron > borne 2056m > GR5 jusqu’à la route (1669m) > Passerelle sur l’Ubaye (1499m) > Grande Serenne

Initialement, la tête de la Frema était notre objectif. Le topo du tour du Brec de Chambeyron en 2 jours nous interpelle, mais pour un tour en 2 jours, il faut avoir 2 jours ;) On pense alors à la très classique boucle par les cols de Stroppia et de la Gypière. Cependant, la dernière descente de ce topo, via Fouillouse, n'est pas des meilleures, nous dit Laurent. On se laisse dire qu’une alternative est à envisager sérieusement, pour redescendre à Grande Serenne en restant rive droite de la Baragne. Cool, ça se précise ! Gilles nous propose finalement une version plus directe par le Pas de la Couletta, en troquant le passage en Italie de la boucle par Stroppia contre un aller-retour à la pointe de Chauvet. Ca nous parait être un troc honnête. Vendu ! Gilles tracera donc notre tour définitif, dont les chiffres ont la douceur du miel et le piquant de l'acide lactique :) Il nous promet :
- 2300m de D+
- deux 3000 (Tête de la Frema 3151m, Pointe de Chauvet 3325m)
- une ascension initiale de 1650m+
- une descente finale de 1800m-
Miam !

Au départ de Grande Serenne avec un grand ciel bleu, on rejoint Fouillouse par le goudron en guide d’échauffement, via le spectaculaire pont du Châtelet, puis la route devient piste pour avancer dans le vallon de Plate-Lombarde. Laurent sera tout du long sur le vélo (98%). Gilles et moi pousserons de temps en temps sur quelques portions un peu plus raides (on sait parfaitement que cette histoire ne fait que commencer…).

La piste devient sentier et on rejoint l'embranchement Stroppia/Couletta. Pour nous, ce sera direction Pas de la Couletta, en portage quasi-intégral parmi les edelweiss, sous la magnifique crête dominée au nord par le majestueux Brec de Chambeyron.

Du Pas, on surplombe le refuge de Chambeyron où on passera plus tard, et le joli Lac Premier. Suit une traversée, tantôt roulante, tantôt poussante, tantôt portante dans un chaos rocheux, avec de petits extraits de descente, pour rejoindre le Lac Long qui a sous le soleil du jour des couleurs dignes des Caraïbes. Sa transparence nous laisse voir les raies pastenagues qui survolent les fonds (à moins qu'on ait un peu fantasmé…)

De là, la trace qui nous conduira au col de la Gypière nous permettra largement de pédaler dans les vallonnements qui précèdent le Lac des Neuf Couleurs, en passant successivement près des Lac Noir et Lac de l’Étoile. Pour le final dans l’éboulis sous le Col de la Gypière, on ne sera toutefois pas sur le vélo… La Tête de la Frema est là, devant nous, et on voit bien qu'on va passer un mauvais quart d'heure. Laurent choisit une trace à gauche, bien raide, pour un portage rustique, goût tradition. Les marcheurs qu'on croise, nombreux sur ce sommet frontalier, ne manquent pas de nous trouver bien malades (dans la tête) mais ne peuvent dissimuler une pointe de jalousie. À la Croix, la vue est royale, et notre casse-croûte, princier (pourquoi un vulgaire jambon cuit devient-il divin dans ce genre de contexte ?).

Et maintenant, la descente ! Après la tout première partie, particulièrement délicate, on choisit une trace plus au Sud qu’à la montée, avec plus de lacets, qui nous permettra de passer la quasi-totalité sur le vélo, dans un style très glissé, façon ski. Le dernier tiers devient de plus en plus roulant. Au final, cette descente sur le Col de la Gypière a été un vrai plaisir. Elle est prolongée par la descente, excellente, sur le Lac des Neuf Couleurs, puis la portion vallonnée, très sympa, jusqu’au Lac Long.

Là, nous quittons la trace de l’aller pour prendre la direction du Refuge de Chambeyron, que l’on ne rejoindra pas tout à fait : aux environs de l’altitude 2700, nous coupons près d’un pluviomètre pour aller chercher la trace de montée en direction du Pas de la Souvagea. C’est parti pour un loooong portage vers la pointe de Chauvet, qui ne sera interrompu par un peu de pédalage que pendant un moment assez bref, après le Pas de la Souvagea, le long de la crête surplombant le Vallon d’Aval. Ce pédalage revigorant laisse vite la place au portage obligatoire dans l’immense éboulis que l’on doit gravir pour atteindre notre deuxième objectif du jour. Dans la dernière partie, une portion est très raide, et je me fais la remarque que ce sera sûrement très raide aussi à la descente…

Au sommet (en fait, on n’est pas réellement allé au « vrai » sommet, il aurait fallu laisser les vélos pour quelques pas d’escalade), la vue est bien entendu à la hauteur des efforts déployés. On en profite un maximum, avant de se lancer dans la descente. Cette fois, on est parti pour 1800m de D- !

Comme à la Tête de la Frema, les sensations relèvent plus de la glisse que du roulage, dans des pentes très fortes, surtout au début. Pour ma part, je m’aide pas mal des pieds dans la première partie. Puis, finalement assez rapidement, ça devient de plus en plus accessible et grisant. A partir du Pas de la Souvagea, le sentier redevient plus classique, et c’est un vrai bonheur jusqu’au Refuge du Chambeyron. Ces premiers 700m de descente sont fabuleux !

La portion suivante est une longue traversée descendante, rapide et très décontractée relativement à ce qui a précédé, suivie par quelques lacets tranquilles qui nous amèneront de manière très agréable à l’altitude 2070m. C’est là que, suivant notre option qui ne passe pas par Fouillouse, on s’engouffrera dans la forêt en poursuivant sur le GR5. Le single, jouissif, ira croiser la route de Fouillouse juste au-dessus du pont du Châtelet pour finir dans le lit de l’Ubaye au pied de Grande Serenne.

Ce tour, très varié, est splendide !


Distance réelle parcourue : 30 km
Denivelé réel effectué : 2300 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Florent, le lundi 01 septembre 2014 à 23:08

Bel enchaînement :)
Oui sous Fouillouse vous avez pris l’enchaînement que tout le monde prend maintenant :wink:
Super Météo dans ce coin ce dimanche :cool:
Quel programme du coup pour la suite ? :D

» Par OffTheRoad, le lundi 01 septembre 2014 à 23:14

La Tête de Vautisse ? :happy:

» Par Ricil, le lundi 01 septembre 2014 à 23:38

Photo "tu pousses ou tu portes" : pourquoi marcher à côté du sentier ? :~

» Par OffTheRoad, le mardi 02 septembre 2014 à 00:23

Pas de bol, les gars, vous vous êtes fait flasher ! :lol:

» Par Lovtt, le mardi 02 septembre 2014 à 07:12

Merci pour ce beau CR Eric !
Bonne remarque Ricil, sur le terrain on a pas pris la bonne option entre le bon sentier et la coupe !

» Par Clems, le mardi 02 septembre 2014 à 09:24

Ss competr le dérapage!!!
Sortie pas propre.

Bon je deconne.
Belles photos, belle sortie, beau CR...

Bravo à vous.

» Par Lovtt, le mardi 02 septembre 2014 à 09:53

Quelle bande de jaloux !!! :lol:

» Par SamyTerje, le mardi 02 septembre 2014 à 11:09

Rhaaaa, je veux la même météo dans 2 WE :cool:

@OffTheRoad, Petite question topo, pourquoi monter par le portage du col Couletta et pourquoi pas faire le T2 sous le refuge Chambeyron à la montée aussi ? Qu'en penses tu avec ton roulage de ce WE ?

» Par OffTheRoad, le mardi 02 septembre 2014 à 11:25

Pour la météo, y'a qu'à demander, c'est ce qu'on a fait :cool:
Pour le topo, je dirais que :
- je préfère les boucles aux A/R quand c'est possible
- ça roule beaucoup jusqu'à 2350m (et même intégral pour qui veut bien)
- les 400m de portage de la Couletta passent très bien, et l'endroit est magnifique
Bref, à chacun selon ses préférences.
Quoi qu'il en soit, si tu montes par la Couletta, attention, y'a un radar ! :P :wink:

» Par Ricil, le jeudi 04 septembre 2014 à 08:31

Non, mais, un sentier, ça se respecte dans les 2 sens !!! :roll: :wink:
PS : c'est ça, je suis jaloux :happy:

» Par SamyTerje, le jeudi 04 septembre 2014 à 08:52

Tout à fait Cyril et en plus quand tu montes par le sentier en AR, cela permet de saliver pas avance pour le retour. Bref, cela dépends si tu aimes les préliminaires ou pas :oops: :D

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.