Ski
Par jeffubaye le 19.07.10
Accueil > Topo Guide > Sommets > Haut Var / Haut Verdon / 3 Evêchés > Tête de la Sestrière > Tour des 3 Séolanes > Sortie du 16 juin 2017
 Topo validé par la modération

2574 m Tête de la Sestrière : Tour des 3 Séolanes

Tour des 3 Séolane : Séolane des Besses, Petite et Grande Séolane.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Haut Var / Haut Verdon / 3 Evêchés
Longueur [?] : 38 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2000 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 150 m.
Portage Oblig. [?] : 600 m.
SPR [?] : (70/30/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3540OT / 3439ET

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : NR ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (7.5/10)

Départ/Accès

Départ : Les Besses (1450 m) - De Méolans suivre Gaudeissart puis les Besses

Itinéraire

Du croisement de la piste des Besses et de la piste forestière de Montourioux (1450 m), suivre cette dernière puis prendre une piste à droite (dansun virage à droite)monter jusqu'au terminus puis sentier à droite (50 m avant la plate-forme).
Suivre le sentier jusqu'au Clot du Roi (poussage /roulage).
Continuer le sentier à droite jusqu'à Grande Cabane.
Prendre la direction Col des Thuiles (poussage /roulage).
Au Col, continuer en direction d'Allos, passage sous la Grande Séolane.
Continuer jusqu'à la Tête de la Sestrière (poussage /portage /roulage).
Descendre par le GR jusqu'à Plan Bas (sentier étroit) puis à l'Abbaye (piste).
Après le parking, prendre la piste à droite puis suivre le GR jusqu'au Col de Séolane (500 m de D+ de portage sur sentier raide).
La descente du col se fait par un super single jusqu'au hameau des Besses puis retour au point de départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Remarques/Variantes

Possibilité de descendre de l'Abbaye par la piste puis route pour éviter le dernier portage jusqu'au Martinet.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Points d'eau :
Grande Cabane, Plan Bas, Abbaye de Laverq

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.06.17

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par francois, le vendredi 16 juin 2017 à 17:51 (9/10)

Majeur ! Long, physique, mais beaucoup de beaux sentiers de descentes, pas toujours faciles, du portage, des paysages splendides; bref, c'est du vrai VDM!

» Par scarapat, le mardi 25 septembre 2012 à 12:33 (5/10)

Sortie pour laquelle il faut un gros moral car les poussages/portages sont nombreux (le dernier étant le plus rude !!).
Mais des paysages de toute beauté !!

» Par Lovtt, le lundi 24 septembre 2012 à 22:18 (8/10)

Bonne sortie de VDM, qui se mérite ! 41 KM, 2600m D+, en faisant une boucle partant de Méolans. Les paysages traversés sont top !
J'avais prévu de passer par les Eaux tortes une fois arrivé à Plan bas, mais par manque de temps nous avons du shunter ce passage ( un pneu déchiré, une crevaison).
La descente de la tête de Sestrière a des passages un peu déversants, il faut rester bien concentré.
De Plan Bas à l'abbaye du Laverq, mieux vaut suivre le GR56 (à l'est) que le sentier qui passe par plan de Gautier (à l'ouest) si on est un peu en retard sur le timing : le sentier n'est pas très roulant, pas trop d’intérêt si ce n'est le plan de Gautier et ses cabanes est un joli coin.

De l'abbaye de Laverq au Col de Séolane : dernier portage, puis descente vers Méolans, très belle descente variée, la récompense de la journée !!!
Merci à Jeff pour ses info !


» Notez/Commentez l'itinéraire

Tête de la Sestrière, Tour des 3 Séolanes : Sortie du vendredi 16 juin 2017 par francois

Participants : seul(e)

Remarques terrain

RAS sauf neige très gênante (et dangereuse) dans des fonds de thalweg. Prévoir un piolet (ou le vélo-piolet, voir dans le texte)

Récit de la sortie

Tour majeur : c'est du VDM comme on l'aime  avec des paysages magnifiques, beaucoup de sentiers roulants, d'autres où il faut porter ou pousser. On fait le tour des Séolanes et on peut dire qu'on les voit sous toutes les coutures ! Il y a effectivement une ambiance dolomitique quand on longe de très près les faces Est puis Sud de la Grande Séolane.
Le début est assez classique sur une piste, puis ça se complique un peu au moment de la quitter:les forestiers ont un peu ravagé le secteur et le début du sentier n'est pas très facile à trouver ; il faut porter un peu, puis ça roule de temps en temps et on arrive au Clot du Roi sur le vélo.
J'avais des craintes pour la longue traversée vers la cabane de Gimette mais j'avais tort : ce sentier est un petit bijou, bien roulant, pas large, parfois peu marqué, on a l'impression qu'il va nous abandonné à chaque instant, mais non ! La deuxième partie surtout (après le ravin de Serre Pénatier) est remarquable, bien lisse, il se faufile entre les mélèzes, on y trouve d'ailleurs un mélèze énorme de plus de 2 m d'envergure, peut-être millénaire...
De la cabane au col des Thuiles (ouverte et bien équipée), c'est alternance de roulage et de portage.
Puis vient le passage au pied des falaises de la Grande Séolane où j'ai préféré porter le vélo dans des pierriers parfois malcommodes ; c'est un peu pénible, mais c'est beau et parfois, on roule un peu, surtout vers la fin pour arriver à la Tête de Sestriére.
Le sentier de descente est magnifique, plutôt bien roulant mais gaffe à quelques passages exposés et aériens. J'ai été gêné par la neige assez dure dans des fonds de thalweg assez raides et j'ai été obligé d’utiliser la technique du « vélo-piolet » : il faut ancrer le guidon dans la neige à chaque pas, et ça tient ! Si je n'avais pas eu le vélo (et pas de piolet non plus), j'aurais été bien embêté... Ça m'a fait perdre un peu de temps, mais c'est passé.
Le plus dur fut la remontée en plein cagnard (vers 14h) des pentes Sud qui donne accès au col de Séolane ; c'est essentiellement du portage et ça fait quand même presque 700 m... D'ailleurs, c'est peut-être une bonne idée de démarrer ce tour à Laverq, ça évite cette remontée aux heures chaudes ; l'idée m'en est venu pendant que je me liquéfiais sous mon vélo.
Le dernier sentier pour redescendre vers Méolans est très beau, mais pas très facile, souvent assez raide, il demande pas mal de concentration, ce dont je commençais à manquer.
Voila, c'est indéniablement un tour à faire, mais il faut savoir que même si le dénivelé n'est pas énorme (2000 à 2200 m selon l'endroit d'où on part), c'est long (38 km) et plutôt exigeant ; Pour ma part, j'ai mis 9h, arrêts compris.
Beaucoup de photos, mais plus tard.



 
 
 
 

Commentaires

» Par Génépy 04, le dimanche 18 juin 2017 à 09:17

Ah oui un beau your comme ça mérite des photos!!!! :cool:
Bravo

» Par NORTHSURFEUR, le lundi 19 juin 2017 à 15:05

UNE BELLE BAMBÉ MERCI QUE LE TERRAIN ME MANQUE :roll:

» Par Phil'Ô, le lundi 19 juin 2017 à 21:04

Excellent :cool:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.