Ski
Par Phil'Ô le 20.07.12
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Tête de Moïse > Tour des 10 cols > Sortie du 10 juillet 2017
 Topo validé par la modération

3104 m Tête de Moïse : Tour des 10 cols

Un tour sauvage au caractère incontestablement minéral. Le cadre est somptueux et les images des lacs cristallins du premier jour aideront dans les portages velus qui suivent.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 700 m.
Portage Oblig. [?] : 1250 m.
SPR [?] : (85/15/0)

Nb de jours : 2
Cartographie [?] : ASF 7

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.5/10)

Départ/Accès

Départ : Larche (1666 m) - Barcelonnette > Col de Larche
Le village de Larche est situé 5 km avant le col

Itinéraire

Jour 1 :
Larche > Col de la Gipière de l'Orrenaye > Col de Roburent > Passo Peroni > Passo della Croce Occidentale puis Orientale > Colle Oserot > Colle di Rocca Brancia > Colle della Gardetta > Chialvetta
D+ : 1750 m / D- : 1920 m / 30 km / T4 / M5

De Larche suivre la courte piste qui grimpe le Riou de Rouchouse par le GR5.
Le quitter le GR vers les 1950 m pour continuer à suivre le Riou de Rouchouse.
A 2273 m, suivre le sentier conduisant au Col de la Gipière de l'Orrenaye. Le franchir et descendre au Sud-Est dans le Vallon de l'Orrenaye. Le remonter jusqu'au lac homonyme puis au Col de Roburent.
Descendre au premier Lac de Roburent puis en direction des deux suivants. Vers 2400 m, juste avant de plonger sur le second lac, prendre à gauche un sentier bien marqué mais absent des cartes qui traverse les immenses pierriers sous la Tête de Moïse pour viser le Passo Peroni.
Franchir les Passo Peroni, la Croce Occidentale et Orientale. Descendre sur l'ancienne piste militaire (à présent de la taille d'à peine un monotrace tant les ravines l'ont recouvertes) et la quitter vers les 2590 m pour suivre un sentier qui descend d'une centaine de mètres de D- avant de traverser sous l'ancienne piste (devenue aujourd'hui totalement impraticable tant à pieds qu'à vélo).
Cette traversée rejoint le sentier remontant la rive droite (à gauche en montant) de la vallée et par un portage bien physique, remonter au Colle Oserot.
Le Col franchit descendre par la piste (large de la taille d'un sentier) dans le vallon Oserot puis rapidement remonter franchir le Passo di Rocca Brancia. Filer rapidement au Passo della Gardetta le franchir (quelques longs passages en gravette T4 avant d'arriver sur la piste montant de la vallée. La suivre un moment puis continuer sur un sentier balisé GTA (blanc et rouge) jusqu'à Chialvetta en traversant les villages de Vivière et Prato Rotondo.

Jour 2 :
Chialvetta > Colle Ciarbonet > Source du Val Maïra (1695 m) > Col de Sautron > Piste sous Tête Dure > Larche
D+ : 1950 m / D- : 1780 m / 30 km / T4 / M5


Monter au Colle Ciarbonet tout d'abord par la route bien raide puis par une piste au profil bien roulant et le franchir. Descendre en direction du camping de Saretto (sentier très cassant et haché avec quelques courtes remontées).
Lorsque le sentier rejoint la piste militaire la remonter jusque vers 2050 m. Ensuite continuer à grimper vers le Col de Sautron par le sentier GTA (600 m de portage/poussage/pédalage). Franchir le col et descendre dans le vallon de Rouchouse (prendre le sentier de droite descendant plus bas que celui donnant accès au haut du vallon).
Traverser le gué et grimper en face en direction du flanc Nord de Tête Dure. Suivre le balisage VTT et rejoindre une piste qui traverse les paravalanches. Juste après une barrière, après env 200 m de D+ depuis le gué, un piquet en bois marque le départ du sentier de la Marguerite.
Tout d'abord une traversée conduit aux paravalanches (qu'il faut franchir) puis c'est un festival d'épingles T3 (env. 54) dans le mélézin.
Le sentier débouche sur le haut du "téléski de Chalanche", suivre le balisage jaune pour arriver en haut du "téléski du milieu".
Prendre alors free-ride (attention aux trous et cailloux) jusqu'à Larche.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Colle della Scaletta (versant Est)   Passo di Rocca Brancia (versant Sud)   Colle Ciarbonet (versant NO)   Ruines de la Marguerite > Larche   Passo della Gardetta (versant NO)   Col de Sautron (versant Sud)

Remarques/Variantes

Variantes :
J1 :
- A/R au Lac Oserot (ajoute env 300 m de D+) :

Après avoir franchit le Col Oserot et juste avant la courte montée au Colle di Rocca Brancia, prendre un sentier sur la droite (c'est lui aussi une ancienne piste qui file à flanc et qui passe sous l'ancienne piste d'où l'on vient). Très rapidement le quitter pour suivre un joli monotrace (T2/T3) qui conduit au Lac Oserot en suivant le fond du vallon. Une fois au lac, revenir sur ses pas.

- Accès direct au Vallon de l'Orrenaye (Retire 200 m de D+) : De Larche remonter jusqu'au Pont Rouge par la piste rive gauche de l'Ubayette, puis remonter sur la route du Col de Larche pour la traverser et grimper dans le Vallon de l'Orrenaye jusqu'à rejoindre le parcours du topo.

J2 :
- Cime de la Coste du Col (ajoute 160 m de D+) :
Du Col de Sautron A/R au sommet (T4).

Remarque : Le tour peut facilement être raccourci/allongé ou modulé en fonction des envies (J2 : Colle del'Enchiause > Col des Monges par exemple).

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Terrain :
Très cassant dans l'ensemble. Parcours majoritairement au dessus de 2000 m dans un secteur très minéral. Descente du col de Ciarbonet défoncée sur le haut (ruissellement) et très cassante (racines, pierres mal placées).

Eau :
Pas ou peu de cours d'eau sans risque de pollution animale.
Eau au refuge de la Gardetta (nécessité de faire un A/R)
et dans les villages.
Fontaines en montant à Sautron (Fontaine Pausa dans l'épingle située à 1930 m) puis à 2250 m (fontaine Baciasse sur le sentier GTA).
Hébergements associés : Trattoria La Tavernetta da Diego (Saretto - Val Varaïta)   Rifugio della Gardetta (CAI)   Gîte d'étape - Le Refuge (Larche)   Trattoria della Gardetta (Chialvetta)   Bivouac Le Due Valli   Bivouac Danilo Sartore   Rifugio di Viviere

Sortie(s) GPS associée(s) : 22.07.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par rastaphael, le mercredi 12 juillet 2017 à 08:46 (9/10)

Une première journée où l'on enfile les cols et les décors de carte postale et une seconde où l'on enchaîne trois superbes descentes... Un itinéraire grandiose!

» Par sanfroic, le lundi 01 septembre 2014 à 09:13 (8/10)

L'Ubaye (Piémont) dans toute sa splendeur minérale, c'est beau mais exigeant.

» Par squal, le mardi 24 juillet 2012 à 21:27 (8/10)

Joli tour dans un coin somptueux. Par contre oui quelques portions de sentiers décevantes pour les esthètes du plaisir roulage. Mais c'est tellement beau que l'on apprécie amplement de lever le nez et rouler moins vite.
A voir mais pour J2 peut-être passer par le colle de l'Enchausia et rejoindre la source du Val Maïra pour remonter Sautron. Par contre ça rajoute 500m de D+.

» 1 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Tête de Moïse, Tour des 10 cols en bivouac : Sortie du lundi 10 juillet 2017 par rastaphael

Participants : Flo

Remarques terrain

Récit de la sortie

JOUR1
Départ de Larche vers 8h30, on rentre directement dans le vif du sujet, gros poussage puis la journée est un enchainement de vallons verdoyants, de cols et de lacs magnifiques. On arrive assez tôt dans l'aprem à Vivière où un orage commence à se déclarer ... On s'abrite comme on peut dans le hameau en attendant le retour du beau temps. Décision de faire le campement près de la rivière en contre-bas et de s'abriter en cas de nouvel orage pendant la nuit dans le hameau. Petit feu de camp du soir et on s'en va au dodo sous une petite pluie fine ...

JOUR2
Lever 5h , départ 6h30. Le but étant d'éviter les orages prévus en début d'aprem. Première montée très efficace jusqu'au premier col puis bascule dans une superbe descente jusqu'au camping. Nous, on l'a pas trouvé trop ravagée ... peut-être un peu sur le haut sinon vraiment très bon !!! Grosse montée jusqu'à Sautron mais finalement ça passe pas si mal, c'est varié, roulage sur une petite moitié puis poussage et portage dans un cadre magnifique ... Accueillis par des bourasque de vent au col, on ne traine pas à basculer ... Descente encore excellente, vraiment la banane, petite remontée et un final épinglu majeur dans les mélèzes.
Juste le temps de ranger tout dans la voiture avant le début d'un bel orage ... OUF !
Un grand merci au créateur de ce topo, ce tour est grandiose et le descriptif de l'itinéraire concis et précis. Certains détails sont de grande utilité ( points d'eau, trou dans la dernière descente (!) etc )
La présence des bivouaco italiens est parfois bien rassurante ... surtout en cas de mauvais temps.



 
 
 
 

Commentaires

» Par Le ded, le mercredi 12 juillet 2017 à 09:41

Ah la Margueritte, quel délice. :roll:
Bien vu le jeu entre les orages qui rajoute, parfois, un peu de stress dans ces sorties alpines. :wink:

» Par Phil'Ô, le mercredi 12 juillet 2017 à 15:46

Miam... C'est vrai que ce secteur est idyllique pour le VdM :cool:. J'y reposerai bien mes tétines moi :roll: :cool: :wink:

» Par rastaphael, le mercredi 12 juillet 2017 à 19:00

Du stress, oui, surtout dans la montée du col de Sautron : il fallait basculer avant le "deluge" ... Mais surtout du pur plaisir de rouler dans un coin si beau que l'on ne connaissait pas du tout.

» Par Aousse, le jeudi 13 juillet 2017 à 13:00

Superbe ! Merci pour le partage et bravo :cool:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.