Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Mont Cenis > Tour de l’aiguille de Scolette par les cols Pelouse et Etache (sortie du 15 aout 2016)

Tour de l’aiguille de Scolette par les cols Pelouse et Etache : Sortie du lundi 15 aout 2016 par tinou74

Participants : seul(e)

Remarques terrain

RAS

Sentiers associés

1 Piste Pont du Nant > Chalet de Longe Cote : Fait à la montée; Départ bien raide

3 Au pied de Scolette : tour du Ruisseau du Nant : Fait à la montée. Portions roulantes nombreuses. Agréable en forêt

3 Col de Pelouse (versant Nord) : Fait à la montée. Long vallon. Pas de vrai chemin au dessus de la bergerie de Pelouse. Fianl droit dans la pente

4 Col de Pelouse (versant Sud) : Belle descente avec quelques zones effondrées. Exposition assez marquée.

4 Sous la Cime du Clot (2607 m) > Montbas : Joli sentier technique et varié

3 Plan Clot > Bramans : Des parties de piste et des zones sentiers plutôt faciles.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Bramans > Chalets du Solliet > Chalets de longe côte > Chalet de Pelouse > Col de pelouse > Vallon de Rochemolles > Refuge Scarfiotti > col d'Etache > Gros Peyron > Grand Bec d'Etache > Côte Cornue > Côte Charbonnière > Lac du Liael > Montbas > Plan Clot > Bramans

Je profite du beau temps annoncé ce WE du 15 août pour réaliser sur deux jours, un tour projeté depuis longtemps.

1er jour : Bramans - Refuge Scarfiotti

Départ de Bramans. Montée par la piste de Longe Côte. Je ne partage pas tout à fait l’opinion du Ded disant : « piste jamais raide et bien roulante ». J’ai quand même trouvé la longue partie entre la croix de Mollard et les chalets de Solliet, passablement raide pour une mise en jambes !

La suite est moins exigeante avec un beau sentier présentant de longues zones roulantes jusqu’aux ruines du Chalet du vallon. A noter la présence d’un patou au chalet de Pelouse. Heureusement, le troupeau paissait de l’autre côté du torrent quand je suis passé.
Montée finale, droit dans la pente ou presque, pour accéder au col Pelouse.
La descente sur le versant italien est exigeante, toute en lacets, sur un chemin étroit et dans des pentes bien raides. Quelques zones (courtes) ont été l’objet de glissements de terrain et nécessitent par prudence de passer à pied. La vue sur le lac de barrage et le vallon de Rochemolles est sensationnelle.

Alors que je n’avais vu personne de la journée (hormis le berger du chalet de pelouse), me voilà perdu au milieu des pique niqueurs italiens montés en voiture profiter du beau temps et de l’hospitalité du refuge Scarfiotti. Vu l’habillement : tongs, maillot de bain et petits chiens, on se croirait plutôt sur la côte qu’à près de 2200 m.
Avec le soir, tout ce petit monde redescend dans la vallée et le repas du soir et la nuit seront calmes.

2ème jour : refuge Scarfiotti - Bramans

Si le premier jour avait déjà été validé, le 2ème jour présentait plus d’incertitudes. Comme cela a plutôt tendance à me motiver, c’est plein d’entrain que j’entame le long portage me permettant de rejoindre, finalement assez facilement, le col d’Etache.

Depuis longtemps j’avais l’idée de tenter de monter au sommet du Gros Peyron, 3046 m. J’avais été conforté par la faisabilité de cette montée sur le site de Muntanbici
< http://www.muntanbici.it/gros-peyron.html>
Montée sans gros problèmes, au milieu d’un amas de blocs rocheux (ne cherchez pas ailleurs la signification du mot Gros Peyron) de quartzite blanc en suivant une ligne de cairns et des traces de chemins. Du sommet la vue est splendide sur l’impressionnante Rognosa d’Etache, le monolithe du Bric del Mezzodi et l’ensemble des cirques d’Etache et d’Ambin jusqu’au glacier de la Pointe Niblé.

Du sommet, descente d’abord assez facile puis rock n’roll, au feeling dans les blocs en direction du grand Bec d’Etache. Il faut vraiment monter sur ce sommet pour apprécier les gigantesques à pics qui dominent le vallon d’Etache.
Traversée en bonne partie roulante dans les blocs pour rejoindre le col d’Etache (ne pas descendre tout droit dans l’éboulis sous le grand Bec car cela doit être peu roulant).

Après un petit détour pour aller manger près du lac situé au pied du grand Bec, j’entreprend la longue traversée à flanc qui par Côte Cornue, Côte Charbonnière et le lac du Liael et sa remontée finale m’amène au dessus du Plan de la Chasse. Cette traversée est plaisante. Au début les espaces d’alpage sont larges et les trajectoires multiples, puis de petites remontées , des descentes, des traversées à flanc, rythment la progression sous la Pointe de Bramanette.

Remarquable descente (non marquée sur IGN), ensuite jusqu’à l’alpage de Montbas. Celle ci s’effectue d’abord sur une large crête offrant un très beau panorama sur la Pointe de BelleCombe, le Mont Froid, le plateau et le barrage du Mont Cenis avec en toile de fond, les sommets de la Vanoise. La partie facile est suivie d’une partie plus exigeante techniquement avec des virages serrés dans une zone rocailleuse suivie d’une « machine à coudre » de virages très serrés pour rejoindre le sentier venant du Plan de la Chasse. Le sentier se perd un peu en arrivant sur la bergerie du fait des traces de bovins.

De Montbas, un nouveau sentier en forêt (non marqué sur IGN), assez large (manifestement tracé mécaniquement) permet d’éviter en partie la piste. Je récupère ensuite un balisage VTT noir qui mène à St Pierre d’Extravache puis après l’intermède piste enchaîne sur la descente finale de Plan Clot à Bramans.



Distance réelle parcourue : 44 km
Denivelé réel effectué : 3050 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par totoff, le mardi 16 aout 2016 à 21:07

Super, cette belle boucle transfrontalière. :cool:
Ca serait jouable à la journée?

» Par tinou74, le mardi 16 aout 2016 à 21:28

Jouable sans doute, mais alors sans les montées au Grand Peyron et au Grand Bec d'Etache. Sinon c'est 3000 m de D+ dont 1500 de portage !!
Le deuxième jour la quasi totalité du D+ est en portage (soit 1200 m avec les deux sommets). La montée du 1er jour au col Pelouse est plus roulante mais sa longueur la rend déjà exigeante à elle seule.
A la journée il me semble plus raisonnable d'envisager une boucle du type : Le Planey > Chalets de St Barthelemy > La perche à neige > Col d'Etache > Gd Peyron et retour comme j'ai fait hier (en finissant par la descente Montbas > Planey) ou via le col de Bramanette.

» Par Biblio, le mardi 16 aout 2016 à 21:43

bon dépaysement cette boucle en solo !

» Par totoff, le mardi 16 aout 2016 à 21:47

Merci Etienne.
Sacré potentiel dans le coin.
Autant passer deux nuits à Scarfiotti et écumer le secteur, côté Sommeiller,Truc Peyron et Valonetto :wink:
Si la table est bonne?

» Par Le ded, le mardi 16 aout 2016 à 21:47

Toujours bien beau de voir une sortie dans cette Maurienne un peu oubliée...
Je ne partage pas tout à fait l’opinion du Ded disant : « piste jamais raide et bien roulante ». J’ai quand même trouvé la longue partie entre la croix de Mollard et les chalets de Solliet, passablement raide pour une mise en jambes !
As-tu remarqué que l'on a pris le Chemin du Petit Bonheur pour se chauffer les cuissots afin d'arriver, tout frais transpiré, aux chalets de Solliet ?
Ça rallonge de 4km par rapport à ton début de sortie mais, au moins, ça avait le mérite de rouler au train avec un pédalage tip top pour la chauffe avant la purge de la Pointe St Michel. :wink:

» Par tinou74, le mardi 16 aout 2016 à 21:59

@ Le ded C'est vrai je n'avais pas remarqué la subtilité détournée de votre départ :wink:.
@ Totoff, dimanche soir, c'était fromages de chèvre frais avec sauce pimentée, minestrone, polenta et gâteau fondant au chocolat. Sinon comme je te l'ai dit j'ai un WE avec plusieurs sorties programmées du côté de Bardonnechia. Si vous m'accompagnez pour porter mon vélo, je prend à mes frais le passage du tunnel :D

» Par jeanluc, le mardi 16 aout 2016 à 22:33

Belle boucle en effet... :wink:

» Par Scolette, le mercredi 17 aout 2016 à 11:56

Belle sortie. Je connais bien le coin puisque je possède un chalet au Solliet. Je confirme que la montée au Solliet au départ du Pont du Nant est très longue mais pas très raide. Avant on passait par la chapelle Ste Anne et il ne fallait qu'1h15 pour accéder à la bergerie de Longecote. J'ai pr"vu cet automne de faire Avrieux-Solliet-Col de Pelouse-Bardonneche-Col de la Roue-Modane.

» Par tinou74, le mercredi 17 aout 2016 à 12:51

J'en profite tant que j'ai l'attention des locaux. Quelqu'un a t-il à vélo ou à pied testé la descente du Passo dei Fourneaux sur le refuge Levi Molinari ? Intérêt VTTistique ? je ne trouve pas de description de la descente en VTT. Sur le site Muntanbici, il y a une description en montant depuis le refuge mais du coup j'ai peur que la descente soit NR

» Par Le ded, le mercredi 17 aout 2016 à 13:49

Apparemment c'est bon.
http://www.cicloalpinismo.com/2013/09/fourneaux-galambra-e-vallonetto-3216-m.html
J'ai roulé la crête Passo dei Fourneaux/Galambra qui passe bien. :wink:

» Par tinou74, le mercredi 17 aout 2016 à 14:04

La descente pour laquelle j'aimerais obtenir quelques renseignements n'est pas celle qui passe par la Cima del vallonetto mais celle qui passe par le bivacco Sigot, le lago et la Cime delle monache et arrive au refuge Levi Molinari.

» Par Phil'Ô, le mercredi 17 aout 2016 à 16:00

Et puis la fiabilité des infos de cicloalpismo est à prendre avec des pincettes :ill: .
J'en suis à ma deuxième grosse désillusion, où je m'attendais à du méga super joueur en lisant leur C/R et où je me retrouve sur un sentier complétement moisi au niveau du plaisir du pilotage :~

» Par Le ded, le mercredi 17 aout 2016 à 16:20

Oui certes mais cela permet de savoir si ça passe ou pas (sur/avec/sous le vélo) plutôt que d'avoir a faire de la désescalade et donc bien souvent rédhibitoire pour une balade en solo. :wink:

» Par Phil'Ô, le mercredi 17 aout 2016 à 21:44

Oui, et bien justement... Si tu regardes le J2 de mon raid, la montée décrite sur leur site était censée être agréable et suivre un sentier P28 (alors que j'étais très proche de l'escalade et qu'il n'y avait aucun sentier)... et le sentier balcon enfin rejoint était annoncé très plaisant... :ill: :ill: :ill:

Ma conclusion, lire avec beaucoup de recul les allégations toujours dithyrambiques de mon copain bobo :roll:

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.