Ski
Par Pïerre le 12.08.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Queyras / Alpes Cottiennes > Pain de Sucre > Tour par le Col Valante, le Passo della Losetta, le Col Agnel et le Col Vieux > Sortie du 19 aout 2013
 Topo validé par la modération

3208 m Pain de Sucre : Tour par le Col Valante, le Passo della Losetta, le Col Agnel et le Col Vieux

Itinéraire majeur, surtout par ses variantes permettant de franchir 5 cols et de gravir 2 sommets à 3000 m, voire même 3 avec Rocca Bianca !

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Queyras / Alpes Cottiennes
Longueur [?] : 38 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2350 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 750 m.
SPR [?] : (50/20/30)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3637OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.3/10)

Départ/Accès

Départ : L'Echalp (1700 m) - Briançon ou Gap > Guillestre > Abriès par la D 902 puis D 947.

Itinéraire

L'Echalp > Col Valante :
Prendre la route du Belvédère du Viso (on peut aussi suivre la piste rive gauche du Guil). A la Roche Écroulée où la route goudronnée s'arrête, continuer par la piste jusqu'au Belvédère du Viso.
Prendre ensuite le sentier qui suit le fond de la vallée (ou par le chemin du refuge du Viso, plus long mais plus roulant). Continuer jusqu'au Col Valante.

Col Valante > Col Agnel > Col Vieux :
Du Col, suivre le sentier à flanc qui part à droite direction SW. Après 1,5 km environ, prendre à droite le sentier qui monte au Colle della Losetta (2872 m).
Au col, emprunter le sentier qui descend le Valle di Soustra jusqu'aux Granges del Rio où on récupère la route du Col Agnel. Monter par la route jusqu'au Col Agnel et basculer de l'autre coté jusqu'à l'altitude 2620 m, au niveau d'un parking. Prendre alors le single qui monte au Col Vieux (selon la motivation, il est intégralement cyclable).
Rq : Il est possible de couper à flanc à partir du Col Agnel pour rejoindre le Col Vieux sans passer par le parking 2620 m.

Col Vieux > L'Echalp :
Prendre le sentier parfois "technique", qui descend direction N vers les lacs Foréant et Égorgéou. Le descendre jusque dans la vallée au niveau de l'Échalp.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col Vieux (Versant Nord)   Col de Chamoussière > Refuge Agnel   Col Agnel > Col Vieux (pied du Pain de Sucre)   Bevédère du Viso > La Roche Ecroulée   Pic de Foréant (versant Sud)   Sentiero Lanzetti   Pointe Joanne   Chianale > Pontechianale (rive droite)

Remarques/Variantes

Au sommet du Col Agnel, possibilité de couper à flanc pour rejoindre le sommet du Col Vieux.

Variante par la Pointe Joanne (3052 m) :
Au niveau du Colle della Losetta, gravir en A/R la Pointe Joanne, un "3000" accessible qui donne une vue imprenable sur le Viso et le Queyras (D+ = 180 m supplémentaires).

Variante par le Pic de Caramantran (3025 m) via le col de St Véran :
Évite la longue montée sur goudron du Col Agnel.
Aux Granges del Rio, remonter la route du Col Agnel sur 1 km. Prendre à gauche un sentier en faux plat qui permet de rejoindre le sentier montant au Col de St-Véran. Roulage/poussage puis portage. Au Col de St Véran, monter (N) au Pic de Caramantran. Redescendre par sa crête NW au Col de Chamoussière puis rejoindre l'itinéraire du topo au parking sous le Col Vieux (D+ = 280 m supplémentaires).

Variante par Castello :
On peut descendre intégralement le Vallon de Valante jusqu'à Castello (1300 m). Pour cela, ne pas descendre directement sur le Refuge de Valante depuis le Col de Valante (trop caillouteux et peu roulant) mais traverser à flanc à droite comme indiqué sur le topo pour rejoindre le sentier qui monte au Colle della Losetta, le descendre à gauche.
Après un début technique (T3) le sentier s'assagit. Le descendre intégralement (très beau sous la face W du Viso) et très roulant, jusqu'à Castello (ce sentier a été malheureusement élargi très excessivement pour l'accès au refuge de Valante, ne pas rater quelques bouts de l'ancien sentier à droite ou à gauche et surtout terminer par le beau chemin ancestral, à droite, qui a été préservé par bonheur).
Remonter au Col Agnel par la route. Cette variante ajoute 450 m de D+.
De Castello, on peut éviter la route en suivant la rive Sud du lac (beau chemin). On arrive à Maddalena (commerces). De là, on peut :
- rejoindre Chianale par un chemin muletier.
- traverser les vieux hameaux de Forest et Genzana (on coupe la route entre les deux), pour revenir sur la route juste à l'embranchement pour le refuge Savigliano. Continuer à monter sur la petite route très raide puis piste, puis prendre à gauche le sentier Lanzetti (chemin au départ), qui rejoint les granges del Rio.

Réglementation : Les abords du Lac Foréant (entre le sentier et le lac) sont protégés et INTERDITS en raison de la présence d'une fleur glaciaire rarissime. RESPECTEZ cette interdiction très localisée, n'y roulez pas, n'y marchez pas.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Route puis bonne piste jusqu'au Belvédère du Viso. Petite portion de single à plat le long du Guil puis très vite portage obligatoire jusqu'au Col Valante.
Portions roulables entre le Col Valante et le Colle della Losetta mais pas mal de portage.

Très belle descente du Valle di Soustra avec départ en T4 puis T3 ensuite.

Route goudronnée jusqu'au Col Agnel puis poussage jusqu'au Col Vieux (bonnes portions roulables).

Descente du Col Vieux en T3 (avec 1 seuil en T4 au-dessus du Lac Egorgéou) absolument magnifique jusqu'au Guil puis piste bien roulante jusqu'à l'Echalp.

Eau
Aux Granges del Rio.

Hébergement possible : - A Chianale : Gîte du Lago Blu (excellent acceuil) - Tél. : 00 39 017 5950189 - A Pontechianale : refuge Savigliano (grand avec peu de monde, gardien très sympa, bonne cuisine) - Tél. 00 39 0175950178

Sortie(s) GPS associée(s) : 20.08.20 10.08.20 04.08.19 06.07.14 20.08.11 10.08.11 09.08.11 23.07.11 14.07.11

Photos

Portage dans le Col Valante avec le Mt Viso en toile de fond
Portage dans le Col Valante avec le Mt Viso en toile de fond [par sanfroic]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par pascal, le dimanche 12 septembre 2021 à 21:54 (10/10)

Du voyage, du paysage, deux descente superbe dont le col Vieux ... sublime

» Par roro, le vendredi 21 aout 2020 à 15:04 (8/10)

Superbe topo côté français, quelle descente du Col Vieux !!! Les sentiers italiens (sentes de vaches ou tracé droit dans la pente) et la montée au col Valante laissent un goût amer.

» Par green, le lundi 10 aout 2020 à 21:53 (9/10)

Superbe sortie, avec deux très belles descentes et des paysages magnifiques.

» 23 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Tour du Pain de Sucre et des Toillies, du Col de Valante au Col de la Noire (avorté) : Sortie du lundi 19 aout 2013 par Tom05

Participants : Oliv'

Remarques terrain

Toutes sortes de terrains rencontrés, bonnes conditions générales.
Dans les vallons italiens, les vaches sont en estive jusqu'assez haut en altitude et les sentiers accusent le coup. Un court passage dégradé dans la Valle di Soustra mais dans les vallons menant au col de St Véran et au col Blanchet, de nombreuses portions sont vraiment très détériorées : sentiers creusés sur plus de 50cm voir des effondrements de plus d'1m50 par endroits.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : L'Echalp - Refuge du Viso - Col de Valante - Passo della Losetta - Pointe Joanne - Passo della Losetta - Gr del Rio - Col de St Véran - Refuge de la Blanche - Col de la Noire - Col Longet - Col Blanchet - Refuge de la Blanche - St Véran - Ville Vieille - Aiguilles

2 jours de dispo avec Oliv pour aller rouler en montagne. L’occasion est trop belle pour ne pas en profiter. En se basant sur le topo du tour du pain de sucre, que l’on considère un peu trop mutant quand même, on divise le parcours en 2 jours avec une nuit au refuge de la Blanche et on le combine à un tour de la Tête des Toillies avec ses variantes « sommets de 3000m » pour meubler correctement le 2nd jour.
L’idée de base était de rejoindre le refuge de la Blanche par le col Longet et le col de la Noire histoire de bien optimiser les plus belles descentes du cirque de la Blanche mais nous n’avons pas réussi à tenir les horaires que la nuit au refuge en ½ pension nous imposait. Départ probablement trop tardif dimanche matin en sous estimant les distances pour accéder au col de Valante et au col Longet. Nous avons donc opté pour une remontée plus directe (mais quand même drôlement longue) au col de St Véran dont la descente sur le refuge de Blanche est facile et très ludique.
Pour en revenir au tour, c’est un topo magnifique avec de grosses ambiances montagne, des paysages magnifiques et des descentes de rêve ! Les montées sont tout de même physiques et les portages prennent une saveur particulière quand on commence à flirter avec les 3000m d’altitude…

Jour 1 : 31km / D+ : 2400m / D- : 1600m
Pour rejoindre le col de Valante, nous avons opté pour un passage par le refuge du Viso. Après un court portage, c’est une traversée globalement roulante et montante pour rejoindre le refuge puis légèrement descendante histoire de se refaire un peu la nouille avant le portage du col. Au col, nous basculerons dans une nebbia bien dense que nous ne quitterons que dans le bas de la Valle di Soustra puis en arrivant au col de St Véran. C’est un peu dommage pour les paysages mais réussir à choper le jour sans nebbia dans ces secteurs en plein été, c’est vraiment pas facile. Au final, cela aura même ajouté une touche de mysticisme et une ambiance toute particulière à ce magnifique secteur assez sauvage. Quand un bout de l’immense paroi du Viso se dévoile entre 2 poches de brumes pendant l’ascension de la Pointe Joanne, on a vraiment le sentiment d’être très très loin de toute trace de civilisation…

Jour 2 : 20km et 800m de déniv' du refuge au refuge
Ce second jour se déroule dans le cirque de la Blanche et autour de la magnifique Tête des Toillies. J’étais déjà venu dans le secteur il y a plus de 3 ans maintenant pour réaliser l’ascension de l’arête NE de la Tête des Toillies, une escalade magnifique sur ce sommet qui, il faut bien le reconnaitre, en impose sérieusement. Je repense très régulièrement à une rencontre que j’avais faite ce jour-là. Après être redescendu du sommet par la voie normale, on rejoint le lac et le refuge par le col de la Noire. A l’époque, je ne pratiquais pas le VTT comme maintenant, j’en faisais même assez rarement. Dans la descente du col, nous avions croisé un suisse en plein raid VTT, ce dingue, comme je le considérais alors, se trimballait sa monture sur le dos dans ce raide versant menant au col de la Noire. Ce matin, plus de 3 ans après cette rencontre, je suis à la place du suisse dingue, dans le portage du col de la Noire sous les encouragements des randonneurs que nous croisons…
Après la grosse journée de la veille, ce portage est finalement une simple formalité et l’ont rejoint le Col de la Noire en 40 minutes. Le vallon menant au col de Longet est absolument magnifique et incroyablement roulant. C’est clairement l’ascension de col la plus facile des 2 jours !!! Après une courte descente technique, un nouveau long portage pour rejoindre le col Blanchet. J’ai trouvé qu’il ne faut vraiment pas se fier à une vitesse moyenne d’élévation pour estimer le temps nécessaire aux montées des cols de Valante (côté français), de St Véran et de Blanchet (côté italien), il y a de la distance…
Au col, en voyant le mauvais temps sur les Ecrins se diriger vers le Queyras, on décide de shunter l’antécime de Rocca Bianca et c’est dans la descente du col Blanchet que le tour prend fin. En perdant un peu le contrôle du vélo, je décide de le laisser filer pour éviter de tomber dans les éboulis sous le sentier. Au moment où les pieds touchent terre, ma cheville droite se dérobe sournoisement et m’éjecte finalement dans les éboulis que je pensais éviter en abandonnant le vélo. La chute n’est finalement pas trop violente, quelques écorchures sur les genoux et les coudes mais rien de méchant. Par contre la cheville droite s’est quand même tordue comme rarement et la malléole vient de tripler de volume quasi instantanément… Je rejoins le lac de la Blanche sur le vélo en serrant les dents. Il faut se rendre à l’évidence, je ne peux plus rejoindre, ni le col de St Véran, ni le Pic de Caramatran et même pas le Col de Chamoussière… On décide donc de rejoindre la vallée par la piste puis la route jusqu’à Ville Vieille. Au niveau de St Véran, on se met d’accord, Oliv passe en mode routard pour aller récupérer la voiture à l’Echalp et on se donne RDV à l’hosto d’Aiguilles que je rejoindrai tant bien que mal à mon rythme. Bilan : pas de fractures mais une grosse entorse et c’est avec de nouveaux jouets (une attèle et une paire de béquilles toute neuve) que je quitte le Queyras. Dans la voiture, en écoutant la radio, on apprend que les disparus du Verdon, pour lesquels de gros moyens de secours avaient été déployés ont simplement abandonné leur embarcation après une prise de bec et sont rentrés chez eux sans prévenir personne… On en rigole avec Oliv’ en se disant que j’aurais très bien pu m’offrir un baptême de l’air en hélico en passant un simple coup de fil… ;)

Itinéraire programmé :
L'Echalp - Refuge du Viso - Col de Valante - Passo della Losetta - Pointe Joanne - Passo della Losetta - Gr del Rio - Col Longet – Col de la Noire - Refuge de la Blanche - Col de la Noire - Col Longet - Col Blanchet – Antécime de Rocca Bianca – Col Blanchet - Refuge de la Blanche – Col de St Véran – Pic de Caramatran – Col de Chamoussière – Refuge Agnel – Col Vieux – L’Echalp
Les mutants avec un niveau technique suffisant pourraient ajouter l'ascension du Pain de Sucre pour s'offrir une sorte d'intégrale de ce large secteur transfrontalier (on me dit dans l'oreillette qu'il serait peut être possible que tout ça se fasse en une journée???)

Itinéraire réalisé :
L'Echalp - Refuge du Viso - Col de Valante - Passo della Losetta - Pointe Joanne - Passo della Losetta - Gr del Rio - Col de St Véran - Refuge de la Blanche - Col de la Noire - Col Longet - Col Blanchet - Refuge de la Blanche - St Véran - Ville Vieille – Aiguilles


Distance réelle parcourue : 65 km
Denivelé réel effectué : 3300 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Le ded, le mardi 20 aout 2013 à 19:24

Ouf bon rétablissement. Une cheville patraque, pas de réseau et ce peut être la galère.. :(
Sinon, pas bien de donner des idées de topo comme ça 8O :P :lol:

» Par Phil'Ô, le mardi 20 aout 2013 à 21:13

Prompt rétablissement. Importantissime pour une bonne guérison d'une entorse => La rééducation ! A ne surtout pas négliger :wink:.

Sinon, ce secteur me fait toujours autant tripper :cool:

» Par gaelle, le mercredi 21 aout 2013 à 07:49

bon courage pour la suite, tu n'auras que plus envie de le boucler ce tour :)

» Par Ricil, le mercredi 21 aout 2013 à 11:28

Bien bien cette idée d'intégrale à la journée.... :roll: :wink:
Et bon rétablissement surtout !

» Par Tom05, le jeudi 22 aout 2013 à 13:22

Hé oui on va y aller tranquille maintenant et en effet ne pas négliger la rééduc'. Manquerait plus qu'une vieille blessure me gâche la saison de ski/snow!!!

Sinon je me doutais bien que ça pourrait donner des idées à quelques-uns :D

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.