Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Grand-Paradis > Traversée mitigée en Val d'Aoste (sortie du 09 septembre 2019)

Traversée mitigée en Val d'Aoste : Sortie du lundi 09 septembre 2019 par Le ded

Participants : siglle, Christophe et Yann

Remarques terrain

De tout:
- de la pluie le vendredi (terrain gras et boueux)
- de la neige au col du Loson le samedi mais descente sèche en dessous de 3100m
- du grésil et du vent froid le dimanche
- du grand beau et du principalement sec le lundi

Sentiers associés

3 Gimillan > Cogne : humide et gras mais très joueur

3 Col Lauson (versant Est) : partie inférieure : fait en montée

4 Col Lauson (versant Est) : partie supérieure : fait en montée, neige à partir de 2800m

4 Col Lauson (versant Ouest) : neige dans le T4/T5 puis excellent à partir de 3100m

4 Colle di Nivoletta E : fait en montée, 1ère portion roulante jusqu'aux lacs puis quelques sections ensuite vers 2900m. L'ambiance est superbe et le portage passe bien.

5 Colle di Nivoletta W (le vrai) : le peu de neige n'arrange pas la descente et les blocs non plus

4 Colle di Nivoletta W : très bon mais il faut s'employer aussi

3 Benevolo > Thumel : une des meilleurs options pour éviter la piste

2 Rive Droite de la Doire de Rhêmes : final joueur

3 Proraye : bien cassant mais on arrive au pied du Parking !

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Cogne > col du Loson > le Breuil > Meyes > Pian Borgnoz > Refuge Savoia > col di Nivoletta > Rhêmes Notre Dame > Chevrère > Champleval Dessus > Aymavilles

Seulement mitigée sera la météo sur ce week-end étendu de septembre.
Parce que côté sentiers, panorama, faunes, flores, génépi, accueil, restauration et breuvage, le pays valdotain est bien loin devant certaines régions courues ...

Le Passo dell'Invergneux est prévu ce vendredi mais la pluie de la matinée et les cimes bouchées ont raison de notre volonté.
On fait quand même une bouclette au dessus de Cogne mais la pluie redoublant d'intensité, on bâche au dessus de Gimillan et on rentre par le sentier 6 qui devient T4 avec la pluie.
On passe à la douche et on descend en ville se mettre au chaud dehors (couverture et chauffage rayonnant) pour déguster la pizza à la Licone (merci Jean Luc).

Samedi, les cimes sont poudrées et la neige est présente à partir de 2700m. Le temps est maussade mais le vent pousse les nuages dans le bon sens. Départ de Cogne pour rejoindre le Breuil via le col du Loson! et on sait pertinemment ce qui nous attend à 3299m. En tous cas, on le devine aisément. Agréable montée jusqu'à Vottorio Sella, un petit café au coin du poële à bois et on repart pour les 700m de D+ restant. Les fanions jaunes du TOR 2019 nous dessinent le chemin à suivre dans la pente de neige, bien que sur le chemin, la neige sur ce versant est nettement moins dense que sur le versant ouest. Je suis le seul à connaître ce col est je redoute juste le passage final mais la gardienne du V. Sella m'a affirmé que les mains courantes avaient été changées. Ce qui est vrai d'ailleurs. On sort au col, content et même s'il neigeote légèrement, notre enthousiasme n'est pas atteint. On prend même le temps de plaisanter avec des randonneurs belges, de grignoter un bout et surtout de remettre une couche car ça pèle un peu.
On débute le versant ouest à côté du vélo car la neige, 10cm mais compacte, ne permet pas d'assurer un pilotage aisé déjà que ce n'est pas facile quand les conditions sont optimum. On retrouve les sensations sur le vélo plus bas avec ce sentier à la fluidité naturelle. Les renvois d'eau font partie du décor et Yann, sur le plus haut et retord de tous, va s'envoyer un OTB bien brutasse. Conséquences: une main douloureuse et un enfoncement des côtes. Il descendra avec Christophe en mode ralenti. Arrêt à Levionaz pour évaluer la situation et prise de décision. Avec Gilles, on continue notre descente et on enquille à Eaux Rousses la route à donf pour rejoindre Aymavilles et remonter la voiture de Yann à Breuil. Bonne table et bonnes bières que l'albergo Gran Paradiso.

Dimanche, Christophe et Yann repartent sur Grenoble. Gilles et moi continuons pour rejoindre le refuge Savoia via Meyes Sup et Pian Borgnoz. Le Taou Blanc est en ligne de mire mais la météo décide pour nous. On bâche vers 2600m, le grésil blanchit les alpages et gifle nos joues, le vent froid et les timides rayons du soleil font qu'à 16h, on sera devant une bière ... Une bonne douche chaude, une bonne sieste, repas servi à 19h et couchés à 21h. Demain sera une belle journée!

Lundi, il a gelé dans la nuit. La selle de Gilles est recouverte d'une pellicule de glace! Mais même s'il fait froid au départ du refuge (4°C à 8h), le temps est splendide, sans vent, ciel bleu sans nuages et le soleil réchauffe déjà le versant ouest de montée au Colle di Nivoletta. Pour éviter le poussage au départ du refuge, on remonte la route pour récupérer le sentier 3C du col Rosset. Pratiquement tout roulant jusqu'au lago Leità. Le soleil est déjà au rendez-vous. On ne met pas longtemps pour enlever la couche qui gène et les protecs, super radiateur pour les genoux.
Le portage commence jusqu'à 2850m avec le passage câblé. Entre mes ampoules au talon et ma cheville en bois, la fin du passage ardu va me poser qqs problèmes mais Gilles, en bon samaritain, va s'occuper de mon vélo. Sortie facile en fin de compte :-)
Ensuite on roule un peu avant et pendant la grande traversée pour enfin reporter jusqu'à la sortie du col di Nivoletta. Superbe ambiance dans un cheminement improbable sur des grandes dalles bornées par des cairns.
(En descente, sur le haut, avant la grande traversée, on est du même acabit que le versant nord du col du Sommeiler, pour ceux qui l'ont déjà roulé. Il faudra s'employer pour rester sur le vélo.)
On descend légèrement la crête pour trouver le vrai col di Nivoletta et son départ de sentier versant ouest. Ça roule mais la neige nous gène un peu pour négocier les virages en nose obligatoire. Ensuite les blocs instables n'offrent pas toujours la sécurité requise. Donc à pieds. On rejoint la trace de Pïerre et à partir de 3000m, on remonte sur le vélo pour la longue descente jusqu'à Rhêmes, tout en ayant bien sûr, grignoté un bout au Benevolo. Avec la descente de 3210m à 1730m, on a le crux de cette traversée (paysage, solitude, panorama, sentiers techniques, minéral et alpage, ...).
On enquille la route (pointes à 70km/h) jusqu'à Rhêmes St Georges et on part sur un itinéraire pour rejoindre Chevrière (Valsavaranche) par un système de piste/chemin/sentier tout en balcon et profil de niveau. Courte mais raide bout de route et on déroule les jambes sur une piste de niveau qui rejoint Champleval Dessus pour un final orgiaque sur un sentier piéton mais muletier.

Superbe balade en VdA avec la bonne équipe.
Vraiment dommage pour la blessure de Yann mais on aura eu de franches rigolades, journée au grand air sans prises de tête. On fera plus abordable la prochaine fois. Du flow T2 dans des sapins, Si si ça existe (mais peut-être pas chez nous).
Merci au gamin pour sa joviale compagnie et sa caisse, en montée (une grosse partie du Loson Est !!) et en descente où les blocs de grès et de cargneule tremblent quand ils entendent son coup de frein ;-)

Plus de photos

photos Gilles de vendredi
photos Gilles de samedi
photos Gilles de dimanche
photos Gilles de lundi

Distance réelle parcourue : 104 km
Denivelé réel effectué : 4200 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le mercredi 11 septembre 2019 à 08:01

Wouaou ! Magnifique !!!
Les conditions viriles que vous avez affrontées ne gâchent pas la beauté des paysages et des sentiers traversés. Vraiment majeur ce VdA ! :cool:

» Par jeanluc, le mercredi 11 septembre 2019 à 08:16

Superbe André, quel dommage pour la météo... :(
Mais bon, ça va que tu connais autrement !! :D
J'y suis ce WE avec le beau temps... :cool: :wink:

» Par Le ded, le mercredi 11 septembre 2019 à 08:38

Oui Phil'ô, conditions très particulières mais qui subliment l'environnement minéral tout au long de notre itinéraire.
Jean luc, mets une 2ème doudoune dans le sac à la place d'un manche courte :-)

» Par Le ded, le mercredi 11 septembre 2019 à 10:47

Site météo du Val d'Aoste très juste et précis:
http://cf.regione.vda.it/previsioni_fra.php :)
pas comme météo ciel, chainemeteo et tutti quanti :(

» Par pascalH, le mercredi 11 septembre 2019 à 10:50

Classe :(
Bien dommage pour la météo, c'est d'autant plus ballot quand on est en retraite :D

» Par jeanluc, le mercredi 11 septembre 2019 à 12:45

@André : La base quand tu vas en Vda ce site... :wink:

» Par Le ded, le mercredi 11 septembre 2019 à 13:05

@pascal. Oui et non parce que les vieux n'ont pas le monopole du beau temps et sur 4 j il faut s'attendre au meilleur et/ou au pire.
Enfin là, seule la journée de pluie de vendredi était difficile mais comme j'avais prévu la boucle d'Invergneux, on a facilement bâché.
Il y a aussi la question des refuges du samedi soir avec laquelle on ne peut pas se permettre de réserver au dernier moment.
De toutes façons, ça va être vite réglé car la plupart ferme au 15 septembre. :)
Reste le BUL en fond de vallée pour ne pas se cramer. :P

» Par bens, le mercredi 11 septembre 2019 à 16:25

Bravo ! Il fallait avoir de la persévérance pour ce lancer dans cet itinéraire avec de la neige...

Dommage pour Invergneux, c'est vraiment un chouette coin, moins spectaculaire mais plus cool que Lauson et Nivoletta...

Bon rétablissement au blessé (c'est pas un XC son vélo ? pas très confort pour rouler en Vda...)

» Par Aousse, le mercredi 11 septembre 2019 à 16:45

Bravo les guerriers et prompt rétablissement au blessé :wink:

» Par Le ded, le mercredi 11 septembre 2019 à 18:11

Merci pour vos commentaires.
@bens, c'est le problème de l'itinérant avec résa refuge (moindre mal en VdA car ils ne demandent pas d'arrhes mais ce n'est pas pour ça qu'il faut leur poser des lapins :( ) où il faut avancer absolument pour respecter l'organisation. Avec la marge sécuritaire bien entendu.
Dans notre cas, si le passage du col avait été impossible, on redescendait par le sentier de montée qui n'est pas mal non plus, hein. Et un coup de voiture pour rejoindre l'auberge de Pont. :wink:

» Par MisterE, le mercredi 11 septembre 2019 à 23:20

Ah ben mince dis donc, entre la météo et l'OTB, c'est pas cool pour vous ... :(
J'espère que t'avais pris ton ARVA :P :wink:
Mais bon on trouve tjs moyen de s'amuser par là-bas, et le Licone est une adresse incontournable :)

» Par Le ded, le jeudi 12 septembre 2019 à 11:17

Pour le Passo dell'Invergneux, je reviendrais, je ne pense pas qu'il bouge d'ici là :P
Ensuite, le poudrage a donné une atmosphère terrible pendant la montée et descente sur le Loson. Des images gravées à jamais. Pour nous 4. :wink:
Le but de cette virée entre potes aussi qui tissent des liens au fur et à mesure de nos "connexions". :wink:

» Par fontra, le jeudi 12 septembre 2019 à 22:15

Encore du tout bon avec une belle équipe :)
Prompt rétablissement à Yann.

» Par henyan, le dimanche 15 septembre 2019 à 10:49

Belle collective à laquelle j'aurai bien participé avec l'ensoleillement :lol: , j'étais du côté de l'argentera sur un autre tour, compte rendu trés prochainement :wink:

» Par Le ded, le dimanche 15 septembre 2019 à 18:14

pas possible, les voitures étaient full et l'auberge itou :P :wink:

» Par popeye, le dimanche 15 septembre 2019 à 20:36

Top de chez top l'ambiance !!! :cool:

» Par LesMiaz, le jeudi 19 septembre 2019 à 22:34

Très joli raid en Italie, avec la neige c'est vraiment magnifique. :wink:

» Par SamyTerje, le vendredi 20 septembre 2019 à 20:48

Hehe, tu nous as devancé de quelques jours et on a carrément eu plus de chance que vous côté météo et bobo ! Bon rétablissement à Yann !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.