Ski
Par sanfroic le 14.09.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Aiguille de Chambeyron > Raid itinérant entre Ubaye et Haut-Piémont
 Topo validé par la modération

3412 m Aiguille de Chambeyron : Raid itinérant entre Ubaye et Haut-Piémont

Voyage alpestre perdu au milieu des vallées pastorales de l'Ubaye et du Haut-Piémont.
Quiétude assurée en altitude, un peu moins en vallée.
Les sentiers, faits pour le VDM ne pourront laisser indifférents les plus blasés des vttistes de montagne mais au prix de belles bavantes par contre !!

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 120 km.
Denivelé (+/-) [?] : 7900 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 3000 m.
Portage Oblig. [?] : 2000 m.
SPR [?] : (60/30/10)

Nb de jours : 3
Cartographie [?] : 3538 ET

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9.3/10)

Départ/Accès

Départ : Grande Serenne (1530 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

JOUR 1 : Grande Serenne (1500 m) > Chiesa di Bellino (1550 m)
50 km / D+ : 2900 m / D- : 2850 m


Grande Serenne (1500 m) > Pas de Salsa (3175 m) :
Suivre (NE) la D25 menant à Maljasset qui se transforme en piste jusqu’à Combe Brémont puis le sentier-piste jusqu’au Plan de Parouart.
Passer rive gauche de l’Ubaye pour remonter le ravin de la Salcette (court portage).
Par une 2e passerelle, poursuivre rive droite sur 700 m linéaires.
Prendre le sentier à droite (SE) balisé Bric de Rubren et passer à nouveau rive gauche.
Monter à la Cabane de Rubren.
Par un faux-plat descendant rejoindre le Béal de Rubren et le traverser, sentier bien marqué malgré l'oubli d'IGN.
On se trouve alors au pied du Vallon de Rubren que l’on remonte, rive gauche, par un sentier assez lisse : court portage dans la tranche 2450/2550 m puis poussage jusqu'à 2900 m où on vient buter sur la pente terminale du Pas de Mongioia.
Poussage ou roulage difficile jusqu’au col puis passer au Bivouac Boerio avant de faire un aller/retour rapide au Pas de Salsa pour admirer la vue sur le Haut-Queyras (Tête des Toillies, Pain de Sucre et Viso).

Pas de Salsa (3175 m) > Santa Anna (1800 m) :
ATTENTION : Ne pas tenir compte du surlignage IGN qui ramène Sud vers le Col de Rubren et qui descend en direction des Granges Sablus. Ce sentier est abandonné et le terrain est très raide dans cette zone.
Poursuivre au contraire Est sur quelques mètres pour trouver l’amorce de la descente balisée GR.
2 à 3 m de désescalade facile donnent accès à un sentier bien défini : T4/E3, avec des blocs instables avec une trace assez ravinée.
Vers 2500 m, on rejoint le Varaita di Rui, vallon suspendu herbeux.
Poursuivre Sud et par une belle série d’épingles (T3) pour rejoindre le Vallon de Varaita di Bellino.
Vers 2000 m, on arrive sur une piste qui amène au terminus routier de la Vallée de Bellino à Santa Anna.

Santa Anna (1800 m) > Colle delle Sagneres (2880 m) > Chiesa (1500 m) :
Au niveau du pont, prendre la piste raide en direction du Colle di Vers (Balisage U30) et vers 2400 m, conserver la piste pour rejoindre les granges de Sagneres, terminus de la piste. Couper à travers les alpages pour rejoindre le sentier T6. Le poussage facile se transforme en portage rustique dans un immense chaos avec des gros blocs instables qui donne accès au Colle delle Sagneres.
Du col, descendre S/SE pour rejoindre le sentier T5 sous le Colle delle Sagne et descendre jusqu’au carrefour de plusieurs sentiers (2590 m).
Globalement T4+ du col au carrefour des sentiers.
Suivre alors le sentier T6 qui remonte légèrement vers le Bivouac Bonfante. Le dépasser et à la bifurcation suivante, prendre à droite (en option prendre à gauche pour un rapide A/R au Lac de Camoscere).
Commence alors une longue et roulante traversée à flanc jusqu’au Colle Bicocca (2280 m).
Du Colle Bicocca (accès routier), descendre sur Chiesa di Bellino par le Nord en suivant le sentier très joueur et technique, U22 (T3+).

JOUR 2 : Chiesa di Bellino (1550 m) > Chiappera (1600 m) :
40 km / D+ = 2600 m / D- : 2550 m


Chiesa > Colle di Vers (2868 m) > Monte Bellino (2913 m) :
Du village de Chiesa di Bellino, remonter la route jusqu’à Santa’Anna (1850 m) via Chiazale.
Au terminus de la route, prendre la piste de la veille (U30) qui mène au Colle di Vers.
Cette piste s'interrompt vers 2450 m pour se transformer en sentier assez roulant, poussage pour rejoindre le Colle di Vers.
Du col, prendre le superbe sentier balcon qui plonge sur les Granges de Ponza afin de rejoindre le balisage T9 qui permet de rejoindre la Chapelle par une traversée peu roulant sur une sente étroite.
Une fois la chapelle atteinte, longue ascension roulante sur piste jusqu'à la Cabana Carmagnola (ancienne caserne transformée en bivouac) au pied du Monte Bellino sous l'oeil du Monte Faraut. Portage rapide pour rejoindre le Monte Bellino.

Monte Bellino (2913 m) > Colle Greguri > Chiappera :
Descendre le Val Maïra par le très joueur mais raviné sentier T16 jusqu’aux Granges Turré (2080 m).
Des granges, remonter en portage (raide), le sentier T14 sur un peu plus de 200 m de D+ jusqu'au Colle Greguri (2310 m) situé au pied de la Croce Provenzale (aiguille majestueuse).
Finir par une descente de folie qui enchaîne les lacets (T4 et quelques passages T5) jusqu'à Chiappera (sentier T12).

JOUR 3 : Chiappera (1600 m) > Pointe d'Aval (3320 m) > Grande Serenne (1500 m) :
30 km / D+ = 2400 m / D- : 2500 m


Rifugio di Campo Base > Colle del Infernetto (2783 m) :
Redescendre sur la route de la veille pour prendre à gauche (N) une route puis une piste en rive gauche de la vallée.
N.B. : Éviter la piste montant en rive droite, plus directe mais très raide et caillouteuse.
Vers 1950 m, quitter la piste pour un sentier à gauche (NW), balisé T15.
A 2620 m, obliquer à gauche (SW) dans un pierrier raide puis sur une vire exposée partiellement câblée jusqu’au col.
Portage à partir de 1950 m, délicat dans la partie terminale (les mains peuvent être utiles…)

Colle del Infernetto > Tête de la Fréma (3151 m) :
Du col, prendre le sentier montant en oblique jusqu'à un collet à ~ 2880 m, portage car très déversant.
Descendre sur le Lago della Finestra blotti au milieu d'un petit vallon suspendu.
Poursuivre Sud jusqu’à l’extrémité de ce vallon pour prendre pied dans le grand Vallon de Stroppia, dominé par la face Est du Brec du Chambeyron.
Descendre NW sur ~ 100 m de D- dans des schistes déversants (T4/E3).
Remonter sur un petit épaulement (10 m de D+).
Laisser le sentier qui part à droite (N) en direction du Bivouac Barenghi. Descendre au contraire plein W en free-ride, sur un petit lac non noté sur la carte. Le contourner par l’W et rejoindre le plus directement possible le sentier du thalweg principal de Stroppia.
Le suivre jusqu’au Col de la Gypière : Roulage-poussage, portage sur les 100 derniers mètres de D+.
Obliquer à droite (E) et monter au sommet de la Tête de la Fréma (portage obligatoire).

Tête de la Fréma > Pointe d'Aval > Grande-Sérenne :
Suivre le même itinéraire jusqu’au Col de la Gypière. Les 150 m supérieurs sont T5/E3 (très dur). A partir de 3000 m, bel enchaînement d’épingles (T3-T4/E2).
Du col, descendre sur le Lac des Neuf Couleurs (T3/E3 au départ).
Suivre W le sentier en direction du Refuge du Chambeyron (2626 m).
Peu avant le refuge prendre à droite le sentier qui mène au Pas de la Souvagea (2889 m), poursuivre le sentier qui mène de façon évidente à la Pointe d'Aval : portage intégral du pied du Pas jusqu'au sommet hormis la crête intermédiaire mais ce n'est qu'un court répit au long et raide portage !!
Descente par le même itinéraire, passer devant le refuge et suivre le PR puis le GR5 après la borne 2056 m pour rejoindre l'usine électrique avant de remonter à Grande Serenne via une large passerelle en devers.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Colle Greguri > Chiappera   Colle di Bellino > Granges de Turre Supérieur   Colle delle Sagne > Carrefour de sentiers   Carrefour de sentiers > Colle Bicocca (T6)   Colle Bicocca > Chiesa di Bellino (U22)   Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Ruines de la Meire   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Vallon de Maljasset > Pas de Mongioia   Mont de Salsa   Colle di Vers (versant Nord) : partie haute   Colle di Vers (versant Sud)   Colle di Vers (versant Nord) : partie basse   Monte Chersogno   Terres Jaunes > Col de la Gypière

Remarques/Variantes

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Colle delle Sagneres :
Montée : piste raide puis alpage et sentier roulant puis portage viril dans un chaos infâme
Descente : similaire à celle du Colle delle Sagne, grande partie commune (T4+).

Traversée balcon Colle Bicocca > Descente sur Chiesa :
Les vaches font parfois quelques dégâts mais la DH finale est majeure (T3/4).

Colle di Vers :
Montée : Piste raide puis sentier caillouteux pouvant nécessité du poussage pour le final.
Descente : Le sentier balcon est un vrai bijou, la traversée par le T9 beaucoup moins (sentes à mouton mal définies).

Colle di Traversiera > Colletta :
Piste très roulante jusqu'à la Cabana Carmagnola.

Monte Bellino > Granges Turré :
Roulage en balcon (expo) puis portage court pour accéder au Monte Bellino.

Voir infos connexe aux sentiers associés

Points d'eau :
Dans les villages et aux bivouacs/refuges (Barenghi et Chambeyron).
Hébergements associés : Refuge CAF de Maljasset   Trattoria di Pelvo (Chiesa di Bellino)   Refuge-Camping de Campo Base (Chiappera - Val Maïra)   Rifugio Melezé à Santa Anna di Bellino (Valle Varaita)   Bivouac Boerio   Capana Carmagnol   Bivouac Barenghi

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.09.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par TiBougnat, le lundi 13 aout 2012 à 15:40 (10/10)

VDM à l'état pur

» Par Le ded, le dimanche 18 septembre 2011 à 21:10 (9/10)

De belles descentes, fruits juteux de portages sanguins avec notamment un passage dantesque dans le colle dell'Infernetto. A ne pas mettre en toutes les mains!

» Par sanfroic, le mardi 15 septembre 2009 à 21:43 (9/10)

Entre l'Ubaye et le Piémont, le terrain de jeu est immense et parfait pour la pratique du VDM si le portage ne vous rebute pas, ce raid en est le parfait exemple...
Par contre, on en prend à coup sûr plein les yeux.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.