Ski
Par Yann le 08.08.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Brec de Chambeyron > Tour par les Cols de Stroppia et de la Gypière
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron : Tour par les Cols de Stroppia et de la Gypière

Le Tour du Brec du Chambeyron dans sa version la plus abordable. Boucle physique à cause du portage obligatoire, les paysages y sont somptueux et la descente du col de Gypière sur l'Ubaye est un régal de haut en bas !

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 28 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1850 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 600 m.
Portage Oblig. [?] : 600 m.
SPR [?] : (90/10/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN 3538 ET + IGC 111

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.2/10)

Départ/Accès

Départ : Grande Serenne (1530 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

Grande Serenne > Col de Stroppia :
Monter par la route à Fouillouse.
Traverser le hameau de Fouillouse et laisser la montée au Refuge du Chambeyron et suivre la direction Col du Vallonet/ Col de Stroppia.
Emprunter alors une piste jusqu'à l'ancien Fort de Plate Lombarde (2182 m).
Cette piste est exigeante physiquement mais roulante pour les grosses cuisses.
Quitter alors la direction du col du Vallonnet pour suivre celle du Col de Stroppia.
Le sentier est assez roulant jusqu'à l'intersection Pas de la Couletta/ Col de Stroppia (2350 m).
Continuer plein Est par le sentier en balcon de plus en plus caillouteux et donc de moins en moins roulant.
Passer sous le Massour et au "col" au pied de la Tête de Plate Lombarde (2550 m).
Le Col de Stroppia est maintenant face à vous et on l'atteint après 400 m de portage sur une sentier mal marqué au départ mais de mieux en mieux au fil de la montée.
Le col s'atteint dans un décor somptueux de tours rocheuses.

Col de Stroppia > Col de la Gypière :
Bien suivre le marquage GR (rouge et blanc), le tracé de la carte IGN a été modifié !!
Basculer versant italien par un superbe sentier dans un premier temps.
Après 100 m de D-, on tombe sur un ancien front de moraine très raide et mal tracé où 10 m de D- sont inroulables.
On arrive à un replat avec une intersection, suivre Chiappera.
Le sentier traverse en balcon, on passe de courts passages très cassants dont certains sont très techniques avant de tomber sur un second front d'ancienne moraine plus long que le premier : Passages en T4/T5 courts et un passage inroulable sur 10 m aussi.
Après ces difficultés, on arrive sur une zone plate et herbeuses que l'on descend en suivant au mieux le marquage GR avant de tomber sur une nouvelle intersection vers 2525 m.
Passer alors en mode portage/poussage direction "Colle della Gypiera".
Le sentier peu raide au départ est malheureusement très encombré de roche, ce qui rend la montée pénible (difficile de pousser le vélo).
Sur les 400 m de montée au col de la Gypière, le plus pénible se trouve sur les 200 premiers mètres, les 200 derniers permettent de rouler un peu et le paysage est enchanteur.
Le col de la Gypière est atteint par 75 m de portage très rude.

Col de la Gypière > Grande Serenne :
Après l'éventuelle ascension au sommet bonus (la Tête de la Fréma), descendre sur le Lac des 9 Couleurs par une belle succession d'épingles un peu techniques (T3). S'ensuit une descente sur le Refuge de Chambeyron très roulante et ludique alternant courts passages rocheux faciles, courtes remontées et descentes rapides.
On passe à côté du très beau Lac Long.
Après le refuge, une longue traversée peu expo et très bien taillée amène au-dessus de Fouillouse que l'on atteint après de très roulantes sections de lignes droites et épingles faciles. Remonter la piste du col du Vallonnet sur 200 m linéaires pour traverser le Riou de Fouillouse à gué.
Par une piste on rejoint ainsi le GR6 (technico-ludique) que l’on descend jusqu’à l’Ubaye.
Par une passerelle, la traverser pour rejoindre Grande Serenne.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Pas de la Souvagea > Refuge du Chambeyron   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea   Terres Jaunes > Col de la Gypière   Passo della Cavalla (versant Nord)   Col des Monges <> Passo della Cavalla   Lac du Vallonnet Inférieur <> Baraquements de Viraysse

Remarques/Variantes

Sommet bonus : Tête de la Fréma (D+ = 225 m) en A/R depuis le col de la Gypière
Pour les amateurs de sentier technique, la Tête de la Fréma (3151 m) offre une descente somptueuse de son sommet sur le col de Gypière. C'est du T4 avec des passages T5 et un très court passage non-roulant. Un passage est particulièrement exposé sur 20 m sinon E2/E3.

Départ de Fouillouse (-400 m de D) :
On évite la montée sur route mais on perd la belle descente sur Grde Serenne.

Autre variante de descente sans passer par Fouillouse :
Au point 2056 m, continuer tout droit pour rejoindre l'Ubaye via les Viste : Descente plus variée que par l'itinéraire classique. On coupe la route de Fouillouse au Pt 1669 et on continue la descente sur l'Ubaye qu'on traverse par une passerelle pour remonter sur Grde Serenne.

Variante de montée "courte", par le Pas de la Couletta :
Après le Fort de Plate Lombarde, monter au Pas de la Couletta. Rejoindre le Refuge de Chambeyron puis le lac des 9 Couleurs. Monter au col de la Gypière par son flanc français.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Les 400 derniers mètres de montée pour rejoindre le col de Stroppia sont très physiques.
Descente versant italien à moitié très roulante, à moitié très technique avec des blocs instables.

Remontée sur le col de Gypière peu roulante (portage/poussage).

Descente du col de Gypière sur Fouillouse puis Grande Serenne roulante et ludique.
Hébergements associés : Bivouac Barenghi   Gîte Les Granges (Fouillouse)

Sortie(s) GPS associée(s) : 17.09.13 06.09.12 18.08.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par MarcMC, le dimanche 23 aout 2015 à 20:13 (10/10)

Nous sommes montés à la Tête de la Fréma par le Pas de la Couletta. La proportion de poussage / portage est tout de même assez importante mais la descente jusqu'à la Grande Serenne est tellement parfaite, les paysages tellement somptueux, que ce parcours est certainement un des plus beaux qu'il nous ait été donné de faire.

» Par Hellzed, le dimanche 19 juillet 2015 à 16:21 (8/10)

Je répète ce que surement beaucoup ont déjà dit ici, mieux vaut passer par la Couletta que Stroppia. Certes l'ambiance minérale atteint des sommets du côté italien et l'on effectue ainsi un vrai tour du Brec, mais l'intérêt vététisque est quasiment nul. Une descente à ce point inroulable après 400m de portage bien violents c'est un peu du vol. Sinon de la Fréma à Gd Serenne (variante point 2056m) c'est effecitvement grandiose, le Stradivarius de l'Ubaye indubitablement.

» Par MisterE, le dimanche 17 aout 2014 à 17:33 (8/10)

Fait la variante "courte", avec la Tête de la Fréma et retour sur le refuge (le lendemain descente sur Fouillouse puis Grande Serenne). Fréma ok, 2-3 passages de 2m vraiment tendus sinon un peu meuble à mon goût dans la partie intermédiaire; gypière jusqu'au refuge bien sympa malgré les courtes remontées; descente sur Fouillouse billard mais pas tant de grip que çà, et pas très joueur non plus, mais c'est joli; Gde Serenne bien mais un peu végétatif sur la fin, sympa mais pas dément.
En gros je m'attendais à du "très lourd" et j'ai eu du "pas si mal", le Queyras reste devant ;)
La descente du Pas de la Couletta passe sauf le pierrier du début (50m linéaires) et peut être une marche ou deux un peu hautes (50-70cm)

» 23 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.