Ski
Par Alright le 06.08.15
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ariège > Pic de Crabère > Par le col d'Auéran
 Topo validé par la modération

2630 m Pic de Crabère : Par le col d'Auéran

Voici un itinéraire très montagne. A réserver à ceux qui aiment non pas faire du VTT en montagne mais faire de la montagne à VTT. Ou plus prosaïquement, à ceux qui aiment en chier pour la cause, comme on dit !
Si porter ne vous dérange pas, si vous aimez les single-tracks très engagés, les épingles trialisantes, les pierriers et les pentes raides et surtout, si vous aimez vous retrouver sur les plus hauts sommets, votre VTT à la main, alors cet itinéraire est pour vous !

Données techniques

Département : Ariège
Longueur [?] : 44 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3800 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 600 m.
Portage Oblig. [?] : 3200 m.
SPR [?] : (90/0/10)

Nb de jours : 2
Cartographie [?] : 1947OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (7/10)

Départ/Accès

Départ : Sentein (735 m) - Partir du village. Le départ se fait sur la route principale.

Itinéraire

L'itinéraire présenté ici n'est pas faisable à la journée. Prévoir une nuit sous la tente ou au refuge d'Araing.

Le départ se fait de Sentein. Après un peu plus d'1 km sur la route, bifurquer au lieu-dit Le Pont pour prendre le GR du tour du Biros pour monter jusqu'au Lac d'Araing.
Pas grand-chose à dire, si ce n'est que la montée est très longue et très suante : 1300 m D+ avec beaucoup de poussage-portage.
Vous pouvez sans problème trouver un emplacement de bivouac au niveau du Lac d'Araing, à 2000 m. Pour ceux qui ne veulent pas porter ce matériel supplémentaire (et je les comprends), dormir au refuge, où vous ferez certainement des émules avec votre VTT.

Le lendemain, direction le Col d'Auéran puis le Pic de Crabère. Poussage-portage jusqu'au pied du pic à 2300 m.
Après, c'est portage obligatoire jusqu'au sommet. A la montée le sentier est plutôt bon et facile à suivre. Le sommet, qui est un plateau herbeux surplombant toute la région.
La descente commence par un sentier très engagé, beaucoup de gaz (la pente doit être à 50°). En clair, de 2630 à 2300 m, 50% des épingles passent en nose-turn engagé, 20% sont "faciles" et 25% ne passent que pour un pro du trial. Par contre, les portions entre les épingles sont relativement aisées à enchaîner : de T4 à T5+ sur cette portion, E3 voire E4 à certains endroits.

Dès 2300 m, ça devient beaucoup plus roulant, voire très roulant jusqu'au col d'Auéran : très bon terrain de schiste délité (T2/E1).

Du col, revenir vers le refuge. Cette portion est du bonheur pour ceux qui aiment le terrain varié, alternant roulant/cassant sur une large croupe peu pentue.
Seul un passage un peu avant le refuge nécessite des compétences en trial : T4, un passage T5/E3.

Descendre jusqu'au barrage puis remonter 300 m jusqu'au Col de Bentaillou.
A ce niveau, les gourmands auront repéré un long pierrier de petites pierres, légèrement au sud du col. Ce pierrier est un régal. On peut y aller à fond dans un décor réjouissant.
Attention, le Pic de l'Har, juste au nord du col, ne se fait pas à VTT. On a essayé mais la moitié de la montée (et de la descente) est très galère : sentiers très déversants, avec des rochers infranchissables tous les 10 m, ainsi qu'une portion obligatoire de dalles schisteuses très raides qui constitue un vrai piège en cas d'orage, une fois qu'elle est mouillée. Et le haut du sommet ne vaut pas le coup.

Du col, prendre donc le GR10 jusqu'à Eylie, en fond de vallée. Ne surtout pas prendre la piste de Bentaillou !
Le GR passe sur presque toute la descente. Du coup, c'est 1300 m D- de bonheur.
Du col jusqu'aux mines désaffectées de Bentaillou, super sentier varié, beaucoup de choix à gauche, à droite ou au milieu : T3/E1+.

Depuis les ruines des bâtiments EDF, prendre l'ancien chemin des mines qui coupe vers le Nord à flanc de falaise.
Le sentier est très bien tracé sur une pente très uniforme (normal, il fallait y faire passer des wagonnets). Ça vous permet de couper esthétiquement à travers les falaises jusqu'à une spectaculaire croupe herbeuse, assez large mais raide d'un côté, verticale de l'autre. De là, toujours suivre le GR. C'est un vrai plaisir sauf le passage d'un épaulement vers 1750 m qui nécessite de descendre de vélo. Puis passer d'autres ruines de téléphériques miniers.
L'entrée de la forêt, vers 1450 m, commence par une section très trialisante, d'autant plus dure que ça devient glissant. Mais vers 1350 m, ça devient faisable : alternance T3-T4, dépendant surtout du degré de glissement des rochers et des plaques de feuilles. Globalement, la difficulté est soutenue mais néanmoins agréable jusqu'au bas, à Eylie : de T4 à T5 sur cette portion, E3/E4 sur la première traversée

A partir de là, 2 options : on rentre par la route à la voiture, sinon, on peut se refaire 850 m en remontant le GR10 jusqu'au Col de l'Arech. Portage surtout.
A partir de là, ça devient du plus connu, des topos existent.
La descente du Col d'Arech est très rigolote : un enchaînement hyper serré d'épingles mais sans aucun risque en cas de chute. On se demande vraiment pourquoi il y a tant d'épingles : T3+/E2.

Depuis le fond de vallée, remonter environ 300 m jusqu'à la Voie Decauville. Ce sentier en lui-même ne comporte pas de difficulté.
Il est parfois néanmoins fatigant car peu tracé et envahi par les mauvaises herbes.
Évidemment, tout l'intérêt réside dans les 3 tunnels de la mine qu'on est obligé d'emprunter. De ce fait ne pas oublier la frontale !!
Les tunnels sont vraiment roulables en vélo (pour peu qu'on se courbe) et ces épisodes sont largement plus fun qu'inquiétants : T2+/E3, voire E4.

La descente finale vers Orle est un enchaînement d'épingles assez serrées, en forêt dégagée, sur pente raide.
Pas difficile mais qui peut impressionner quelqu'un peu sûr de lui en épingle. D'Orle, reprendre tranquillement la route jusqu'à Sentein : T3+/E2+.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de l'Arech >La Pucelle

Remarques/Variantes

Vous trouverez une très belle vidéo de ce circuit au lien suivant :

www.youtube.com/watch?v=i3F0diswyb4

Mais attention, ne pas se fier à l'ordre des plans, qui sont montés plutôt pour faire un bon film que pour expliquer l'itinéraire… Les images ne sont pas forcément chronologiques et on a tourné certains plans juste pour "faire des images" ou pour se faire plaisir, par exemple, dans le pierrier sous le col de Bentaillou ou sur la crête entre le Pic de Crabère et Serre Haute.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Voir descriptif de l'itinéraire. Pas de pb d'eau. En plus, eau potable au refuge.

Hébergement possible : Refuge d'Araing ou Brocard d'Eylie

Sortie(s) GPS associée(s) : 20.07.15

Photos

Le Pic, depuis le lac d'Araing
Le Pic, depuis le lac d'Araing [par Alright]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

(pas de commentaires)
» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.