Ski
Par francois le 21.09.14
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ariège > Pic du Pas du Chien > en boucle par le Pic de Baljésou
 Topo validé par la modération

2491 m Pic du Pas du Chien : en boucle par le Pic de Baljésou

J'ai l'impression que vous ne voyez pas très bien où c'est... C'est normal ! Il s'agit d'un improbable sommet cyclable qui se cache derrière plusieurs hauts plateaux qu'il faut traverser les uns après les autres, eux même situés au bout d'une interminable piste d'estive, qui démarre dans la vallée du Vicdessos en Ariège. Bienvenue en Ariège sauvage ! C'est d'ailleurs le grand intérêt de cette longue traversée, les sentiers parcourus n'étant pas toujours très lisses. Mais quel voyage ! c'est l'Ariège, quoi...

Données techniques

Département : Ariège
Longueur [?] : 50 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2650 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 300 m.
Portage Oblig. [?] : 500 m.
SPR [?] : (30/60/10)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : Vicdessos

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Capoulet et Junac (600 m) - Foix, Tarascon, vallée du Vicdessos

Itinéraire

montée:
De Capoulet (591 m), monter par la petite route à Arquizat puis Norrat (879 m, fin du goudron). Une bonne piste monte au Col de Larnat (1194 m). Continuer sur la piste qui monte vers le Sud : elle passe au Rocher de Miglos, puis en contrebas du Col du Sasc (ne pas monter au col) puis au Pas de l'Escalier (1861 m). Quitter la piste pour le "sentier des passeurs" qui monte sur une crête (à pied pendant 15 minutes jusqu'au Cap de la Serre de l'Escalier (2050 m env.). Rouler dans l'herbe et une vague trace (très beau passage) en direction du sommet arrondi de la Calbe qu'on atteint sur son extrémité Sud par un peu de portage. Une petite descente puis une remontée (1/4h de portage) permet de gagner le Pic de Baljésou (2309 m).
Après un très court passage rocheux (Pas des Egues) un superbe sentier roulant permet de contourner le Pic de Bèze et de redescendre sur un vallon perché (La Unarde, 2226 m). Le lieu est magnifique et vraiment solitaire. Portage dans un terrain facile mais sans sentier jusqu'au sommet du Pic du Pas du Chien (2491 m).


Descente:
Descente free ride facile (T3) jusqu'à la Unarde, puis reprendre le même chemin jusqu'au Pic de Baljésou (un peu de portage pour remonter de la Unarde et sous le sommet).
Du sommet du Pic de Baljésou, descendre par une croupe herbeuse vers l'Ouest (ne pas se fier à la trace GPS pour le départ du sommet effectué dans le brouillard et surement pas au mieux): pas de sentier mais ça roule bien jusqu'à une cabane un peu au dessus du Col du Bayle (2100 m env.). On retrouve un sentier qui descend en traversée (quelques rochers au début obligent à un court portage) dans le flanc Est jusqu'au Pic du Midi de Siguer (2003 m).
Du Pic du Midi, 2 solutions:
- soit rester sur l'arête pour passer au dessus de la cabane qu'on voit en contrebas et descendre (technique, D3) jusqu'au point 1681 m; ne pas se laisser embarquer trop bas, mais revenir en traversée descendante vers le Sud (fougères, rochers, pas vraiment de sentier, court portage) pour rejoindre le fond du vallon vers le point 1606 m.
- soit descendre au petit lac (cabane), descendre sous le lac et rejoindre le fond du vallon vers le Pt 1741 m (vague trace, roulage parfois haché). On retrouve un sentier (très peu roulant, portage) qui descend jusque vers le Pt 1606 m (cabanes); par un roulage haché, on suit le sentier jusqu'à la Jasse de Peyriguels. De là, encore 2 solutions:
- soit remonter au col de Lars (1642 m, 5 minutes de portage). Descendre le versant Nord du Col par un très beau sentier bien roulant (T3/T2 quand même) . Le sentier redevient difficile à cause de la végétation un peu avant de rejoindre une bonne piste vers 1250 m. J'étais passé par là en 2003, à voir où ça en est exactement aujourd'hui...
- soit repérer le départ d'un sentier (balise jaune sur un piquet en bois) qui descend dans le vallon à gauche. Le sentier est roulant au départ puis après 2 épingles devient chaotique (portage pendant 5 mn). Il redevient roulant et très agréable (à part un court passage) jusqu'à la piste vers 1200 m.

Prendre la piste à droite qui ramène rapidement à Gestiès (950 m env.). remonter en face en direction de la Chapelle St Nicolas et suivre la piste (raide à la fin) jusqu'à son terminus vers 1120 m. On repère un sentier balisé en jaune dans les bois: le suivre, moitié roulant moitié poussant jusque vers 1200 m (1/4h). Peu après une courte descente et une traversée, on arrive en vue d'une zone dégagée: ne pas y descendre (impénétrable sans machette, j'ai essayé pour vous...) mais contourner cette zone par une traversée à droite légèrement montante (vague trace) puis descendante à la fin pour retrouver après cette zone dégagée une ancienne piste de débardage (compter 5 à 10 mn pour ce contournement, la trace GPS est bonne à cet endroit, par contre le tracé sur IGN est complètement faux). Descendre cette piste, assez agréable et rapide jusqu'en bas, un peu avant le village d'Arquisat. Prendre à gauche un magnifique sentier le long d'un imposant mur de grosses pierres sèches qui descend à Capoulet.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Remarques/Variantes

j'avais fait cette rando il y a 11 ans (jour pour jour !) et l'avais indiquée dans mon ancien site de Vélo De Montagne, mais j'avais eu la flemme de la re-décrire ici: j'avais tort (il s'agit d'une rando hors du commun), et voila qui est réparé !
Toute la montée s'effectue sur le "sentier des passeurs et des évadés de France": c'était un chemin fait pour éviter au maximum les fonds de vallée, long et détourné mais plus sûr pour rejoindre l'Andorre, qui n'est plus très loin du Pic du Pas du Chien. C'était aussi évidemment (et pour les mêmes raisons) un chemin de contrebandiers. On est frappé en parcourant ce sentier par le soin qu'il prend à éviter les fonds de vallées et à n'emprunter que les crêtes !

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Longue piste de montée bien roulante, puis alternance de courts portages (20 mn max) et de roulage agréable; à la fin , portage sur 280 m de D+. Le début de la descente est en free ride facile, puis alternance de free ride et de sentiers roulants. Dans le bas, les sentiers sont parfois chaotiques mais ces passages difficiles (en portage) ne sont jamais très longs, entrecoupés de zones bien roulantes et parfois techniques.

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par francois, le dimanche 21 septembre 2014 à 21:46 (9/10)

Le grand intérêt est l’improbabilité d'un sommet cyclable au bout d'un telle succession de difficultés: longue piste de montée, traversées (roulantes mais entrecoupées de portages) de plusieurs hauts plateaux qui évoquent fortement le Mt Lozère ou les Highlands Ecossaises (granit et bruyère); un beau voyage en Ariège sauvage.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.