Ski
Par tinou74 le 16.09.12
Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais W - Alpes Pennines W > Pointe des Angroniettes > Hors des sentiers battus entre Val Ferret suisse et italien.
 Topo validé par la modération

2858 m Pointe des Angroniettes : Hors des sentiers battus entre Val Ferret suisse et italien.

Tour sauvage, très panoramique, en partie hors sentier ou sur des sentiers assez peu marqués, culminant à 2858 m au sommet de l’Aiguille des Angroniettes, atteint en remontant le versant suisse du col de Ban Darrey.
Le tour continue en passant au Grand Col Ferret puis au sommet de la Tête de Ferret (2713 m), descente directe depuis le sommet de la Dotse sur le Val Ferret suisse.
Ce topo permet aussi d’envisager des variantes à l’étape classique du TMB passant par le Grand Col Ferret.

Données techniques

Canton (ch) : Valais
Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Longueur [?] : 20 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1100 m.
Portage Oblig. [?] : 350 m.
SPR [?] : (90/9/1)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : carte suisse 1365 grand St Bernard, L'escrusionista N°1

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : T5 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (7.8/10)

Départ/Accès

Départ : La Fouly (1600 m) - Martigny, Orsières

Itinéraire

Après 1 km de route goudronnée tranquille, à une bifurcation, prendre la bonne piste montant à Plan de la Chaux.
En dessous de la vacherie des Ars Dessus, suivre la bonne piste qui surplombe le torrent et amène facilement à la Vacherie du Mont Percé (2023 m).
Remonter ensuite par un chemin pas toujours bien marqué (nombreuses sentes de troupeaux) le vallon de Ban Darrey. Quelques parties roulantes notamment au début puis sur un grand replat du vallon à l’approche du col.
Sinon poussage (difficile avec les nombreuses petites marches formées par les troupeaux) ou portage.
On accède ainsi assez facilement au col de Ban Darrey.
Du col, suivre le petit sentier, tracé sur l’arête, menant à l’Aiguille des Angroniettes. Montée assez raide de 160 m de D+ sur un terrain d’éboulis schisteux fin. Rejoindre un col permettant éventuellement de descendre facilement sur le vallon de Bella Comba (grande pente d’éboulis fins).

Du col se diriger facilement à droite pour rejoindre un 1er sommet. De là une arête facile (non cyclable) permet d’atteindre le sommet W de l’aiguille des Angroniettes (2858 m).
Vue grandiose sur toute la chaîne du massif du Mont Blanc, du Mont Blanc proprement dit au Mont Dolent en passant par les Grandes Jorasses et l’Aiguille de Triolet.
De l’autre côté la vue sur le Grand Combin et l’Aiguille du Vélan est également de toute beauté.
Le sommet est bien marqué sur la carte l’Escursionista n°1. Sur la carte suisse, il est plus difficile de savoir si ce nom ne désigne pas un sommet rocheux situé à l’Ouest du col dont l’altitude est légèrement supérieure à 2882 m.
Quoiqu’il en soit la descente se fait à partir du sommet 2858 m. La partie quasi plate et assez fine de l’arête terminale est non cyclable. La suite sur un éboulis fin permet de descendre sur le vélo (T4) avec un passage sur l’arête en arrivant au dessus du col, très raide, lacets très serrés. Je ne suis pas passé sur le VTT du fait de ma technique moyenne et de la présence de neige gelée sur le sentier mais un bon technicien par bonnes conditions doit pouvoir tout passer sur le vélo (T4+/T5).

Du col, descente versant Val Ferret italien. Le sentier parcourt d’abord un éboulis fin encombré par endroits ce jour de neige m’obligeant à mettre pied à terre par endroits (à priori T4 pour cette partie).
Après un passage plus facile, le sentier traverse le torrent (NR sur quelques mètres) avant de prendre pied sur un éboulis. Le sentier tracé sur le haut de l’éboulis, disparaît après avoir fait un lacet.
Il est assez difficile de parcourir le haut de cet éboulis sur la vélo (T4/T5).
Descendre ensuite au mieux, free-ride dans l’éboulis (qui devient plus facile, quelques cairns) en ne s’éloignant pas trop de la gorge du torrent (un sentier dans le haut de l’éboulis se dirige en traversée vers la gauche, ne pas le suivre).

En bas de l’éboulis, traverser une deuxième fois le torrent et suivre un chemin peu marqué (quelques traces jaunes de balisage) en rive droite orographique. Ne pas se laisser tenter par le sentier qui semble meilleur en rive gauche, il remonte ensuite en traversée pour rejoindre l’Alpe sup de Pré de Bar).
Le sentier rive droite est cyclable en quasi totalité mais pas très agréable, car mal marqué, en traversée et en partie travaillé par les troupeaux (T4 pour l’ensemble).
Sur l’ensemble de cette partie du parcours, je n’ai rencontré personne en dehors du berger du Mont Percé.
Le sentier rejoint alors le très large, très fréquenté et très détérioré sentier de montée au Grand Col Ferret emprunté par le tour du Mont Blanc. Intermède dans ce tour, autrement très sauvage.

Une variante à priori à conseiller et inaugurée par Pïerre et Totoff consiste à rejoindre l'arête des Econduits par une vague sente qui démarre au niveau d'une gouille vers 2370 qui n'est pas commode. On récupère ainsi l'arête des Econduits à son extrémité W, vers 2540 m. La descente sur le col ferret n'étant pas exposée. voir aussi leur trace GPS

Du col, se diriger en direction sud (balisage Petit Col ferret). Laisser ce bon sentier pour monter directement au sommet de la Tête de Ferret par un sentier tracé droit dans la pente (portage pénible de 170 m de D+).
Au sommet la vue est tout aussi magnifique que celle de la Pointe des Angroniettes avec de part et d’autre les Vals Ferret suisse et italien prolongé par le Val Veni dont les extrémités s’effacent au loin dans la brume.

Du sommet de la Tête de Ferret, descente free-ride le long de l’arête Sud-Est. Seule une courte portion raide ne m’a pas permis de rester sur le vélo.
Sinon choisissez votre trajectoire sans vous éloigner trop de l’arête. Passage au point 2498 m avant de rejoindre l’Arête des Plantins.

Un petit sentier en légère montée parcourt cette arête herbeuse parsemée de petits lacs (gouilles). On rejoint ainsi facilement (alternance de passages sur le vélo et de poussage) le sommet de la Dotse 2492 m.
De la Dotse se diriger direction nord pour descendre au plus près de l’arête, la Crête de Létemaire. Un petit sentier étroit, creusé par endroits, assez mal marqué parcourt cette arête. Descente très technique avec (en tout cas pour moi) d’assez nombreux et courts passages NR cassant un peu le rythme (T4 à T5 selon que l’on passe les passages les plus durs sur le vélo ou non).

En bas de l’arête, ne pas tourner vers la gauche (sentier dans les vernes) mais prendre au mieux vers la droite pour rejoindre le bon sentier reliant La Fouly et Ferret à l’alpage de La Peule.

Suivre ce sentier au revêtement lisse, bien agréable après l’éprouvante descente précédente. Passer à l’alpage De Plampro. A une bifurcation, prendre à droite la direction Ferret. Un passage délicat dans des racines et petite remontée après la traversée du torrent sur un pont pour rejoindre le point de départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de Ban Darray (versant NO)   Tête de Ferret (arête Est)   La Dotse > Le Plampro   La Peule > Ferret (partie basse)   Balcon d'Arpalle (sentier des Bergers)

Remarques/Variantes

Si la descente difficile depuis la Dotse vous rebute, possibilité de rejoindre facilement en bas de la descente en free-ride de la Tête de Ferret, le sentier classique du TMB et à partir de La Peule le sentier balcon menant à Plampro (bien préférable à la piste + goudron de la descente classique du sentier du TMB sur Ferret).

Au début de la randonnée, il est possible de monter à l'Arpalle de la Fouly, et de redescendre ensuite sur les Ars dessus. Rajoute environ 250 m de D+ au topo.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Itinéraire en partie hors sentier ou sentiers difficiles à suivre.
De l'eau (non sécurisée) un peu partout

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.10.14

Photos

La vue du sommet des Angroniettes, avec au fond le Grand Combin
La vue du sommet des Angroniettes, avec au fond le Grand Combin [par tinou74]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Kaillasse, le samedi 29 juillet 2017 à 22:57 (7/10)

6 pour le côté peu roulant du tour, et 9 pour l'ambiance sauvage et le cadre exceptionnel. Exigeant en montée comme en descente.

» Par totoff, le lundi 20 octobre 2014 à 23:15 (8/10)

Parcours magnifique. Ne pas sous estimer la traversée d' Arpalle aux Ars-dessous, exposée et à éviter si le terrain est humide.
Un petit côté Grande Sassière pour l'arête N des Angroniettes, c'est court mais j'ai adoré.
A fuir en été au vu de la fréquentation

» Par Pïerre, le samedi 18 octobre 2014 à 21:24 (8/10)

A réserver à ceux qui acceptent de porter. Les descentes sans être exceptionnelles sont sympas avec de belles ambiances et un panorama dans le top de ce qu'on peut voir dans les Alpes

» 2 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.