Ski
Par tinou74 le 02.02.11
Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Bernoises W > Regenboldshorn > Tour et détours dans les Alpes Bernoises : des Diablerets à Adelboden et retour
 

2193 m Regenboldshorn : Tour et détours dans les Alpes Bernoises : des Diablerets à Adelboden et retour

Circuit de quatre jours dans l'Oberland bernois. En Suisse, la montagne est restée vivante et habitée. En conséquence, le parcours emprunte en majorité de petites routes goudronnées tranquilles (mais souvent bien raides) et des pistes desservant les innombrables fermes d'alpage de cette région. Quelques descentes plus techniques pimentent ce circuit qui, formant trois boucles peut facilement être scindé.

Données techniques

Canton (ch) : Berne
Massif : Alpes Bernoises W
Longueur [?] : 187 km.
Denivelé (+/-) [?] : 7626 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 1850 m.
Portage Oblig. [?] : 200 m.
SPR [?] : (30/34/36)

Nb de jours : 4
Cartographie [?] : Carte suisse : Gemmi 1267

Dif. montée [?] : 4
Dif. descente [?] : 4
Exposition [?] : 3

Départ/Accès

Départ : Les Diablerets (1160 m) - Autoroute A9 Lausanne-Simplon sortie Aigle.

Aigle-> le Sépey -> Les Diablerets

Accès en train par la ligne Aigle-Sépey-Diablerets (horaires sur http://ww.cff.ch)

Itinéraire

1ère étape : Les Diablerets > Saanen : 41 kms / D+ : 1891 m / D - : 2041 m

Départ de la station des Diablerets, route goudronnée jusqu’à la bergerie du Lavanchy puis alternance de courtes portions de piste roulante et de route goudronnée jusqu’à la Marnèche. Piste roulante jusqu’au col des Anderets 2034 m.
Au cours de la montée très belle vue panoramique sur la paroi nord des Diablerets

Descente par une bonne piste s’arrêtant au Chalet Vieux . Sentier technique avec un passage non roulant assez long pour accéder au lac d’Arnensee. On suit une très agréable piste longeant le lac.

A l’extrémité du lac, prendre à gauche une piste passant à Unt. Stuedeli. Une piste forestière avec quelques passages boueux traverse la forêt de Tschärzis pour rejoindre vers 1550 m une piste descendant de la bergerie de Hinterwalig (que l’on peut également rejoindre par un chemin montant faisant suite au fragment de piste partant de l’extrémité du lac d’Arnensee). La piste faisant plusieurs virages, caillouteuse, rejoint un court moment en fond de vallée à Fleutenen Läger la petite route goudronnée descendant à Feutersoey.

Prendre à flanc (coteau de Schwänd) une piste jusqu’à Tuxberg. Un sentier passant par Wintermatte arrive dans la vallée de la Saane en amont de Feutersoey. Traverser la route menant à Gsteig puis prendre de petites routes desservant de nombreuses fermes pour remonter ensuite la route en forte montée menant au Chrine Pass. Cette route est goudronnée jusqu’à la dernière ferme vers 1530 m. Piste roulante toujours en forte montée jusqu’à un chalet d’alpage à 1636 m . Suivre derrière ce chalet, en se dirigeant vers l’ouest une mauvaise piste qui se redresse et devient non cyclable. Après le passage d’une crête on suit un sentier (poussage, portage) qui aboutit à 1816 m sur la crête Höhi Wispile. Cette crête est parcouru par un sentier le plus souvent cyclable jusqu’à Stand, station supérieure du téléphérique montant de Gstaad. Descente par une piste caillouteuse. On peut couper un grand lacet de la piste par un sentier. Cette piste devient goudronnée. Un sentier pas toujours très cyclable descend sous le téléphérique. Rejoindre la Saane au point côté 1051 m. De là prendre l’itinéraire cycliste balisé passant au bord de la rive gauche de la Saane pour rejoindre Saanen. Nuit à l’auberge de jeunesse de Saanen.

2ème étape : Saanen > Adelboden : 45 kms / D+ : 1807 m / D- : 1492 m

De l’auberge de jeunesse, prendre une petite route puis un chemin dans un bois puis des prés dominant le torrent Chouflisbach. Alternance de portions non roulantes et roulantes. On croise la voie de chemin de fer avant de rejoindre l’entrée de Schönried. Ne pas retraverser la voie ferrée mais prendre le chemin piétonnier et suivre l’itinéraire à plat traversant le plateau de Saanenmöser.

Monter ensuite la route assez raide du Hornberg, goudronnée jusqu’à l’auberge d’altitude de Uf de Chessle. Suivre ensuite en balcon au dessus de la vallée de la Turbach (alternance de montées et de descentes) la piste passant à la bergerie de Pärwenge et menant à une autre ferme à 1835 m. De là un sentier mène à une autre bergerie à 1704 m. On rejoint ensuite une piste amenant au Rüwlispass.

Descente raide, avec des portions bétonnées jusqu’à une ferme à 1618 m. Suivre la petite route goudronnée que l’on abandonne de 1520 m à 1283 m pour suivre un sentier en forêt. On suit ensuite la route qui rejoint la vallée de la Simme en amont de Grodey.

Suivre une petite route (itinéraire cyclable) qui longe une piste d’atterrissage. La route se transforme en piste roulante qui longe la rivière sur plusieurs kilomètres jusqu’à Schadauli . Une petite route conduit ensuite à Lenk.

Traverser Lenk et prendre la route en montée soutenue menant à Büelberg . De Büelberg prendre une piste tout d’abord en forte montée difficilement cyclable puis se radoucissant à l’approche du col : Hahnenmoospass (1950 m).

Du col, un sentier permet d’éviter les premières centaines de mètres de la route goudronnée. Ensuite en l’absence de chemin parmi les prairies d’alpage, suivre la petite route fermée à la circulation touristique descendant à la station de départ du téléphérique à Geilsbüel.
De là il est en principe possible de suivre un sentier longeant la rivière Geilsbach . Ce sentier (auquel fait suite une piste en rive gauche de la rivière puis une route amenant à Adelboden) est en pratique interdit au VTT. On doit pouvoir le prendre hors saison touristique.
Autrement suivre la petite route goudronnée passant par Farni. Vers 1450 m quitter la route, traverser la Gilsbach et prendre la piste menant à Eselmoos. Traverser la rivière à nouveau à 1297 m et remonter à Adelboden.


3ème étape : Adelboden > Saanen : 54 kms / D+ : 1994 m / D- : 2309 m

Du centre d’Adelboden, prendre une rue en forte descente pour rejoindre un pont franchissant la rivière Gilsbach. Remonter en face (montée raide) pour rejoindre le plateau de Böden. Traverser la plateau en suivant le sentier au bord du torrent Engstligenbach.

Prendre une route goudronnée en forte montée traversant les chalets d’alpage de Am Trunig. La route est goudronnée jusque vers 1700 m. Une piste mène à la dernière ferme : Antisbergli à 1800 m. Portage en suivant un chemin permettant de rejoindre la crête à 1966 m. Ne pas trop descendre et suivre la crête dans un premier temps. Rejoindre en traversée une crête descendant de la pointe 2120 m. un sentier étroit mais cyclable descend ensuite vers une bergerie à 1828 m dans le vallon de Lurnig. Une piste tout d’abord facile puis se redressant fortement mène sous le Regenboldshorn. On rejoint par un vague sentier la crête vers le point 2091 m.

Un sentier en partie cyclable contourne le Regenboldshorn et après une courte montée (portage) rejoint le col côté 2055 m.

Du col un sentier technique, raide mais en grande partie cyclable descend le long de la crête An Bummere. On rejoint à 1766 m une ferme d’où descend une piste menant au fond de l’Ammertental. La piste passe au niveau des très belles cascades : Simmenfälle et rejoint à 1102 m la route à plat menant à Lenk.

De Lenk, rejoindre la vallée de la Wallbach en passant à Ägerten. A partir de 1280 m, fin du goudron.
Suivre la piste rive gauche jusqu’à 1618 m. La piste se dédouble. Descendre par la piste de gauche traversant la rivière et remontant en face (rive droite). La piste en forte montée, rejoint le plateau marécageux du Haslerberg puis la station supérieure du téléphérique de Leiterli à 1943 m.

On suit un très bon chemin à plat jusqu’à Stoos, point côté 1964 m. de là le chemin traverse une zone tourmentée (effondrements de gypse) menant sous le Stübleni. Forte montée (portage) pour passer au point côté 2063 m.

De là on descend sur le col Stüblenipass à 1992 m. Descente sur sentier technique jusqu’à Unders Blätti à 1718 m. Une bonne piste descend doucement vers Lauenen. La piste devient route. Sur la gauche prendre un sentier rejoignant la route vers 1370 m. Passage à Lauenen. Une petite route descend à la rivière Louibach (point côté 1716 m).

Suivre le cours de la rivière en rive gauche en utilisant dès que possible le sentier pédestre très agréable (attention aux promeneurs) qui permet de rejoindre Gstaad.

Rejoindre Saanen par le même itinéraire décrit à la fin de la 1ère étape.


4ème étape : Saanen > Les Diablerets - 40 kms / D+ : 1739 m / D- : 1589 m

De Saanen, rejoindre à nouveau Gstaad. Prendre la direction de Gsteig puis à Moosfang prendre à droite une route raide remontant la vallée Meielsgrundfang. Route goudronnée jusqu’à la dernière ferme à 1772 m (InnerLäger). Une piste raide puis un chemin (portage) mènent au col de Jable à 1884 m.

Du col un chemin rejoint le chalet du gros Jable. Entre Gros Jable et le chalet Defroy, piste pratiquement à plat en balcon au dessus de la vallée de la Tornessesse. Rejoindre le Plan au Lare par un sentier technique. De là j’avais continué à traverser pour rejoindre le sentier descendant du refuge (point côté 1780 m) ; mais ce sentier est peu cyclable (nombreux passages de couloirs d’avalanche) et il est sans doute préférable depuis le Gros Jable de descendre directement sur sous Jable et Les Vuites puis de suivre la route menant au Contour.

Le long de l’Eau froide, suivre la route menant à la bergerie des Fonds. A La route succède une piste très raide, non cyclable et pénible menant à un col à 1687 m. Une bonne piste descend à Pra Cornet à 1646 m. Une petite route passe au fond de l’Hongrin. Peu après quitter la route pour suivre une piste qui passe une crête à 1500 m avant de redescendre sur le col des Mosses.

Une piste conduit au Plan des Mouilles à 1600 m. Passage de la crête à 1700 m à Oudiou.
Descente par chemin technique puis piste et enfin route goudronnée passant par Chersaulé, Neirevaux, La Ville. Prendre enfin la piste de La Chia et rejoindre Les Diablerets.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Remarques/Variantes

Variante 3ème étape : Depuis le fond de l’Ammertental, au point 1293 m, un peu avant les cascades de Simmenfälle, un sentier passant à Rezliberg, permet d’accéder à la crête de Ridzmatt à 1856 m. Une bonne piste permet de redescendre dans le vallon de l’Iffigbach un peu au dessus des chutes Iffifall. Prendre la route goudronnée remontant le vallon de la Chimpach, puis vers 1580 m une piste qui remonte à Betelberg où l’on retrouve l’itinéraire de base.
Cette variante est visible sur GPS Track : Tour en VTT Ritzmad


Cartographie : Cartes Suisse 1285 - 1265 - 1266 - 1246 - 1247 - 1267

Commentaires Terrain/Points d'eau :
La Suisse comme en carte postale très vert, de l'eau partout.

Voir aussi : La Para : En boucle par l'Arnensee et le col de Seron.
Hébergements associés : Auberge de Jeunesse Saanen-Gstaad

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

(pas de commentaires)
» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.