Ski
Par francois le 26.08.21
Accueil > Topo Guide > Sommets > Hautes-Alpes > Tour du Parc National des Écrins > Par les cols d'altitude
 Topo validé par la modération

2500 m Tour du Parc National des Écrins : Par les cols d'altitude

Tour balisé sur le terrain en début d'été 2021.
Un beau tracé, plus intéressant au Nord et à l'Est, bien roulant mais c'est quand même du vtt avec des passages en altitude, quelques sections de poussage/portage et quelques parties plus techniques. Très intéressant, à faire entre 10 à 15 jours.

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Longueur [?] : 400 km.
Denivelé (+/-) [?] : 20000 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 500 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (30/50/20)

Nb de jours : +7
Cartographie [?] : Queyras- Ecrins

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9/10)

Départ/Accès

Départ : Embrun (871 m) - De Gap prendre la N94, Lac de Serre-Ponçon mais il est possible de partir de bien d'autres endroits selon son lieu de résidence !

Itinéraire


Le tracé GPX fourni ici ne correspond pas tout à fait au tracé "officiel".
Se reporter aux différentes étapes sur http://www.grand-tour-ecrins.fr/vtt/grand-tour-des-ecrins-vtt-grande-traversee-vtt-ffc/.

Ce Tour est en grande partie commun avec la Grande Traversée des Hautes Alpes et le tracé n'est nouveau qu'entre les cols de Moissières (au-dessus d'Ancelle) et la Grave. Cette partie originale ne figure pas ici puisque je l'ai remplacée par une partie "Dévoluarde".

Quelques remarques sur le tracé : la montée depuis Bourg d'Oisans est à mon avis une bonne idée. Après quelques km sur le goudron de la route d'Alpe d'Huez, prendre une magnifique petite route en encorbellement dans une paroi très raide au-dessus de la plaine de Bourg d'Oisans, ça continue par de magnifiques sentiers parfois un peu expo mais toujours bien lisses et roulants pour rejoindre la route qui mène à Besse.
La suite est évidente pour monter sur le Plateau d'Emparis. La trace fait passer aux lacs Noir puis Lérié, difficile de faire l'impasse et ça reste bien roulant (un peu de poussage quand même).
La descente sur le Chazelet est superbe, la trace passe par le Clos Raffin, ce qui est une bien meilleure alternative que le GR (moins cassant).

La trace descend ensuite à la Grave pour rejoindre la Grande Traversée des Hautes Alpes : le passage par les Hières et le col de l'Aiguillon est magnifique (malgré un bon poussage assez raide), ça permet d'enquiller le superbe sentier qui descend vers la route du col de Lautaret sans descendre jusqu'à Villar d'Arêne.
La montée au col se fait par un sentier juste au dessus de la route...

De l'autre coté, on emprunte la totalité du "Chemin du Roy", magnifique et bien roulant. Deux alternatives un peu avant l'aplomb du Monetier : 130 m de poussage pour rester sur le GR 50 et passer par les anciennes mines de la Moulette ou rester sur le sentier horizontal et magnifique qui permet de rejoindre la superbe descente du "Bois de St Joseph" : magnifique mais ça se paye par un long poussage assez raide pour rejoindre le Chemin du Roy juste à l'Est des anciennes mines.

Suite évidente (pistes parfois physiques) jusqu'au parking sous le Petit Aréa. Pour monter au col des Cibières, ne surtout pas prendre la piste (infernalement mal pavée) mais le sentier; on n'échappe pas à la piste plus haut (toujours aussi peu roulante) mais ça dure moins longtemps. On rejoint le col du Granon, et l'interminable mais très belle descente sur Briançon par la Croix de Toulouse.

Après Briançon, deux alternatives à nouveau :
soit par le Laus et le Bois de Péméant (classique, un court poussage au-dessus du Laus), soit par la piste au-dessus de Terres Rouge et l'ancien Fort de la Lausette : la piste n'est pas toujours bien roulante et la traversée de la Combe de Malazen n'est pas triviale (pied marin requis) mais le cadre est splendide.

La suite par le col de l'Izoard, le col Tronchet et Souliers est magnifique : une interrogation cependant: pourquoi le tracé ne passe-t-il pas par le canal du lac de Roue pour rejoindre le lac ? Cent fois mieux que le passage "officiel" ! Surement un problème administratif, une interdiction peut-être...
La suite par Arvieux, le col Furfande et le col Garnier est classique mais superbe.

A partir de Guillestre, ça change de caractère : beaucoup moins en altitude, beaucoup plus de pistes, nettement plus facile. Ça passe au-dessus du lac de Serre Ponçon par Caléyère, Réallon, les Gourniers. Après les Gourniers, soit par la station de Réallon, soit par le col de la Gardette (beaucoup plus beau et intéressant).

Je ne connais pas la suite par le Champsaur , je suis passé par le Dévoluy et j'ai retrouvé la trace (dont j'ignorais l'existence) en montant à la Salette. A la Salette, la trace évite le passage par le "lieu de l'apparition" ce qui est dommage pour le sentier qui suit, magnifique et qui rejoint presque de plein pied le col d'Hurtières (beaucoup mieux que le semble t'il pénible poussage de la trace).

La trace évite un passage aérien après le col par un joli détour à gauche (cols de Lière et Nodry) mais fini par rejoindre la superbe descente sur le Villard et Entraigues.

La suite sur -et à coté- de la route du col d'Ornon est moins intéressante mais difficile de faire autrement...

Par contre la descente coté Bourg d'Oisans est parfois très belle, je l'ai agrémenté par une remontée à Villard Reymond pour rejoindre la superbe descente "du Facteur" sur Bourg d'Oisans mais ça coute 800 m de D+...

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack