Ski
Par JBF le 24.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Brec de Chambeyron > Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma > Sortie du 20 juillet 2008
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron : Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma

La descente de la Tête de la Fréma est une des plus belles que l’on puisse imaginer. Elle a tout pour elle : Du très dur, du XC de montagne, du sentier en balcon à "mach 12", du single ludique pour finir ces 1600 m de D-.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 1800 m.
SPR [?] : (70/20/10)

Nb de jours : 2
Cartographie [?] : IGN 3538 ET + IGC 111

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.4/10)

Départ/Accès

Départ : St-Paul-sur-Ubaye (1470 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

JOUR 1 :
(D+ = 2050 m / Portage = 700 m)


St Paul-sur-Ubaye (1486 m) > Tête de Viraysse (2772 m) :
Remonter la D25 jusqu’à la bifurcation (1602 m) à droite (SE) pour Fouillouse.
Monter jusqu’à Fouillouse en passant sur le splendide pont du Châtelet qui enjambe l’Ubaye.
Poursuivre SE en amont du village, rive droite du Riou de Fouillouse, par une piste puis au-delà de l’ancien Fort de Plate Lombarde par un sentier roulant jusqu’au pied de la pente terminale du Col du Vallonnet (2524 m) : 100 m de D+ de portage pour accéder au col.
Descendre facilement jusqu’à ~ 2380 m (T2-T3 / E2).
Prendre à gauche (SE) un sentier en traverse qui permet de rejoindre un ancien chemin militaire, faux plat moyennement roulant.
Monter aux Baraquements de Viraysse, impressionnante place forte à 2503 m.
Par une piste dégradée, monter au Col de Mallemort (2558 m) puis à la Tête de Viraysse par un single assez lisse. On peut visiter la batterie qui domine Larche, 1000 m plus bas.

Tête de Viraysse > Col de Sautron (2685 m) :
Revenir par le même itinéraire au Col de Mallemort.
Descendre le versant SW du Col de Mallemort par un sentier déversant au départ puis excellent et facile (T2-T3 / E2).
Au point 2114 m, quitter le sentier principal descendant sur Larche pour prendre à gauche (E) un sentier rejoignant le Vallon du Riou de Rouchouse vers 2080 m.
Monter au col par un portage facile de 600 m de D+.

Col de Sautron > Rifugio di Campo Base (1640 m) :
Suivre le sentier qui descend dans une combe aux magnifiques parois jaunes. Facile, parfois cassant (T2-T3 / E2).
Vers 2100 m, on atteint un ancien chemin militaire dont on coupe tous les lacets avant de le quitter à 1848 m pour un sentier facile.
A 1600 m, prendre à gauche (NW) un sentier en traverse. Il rejoint rapidement le goudron puis remonter par la route jusqu’au refuge.

JOUR 2 :
D+ = 1650 m / Portage = 1100 m


Rifugio di Campo Base > Colle del Infernetto (2783 m) :
Redescendre sur 300 m linéaires la route de la veille pour prendre à gauche (N) une piste en rive gauche de la vallée.
N.B. : Eviter la piste montant en rive droite, plus directe mais très raide et caillouteuse.
Vers 1950 m, quitter la piste pour un sentier à gauche (NW), balisé T15.
A 2620 m, obliquer à gauche (SW) dans un pierrier raide puis sur une vire exposée partiellement câblée jusqu’au col. Portage à partir de 1950 m, délicat dans la partie terminale (les 2 mains peuvent être utiles…)

Colle del Infernetto > Tête de la Fréma (3151 m) :
Du col, prendre le sentier montant en oblique jusqu'à un collet à ~ 2880 m, portage car très déversant.
Descendre sur le Lago della Finestra qui tire sur nom d’une roche percée le surmontant.
Le site, petit vallon suspendu est magnifique, à la fois sauvage et reposant.
Poursuivre Sud jusqu’à l’extrémité de ce vallon pour prendre pied dans le grand Vallon de Stroppia, dominé par la face Est du Brec du Chambeyron, belle verticale de 500 m.
Descendre NW sur ~ 100 m de D- dans des schistes déversants (T4 / E3).
Remonter sur un petit épaulement (10 m de D+).
Laisser le sentier qui part à droite (N) en direction du Refuge Barenghi. Descendre au contraire plein W en free-ride, sur un petit lac non noté sur la carte. Le contourner par l’W et rejoindre le plus directement possible le sentier du thalweg principal de Stroppia.
Le suivre jusqu’au Col de la Gypière : Roulage-poussage, portage sur les 100 derniers mètres de D+.
Obliquer à droite (E) et monter au sommet de la Tête de la Fréma (Portage).

Tête de la Fréma > St Paul-sur-Ubaye :
Par le même itinéraire jusqu’au Col de la Gypière. Les 150 m supérieurs sont T5 / E3 (très dur). A partir de 3000 m, bel enchaînement d’épingles (T3-T4 / E2).
Du col, descendre sur le Lac des Neuf Couleurs (T3 / E3 au départ).
Suivre W le sentier jusqu’au Refuge du Chambeyron (2626 m), magnifique section de XC.
Descendre jusqu’à la piste empruntée la veille. Extraordinaire sentier en balcon sans difficulté dominant Fouillouse.
Remonter (SE) cette piste sur 200 m linéaires pour franchir à gué le Riou de Fouillouse.
On rejoint ainsi une piste herbeuse très roulante. Vers 1850 m, elle donne suite à un sentier que l’on suit jusqu’à l’Ubaye, très ludique (T3-T4).
Par une piste puis la D25 rejoindre le point de départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col des Monges > Source de la Maïra   Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Col du Vallonnet (versant Sud)   Tête de Viraysse > Col de Mallemort   Col de Mallemort > Larche   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Ruines de la Meire   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Pas de la Souvagea > Refuge du Chambeyron   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea   Col du Vallonnet (versant NO) : rive droite   Col du Vallonnet (versant NO) : rive gauche   Col de Sautron (versant Sud)   Phil'Ô's peak - Terres Jaunes > Col de la Gypière   Passo della Cavalla (versant Nord)   Col des Monges <> Passo della Cavalla   Lac du Vallonnet Inférieur <> Baraquements de Viraysse   Col de la Gypière (Versant Sud) > Vallonasso di Stroppia

Remarques/Variantes

Parcours très abordable physiquement et techniquement si on exclu les 150 mètres supérieurs de la Tête de la Fréma dont la cotation globale ne tient pas compte.

Variante 1 :
Une fois rejoint le Vallon de Rouchouse, ne pas monter au col de Sautron mais prendre la direction du col des Monges en suivant le sentier (roulant sur presque toute sa longueur) plein Est.
Passer le col des Monges et descendre sur Saretto sur gravette T4. Rejoindre Campo Base par la route (1 km).


Variante 1 bis :
Rejoindre le Col des Monges et traverser Nord puis en arc de cercle à flanc vers le Passo della Cavalla (sentier absent des cartes ASF). Du Passo de la Cavalla descente T3 dans le vallon de Sautron pour rejoindre l'itinéraire principal en aval du Bivouac Danilo Sartore.

Variante 2 :
Monter le 2e jour directement par le Vallon de Stroppia. Compter 700 m de D+ de portage et env 500 m de poussage, mais cela évite le délicat col de l'Infernetto et ses passages peu commodes. Itinéraire plus direct à privilégier par météo incertaine.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Globalement assez lisse, schistes prédominants.
Eau des torrents, source dans le versant E du Col de Sautron vers 2100 m.
Pour la variante 1 : Gravettes sur le Lago d'Apsoi jusqu'à Saretto.
Hébergements associés : Trattoria La Tavernetta da Diego (Saretto - Val Varaïta)   Refuge-Camping de Campo Base (Chiappera - Val Maïra)   Gîte d'étape - Le Refuge (Larche)   Bivouac Barenghi   Bivouac Danilo Sartore   Gîte Les Granges (Fouillouse)

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.07.17 14.07.15 30.08.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par toz, le vendredi 17 juillet 2015 à 08:17 (9/10)

fait le topo par la variante 1 bis. Du vrai VdM !! paysages somptueux mais portages rudes et physiques. les descentes fabulueuses sont à ce prix...
Surement un des plus beaux coins des Alpes à rouler avec le passage improbable du colle Infernetto !

» Par bioman83, le dimanche 07 aout 2011 à 18:22 (10/10)

1er j : une tuerie comme ça roule
2eme jour : une tuerie comme ça porte :-)

» Par shostag, le mardi 15 septembre 2009 à 19:16 (10/10)

Nous n'avons fait (que) la Tête de la Fréma depuis Fouillouse. Superbe descente, panorama et profusion de lacs pour cette sortie haute montagne.

» 5 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Brec de Chambeyron, Tour par la Tête de Viraysse, le col des Monges et le col de la Gypière : Sortie du dimanche 20 juillet 2008 par Phil'Ô

Participants : felix, Pedro, squal

Remarques terrain

Jour 1 :
Fouillouse > Col du Vallonet : Piste assez raide puis single à flanc bien roulant puis petit portage.
Col du Vallonet > Batterie de Viraysse : Single caillouteux par moment puis piste raide mais roulable puis single lisse .
Batterie de Viraysse > Larche : Single lisse sur toute la longueur.
Larche > Col des Monges : Single lisse
Col des Monges > Lago d'Apsoi : Single gravillonneux.
Lago d'Apsoi > Saretto : Single en gravettes aux multiples épingles empierrées.

Jour 2 :
Saretto > Cascade de Stroppia : Route puis piste
Cascade de Stroppia > Col de la Gypière : Portage sur un large sentier parfois exposé et gazeux. Quelques portions sont roulantes au-dessus du verrou.
Col de la Gypière > Refuge de Chambeyron : Single en schiste assez lisse.
Refuge de Chambeyron > Fouillouse : Single à flanc puis descendant en lacets hyper roulant.

Récit de la sortie

Itinéraire emprunté :
J1 : Fouillouse > col du Vallonet > Col de Mallemort > Tête de Viraysse > Col des Monges > Saretto (D+ = 1800 m)
J2 : Saretto -> Campo Base > Vallon de Stroppia > Bivouac Barenghi > Col de la Gypière > Fouillouse (D+ = 1450 m)


Rencontre entre un représentant du grand sud (le 06) et le centre du monde qu'est Grenoble (tout du moins une partie mais pas la moindre).
Grâce à VTTour, à son agenda et son Forum, rendez-vous était pris à Fouillouse avec Squal, Pedro et Felix pour faire une sortie sur les 2 jours.
Mis à part Squal et Pedro (inséparables comparses de la semaine qui a précédé ce W.E) personne ne se connait en vrai !
Je retrouve Squal et Pedro sur le parking de Fouillouse le vendredi soir. On discute le temps de manger un morceau et on fixe le planning des 2 jours qui viennent. La météo sera bonne pour les deux jours à venir (en tout cas, c'est ce que dit Météo France).
Donc le programme est... de faire le Tour du Brec de Chambeyron et on verra au fur et à mesure, l'itinéraire que l'on suivra.

Le jour J :
Félix nous rejoint à 8h00 pétante et c'est parti pour une belle journée (1850 m D+ à l'alti.)
La montée jusqu'au col du Vallonet est rapide et efficace. Squal qui veut à tout prix être le boulet du jour, en profite pour casser sa chaine à la sortie du village de Fouillouse. Un peu de mécanique après, c'est son genoux qui le tiraille.
Le col du Vallonnet est en vue et il faut porter à présent.
En chemin nous rattrapons deux Vttistes qui font une belle traversée de 9 jours et qui nous accompagneront jusqu'à la batterie de Viraysse.
Après la pause déjeuner au sommet et la décision de ne pas monter à Sautron (trop peu roulant vu de Viraysse), On attaque la descente sur Larche. Cette descente est tellement divine, qu'on rate la bifurcation à 2150 m. On ira prendre le sentier un peu plus bas.
Dernière montée sur un sentier assez roulant pour rejoindre dans la tourmente un groupe de jeunes Italiennes qui font les bécasses au Col des Monges.
Après avoir calmé les ardeurs de Pedro qui après s'être tiré la bourre avec Félix, reluque les petites italiennes (faut dire qu'elles étaient mignonnes les bécasses), on attaque la descente sur les Lacs.
Divine et roulante dans le haut (merci Sanfroic), elle devient plus technique après le Lago d'Apsoi.
Je ne suis pas très à l'aise car cette partie est en gravettes et je freine trop de l'avant (c'est un terrain que je ne connais pas !!!). Pedro me briffe sur le dosage du freinage et je recommence à me faire vraiment plaisir. On arrive à Saretto juste à temps pour la douche et la binouze.
Le repas pantagruélique avalé, la petite troupe qui ne se connaissait pas la veille va se coucher.
Finalement on est tous arrivés à bon port. C'est plutôt bon signe pour le lendemain !

Jour 2 :
Le ciel est chargé (mais ça va passer, M.F a dit qu'il ferait beau !!!), et on monte tranquille vers Campo Base quand la première averse nous surprend.
Elle est brève et nous continuons jusque sous les cascades de Stroppia. Majestueuses, elles n'en sont pas moins hautes de 600 m, et le sentier zigzague entre les barres.
Le portage commence. Il fait de plus en plus froid et le vent se lève. Il est tellement puissant qu'il me déséquilibre par moments.
On ne traine pas trop au mini refuge de Stoppia et on continue à monter. On pédale un moment lorsque le verrou est passé, mais rapidement, il faut se résigner à porter. Il fait de plus en plus froid à mesure que l'on monte, à tel point que c'est de la grêle qui nous cueille devant le bivouac Barenghi. C'en est trop, on fait une halte !!!
On est transit et on a faim (il est midi). On se réchauffe comme on peut avec des couvertures, mais on est trempés comme des soupes.
Un randonneur Allemand et un Autrichien auront même pitié de nous et nous feront du thé chaud ! Quel bonheur !!!
On se réchauffe dans le mini dortoir quand une troupe de 10 personnes arrive pour passer la nuit dans cet abri secoué par les rafales !
On reste un moment mais il est temps de partir. Ça tombe plutôt bien, car la pluie a cessé et le vent légèrement calmé. On rejoint vitesse grand V le col de la Gypière par un dernier portage. On jette un œil sur la Tête de la Frema et on se demande bien par où ça peut se faire en vélo ??? C'est un tas d'éboulis sans chemin vraiment marqué !
Mais il n'est pas l'heure de trainer et ce 3000 sera pour une prochaine. Puis c'est parti pour une descente d'anthologie à Mach 12 ! Le single est vraiment très joueur et le refuge de Chambeyron est vite rejoint. On y fait une dernière pause (coca/fromage blanc myrtilles), et c'est au tour du single balcon qui domine Fouillouse de nous voir passer comme des trombes. Tiens des trombes, et bien il en tombe aussi ! Mais la pluie ne va pas gâcher notre plaisir que l'on a à dévaler ce sentier puis ces épingles joueuses.
On rejoint tr(é)op vite Fouillouse où une pause lavage de monture au camel bag s'impose (grace à l'eau de la fontaine) avant de rejoindre nos véhicules.

MORT BON ce W.E !!!

Denivelé réel effectué : 3250 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par marika, le dimanche 20 juillet 2008 à 22:45

Joli! :cool:
on était pas si loin, d'ailleurs on avait pensé à ce tour...on était dans le vallon d'à coté, et on s'est bien fait rincer aujourd'hui! :D

» Par Phil'Ô, le dimanche 20 juillet 2008 à 23:03

On s'est vraiment régalé, même si la météo était minable ce dimanche :ill:

Je laisse de la place en photos pour mes copains :wink:
Plus de photos par ici :P

» Par zigual, le dimanche 20 juillet 2008 à 23:08

Vraiment trop beau, la petite séance photo ce soir m'a bien donné envie !

Tiens, c'est étonnant, un bivouac italien glacé... ça me rappelle quelques souvenirs :lol:

PS : ça va Phil'Ô, tu as survécu avec les deux zouaves ? :P

» Par Phil'Ô, le dimanche 20 juillet 2008 à 23:32

@ Zigual : Ouaip, c'est plutôt aux intempéries que j'ai survécu :ill: ,
parceque les 2 zouaves, c'était un vrai plaisir de rouler (et manger) avec eux :P , moi qui avait peur d'être le boulet de service, ça s'est plutôt bien passé...
Et en plus j'ai pris des leçons gratos de freinage dans la gravette et de positionnement dans les lacets. :cool:
Parcequ'à trop rouler tout seul et dans mon pré carré, je ne progressai pas bien vite :lol: :P

P.S : Ils t'ont raconté le repas "à l'Italienne" :roll: :lol:

@ Squal, Pedro et Félix : Merci :wink:

» Par henyan, le dimanche 20 juillet 2008 à 23:41

Le récit de squal est aussi long que le topo ! :D

» Par Ricil, le dimanche 20 juillet 2008 à 23:58

Tu veux dire, le récit de Phil'o ?

» Par henyan, le lundi 21 juillet 2008 à 00:12

:oops: heu oui :lol:

» Par Phil'Ô, le lundi 21 juillet 2008 à 08:03

Le récit est aussi long que le plaisir que j'ai eu à rouler :P :lol: :cool:

» Par Leced, le lundi 21 juillet 2008 à 08:43

Ahhhh,la tête de Pedro dans le refuge!!!!! :ill: :lol:
Squal qui apprend le placement du Vtt a Phil'o, 8O :D

» Par gillou, le lundi 21 juillet 2008 à 09:31

bo tour les copains !!! bravo....

j en salive de lecture :wink:

» Par squal, le lundi 21 juillet 2008 à 09:54

Ouais belle boucle avec une bonne équipe :cool:
Dommage pour J2 car on aurait pu accrocher un 3000m de plus au compteur...
La descente du col de Gypière sur Fouillouse et un must. Un peu de technique sur le haut et ensuite un single très roulant.

On reviendra. Et surtout on se refera ce beau portage de la cascade de Stroppia :roll:

» Par squal, le lundi 21 juillet 2008 à 09:58

Au fait Phil'Ô t'es sûr que c'est pas Félix plutôt qu'Alex ???

» Par Yoyo, le lundi 21 juillet 2008 à 10:05

Je confirme, c'est Felix de la Mountain :lol:
Ou alors, il a un zozi :wink:
Joli tour, ça donne des fourmis dans les jambes...

» Par felix, le lundi 21 juillet 2008 à 10:41

Excellent weekend, j'ai découvert plein de trucs comme, des nouvelles têtes, la Fréma comprise, la surpopulation bivouacale salvatrice en cuve à fuel, un loooooong portage-poussage, des magnifiques montagnes, des terrains et conditions très variés...
Je passerais sur l'appétit de Pédro pour les Italiennes (ahhh les pâtes), la technique de vieille en descente de Squal (dès l'apéro venu), l'enthousiasme émerveillé de PhilÔ pour les formes généreuses (hum la montagneuuuuuuuuuuu)

Un grand merci à vous. :D

» Par Pedro, le lundi 21 juillet 2008 à 11:26

Mais en vrai je croyais que c'était Rodolphe ?? :D
Super we avec cette petite bande en tout cas, pour clore en beauté une semaine de VTT d'anthologie avec le Squalinou et plein d'autres stars de la descente (de liquides en tous genres) ! :wink: :cool: :cool:
Et surtout un énoooorme merci à la famille Ours pour le prêt-test des vélos, du van, et la hospitalitat ! :roll:

» Par Phil'Ô, le lundi 21 juillet 2008 à 11:41

:oops: Désolé, c'est bien félix, mais hier soir, je n'étais plus très frais lorsque j'ai dû choisi un pseudo pour Rodolphe :wink:

Alors entre félix et Alex, bin ça fini bien par la même lettre nan ? :P :lol:

Bon, félix... tu es prêt pour le W.E prochain, parceque tu vas encore entendre mes "'tain qu'est-ce que c'est bô :roll: " si t'es pas trop loin devant :oops: :P :lol:

» Par sanfroic, le vendredi 25 juillet 2008 à 21:33

Pourquoi n'êtes-vous pas allé dormir à Campo Base ?
Ca donne quoi les tarifs de La Tavernetta ?

» Par squal, le vendredi 25 juillet 2008 à 22:16

Campo base complet depuis longtemps !!!

Mais pour avoir fait les 2, je retournerai à la Tavernetta. Accueil très chaleureux, cadre excellent, dortoir pour 10 même. Et que dire de la bouffe.... Un pur délice. Par contre ils causent pas français !!!

A Campo Base le patron est un gros loulou qui s'en fout plein les poches et qui s'en fout un peu. On avait demandé pour mettre les vélos à l'abri et au final rien !!!! Laissez les dehors ça craint rien qu'y disaient :ill: . Bien sûr on va laisser 20000€ de VTT dehors sans surveillance et sans les attacher :roll: . Alors on les a rentré dans la piaule sans rien dire.

» Par sanfroic, le samedi 26 juillet 2008 à 08:50

Même retour d'expérience de Campo Base cette année mais on a pu abriter les vélos sous l'espèce de cabanon au fond de la court :P
Faut dire qu'on peut difficilement égaler les gîtes côté français : Fouillouse, St Ours et le GTA à Larche

Et LES TARIFS alors :(

PS : Alors la gravette, c'est pas bien pourtant avec une moto tout passe :lol:

» Par squal, le samedi 26 juillet 2008 à 15:03

Ah oui merde ! C'est 44€ la demi-pension avec draps et serviette de toilette. Il me semble que Campo Base c'est quasi pareil.
Puis j'ai oublié, la dose de génépi à la fin du repas elle fait pas rire. Un demi verre à sirop :ill:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.