Ski
Par Yann le 08.08.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Brec de Chambeyron > Tour par les Cols de Stroppia et de la Gypière > Sortie du 07 aout 2009
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron : Tour par les Cols de Stroppia et de la Gypière

Le Tour du Brec du Chambeyron dans sa version la plus abordable. Boucle physique à cause du portage obligatoire, les paysages y sont somptueux et la descente du col de Gypière sur l'Ubaye est un régal de haut en bas !

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 28 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1850 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 600 m.
Portage Oblig. [?] : 600 m.
SPR [?] : (90/10/0)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : IGN 3538 ET + IGC 111

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.2/10)

Départ/Accès

Départ : Grande Serenne (1530 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

Grande Serenne > Col de Stroppia :
Monter par la route à Fouillouse.
Traverser le hameau de Fouillouse et laisser la montée au Refuge du Chambeyron et suivre la direction Col du Vallonet/ Col de Stroppia.
Emprunter alors une piste jusqu'à l'ancien Fort de Plate Lombarde (2182 m).
Cette piste est exigeante physiquement mais roulante pour les grosses cuisses.
Quitter alors la direction du col du Vallonnet pour suivre celle du Col de Stroppia.
Le sentier est assez roulant jusqu'à l'intersection Pas de la Couletta/ Col de Stroppia (2350 m).
Continuer plein Est par le sentier en balcon de plus en plus caillouteux et donc de moins en moins roulant.
Passer sous le Massour et au "col" au pied de la Tête de Plate Lombarde (2550 m).
Le Col de Stroppia est maintenant face à vous et on l'atteint après 400 m de portage sur une sentier mal marqué au départ mais de mieux en mieux au fil de la montée.
Le col s'atteint dans un décor somptueux de tours rocheuses.

Col de Stroppia > Col de la Gypière :
Bien suivre le marquage GR (rouge et blanc), le tracé de la carte IGN a été modifié !!
Basculer versant italien par un superbe sentier dans un premier temps.
Après 100 m de D-, on tombe sur un ancien front de moraine très raide et mal tracé où 10 m de D- sont inroulables.
On arrive à un replat avec une intersection, suivre Chiappera.
Le sentier traverse en balcon, on passe de courts passages très cassants dont certains sont très techniques avant de tomber sur un second front d'ancienne moraine plus long que le premier : Passages en T4/T5 courts et un passage inroulable sur 10 m aussi.
Après ces difficultés, on arrive sur une zone plate et herbeuses que l'on descend en suivant au mieux le marquage GR avant de tomber sur une nouvelle intersection vers 2525 m.
Passer alors en mode portage/poussage direction "Colle della Gypiera".
Le sentier peu raide au départ est malheureusement très encombré de roche, ce qui rend la montée pénible (difficile de pousser le vélo).
Sur les 400 m de montée au col de la Gypière, le plus pénible se trouve sur les 200 premiers mètres, les 200 derniers permettent de rouler un peu et le paysage est enchanteur.
Le col de la Gypière est atteint par 75 m de portage très rude.

Col de la Gypière > Grande Serenne :
Après l'éventuelle ascension au sommet bonus (la Tête de la Fréma), descendre sur le Lac des 9 Couleurs par une belle succession d'épingles un peu techniques (T3). S'ensuit une descente sur le Refuge de Chambeyron très roulante et ludique alternant courts passages rocheux faciles, courtes remontées et descentes rapides.
On passe à côté du très beau Lac Long.
Après le refuge, une longue traversée peu expo et très bien taillée amène au-dessus de Fouillouse que l'on atteint après de très roulantes sections de lignes droites et épingles faciles. Remonter la piste du col du Vallonnet sur 200 m linéaires pour traverser le Riou de Fouillouse à gué.
Par une piste on rejoint ainsi le GR6 (technico-ludique) que l’on descend jusqu’à l’Ubaye.
Par une passerelle, la traverser pour rejoindre Grande Serenne.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Pas de la Souvagea > Refuge du Chambeyron   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea   Phil'Ô's peak - Terres Jaunes > Col de la Gypière   Passo della Cavalla (versant Nord)   Col des Monges <> Passo della Cavalla   Lac du Vallonnet Inférieur <> Baraquements de Viraysse

Remarques/Variantes

Sommet bonus : Tête de la Fréma (D+ = 225 m) en A/R depuis le col de la Gypière
Pour les amateurs de sentier technique, la Tête de la Fréma (3151 m) offre une descente somptueuse de son sommet sur le col de Gypière. C'est du T4 avec des passages T5 et un très court passage non-roulant. Un passage est particulièrement exposé sur 20 m sinon E2/E3.

Départ de Fouillouse (-400 m de D) :
On évite la montée sur route mais on perd la belle descente sur Grde Serenne.

Autre variante de descente sans passer par Fouillouse :
Au point 2056 m, continuer tout droit pour rejoindre l'Ubaye via les Viste : Descente plus variée que par l'itinéraire classique. On coupe la route de Fouillouse au Pt 1669 et on continue la descente sur l'Ubaye qu'on traverse par une passerelle pour remonter sur Grde Serenne.

Variante de montée "courte", par le Pas de la Couletta :
Après le Fort de Plate Lombarde, monter au Pas de la Couletta. Rejoindre le Refuge de Chambeyron puis le lac des 9 Couleurs. Monter au col de la Gypière par son flanc français.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Les 400 derniers mètres de montée pour rejoindre le col de Stroppia sont très physiques.
Descente versant italien à moitié très roulante, à moitié très technique avec des blocs instables.

Remontée sur le col de Gypière peu roulante (portage/poussage).

Descente du col de Gypière sur Fouillouse puis Grande Serenne roulante et ludique.
Hébergements associés : Bivouac Barenghi   Gîte Les Granges (Fouillouse)

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.07.21 17.09.13 06.09.12 18.08.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par MarcMC, le dimanche 23 aout 2015 à 20:13 (10/10)

Nous sommes montés à la Tête de la Fréma par le Pas de la Couletta. La proportion de poussage / portage est tout de même assez importante mais la descente jusqu'à la Grande Serenne est tellement parfaite, les paysages tellement somptueux, que ce parcours est certainement un des plus beaux qu'il nous ait été donné de faire.

» Par Hellzed, le dimanche 19 juillet 2015 à 16:21 (8/10)

Je répète ce que surement beaucoup ont déjà dit ici, mieux vaut passer par la Couletta que Stroppia. Certes l'ambiance minérale atteint des sommets du côté italien et l'on effectue ainsi un vrai tour du Brec, mais l'intérêt vététisque est quasiment nul. Une descente à ce point inroulable après 400m de portage bien violents c'est un peu du vol. Sinon de la Fréma à Gd Serenne (variante point 2056m) c'est effecitvement grandiose, le Stradivarius de l'Ubaye indubitablement.

» Par MisterE, le dimanche 17 aout 2014 à 17:33 (8/10)

Fait la variante "courte", avec la Tête de la Fréma et retour sur le refuge (le lendemain descente sur Fouillouse puis Grande Serenne). Fréma ok, 2-3 passages de 2m vraiment tendus sinon un peu meuble à mon goût dans la partie intermédiaire; gypière jusqu'au refuge bien sympa malgré les courtes remontées; descente sur Fouillouse billard mais pas tant de grip que çà, et pas très joueur non plus, mais c'est joli; Gde Serenne bien mais un peu végétatif sur la fin, sympa mais pas dément.
En gros je m'attendais à du "très lourd" et j'ai eu du "pas si mal", le Queyras reste devant ;)
La descente du Pas de la Couletta passe sauf le pierrier du début (50m linéaires) et peut être une marche ou deux un peu hautes (50-70cm)

» 23 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Brec de Chambeyron, Tour par le col de Stroppia et la Tête de la Fréma : Sortie du vendredi 07 aout 2009 par Yann

Participants : AnneCe

Remarques terrain

Petit névé à traverser sous le col de la Gypière, bonne trace de randonneur, pas dangereux.

Bien suivre le marquage GR versant Italien.

Récit de la sortie

-- J14 VTT en Ubaye --

Etant donné la météo annoncée comme incertaine pour ce week-end, on se lance aujourd'hui dans "notre" objectif de ces 15 jours de vacances en Ubaye. On se garde le meilleur pour la fin histoire de clôturer le séjour en beauté :cool:

Au programme, le Tour du Brec de Chambeyron à la journée, en bouclant par le col de Stroppia et le col de la Gypière et si la météo le permet, un A-R bonus à la Tête de la Fréma.

Départ donc de Fouillouse aux aurores, on se lève avec la pleine lune qui émerge derrière un petit voile nuageux. Petit dèj' copieux et déjà les premiers randonneurs arrivent... Ils sont fous !! On enfourche les vélos à 7h15, le soleil commence à illuminer la Tête de Paneyron. Nous, nous resterons dans l'ombre du Brec jusque sous le Massour.

La piste menant à l'ancien Fort de Plate lombarde est vite avalée, on a pas tout roulé, histoire de gérer l'effort, pas la peine de se mettre dans le rouge tout de suite, un long portage nous attend !! Après la piste, le sentier est peu raide, bien tracé et assez roulant jusqu'à la bifurcation Pas de la Couletta/ Col de Stroppia. Mais après, même si le sentier est assez "plat", de nombreux passages rocheux obligent à descendre régulièrement du vélo. En passant sous le Massour, on observe les grimpeurs qui se préparent à attaquer une grande voie dans ses falaises lisses et très raides.

Le soleil commence alors à pointer le bout de son nez et on rejoint rapidement le petit col à côté de la Tête de Plate Lombarde. ça y est, fin de la sieste, on sait que les 400M qui suivent jusqu'au col de Stroppia vont se faire vélo sur l'épaule. Mais on était préparés à ça donc c'est même avec le sourire que l'on se lance dans l'ascension. Le début est bien raide et sur un sentier mal tracé et abimé. Après 100M de D+, le sentier se couche un peu et on pousse un peu avant de repartir à l'assaut du dernier ressaut.

Le lac du Vallonnet, jolie petit tâche bleue s'éloigne petit à petit, le soleil éclaire puissamment les falaises multicolores du Massour, un chamois se promène dans le pierrier et je prend mon pied. Alors que le sentier devient de plus en plus beau au fil des épingles, je me laisse aller à me souvenir de tous ces super moments passés pendant ces vacances, que de bons souvenirs. Anne-Cé a l'air de commencer à accuser le coup alors j'accélère pour prendre de l'avance, pose mon vélo et fais une première navette pour l'aider à monter. Je continue à un bon rythme et rejoint facilement le col de Stroppia après un dernier coup de cul bien raide et un peu glissant. Ouaaaaaaaah, que c'est beau !!!! Aller, je redescend 80m plus beau pour récupérer le vélo d'Anne-Cé pendant qu'elle finit tranquillement à pattes.

Qu'est-ce qu'on est bien au col !!! Et ces rocheux issus du Massour, trop beaux ! La montée a finalement était plus facile que prévue, c'est vrai que de loin elle fait peur mais une fois dedans, la trace est pas mal. Rencontre très sympa au col avec 2 jeunes randonneurs qui font le même tour que nous mais en 2J et en sens inverse. On avait aucune info sur la descente côté Italien et la bonne nouvelle c'est que vu du col, ça s'annonce excellentissime :D

Pour l'instant, c'est toujours le grand beau qui domine mais on sent déjà que les nuages vont arriver plus tôt que prévu. Il est 10h passées et on se lance dans la descente côté Italien. Le début est un vrai délice :cool:, la grosse banane dans ce décor de rêve. 100M de D- et 1ère difficulté, un ancien front morainique raide. 10m passés à côté du vélo, quelques épingles et on arrive à un plat. Le sentier continue joliment et on traverse quelques petits pierriers, quelques passages cassant mais roulants avec de la volonté, pleins de petites fleurs et on bute sur le second front morainique. Le sentier est alors mal tracé, c'est raide et caillouteux mais ça passe hormis un second passage de 10M de D-

Fin des difficultés, on roule sur une prairie bien verte jusqu'au point bas du versant Italien, autour des 2500M
Direction maintenant le Colle Della Gypiera, sur un sentier traversant un chaos rocheux, autour dire que c'est inroulable, voire même "impoussable" et même si ça dénivelle peu il vaut mieux mettre le vélo sur l'épaule les 100 premiers mètres. On s'approche maintenant de la face Est du brec, les parois sont immenses, bien colorées et à la verticale, on se sent tous petits riquiquis !!!

Petit à petit, on se rapproche du Bivouac Barenghi et le sentier s'améliore peu à peu, on peut enfin pousser le vélo et même rouler de temps à autres. On arrive à un replat 100M sous le col, le Lago Del Vallonasso di Stroppia apparait, d'un bleu contrastant fortement avec la blancheur orangée des pierriers nous entourant. Le Brec se montre sous son beau profil et un dernier portage très raide mais efficace nous envoie rapidement au col de la Gypière. On retrouve alors la "foule" et on se prendrait presque pour des Aliens vu comme ils nous regardent bizarre mais ils sont sympas et on discute bien. Des randonneurs nous reconnaissent 5 jours après nous avoir croisé au col de Marinet.

Très beau ce col de la Gypière, il est seulement midi mais les nuages commencent à bien bourgeonner. Peut-être serait-il judicieux de descendre de suite mais la Tête de la Fréma, si belle, si proche, tente de me séduire à coup d'épingles tracées dans cette face inhospitalière. Alors non, tant pis pour le risque orageux, je ne peux pas me résoudre à manquer ça. Anne-Cé est un peu cuite alors elle laisse son vélo au col et m'accompagne à pieds. je sens et entend les gens s'étonner de voir un cycliste partir à l'assaut de cette falaise, mais je déborde d'énergie et le sommet est torché en moins d'1/4 d'H, à un rythme effréné.

Summit !!! J'ai pu voir lors de la montée que ça devrait passer sur le vélo, en haut, des Néerlandais me prennent pour un suicidaire mais avec mon Anglais de base, je leur sort un "Just for fun, not to die !"
Je profite de cet instant, le panorama est au top, on sent sentirait presque sur le toit du monde. Et eux attendent de me voir descendre. Alors je me lance dans cette succession d'épingles raide et ça paaasse !!! Je prend mon pied mais à un point, je repense encore à ces 15J, ça me motive encore plus, l'impression d'avoir vécu des vacances de rêve, et les épingles s'enchaînent, pour certaines, je ne réfléchit pas, je passe les nozes en ayant aucune adhérence et ça tourne quand même, trop bon ! De très courts passages sont passés à côté du vélo. Après 50m de D-, je repasse versant sud pour une traversée ultra gazeuse mais roulante, gaffe à ne pas s'en mettre une, c'est pas le moment !! Puis le sentier revient versant Ouest, pour un enchaînement d'épingles jusqu'au col, une vraie tuerie ! Le lac des 9 couleurs à droite, la copie Italienne à gauche et le vélo qui descend tout seul, sans trop forcer, que du bohneur. Les 100M du bas sont rapides et très joueurs. ça y est, au col, la banane des grands jours et j'attends ma chérie qui descend elle à pieds.

Elle est heureuse, on se remet en forme avec un bon petit repas et il est maintenant temps de retourner sur Fouillouse. On croise pas mal de randonneurs impressionnés et admiratifs par la descente à vélo mais pas critiques pour un sou, certains nous envieraient presque !!

Et là, c'est vraiment l'apothéose, cette première portion jusqu'au lac des 9 couleurs, la traversée qui suit jusqu'au lac Long où Anne-Cé se régale comme jamais, puis le très roulant sentier jusqu'au Refuge du Chambeyron. On s'y arrête pour fêter ça, ce sera Tarte aux Myrtilles pour Anne-Cé et omelette pour moi. Pendant ce temps là on entend l'orage gronder pas loin, les nuages sont noirs au sud. Alors on repart vite et la traversée au-dessus de Fouillouse nous enchante. LA succession de lignes droites et épingles qui arriuve derrière est monstrueuse, grande vitesse, gros nuage de poussière et avec Anne-Cé on est heureux comme tout en arrivant à Fouillouse !!!

Voilà, on se l'était gardé pour la fin et on a bien fait, ce tour est parfait du début à la fin, et on s'est éclatés toute la journée. Anne-Cé aura réussi à enchaîner 14 jours de vélo sans faiblir 8O :D :oops: :lol: :roll: :wink: :cool:

On finira nos vacances le samedi par un petit tour au-dessus de Barcelonnette avant de rentrer sur Grenoble sous l'orage.

Merci l'Ubaye et à une prochaine !!

Distance réelle parcourue : 24 km
Denivelé réel effectué : 1800 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par friz, le dimanche 09 aout 2009 à 13:25

C'est y est L'Ubaye c'est torché! ça ne t'as pas donné l'envie d'y retourner l'hiver :roll: On attend les CR des 13 autres sorties :ill:

» Par Florent, le dimanche 09 aout 2009 à 20:28

Bien content que vous l'ayez raflé cette tête de la Frema... et que vous vous soyez bien fait plaisir en Ubaye :D
Félicitations à Anne-Ce pour avoir tenir ce rythme :D

» Par AnneCé, le dimanche 09 aout 2009 à 20:40

@ Florent: J'avais demandé des jours de repos avant de partir, puis finalement je me suis prise au jeu :roll: :wink:

» Par fontra, le dimanche 09 aout 2009 à 22:01

Une vraie moulekikiboucherie :lol: :wink:

» Par JBF, le lundi 10 aout 2009 à 13:09

Totalement magique cette descente de la Tête de la Fréma jusqu'à Fouillouse (et même St Paul)
Bravo pour ces 2 semaines de folie :cool:

» Par Phil'Ô, le lundi 10 aout 2009 à 13:48

Ce coin des Alpes est décidément "the place to ride" :wink:

» Par marika, le lundi 10 aout 2009 à 16:29

ça rappelle des bons souvenirs! Très belles les photos! On avait bien fait exactement la même boucle par stroppia l'an dernier. :happy:
Bravo pour ces vacances bien remplies, maintenant au boulot pour se reposer! :P

» Par Yann, le mardi 11 aout 2009 à 13:27

@Marika: Putain, j'avais zappé ta sortie avec Jip à l'automne dernier, il me semblait bien que le col de Stroppia avait déjà été fait !! :cool:
Excellent de voir les différences de paysages et de couleurs entre été et automne, même les lacs sont différents 8O
@Friz: Ah que oui, j'aimerai me faire quelques sorties par là-bas l'hiver :wink:
@Florent et JBF: J'ai vu aussi votre sortie, belles photos :cool:

» Par Florent, le jeudi 20 aout 2009 à 23:00

Je revient sur les nombreuses sortie sur cette tête de la Frema cet été...

Héhé bon bourinage pour moi aussi 16 minutes pour faire le col de la Gypierre - tête de la Frema :P

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.