Ski
Par JBF le 24.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie > Brec de Chambeyron > Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma > Sortie du 30 aout 2009
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron : Tour par la Tête de Viraysse et la Tête de la Fréma

La descente de la Tête de la Fréma est une des plus belles que l’on puisse imaginer. Elle a tout pour elle : Du très dur, du XC de montagne, du sentier en balcon à "mach 12", du single ludique pour finir ces 1600 m de D-.

Données techniques

Département : Alpes-de-Haute-Provence
Massif : Ubaye / Orrenaye / Alpes Cozie
Longueur [?] : 60 km.
Denivelé (+/-) [?] : 3700 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 1800 m.
SPR [?] : (70/20/10)

Nb de jours : 2
Cartographie [?] : IGN 3538 ET + IGC 111

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (9.4/10)

Départ/Accès

Départ : St-Paul-sur-Ubaye (1470 m) - Soit par Guillestre et le col de Vars, soit par Barcelonnette et la Vallée de l'Ubaye.

Itinéraire

JOUR 1 :
(D+ = 2050 m / Portage = 700 m)


St Paul-sur-Ubaye (1486 m) > Tête de Viraysse (2772 m) :
Remonter la D25 jusqu’à la bifurcation (1602 m) à droite (SE) pour Fouillouse.
Monter jusqu’à Fouillouse en passant sur le splendide pont du Châtelet qui enjambe l’Ubaye.
Poursuivre SE en amont du village, rive droite du Riou de Fouillouse, par une piste puis au-delà de l’ancien Fort de Plate Lombarde par un sentier roulant jusqu’au pied de la pente terminale du Col du Vallonnet (2524 m) : 100 m de D+ de portage pour accéder au col.
Descendre facilement jusqu’à ~ 2380 m (T2-T3 / E2).
Prendre à gauche (SE) un sentier en traverse qui permet de rejoindre un ancien chemin militaire, faux plat moyennement roulant.
Monter aux Baraquements de Viraysse, impressionnante place forte à 2503 m.
Par une piste dégradée, monter au Col de Mallemort (2558 m) puis à la Tête de Viraysse par un single assez lisse. On peut visiter la batterie qui domine Larche, 1000 m plus bas.

Tête de Viraysse > Col de Sautron (2685 m) :
Revenir par le même itinéraire au Col de Mallemort.
Descendre le versant SW du Col de Mallemort par un sentier déversant au départ puis excellent et facile (T2-T3 / E2).
Au point 2114 m, quitter le sentier principal descendant sur Larche pour prendre à gauche (E) un sentier rejoignant le Vallon du Riou de Rouchouse vers 2080 m.
Monter au col par un portage facile de 600 m de D+.

Col de Sautron > Rifugio di Campo Base (1640 m) :
Suivre le sentier qui descend dans une combe aux magnifiques parois jaunes. Facile, parfois cassant (T2-T3 / E2).
Vers 2100 m, on atteint un ancien chemin militaire dont on coupe tous les lacets avant de le quitter à 1848 m pour un sentier facile.
A 1600 m, prendre à gauche (NW) un sentier en traverse. Il rejoint rapidement le goudron puis remonter par la route jusqu’au refuge.

JOUR 2 :
D+ = 1650 m / Portage = 1100 m


Rifugio di Campo Base > Colle del Infernetto (2783 m) :
Redescendre sur 300 m linéaires la route de la veille pour prendre à gauche (N) une piste en rive gauche de la vallée.
N.B. : Eviter la piste montant en rive droite, plus directe mais très raide et caillouteuse.
Vers 1950 m, quitter la piste pour un sentier à gauche (NW), balisé T15.
A 2620 m, obliquer à gauche (SW) dans un pierrier raide puis sur une vire exposée partiellement câblée jusqu’au col. Portage à partir de 1950 m, délicat dans la partie terminale (les 2 mains peuvent être utiles…)

Colle del Infernetto > Tête de la Fréma (3151 m) :
Du col, prendre le sentier montant en oblique jusqu'à un collet à ~ 2880 m, portage car très déversant.
Descendre sur le Lago della Finestra qui tire sur nom d’une roche percée le surmontant.
Le site, petit vallon suspendu est magnifique, à la fois sauvage et reposant.
Poursuivre Sud jusqu’à l’extrémité de ce vallon pour prendre pied dans le grand Vallon de Stroppia, dominé par la face Est du Brec du Chambeyron, belle verticale de 500 m.
Descendre NW sur ~ 100 m de D- dans des schistes déversants (T4 / E3).
Remonter sur un petit épaulement (10 m de D+).
Laisser le sentier qui part à droite (N) en direction du Refuge Barenghi. Descendre au contraire plein W en free-ride, sur un petit lac non noté sur la carte. Le contourner par l’W et rejoindre le plus directement possible le sentier du thalweg principal de Stroppia.
Le suivre jusqu’au Col de la Gypière : Roulage-poussage, portage sur les 100 derniers mètres de D+.
Obliquer à droite (E) et monter au sommet de la Tête de la Fréma (Portage).

Tête de la Fréma > St Paul-sur-Ubaye :
Par le même itinéraire jusqu’au Col de la Gypière. Les 150 m supérieurs sont T5 / E3 (très dur). A partir de 3000 m, bel enchaînement d’épingles (T3-T4 / E2).
Du col, descendre sur le Lac des Neuf Couleurs (T3 / E3 au départ).
Suivre W le sentier jusqu’au Refuge du Chambeyron (2626 m), magnifique section de XC.
Descendre jusqu’à la piste empruntée la veille. Extraordinaire sentier en balcon sans difficulté dominant Fouillouse.
Remonter (SE) cette piste sur 200 m linéaires pour franchir à gué le Riou de Fouillouse.
On rejoint ainsi une piste herbeuse très roulante. Vers 1850 m, elle donne suite à un sentier que l’on suit jusqu’à l’Ubaye, très ludique (T3-T4).
Par une piste puis la D25 rejoindre le point de départ.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col des Monges > Source de la Maïra   Col de la Gypière > Refuge du Chambeyron   Refuge de Chambeyron > Borne 2056 m   Col du Vallonnet (versant Sud)   Tête de Viraysse > Col de Mallemort   Col de Mallemort > Larche   Les Vistes > Fouillouse   Borne 2056 m > Les Vistes   Ruines de la Meire   Sentier 1669 m > Usine électrique   Tête de La Fréma   Pas de la Souvagea > Refuge du Chambeyron   Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea   Col du Vallonnet (versant NO) : rive droite   Col du Vallonnet (versant NO) : rive gauche   Col de Sautron (versant Sud)   Phil'Ô's peak - Terres Jaunes > Col de la Gypière   Passo della Cavalla (versant Nord)   Col des Monges <> Passo della Cavalla   Lac du Vallonnet Inférieur <> Baraquements de Viraysse   Col de la Gypière (Versant Sud) > Vallonasso di Stroppia

Remarques/Variantes

Parcours très abordable physiquement et techniquement si on exclu les 150 mètres supérieurs de la Tête de la Fréma dont la cotation globale ne tient pas compte.

Variante 1 :
Une fois rejoint le Vallon de Rouchouse, ne pas monter au col de Sautron mais prendre la direction du col des Monges en suivant le sentier (roulant sur presque toute sa longueur) plein Est.
Passer le col des Monges et descendre sur Saretto sur gravette T4. Rejoindre Campo Base par la route (1 km).


Variante 1 bis :
Rejoindre le Col des Monges et traverser Nord puis en arc de cercle à flanc vers le Passo della Cavalla (sentier absent des cartes ASF). Du Passo de la Cavalla descente T3 dans le vallon de Sautron pour rejoindre l'itinéraire principal en aval du Bivouac Danilo Sartore.

Variante 2 :
Monter le 2e jour directement par le Vallon de Stroppia. Compter 700 m de D+ de portage et env 500 m de poussage, mais cela évite le délicat col de l'Infernetto et ses passages peu commodes. Itinéraire plus direct à privilégier par météo incertaine.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Globalement assez lisse, schistes prédominants.
Eau des torrents, source dans le versant E du Col de Sautron vers 2100 m.
Pour la variante 1 : Gravettes sur le Lago d'Apsoi jusqu'à Saretto.
Hébergements associés : Trattoria La Tavernetta da Diego (Saretto - Val Varaïta)   Refuge-Camping de Campo Base (Chiappera - Val Maïra)   Gîte d'étape - Le Refuge (Larche)   Bivouac Barenghi   Bivouac Danilo Sartore   Gîte Les Granges (Fouillouse)

Sortie(s) GPS associée(s) : 16.07.17 14.07.15 30.08.09

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par toz, le vendredi 17 juillet 2015 à 08:17 (9/10)

fait le topo par la variante 1 bis. Du vrai VdM !! paysages somptueux mais portages rudes et physiques. les descentes fabulueuses sont à ce prix...
Surement un des plus beaux coins des Alpes à rouler avec le passage improbable du colle Infernetto !

» Par bioman83, le dimanche 07 aout 2011 à 18:22 (10/10)

1er j : une tuerie comme ça roule
2eme jour : une tuerie comme ça porte :-)

» Par shostag, le mardi 15 septembre 2009 à 19:16 (10/10)

Nous n'avons fait (que) la Tête de la Fréma depuis Fouillouse. Superbe descente, panorama et profusion de lacs pour cette sortie haute montagne.

» 5 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Brec de Chambeyron, Tour par les lacs de Roburent, les cols de la Scalleta, Ciarbonet et la Tête de la Frema : Sortie du dimanche 30 aout 2009 par Florent

Participants : etienned, Jip, marika, Maud, Pedro, themelch

Remarques terrain

globalement sec partout sauf sous le colle Ciabornet et dans la montée à l'Inferneto à cause de la Nebbia

Sentiers associés

4 Pointe d'Aval (ou de Chauvet) > Pas de la Souvagea : sans savoir qu'elle avait été faite la veille par François ! Les premiers commentaire des trois étaient du même acabit que ceux de François, à faire !!!

Récit de la sortie

Itinéraire réalisé :
J1 : Fouillouse --> Col du Vallonet --> Col de Mallemort --> Col de la Gipière de l'Orrenaye --> Col de Ruburent --> Colle della Scaletta --> Colle Ciarbonet --> Saretto
J2 : Saretto --> Colle del Infernetto --> Col de la Gypière --> Tête de la Frema --> Refuge du Chambeyron --> Fouillouse


Petit WE découverte de l'Ubaye pour EtienneD, Maud et Themelch

Je commence par une auto flagellation : arrivés la veille avec Christophe, on réussit l'exploit d'être une heure en retard au lieu de RDV, alors que tout le reste du groupe est partit le matin de Grenoble, non sans les inquiéter parce que le portable ne passe pas à Fouillouse !
Prenez donc un temps de trajet Grenoble->Fouillouse sur-estimé, un pilote rallye (Jip) conduisant une voiture puissante (etienne), mélangez avec une absence de couverture GSM sur fouillouse, un zèle croissants à la Boulangerie de la Condamine (alors qu'on était déjà en retard) et vous obtenez un retard record pour boucler cette très longue première journée du raid. Donc encore merci d'avoir attendu les boulets !

En effet pour cette première journée nous avons pas moins de 6 cols à franchir. L'itinéraire reprend le J3 du tour du Brec de Chambeyron version 2006 de Jip et Marika Pour ma part je connais que la partie française de cette première journée lors de mon passage en juin 2008. Pour le reste du groupe c'est une découverte.

La montée au col du Vallonnet donnera libre jeu aux bourrineurs pour monter le plus loin possible... mais sur la descente très cassante qui suit, il faut pas attendre longtemps pour que la casse matérielle survienne : une patte de dérailleur pour Christophe, et un vrillage de chaine défiant la géométrie dans l'espace. Le reste de la troupe est rejoint au col de Mallemort où l'on mange. La montée au col de la Gipière de l'Orrenaye se fait donc sur un soleil vif et piquant (ben oui je sais si on était partis plus tôt). Au passage je teste avec succès le "File au troupeau" pour éloigner un patou (d'allure plutôt gentil il est vrai).
Mais donc dans cette belle et looongue et surchauffée journée la question la plus facheuse est "va t-on se baigner au lac de Ruburent".
Ben c'est le lac de l'Orrenaye qui recevra notre approbation. Comme le lac Visaïsa sous le col des Monges, couleur tropicale ! Et ça fait sacrément du bien, ça repart, on peut s'attaquer aux 3 derniers cols de la journée. Ruburent pour commencer, ouah le lac est plus beau sans la banquise du mois de Juin 2008 ! Le Bandeau du blog de Squal, quoi ! La piste en plus gène pas vraiment à cet endroit... Etienne dans sa fougue descend jusqu'au lac (une fois qu'il commence à descendre, on ne l'arrête plus) ... et oui le lac fait plus envie que le Portage du Colle della Scaletta, au final pas si long.
La descente qui s'en suit est du même acabit que celle du col des Monges, un cran plus technique même ! C'est l'occasion pour chacun d'essayer de passer le maximum sur le vélo, mais c'est chaud ! Une deuxième patte de dérailleur changée, pour Maud cette fois çi... Au soleil couchant la perspective sur les vallées italiennes est superbe. Serons nous en retard à la Tavernetta ? Le soleil commence à se coucher... La remontée au Colle Ciarbonet sur piste militaire à pente nulle fait très très mal (au moral et au c**). La descente derrière (bizarrement boueuse au début) ravira tout le monde avec un final épinglu dément (au prix de quelques passages en remontée inroulables histoire de bien alourdir l'addition de la journée héhé).
Mais la journée est terminée, on arrive directement à la Tavernetta !
De mon avis perso ces deux descentes côté Italien valent bien la descente directe du col des Monges !!!

Pour le retour en France diverses options firent débat jusqu'au matin... finalement c'est la montée via l'Infernetto qui est retenue... et ce malgré le plafond bouché par la nebbia... plus on monte et plus c'est humide... le passage de l'Inferneto avec ses câbles ça va promettre me dis-je... les groupes de marcheurs qui surgissent de la brume n'en croient pas leur yeux ! Un groupe d'Italiens très sympa nous casse un peu le moral en nous disant que c'est bouché même en France :(
La Malédiction du Chambeyron frappera t-elle encore ? Pedro ???
Donc le passage dans le pierrier de l'Inferneto dans la brume et ses câbles mouillés, ben c'est tendu mais ça passe ! L'avantage de la brume c'est qu'on voit pas "l'ascenseur" qu'est ce col ! Par contre les câbles ben ça sert bien quand c'est humide...
La traversée qui suit l'Inferneto passée, terminé l'humidité, tout est sec, et le soleil cherche même à percer... on aperçoit même le lac de la Fenestre (des traces de VTT d'ailleurs) il reste à rejoindre le sentier bien marqué du Vallon de Stroppia en coupant directement sur le lac (comme indiqué dans le topo). Ça roule jusque sous le col de la Gypière où l'on aperçoit quelqu'un qui monte avec un vélo sur le dos... A ce moment là le soleil est franchement présent... Jip qui nous avait vendu l'éclaircie avait bien raison... on va pas échapper à la tête de la Fréma :)
On part donc à la poursuite du VTTiste qui monte à la Fréma... EtienneD a un moment de doute... encore porter ??
Départ chronométré pour Jip qui avec 13 minutes fait mieux que Yann et moi pour la montée sèche de la Frema... tout en faisant accélérer le mystérieux vttiste qui elle nous avait reconnu d'en haut... et bien c'est Faby qui bouclait à la journée par Stroppia ! Le soleil revenu, une descente au top, quoi de mieux pour terminer la journée !
Jip, Christophe et Faby iront faire la Pointe de Chauvet, sans savoir qu'elle avait été faite la veille par François ! Les premiers commentaire des trois étaient du même acabit que ceux de François, à faire !!!
De notre côté, on profite du terrain avec une petite sieste en face du Refuge non sans suivre la progression de l'ascension des 3 sur la Pointe Chauvet. Plus de tartes au refuge, on fonce à Fouillouse pour une super tarte à la framboise !

Elle est pas belle la vie !!

Denivelé réel effectué : 4000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le lundi 31 aout 2009 à 17:17

Non mais vous z'avez pas un peu fini avec ces W.E de malades non ? :evil:

Un grand bravo à vous tous et donnez nous encore de quoi rêver comme ça :wink: :cool:

» Par sanfroic, le lundi 31 aout 2009 à 17:57

On n'aura pas votre chance le we prochain au niveau météo :evil:

» Par Leced, le lundi 31 aout 2009 à 20:36

Surfait le coin! :cool: :cool:

» Par Florent, le mardi 01 septembre 2009 à 11:29

ouais :D

Et Christophe d'où il sort ce doudou chat :lol:
tu nous avait caché ça :P

» Par Fabienne, le mardi 01 septembre 2009 à 13:17

Jolie rencontre au sommet!
et que du bonheur cette descente de Pointe Chauvet!! merci pour cette excellente idée!

» Par themelch, le mardi 01 septembre 2009 à 16:18

Encore merci à tous pour cette superbe sortie cumulant les premières pour moi (première vraie sortie VdM, premier raid sur 2 jours à Vtt et premier 3000 à Vtt)...
2 jours de vrai bonheur. :D
Encore désolé d'avoir fait le boulet le premier jour 8O

» Par Etienne-H-, le mardi 01 septembre 2009 à 22:11

Je comprends mieux le silence radio du D...

» Par sanfroic, le dimanche 13 septembre 2009 à 23:40

Jip qui avec 13 minutes fait mieux que Yann et moi pour la montée sèche de la Frema
Le record est tombé le 12/09/09 à 11h57 :wink: :P

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.