Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Vercors > Mini raid autour du lac de Monteynard-Avignonet {vélo nomade} (sortie du 10 juin 2021)

Mini raid autour du lac de Monteynard-Avignonet {vélo nomade} : Sortie du jeudi 10 juin 2021 par Le ded

Participants : gilless38, miarnaud, Pascal

Remarques terrain

Du sec mais aussi du gras dans les zones ombragées.

Sentiers associés

1 Le Charmas <> les Gaberts : Toujours aussi beau, à l'ombre et frais

2 Balcon du Drac : Un peu gras mais ça roule bien dans l'ensemble

3 la Ratte > le Perailler : Belle descente et le passage sur l'ancienne voie ferrée est remarquable. Par contre la remontée finale (poussage) est trop végétative à cette période.

1 Rouac > La Motte St Martin : Très bon rapport coup de pédales/progression :)

3 Plage de Savel > Passerelle : Très belle section Châteaubois > Plage de Savel, bien ensuite

2 Villarnet > Passerelle du Drac : 1 ou 2 poussages dans le raid gras sinon tout passe

2 Villarnet > Passerelle de l'Ebron : Bien défoncé, racines et un peu de gras

2 Sentier Nature : Facile et très beau, bien sec et bon grip dans le dévers

2 Collet > Col de Fraisse : Rapide et bien roulant avec des courtes zones grasses et zippantes

2 Accès barrage Notre Dame de Commiers : Après le portillon, zone bien grasse, boueuse et humide (chemin d'amenée aux pâturages) mais c'est le (petit) prix à payer pour la belle descente suivante :)

1 De Sauzin au Drac : Bien sec et beau (un peu végétatif au niveau de la voie ferrée mais cela ne dure pas)

1 Chemin de Fer - suite : Nickel

2 Chemin de Fer : Nickel

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : J1=St Paul de Varces > Vif > St Georges de Commiers > Monteynard > Savel - J2=Herbelon > Col de la Séez > collet de Sinard > St Martin de la Cluze > Barrage de ND de Commiers > St Georges de Commiers > retour

En sud-Dauphiné/Isère, entre Matheysinne et Trièves, le lac de Monteynard-Avignonet, très prisé des vacanciers aussi, offre un panel d'activités sportives et contemplatives (pèche, sports nautiques, vélo, randonnées, tourisme, croisière sur la Mira, passerelles, ...). En faire le tour me paraissait évident, même en 2 jours.

Avec Gilles nous partons de St Paul de Varces et on rejoint fissa nos 2 compères calés à St Georges de Commiers. Présentation rapide de Michel au groupetto et on enquille la route dérobée pour rejoindre St Pierre de Commiers afin d'attaquer la route du col de Lachal. Au Replat, on prend la piste forestière qui nous dépose sur la ligne de crêtes sud de la Peyrouse. Entre temps on aura rencontré et échangé avec un groupe de locaux chargé de restaurer et créer les sentiers que l'on roule toute l'année. Bien entendu, échange de coordonnées car nos petites mains sont toujours utiles pour faire le job ;)
Descente vers Monteynard depuis Roche Marcel avec la variante par Pierre Eysière et ses herbes hautes gorgées de gouttelettes d'eau, histoire d'avoir le pied gauche (aval !) bien trempé; ça beigne!
Pause glucide sur les bancs des vieux à Monteynard (réservation au 3615 QuiNenVeut) et on repart nord pour une boucle qui n'amène pas grand chose, si ce n'est un dré dans le pentu sans visibilité, végétatif et casse gueule et ensuite, une errance herbeuse et sans trace vraiment au dessus des Liorats. Le point de vue en bord de falaise nous convainc que le best jump semble stupide ...Le bout de sentier en crête avec sa descente sur la Côte du Crozet est bien sympathique quand même. C'était, en sens inverse, l'itinéraire de la descente (interdite) sur le barrage de Monteynard.
De Côte du Crozet, on plonge plein sud par une piste qui permet, à la Ratte, d'enquiller un joli monotrace en sous bois qui ressort sur la voie ferrée désaffectée (devenue promenade familiale). On passe les vélos par dessus la clôture - à chacun de prouver sa force ;) -, on traverse le tunnel et on retrouve assez rapidement (travaux de remblaiement cachant le départ) le sentier qui rejoint le fond, nommé le Perailler. L'itinéraire depuis le haut est intéressant et épinglu, ce qui correspond à notre cahier des charges de cette balade vélos mulets (et non pas mullet, géométrie à la mode merchandising, court devant et long derrière comme s'affranchissent les anglais).
Le franchissement de la passerelle/écluse restera un moment épique. Improbable de trouver une telle construction au milieu et au fond de nulle part !
Remontée pas trop roulante sur le final pour rejoindre la piste, en cause la végétation dopée par 1 mois et 1/2 de pluie...
On quitte Michel au Perailler et on traverse à gué pour remonter par un beau chemin ombragé et roulant - si on s'en donne la peine :) - la route du balcon puis la sympathique et rapide piste qui ressort à Rouac. Un peu de route sous le cagnard et le sentier du château pour la plage de Savel nous tend les bras. Superbe et un peu technique pour clore cette 1ère journée. On passe au bar de Savel et même à la douche et on va squatter en toute discrétion, un endroit calme pour le bivouac. (camping interdit sur la commune de Mayres Savel)
Nuit tranquille au son des croassements. Et des ronflements.
Réveil tardif (8h) et pliage du matos. On déjeune à la plage et on se met en route vers 10h30.
On n'est pas pressé, on est retraités.
Traversée de la passerelle du Drac avec la remarque établie: "mais les vélos ne sont pas interdits..." (ta gueule, c'est mon jardin) mais avec le sourire en devanture, ça passe ;)
Remontée bien fatiguante et parfois ça glisse mais comme tout est à l'ombre, on peut en faire un peu plus sur le vélo. Arrêt glucide à Villarnet et on attaque le sentier (bien défoncé, il vieillit mal) qui rejoint la passerelle de l'Ébron. Les rondins en bois dans les épingles rendent le franchissement difficile avec nos vélos. Pour se venger, on envoie la purée sur la passerelle et comme il n'y a personne...Si j'ai choisi de faire ce viron en semaine, c'est qu'il y a une raison ;)
1 ou 2 petits sentiers plus tard, on freine au camping d'Herbelon pour le coca et le casse croûte à l'ombre des cyprès et au vent, bienvenu et séchant.
On repart sur la raide mais courte montée pour rejoindre Treffort puis Tiraillère et enfin le col de Séez. On se laisse descendre sur la piste rapide et on récupère la ligne de crête et le chemin ouest qui nous pose au collet de Sinard. Plein d'eau à la fontaine, un peu de bricolage (entendez trompage) et le groupetto se reforme pour rouler dans les herbes plus hautes que nous (-1 pour le proprio ;) ) afin de rejoindre la Morte, St Martin de la Cluze et la descente sur le barrage de ND de Commiers. Mais avant, on aura pataugé dans le bourbier juste après le portillon au lieu-dit les Becs. C'est plus sec l'hiver qu'en juin !
Remontée bien suante sur Notre Dame et Pascal nous quitte pour retourner chez lui. avec Gilles on continue par les sentiers le long de la voie ferrée, un petit plus car ombragés même si les raidars usent. On passe Vif en évitant le centre, le bord de la Graisse et son sentier Paris-Roubaix tout en pavés et Varces, on retrouve le beau sentier du Charmas, frais et rapide et la délivrance arrive une fois passé le portail de la maison.
En bilan, un joli tour, une bonne petite équipe, qqs réglages à peaufiner pour se lancer dans du plus gros et du plus long.

Ayvri 3D scene

Distance réelle parcourue : 99 km
Denivelé réel effectué : 2940 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le samedi 12 juin 2021 à 06:53

Bien ! Ca c'est du plaisir partagé !!!! :cool:

» Par miarnaud, le samedi 12 juin 2021 à 08:01

Bien vu le bivouac... j'adore la photo ! :roll:

» Par Le ded, le samedi 12 juin 2021 à 09:07

Oui, Phil'Ô et sans nebbia ni portages :lol:
Merci Michel :wink:

» Par henyan, le samedi 12 juin 2021 à 19:07

Belle expedition, j espere que vous avez plonger une tete dans le lac avec cette chaleur. :wink:

» Par gilless38, le samedi 12 juin 2021 à 20:58

Même pas !.....on y a pensé, Pascal a dû trempé un orteil....et puis on a pensé à autre chose.... Par contre, le jeudi on y serait bien retournés !

» Par Le ded, le samedi 12 juin 2021 à 21:06

La baignade est en plus interdite.

» Par Etienne-H-, le dimanche 13 juin 2021 à 06:26

Sud-Dauphiné le Monteynard ? C est le barycentre du Dauphiné plutôt non ?
Sympathique aventure au pas de la porte !

» Par Le ded, le dimanche 13 juin 2021 à 07:58

Circonscription de l'Isère s'entend.
C'est sûr que ça fait marrer les Niçois quand on décrète que Grenoble est dans le sud-est de la France. :P

» Par brunobf, le dimanche 13 juin 2021 à 10:08

pour les Niçois, Barcelonnette, c'est déjà le NOOORD

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.