Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Trièves / Dévoluy > Montagne de Charance, Tour Horaire par les Crêtes du Cuchon (sortie du 25 septembre 2010)

Montagne de Charance, Tour Horaire par les Crêtes du Cuchon : Sortie du samedi 25 septembre 2010 par Geux

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Quand même bien sec après les fortes pluies de la veille.

Sentiers associés

4 Pic de Charance : A la montée, un peu gras par endroit.

5+ Le Cuchon -> Chapelle de Sauveterre : Grip optimal, plus humide et ça aurait été (presque) rando pédestre intégrale !!

1 Piste de Tavanet : A la montée, remise en état cet été après les avalanches de cet hiver.

3 Cote Plaine (Pylone) > Col de Guizière : Tip top.

4 Col de Guizière (partie haute) : Nikel.

3 Col de Guizière (partie basse) : Bien gars par endroit (court).

3 Belvédère du Rochasson > Canal de Gap : La zone pierreuse est quand même bien "épurée" par rapport à il y a 2-3ans.

Récit de la sortie

Vendredi soir, ~16h30 : J'arrive à Gap, sous une grosse averse, mes envies de sortie alpine (voir de 3000) s'envolent en quelques secondes. Envie de pendaison.

Samedi matin, départ "tardif" (= 9h15), car bonne migraine avant. A ça, s'ajoute un impératif horaire parental... les 3000 D+ paraissent alors vraiment difficile.
Départ tranquille vers la Brèche de Charance, sans trop forcer comme un bourrin (ou alors c'est que j'ai pris un peu la caisse avec l'été ^^). Le temps un peu frais et la grosse de la veille auront des randonneurs; seul les vaches iront troubler le silence, très appréciable jusque lors. J'enchaîne après rapidement avec la montée sur-efficace jusqu'au Cuchon.
La haut, quelques bonnes rafales de vent auront raison des quelques minutes de repos traditionnelles. Après les protecs enfilés (mais pas les gants complets, oubliés lors du départ) et mis le MP3 dans les oreilles, c'est parti pour LA descente.
J'en gardai un souvenir assez horrible il y a 2 ans, m'étant en fait dit qu'il fallait que je revienne avec un meilleur vélo et SURTOUT une meilleure technique.
Cela s'avéra vrai, car même si j'avais la (sur)-motivation, tout ne passera pas sur le vélo; loin de là même car c'est en fait un gros 60-65%, résultat inespéré sur un sentier tel que celui - là (faut dire aussi que mon cerveaux fut déconnecté pendant au moins 45min ^^).
Pour donner plus de détails pour les (éventuels) tarés qui voudraient se lancer là-dedans, le sentier se compose de la manière suivante : 5% NR, 15% T5+, 60% T5 et 20% T4. Majoritairement, les difficultés sont des franchissements de marches/blocs dans des pentes (très) raides avec quelques bonnes épingles. Dans la moitié, les blocs deviennent plus petits, mais la pente est toujours aussi forte, et le fait que l'engagement soit TRES FORT (peu de moments pour "souffler") laisse un gout d'Extrême ! Pas déçu quand même, car cette journée a surement été la meilleure de par ma capacité à faire dans le très cassant.

Arrivé (sain et sauf, même après 2 bonnes boites ^^) à la Chapelle de Sauveterre, je décide de boucler par Guizière en passant par Rabou, le temps s'étant bien amélioré depuis le matin.
Montée efficace donc par la route puis piste jusqu'à la Brèche, ou je m’arrêtai pour prendre un Ice Tea (merci à Lipton pour mettre autant de sucre dans leur boisson), histoire d'éviter l'hypo (de peu !).
Je ne traîne pas à rejoindre le pilonne de Cote Plaine, car même si le temps est passé lentement vers le Grand Beau, le vent lui est devenu vraiment fort !!
Arrivé au Pilonne, Banzaaaaai direction Guizière et ses épingles bien sympatoches. J'arrive même à passer l'épingle maudite qui me résistait, même si la sortie de l'épingle me valut une bonne boite (et donc un beau bleu sur un ongle de la main droite, par faute d’absence de bons gants... fallait bien que la sortie soit "Geux" à un moment ^^).
Me remettant assez rapidement de ma blessure, c'est le direct-Maison, en prenant bien soin de passer les sentiers (ou sentes), les moins empruntées, choix qui fut judicieux vu le nombre de personnes au parc (normal vu la température qui avait bien augmentée...)

Et arrivé chez moi, c'est avec un plaisir INTENSE que je reçu .... le droit de FINIR de fendre le bois.



Désolé pour les photos merdiques, je mériterai d'être banni de vttour pour ça !!


Distance réelle parcourue : 35 km
Denivelé réel effectué : 1900 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par JBF, le dimanche 26 septembre 2010 à 21:59

Pas l'air donné ce Cuchon :ill:
belle bambée au final :cool:

» Par L-Ric, le dimanche 26 septembre 2010 à 21:59

à défaut de faire un 3000, tu aurais pus faire 3000 de D+, et fendre le bois plus tard :lol:

» Par Geux, le dimanche 26 septembre 2010 à 22:33

Ah non pas donné du tout. Moi j'avais vraiment envie de très dur donc sa m'a bien calmé,mais si c'est un jour sans tu fais 90% à pied :ill:

Sinon, ben pas si grosse bambée que ça (ben wé Eric, c'est jeunes ils sont que de langues de nos jours :lol: :lol: ), mais bien plaisant quand même.

» Par Phil'Ô, le dimanche 26 septembre 2010 à 22:49

Bé elles sont sympas tes photos prises avec ton téléphone...

J'aimerai bien que le mien prenne d'aussi beaux clichés :roll:

Sinon, ta descente ne fait pas vraiment envie :oops: ... Peuvent pas tracer un beau sentier ces Gapençais :P :lol: non ?

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.