Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Diois > Petit 8 Lussois dans la neige (sortie du 26 mai 2013)

Petit 8 Lussois dans la neige : Sortie du dimanche 26 mai 2013 par JDV

Participants : seul(e)

Remarques terrain

Un peu de tout, du très sec/très propre, à un ignoble mélange de neige fondue et de boue. Roulable malgré tout.

Sentiers associés

3 Piégros (versant Sud) : Neige sur le balcon nord (mais roulable), sec et ARCHI-PROPRE sur tout le reste.

3 Gorges de Vallauris : Sec, propre, RAS.

3 Traversée Lus > Grimone : A peu près sec dans les parties à découvert, neige fondue en sous-bois, archi-gras à partir des ruines de Combetière.

3 Chemin des Templiers : Ignoblement gras entre les cols de Lus et Navite, mais encore roulable, mis à part 150m linéaires étroits et déversants, sous le col de Lus. A partir du col Navite, sec et propre, mais un peu arbustif par endroits...

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Lus -> Les Amayères -> Collet 1571 sous la pointe Feuillette -> Gorges de Vallauris -> Le Grand Logis -> Les Lussettes -> Col de Grimone -> Col de Lus -> Col Navite -> La Meyrie -> Lus

Aujourd'hui, ptite sortie solo pour rentabiliser le créneau météo du dimanche (en ce moment, toute période de plus de 12h exempte de précipitations peut être considérée comme un créneau météo).
C'est l'occasion de visiter les alentours de Lus-la-Croix-Haute, petit coin délaissé de la Drôme, coincé entre Diois, Trièves, Dévoluy et Buëch.

Départ de Lus par une température novembresque (aglagla); petit échauffement sur route, et j'attaque la remontée du très bucolique vallon des Amayères. Le doux calme printanier (quelqu'un a dit hivernal?) de la nature n'y est troublé que par le lointain ronron d'amour des tronçonneuses en rut.
La piste roule bien et l'apparition de la neige vers 1400m ne gêne pas la progression, car encore fraîche, elle procure une excellente motricité.
Arrivée hasardeuse dans l'alpage, car la nature a repris ses droits sur la sente, et c'est un peu navigation à vue...

Rapide casse-dalle, car la température avoisine le zéro, et j'enchaîne avec le balcon nord de Piégros, enneigé lui aussi, mais très fun à rouler, dans 5 cm de neige fraîche et craquante.
Je bascule versant sud, et c'est changement d'ambiance; les sapins deviennent des pins, et la neige laisse place à un sentier lisse, filant et hyper propre. Je me suis demandé si l'agent ONF local n'avait pas fait un stage d'entretien des sentiers en Valais - la suite me prouvera que non.
On gâche malheureusement 50m sur piste, mais ça repart de plus belle avec un balcon bien sympa dans les gorges de Vallauris.
Une bien belle découverte (merci BDS).

Jardinage à base de pistasse pour rejoindre la nationale, et direction Grimone. Au niveau des Lussettes, mauvaise surprise: un jeu important dans la pédale droite me révèle que mon pédalier se dévisse, et mon multi-outil n'a pas de clé assez grande pour le revisser.
Je me contenterai donc de petits cailloux pour arrêter l'hémorragie, en serrant les fesses (fort douloureuses au demeurant, la faute au début de saison, sans doute).

Le balcon qui s'ensuit se remonte assez bien en portage puis pédalage jusqu'à Combetière, puis le chemin devient raide et très gras; pas le passage le plus glamour...
Au col de Lus, je jette un regard envieux vers le Diois, ses pins et son terrain sec, mais je replonge dans le chemin des Templiers.
Ambiance sous-bois plein nord; ça va coller aux gencives...
Cela dit, passé les 200 premiers mètres linéaires laborieux, car étroits et déversants (dans le sec, ça doit bien passer, mais là...), tout se roule avec un bonheur certain.
Après le col Navite, le terrain devient plus sec et caillouteux, et le balcon file, via les ruines de Toussièrette, pour finalement se transformer une une vilaine pistasse vers l'épingle 1155.
Globalement, c'est pas mal, mais pas inoubliable.
Liaison route pour décrasser tout ça et rentrer à la voiture.

En définitive, une petite journée bien fraîche mais sympa, avec des sentiers rendus ludiques par la neige et la boue, dans un coin qui gagne à être connu.
Par contre, si le printemps pouvait vraiment arriver, maintenant...

Photos à venir dans la soirée.

Distance réelle parcourue : 32 km
Denivelé réel effectué : 1150 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Geux, le lundi 27 mai 2013 à 11:12

"des sentiers rendus ludiques par la neige et la boue".

Sont fous ces Grenoblois ! :lol: :lol:

» Par le ded, le lundi 27 mai 2013 à 12:07

"On n'est pas des quand-mêmes" prend toute son ampleur avec des sorties pareilles :lol:

» Par JDV, le lundi 27 mai 2013 à 13:07

@Geux: Faut pas le répéter, mais j'ai trouvé ça marrant.
Enfin, à petite dose, hein, faudrait pas que ça devienne une habitude...
@le ded: dommage qu'il n'y ait pas une balise HTML pour l'accent du Grésivaudan :P

» Par Geux, le mardi 28 mai 2013 à 01:21

Humm... belles petites photos... comme d'hab.
Petite mention pour celle que tu devineras :lol:

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.