Ski
Par riri le 07.08.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Hautes-Pyrénées > Col de Sonères > Traversée Nord-Sud
 Topo validé par la modération

1685 m Col de Sonères : Traversée Nord-Sud

Belle traversée d'un massif finalement assez sauvage, avec une très belle descente à la clé dans le Vallon d'Ardengost : estives, vallon bucolique, forêt aux couleurs splendides à l'automne, sentiers techniques puis ludiques sur plus de 1000 m de dénivelé, c'est pas si souvent !
Pas trop long, peu de portage.

Données techniques

Département : Hautes-Pyrénées
Longueur [?] : 33 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1200 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 50 m.
Portage Oblig. [?] : 0 m.
SPR [?] : (40/50/10)

Nb de jours : ½, 1
Cartographie [?] : 1847 OT St-Bertrand-De-Comminges

Dif. montée [?] : 2
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T3 ponctuellement
Exposition [?] : 2

Interêt [?] (8/10)

Départ/Accès

Départ : Sarrancolin (640 m) - Toulouse > Lannemezan > Sarrancolin

Itinéraire

Montée :
Prendre la route du col d'Estivère. On quitte cette route dans une épingle sous la crête du Coq pour suivre une piste large qui se dirige vers les Granges de Latour, puis jusqu'au pylône télé au-dessus de Sarancolin.
A la fourche qui suit, prendre la piste du bas. Celle-ci descend légèrement puis remonte doucement en contournant entièrement le vallon jusqu'à 1407 m.
A cet endroit, la piste tourne à 180° et continue de monter jusqu'à une carrière (raide vers la fin). La piste fini par sortir de la forêt et débouche dans les estives. Quitter la piste dans une grande épingle à droite (1600 m) sous le Cap du Plat de l'Estaque et couper à travers des estives le plus souvent à pied: par une assez longue traversée vers l'Est, rejoindre le col de Saunère (50 m de poussage).

Descente :
Au col, débute une magnifique descente technique jusqu’au non moins superbe village d’Ardengost : du col, descendre (à pied) quelques mètres en contrebas pour rejoindre le sentier (balisé jaune) qui devient vite très propre mais avec des épingles serrées (courts T3). La suite est moins technique (puis T2) mais toujours aussi belle.
Au village deux descentes sont possibles : l’une plus technique, l’autre plus facile mais très belle. Pour la plus difficile :
au village (1100 m), passer juste devant l’église et poursuivre derrière par un large chemin très agréable. Le chemin se transforme en sentier (balisé jaune) qui monte (très court portage à la fin) pour passer une crête vers 1170 m (ce sentier ne correspond pas au tracé sur la carte).
Derrière et après une traversée, le sentier replonge et une belle série d’épingles (T3, court T4) amène au hameau de Chagarde (950 m).
Poursuivre par une petite route goudronnée qui ramène à Sarrencolin.

La plus belle :
Sous l’église, descendre à gauche dans le village sur la petite route goudronnée et suivre à droite les balises "Camous" : superbe sentier d’abord large et très confortable qui part en traversée légèrement descendante dans les bois d’Ardengost. Une seule ambiguïté un peu après la dernière ferme isolée: au cairn, prendre le sentier du bas. Il se raidit un peu plus bas (quelques épingles pas trop difficiles, T3) avant de traverser le ruisseau d’Ardengost (magnifique endroit) sur une passerelle (un peu acrobatique en juin 2007, refaite depuis). On arrive à Camous, rejoindre Sarrencolin par la route à 2 km.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Col de Sonères

Remarques/Variantes

D'autres itinéraires pour atteindre le Col de Sonères :
Par Nistos (par F. Goyon) :

De Sarrancolin, prendre la petite route plus ou moins goudronnée et très agréable qui monte au col d'Estivère (1217 m). Au col d’Estivère, poursuivre pendant 2,5 km sur la piste avant de trouver une bonne piste qui monte à droite.
La suivre (on passe bientôt près d’une belle cabane) jusqu’à son terminus sur une épaule vers 1380 m. Monter quelques m à droite avant de retrouver une piste récente (mauvaise, M2) qui traverse en légère montée vers le Sud. La suivre sur environ 1 km jusqu’à l’aplomb du Col Bas (1450 m) qu’on devine (s’il fait beau…). Monter au col (portage sur quelques minutes).
Poursuivre (toujours à pied) à gauche sur le flanc droit de l’arête pour rejoindre une bonne piste vers 1600 m (passage un peu physique, pas vraiment de sentier, 2 clôtures à franchir mais c’est assez court, 20 min de portage en tout entre les deux pistes). Cette piste monte doucement au col de la Lit (1660 m), à proximité de Nistos.
A Nistos (1590 m), rejoindre le col de Cap Nestès (1695 m) par une piste. La piste se poursuit derrière le col en légère descente à flanc dans la pente raide du Cap Nestès (non indiquée sur la carte) puis s’arrête en vue de la cabane d’Ilhet (1640 m).
De la cabane, monter 50 m dans la pente herbeuse à gauche (plein S, ça roule puis très court poussage) afin de rejoindre le bon sentier qui traverse jusqu’au Col de Saunères (1685 m).

2e solution, depuis Arreau et les Cabanes de Jezeau :
La plus jolie mais la plus difficile (par F. Goyon)
D'Arreau, rejoindre Jézeau et prendre la longue piste de la forêt Domaniale de Bareilles.
Sous les plans des Pins (1465 m) prendre sur la gauche une piste secondaire qui monte raide au Cap du Crop et se termine aux Cabanes de Jezeau (1745 m).
Jusque là c'est nickel, tout passe quasiment sur le vélo mais avec de gros mollets.
Ensuite il faut rejoindre à flanc la Hourquette d'Humène : au début du passage, il faut un peu se battre avec les genévriers, les rhododendrons et changer de draye de moutons qui ont tendance à descendre au lieu de monter sur la Hourquette.
Par la suite, sentes un peu exposées dans une pente raide.
De la Hourquette, rejoindre le col de Sonères par le versant N.
On peu aussi remonter au Cap Nestès (un peu de portage) pour s'offrir la très belle descente sur Nistos. Ensuite, revenir au Col de Sonères par la bonne piste qui passe versant N et qui mène facilement au Col de Gembre et sa cabane puis au Col de Sonères (court poussage/portage).


Variante de descente du Col d'Estivère :
Du col, on peut aussi descendre directement sur le village de Nistos en prenant une piste à gauche quelques centaines de m après le col. Cette piste raide au départ (T3 puis T2) serpente dans un joli bois avant de rejoindre une petite route goudronnée mais assez raide qui descend sur Nistos (630 m).
Remonter par la route (prendre tout droit au bout d'un km pour rejoindre l'épingle au point 866 m où l'on rejoint l'itinéraire original.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Jolie descente sur single lisse.
Le plus difficile se situe sur les épingles du début de la descente.

De l'eau au village d'Ardengost

Voir aussi : http://www.velodemontagne.fr.st

Sortie(s) GPS associée(s) : 29.10.15

Photos

Sentier "expo" sous la Hourquette d'Humène.
Sentier "expo" sous la Hourquette d'Humène. [par francois]

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par enezvtt, le lundi 10 octobre 2016 à 20:55

Montée tranquille pour une descente sympa, avec un beau sentier sur le haut. Attention, barrière en grillage située sur la piste en contrebas d'Ardengost, en sortie d'un virage à gauche. Barrière non signalée par chiffon de couleur.
Montée tranquille pour une descente sympa, avec un beau sentier sur le haut.
Passage en crête après le sommet de Cap Nestes très très esthétique, avec du gaz à droite.

» Par ericardi, le mardi 23 juin 2015 à 01:56 (8/10)

Belle boucle variée

» Par francois, le mercredi 24 octobre 2007 à 08:30 (8/10)

Belle traversée d'un massif finalement assez sauvage; une très belle descente sur un single très propre.


» Notez/Commentez l'itinéraire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.