Ski
Accueil > Topo Guide > Sentiers > Baronnies > Gap Manosque par la rive droite de la Durance (sortie du 13 mai 2010)

Gap Manosque par la rive droite de la Durance : Sortie du jeudi 13 mai 2010 par SpatMan

Participants : Momo, Kurt, N, Niak, Fox

Remarques terrain

Très gras les 2 premiers jours puis plus sec les 2 derniers jours (terrain calcaire sur lequel l'eau ne stagne pas).

Sentiers associés

2 Cote Belle (1594 m) > Col de Bois Rien : Très humide mais parfaitement roulant.

3 Col de la Baume -> Audarne : Humide comme il faut.

3 Col de Branche > Col Saint Pierre : Humide. Un peu glissant sur la fin (quelques rochers mouillés).

3 Adrech de La Montagne de Mare : Humide avec parfois un ruisseau à la place du sentier.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Gap > Manosque par la rive droite

Légende des couleurs:
Description de l'itinéraire suivi pour une éventuelle répétition ou tout au moins, pour donner des idées sur les terrains rencontrés lors de ces 4 jours.
Détails de la sortie.


Ce parcours est une "suite" à celui de l'an passé, "en face", de l'autre côté de la Durance: www.vttour.fr/sorties/les-monges,2200.html.
Nous voulions voir un peu ce que ça valait rive droite...
Tout aussi sauvage, même type de végétation (hêtres, pins, genêts, divers arbustes plus ou moins piquants...), sentiers parfois un peu oubliés mais en général mieux entretenus que côté est.

La météo de ces derniers jours est très instable mais notre motivation est au beau fixe depuis un moment! Alors, c'est parti pour 4 jours direction le sud!




Jour 1: Gap -> Saléon

13 Mai 2010
72 km, 2150 m de D+, 2350 m de D-, 6h30 de vélo.

- Gap -> Col des Guérins: Visualiser cette partie sous VTTrack
Par le lac de Pelleautier que l'on rejoint en roulant le long de la voie ferrée; tout-suspendu conseillé sur le ballast!
Puis monter "dré dans l'pentu", plein ouest pour rejoindre le GR94 (piste) sous la falaise de Céüse. Piste que l'on suit jusqu'aux Guérins et au col homonyme.

Le terrain était vraiment gras, difficilement roulable à la montée "dré dans l'pentu"... Dur-dur pour une première montée!!!
Une fois sur la piste, tout allait mieux!


- Col des Guérins -> Esparron: Visualiser cette partie sous VTTrack
Via le point 1594 m de Côte Belle, col de Bois Rien, col de la Baume (traversée à flanc) et une descente ultra-ludique sur Audarne.
Montée agréable au point 1594 m malgré quelques gouttes. Drôles de rochers calcaires étalés au milieu de l'herbe fraîchement reverdie, la neige ayant disparu certainement très récemment; puis une première descente à épingles (pas trop piquantes) sur terrain gras juste comme il faut.
La traversée vers le col de la Baume était trop humide et recouverte de feuilles de hêtres: obligeant à souvent poser le pied à terre dès que la roue arrière se dérobait; parfois même, la roue avant...
Descente sur Esparron qui donne la banane: terrain facile, pas raide, pas exposé, rapide, joueur...
Petite portion de route sur la fin pour décrotter les pneus.


- Esparron -> Col de Peyssier: Visualiser cette partie sous VTTrack
Quitter la route en empruntant le GR94: BIM! portage pour un bon moment, environ 250m de D+. Puis on retrouve une piste plus roulante et moins inclinée.
Peu avant le col des Garcins, bifurquer à gauche en direction du col de Peyssier, par la piste de Maraud.

Pause pique-nique rapide à Esparron, le terrain gras du début nous a tous séché, enfin... façon de parler...!
Mais il ne faut pas traîner: risque d'orages l'après-midi et puis il nous reste encore un bon bout de chemin...!
Le portage sur la digestion, rien de tel: outch! Puis petit à petit, le corps s'habitue à en chier... :D
Et le ciel devient de plus en plus menaçant...


- Col de Peyssier -> Pas de Roche Courbe: Visualiser cette partie sous VTTrack
Suivre la piste vers le sud.
Cabane-abri "les 4 Chemins.
Poursuivre par la descente sur la route forestière de Roche Courbe qui continue, à flanc, vers le Nord-Ouest jusqu'au pas de Roche Courbe.

Quelques gouttes commencent à tomber et lorsqu'on arrive devant la cabane des 4 Chemins, on voit l'averse qui nous arrive dessus, du coup, pause à l'abri en attendant que ça passe!
Après quelques minutes, le déluge semble se calmer et de toute façon, les chemins sont détrempés: autant y aller! On finira plus mouillé par ce qui remonte des roues que par ce qui tombe d'en haut!
En quelques tours de roues, les chaussures se transforment en éponges, le short, en maillot de bain sorti de l'eau (dégoulinant, donc, y en a qui suivent?)...
Sauf que ce n'est pas de l'eau bien claire, mais plutôt chargée de terre et autres...


- Pas de Roche Courbe -> col de Faye (Beaujeu): Visualiser cette partie sous VTTrack
Descente du pas de Roche Courbe par ce sentier:
www.singletrack.fr/sentiers/Pas-de-Roche-Courbe,363.html, un passage un peu plus technique sur le haut (2 épingles larges avec marches rocheuses pas trop difficiles) puis ça déroule.
En bas, continuer sur la piste en direction de la maison forestière de Bonsecours puis suivre un sentier agréable en sous bois puis qui se perd dans un champ avant de déboucher sur la D21, non loin du col du Faye.

Descente excellente sous le pas de Roche Courbe (joli passage entre les rochers). On arrive à la maison forestière tout joyeux. Mais la piste qui suit, boueuse comme pas possible, nous calme vite fait! La pente n'est pas forte mais impossible d'avancer à plus de 5 km/h! La roue arrière fait des zig-zags!
Que d'eau, que d'eau!
Le sentier qui suit jusqu'à la D21 est agréable malgré un côté un peu gras... Mais je crois qu'on s'y fait doucement :D


- Col de Faye (Beaujeu) -> Saint Genis: Visualiser cette partie sous VTTrack
Du col du Faye, suivre le sentier qui part vers l'ouest en direction du pas de Jubeo. Attention de ne pas se tromper au croisement au-dessus de la D21 (prendre à droite, la piste).
Suivre le
sentier des gorges du Riou:
www.singletrack.fr/sentiers/Gorge-du-Riou,365.html jusqu'à Saint Genis.
Prendre la route pour tourner un peu les gambettes bien fatiguées jusqu'à Saléon.


- Saint Genis -> Saléon: Visualiser cette partie sous VTTrack
Par la route ou autres, si encore du jus et du temps...

Chambre d'hôtes à Saléon: www.la-tete-en-lair.com/
Au-dessus de la D21, erreur de navigation sous orage... partis trop au sud-est (sentier qui monte raide) sous un déluge et des coups de foudre qui tombent pas loin... Gloups! Crevaison en montée pour Niak! Réparée sous les arbres mais pas vraiment à l'abri...
Demi-tour, on passe par la route jusqu'à Saléon! De toute manière, le terrain est horriblement trop gras sur le bon chemin!

Un peu de survitesse sur la route sous une pluie serrée, ça nous a permis, au moins d'arriver à moitié crades, mais trempés à Saléon!
Nos hôtes du soir ont un peu halluciné en nous voyant mais on a essayé de pas trop salir...
Nous avons été reçus comme des rois (accueil, repas, confort...) par ce couple de retraités bien sympathiques et dynamiques! De quoi rapidement oublier la mauvaise météo du jour et garder uniquement les bons moments!
Étirements en règle pour tout le monde: bières et vin, tout ce qui va bien, quoi!




Jour 2: Saléon -> Eourres

14 Mai 2010
38 km, 1700 m de D+, 1300 m de D-, 4h30 de vélo.

- Saléon -> Col de Saint-Ange: Visualiser cette partie sous VTTrack
Direction Orpierre par la route (D30) pour se chauffer doucement. Le soleil est là, ça aide!
Peu avant Orpierre, prendre la D230 qui mène à Chevalet-le-Haut. Au village, la route se transforme en piste jusqu'à retrouver le GR946 que l'on emprunte, sur la gauche, pour monter au col de Saint-Ange (poussage/portage un moment puis ça roule en traversée montante vers le sud-est).

Graissage en règle des montures, enfilage des pompes encore trempées et froides (sympa), notre départ est quelque peu tardif mais on retrouve malgré tout un peu de soleil qui nous permet de sécher tout en roulant sur la route...
Tout se passe bien jusqu'au moment où l'on retrouve le GR... Que fait-on:
- soit on coupe par celui-ci mais le terrain semble de nouveau très gras et assez raide,
- soit on contourne la montagne de Chabre par l'ouest mais ça rajoute énormément de kilomètres...
Le choix est vite fait: "bah, c'est bon, on coupe! Y a pas long à porter!" Je ne sais plus qui a dit ça mais je l'ai pensé aussi...
Zou! Effectivement, terrain glissant, même les pieds glissent dans les parties raides... Dur-dur!
Heureusement, l'arrivée au col de Saint-Ange est splendide: au sortir de la forêt, la vue s'étend vers la vallée que nous venous de remonter et au-delà...


- Col de Saint-Ange -> Barret-sur-Méouge: Visualiser cette partie sous VTTrack
Suivre le sentier de la Grande Traversée des Préalpes jusqu'à Barret-sur-Méouge (aussi appelé Barret-le-Bas):
www.singletrack.fr/sentiers/Col-de-Saint-Ange,278.html.

Pique-nique copieux (un grand merci à nos hôtes de la veille!): sandwich omelette chorizo excellente, tarte pomme de terre, pâtés de sanglier, fromages de chèvre local... Tout ça sous un soleil qui joue à cache-cache avec de gros cumulus menaçants... Sieste rapide.
Puis on repart pour une nouvelle descente à mettre la banane au milieu de la figure!!! :D


- Barret-sur-Méouge -> col de Branche: Visualiser cette partie sous VTTrack
Suivre le GR946 (ou la piste, moins raide) jusque vers 1200 m. Continuer par le GR ou bifurquer à gauche pour arriver au col de la Carasse, puis par un court portage, au sommet des Bayles, d'où l'on suit la crête SSO, inroulable à quelques endroits (pas long), jusqu'au col de Branche.
Bienvenue en Provence!

Encore de bons rayons de soleil en arrivant à Barret.
Certains proposent de prendre un café... Finalement, on enchaîne direct sur la montée suivante.
Après une dizaine de minutes, le ciel s'est assombri et on commence à sentir quelques gouttes. Quelques gouttes qui se transforment en une bonne douche! Heureusement, assez rapide!
Les averses suivantes passèrent plus au nord, nous n'aurons que quelques gouttes supplémentaires mais toujours un ciel qui n'incite pas à l'arrêt...
Nous nous octroyons tout de même une pause pour nos arrière-trains endoloris (un peu de vaseline et ça repart! :D)et nos estomacs qui commencent à crier un peu famine!
La montée au col de la Carasse est parfois bien (trop?) raide et marcher un peu soulage...
Au-dessus du col, court portage, le sentier est mal indiqué et ça finit en "dré dans l'pentu" jusqu'à la crête!
La vue se dégage d'un coup sur l'objectif suivant: la montagne de Lure...


- col de Branche -> Eourres: Visualiser cette partie sous VTTrack
Descendre le sentier évident jusqu'au col Saint-Pierre.
Pour la seconde partie, la piste semble préférable au GR, défoncé par les sabots des vaches, quitte à tenter de rejoindre le sentier bien marqué sur le dernier tiers...

Nous quittons rapidement ce col venté, pressé d'être un peu plus au chaud et au sec au gîte d'étape "alternatif" d'Eoures...
Descente rapide jusqu'au col Saint-Pierre, malgré une crevaison de Momo.
La suite nous a pas mal déçus: le GR était marécageux sur les zones peu pentues et marqué par des trous boueux en raison du passage de vaches. Presque inroulable!
Nettoyage des vélos au gîte. N part récupérer Fox à la gare de Laragne.
Puis étirements en règle suivi d'un très bon et copieux repas!


Gîte d'étape à Eourres: www.gitesdelure.com/damias/



Jour 3: Eourres -> Saint-Etienne-les-Orgues

15 Mai 2010
58 km, 2000 m de D+, 2400 m de D-, 6h30 de vélo.

- Eourres -> col Saint-Pierre: Visualiser cette partie sous VTTrack
Remonter au col Saint-Pierre par la piste.
On traîne un peu ce matin au petit déj': notre cher Mistral s'est levé! Beau temps prévu et effectivement, le ciel est limpide; il traîne bien ça et là quelques nuages mais rien de méchant.
Donc, c'est parti pour un échauffement sur la piste du col Saint-Pierre...


- col Saint-Pierre -> Saint-Vincent-sur-Jabron: Visualiser cette partie sous VTTrack
Du col Saint-Pierre, continuer SSO par la Faïrotte, Aubard (essayer de ne pas perdre le GR...).
Un peu de piste descendante en pente douce pour se remettre en mode descente puis le GR se poursuit sur un sentier entre arbustes épineux, genêts fouettants et chênes.
Tout se passe bien jusqu'à ce que l'on perde toute trace du GR (paraît qu'cétait moi devant, oups!).
Un peu d'exploration à droite, à gauche, finalement, un "dré dans l'pentu" descendant nous permet de rejoindre un sentier assez cassant qui débouche sur une partie non défrichée (portage en descente obligé) puis sur le haut du ravin de Tarisson.
Portage pour retrouver le GR au-dessus d'Aubard.
Courte partie un peu plus technique mais agréable, un peu de route puis le GR coupe droit: partie rapide et ludique qui nous permet d'oublier les quelques déboires précédents!
Nous débarquons à Saint-Vincent-sur-Jabron.


- Saint-Vincent-sur-Jabron -> pas de la Graille: Visualiser cette partie sous VTTrack
D303 que l'on quitte après le Collet, direction SO entre les champs, jusqu'au Cheval Blanc, puis plein Est, via Jansiac.
Jansiac, un autre style de vie, certainement très rude, éloigné de tout...
Continuer jusqu'aux Charbonnières où l'on retrouve le GR946.
Descente très sympa dans les entrailles de la Montagne de Lure! De là, bah, il faut remonter jusqu'au Pas de la Graille:
traverser tous les ravins de la face nord (le sentier est souvent descendu plus bas, donc traverser horizontalement au mieux dans les blocs!).
On retrouve une piste que l'on peut suivre, ça roule à peu près et sûrement mieux que le GR.
Continuer jusqu'à la route qui mène au pas de la Graille (ceux qui se sentent peuvent couper par le GR).

Pour le Pas de La Graille: mieux vaut remonter par Valbelle (voir ce topo: www.vttour.fr/topos/sommet-de-lure,1089.html et utilser son itinéraire de montée).
A explorer: monter au col de Saint-Vincent puis toute la crête jusqu'au sommet de Lure, sûrement beaucoup de portage, mais peut-être plus agréable que notre "aventure" au fond de la face nord? => magnifique mais à pied seulement! (cf commentaire de friz)
Longue, longue, longue partie que celle-ci! Et quelle solitude dans ce vaste versant nord de Lure, tout juste habité par une certaine "communauté" à Jansiac...
Pique-nique et sieste peu avant Jansiac, d'ailleurs, profitant du retour du soleil sans réellement mesurer l'ampleur de la suite de la montée... Insouciante jeunesse :D
Longue traversée vers l'est sur un chemin d'ornières, parfois bordé d'épaves de voitures (certaines équipées de chaînes) ou d'ancestraux camions militaires...
Puis nous retrouvons le GR946 et c'est le plongeon dans les entrailles de Lure! Euh... va falloir tout remonter en face, là!
S'en suit du poussage/portage, des traversées de ravins remplis de blocs chaotiques...
Puis nous retrouvons une piste qui nous mènera plus paisiblement, sauf pour nos "reposoirs", jusqu'à la D53 et ses quatre longs lacets, tout en admirant quelques planeurs...
Pas de la Graille.
Lure joue, à sa manière, un rôle de barrière climatique: alors que les nuages se bloquent au-dessus du versant Nord, les collines provençales plus au sud sont éclairées par un beau soleil déclinant (oui, il est pas loin de 19h!).
Encore un peu de montée mais nous n'irons pas jusqu'au sommet cette fois-ci, le Mistral est glacial, il se fait tard et on en chie un peu, il faut bien le dire!


- pas de la Graille -> Saint-Etienne-les-Orgues: Visualiser cette partie sous VTTrack
Du point 1680 m de la D53, traverser par un sentier, peu marqué par endroits, jusqu'à la Combe de Chavalet. Ne pas rater la courte remontée à droite puis descendre jusqu'à la chapelle Notre-Dame de Lure par ce sentier:
www.vttour.fr/sentiers/lure-notre-dame-de-lure,1185.html.
Sous la chapelle, un bout de piste avant de retrouver le
GR6 assez ludique:
www.vttour.fr/sentiers/notre-dame-de-lure-saint-etienne-les-orgues,1186.html

Nous rejoignons donc le sentier (large) de descente sur la chapelle. Descente rapide où la concentration est de vigueur pour éviter les ornières et les parties caillouteuses cassantes.
Sous la chapelle, un enchaînement de portions rapides entrecoupées de grands virages nous enchante!
Arrivée au sympathique gîte des Vignaus à la bourre, douche rapide puis repas revitalisant!


Chambres d'hôtes à Saint-Etienne-les-Orgues: www.gite-les-vignaus.fr/accueil.html



Jour 4: Saint-Etienne-les-Orgues -> Manosque

16 Mai 2010
52 km, 1130 m de D+, 1450 m de D-, 4h30 de vélo.

- Saint-Etienne-les-Orgues -> Forcalquier: Visualiser cette partie sous VTTrack
Suivre le GR6.
Après la montée de Fontienne, possibilité de suivre ce
sentier:
www.vttour.fr/sentiers/bois-du-roi-forcalquier,1187.html

Enfin le soleil et un peu de chaleur!
Le terrain est désormais généralement sec, mis à part une courte partie qui nous a repeints, nous et nos montures propres de la veille, d'une couche grise quasi cimenteuse! :(
Un peu de défrichage (ça nous manquait) dans le Bois du Roi, après la montée de Fontienne, pour débusquer le sympathique sentier cité plus ci-dessus.
Nous croisons quelques êtres humains en approchant de Forcalquier...


- Forcalquier -> Saint-Michel-l'Observatoire: Visualiser cette partie sous VTTrack
Suivre le GR6 jusqu'aux Ybourgues où on le quitte pour un sentier de petite randonnée, balisé en orange jusqu'à Saint-Michel l'Observatoire.
Avant les Ybourgues,
sentier au-dessus de la retenue de Laye:
www.vttour.fr/sentiers/les-saragouants,1188.html

En remontant de Forcalquier, nous tombons, par hasard, sur Jean Michel BAYLE rentrant chez lui! Enfin, seul N, fervant lecteur de l'Equipe, savait que c'était lui! Sympa! On discute 2 minutes de notre aventure...
Dans la descente des Saragouants, Kurt explose sa patte de dérailleur, la seule que nous n'ayons pas en rechange (Trek), dommage, il finira en single-speed ou plutôt "bi-speed" moyennant un arrêt pour changer de rapport :D
Aux Ybourgues, petit hameau de magnifiques bastides, ravitaillement en eau et dernières vues sur le versant sud de la montagne de Lure.
Dans la descente du PR, une survitesse généralisée (sauf Momo) nous fait rater une bifurcation, erreur correctement rattrappée moyennant une petite remontée!


- Saint-Michel-l'Observatoire -> Manosque: Visualiser cette partie sous VTTrack
Beaucoup de route agréable jusqu'au col de la Mort d'Imbert, entre de magnifiques propriétés.
Variante possible par la piste entre Dauphin et le col de la Mort d'Imbert.
Et un final sur piste et un court sentier, mais sans grand intérêt:
www.vttour.fr/sentiers/col-de-la-mort-d-imbert-manosque,1189.html

L'arrivée dans le vieux centre de Manosque par la porte Nord est très sympa: l'impression d'être des chevaliers sur nos montures d'extra-terrestre! Tout le monde nous regarde comme si nous débarquions d'une autre planète!


Autre récit: www.singletrack.fr/sortie/voir-sortie.php?sorties_id_id=x20100514092713

Distance réelle parcourue : 220 km
Denivelé réel effectué : 7000 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Phil'Ô, le mardi 18 mai 2010 à 12:01

Quelle bambée 8O

Un ch'ti topo dans les cartons pour nous faire partager le parcours ??? :wink:

» Par Florent, le mardi 18 mai 2010 à 13:12

En effet !
7000m !

bon, une trace GPX suffira :wink:

» Par Phil'Ô, le mardi 18 mai 2010 à 14:08

Ou pas :wink:
Une ch'tite description avec les principaux points de passage, les principales difficultés rencontrées, les hébergements possibles et autres points d'intérêts a aussi son utilité.

Une simple trace GPX n'est pas trés parlante sur tous ces sujets... Et puis on est pas sur Utagawa ici :P :lol:

» Par Florent, le mardi 18 mai 2010 à 14:24

non mais avec une trace GPX et des hébergements géolocalisés (et les points d'intérêt) sur une carte ça suffit aussi :wink:

Il doit y avoir une infinité de façons d'allers de Gap à Manosque en VTT

» Par SpatMan, le samedi 22 mai 2010 à 18:58

J'essaie de faire ça rapidement. :wink:
Mais bon, l'itinéraire doit pouvoir être amélioré, surtout sur les 2 derniers jours.

» Par friz, le dimanche 23 mai 2010 à 21:01

C'est sur que de Jansiac > Pas de La graille avec la traversée des Cavalets c'est pas top roulant :ill: Belle traversée :cool:

» Par friz, le vendredi 28 mai 2010 à 13:08

Pour le Pas de La Graille : mieux vaut remonter par Valbelle voir ce topo :www.vttour.fr/topos/sommet-de-lure,1089.html et utilser son itinéraire de montée.
Pour la traversée de Lure Redortiers Graille (faite il y a 20ans en tout rigide :ill: )beaucoup de portage et pas de sentiers, très bon pour les yeux parcontre.

Merci pour ce récit.

» Par SpatMan, le vendredi 28 mai 2010 à 13:15

@friz: traversée O-E (Redortiers->Graille), effectivement, jolie crête! Mais plutôt à pied, donc.
Je mets à jour ma remarque avec la tienne :wink: .

» Par Florent, le vendredi 28 mai 2010 à 13:37

C'est quoi ces liens avec BBOX qui va bien :lol: :D

» Par SpatMan, le vendredi 28 mai 2010 à 16:02

:oops: :roll: :cool: :D

» Par fontra, le mardi 01 juin 2010 à 18:33

Tip top le CR :)
Il seront actifs quand les liens BBox :wink:

» Par Florent, le mardi 01 juin 2010 à 18:36

Dans pas longtemps... on y travaille même aujourd'hui :wink:

» Par SpatMan, le mercredi 02 juin 2010 à 06:45

Voilà, CR rédigé, je suis à l'écoute d'éventuelles remarques (couleurs, flèches, autres...).

@fontra: Merci! Et pour les BBox, j'espère avant fin juin... :roll:

» Par Momo, le mercredi 02 juin 2010 à 13:08

Merci djoubéou (spatman) pour ce récit.
ce tour n'était peut-être qu'un entraînement après le tour du lac de serre-ponçon qui nous attend...

» Par SpatMan, le mardi 29 juin 2010 à 22:32

Ouf! Date tenue! :lol: (avant fin juin, avais-je annoncé... :oops: )
Les liens sont là, il ne reste plus qu'à rentrer des sentiers remarquables ou autres autour du tracé pour donner d'autres idées de parcours dans le coin... :wink:

» Par pluc, le lundi 28 octobre 2013 à 22:49

@ SpatMan : en rentrant ma sortie d'hier à Forcalquier, j'ai été surpris de voir ton sentier :)

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.