Ski
Par Jip le 16.09.07
Accueil > Topo Guide > Sommets > Trièves / Dévoluy > Pic de Bure > Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou > Sortie du 22 juillet 2012
 Topo validé par la modération

2709 m Pic de Bure : Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou

Données techniques

Département : Hautes-Alpes
Massif : Trièves / Dévoluy
Longueur [?] : 45 km.
Denivelé (+/-) [?] : 2200 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 0 m.
Portage Oblig. [?] : 800 m.
SPR [?] : (70/28/2)

Nb de jours : 1
Cartographie [?] : 3337OT

Dif. montée [?] : 5
Dif. descente [?] : 4
Dif. max : NR ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (9.5/10)

Départ/Accès

Départ : Les Sauvas (1350 m) - Grenoble -> Col de la Croix Haute -> Veynes -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas
OU Grenoble -> Corps -> Col de Festre -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas
Gap -> Montmaur -> La Montagne -> Les Sauvas

Itinéraire

Les Sauvas > Col de Rabou :
Des Sauvas, passer devant le gîte ONF et descendre la piste vers les sources de la Sigouste puis remonter au Col de Matacharre. Du col, un sentier en balcon rejoint le Col de Conode par le GR94B. Descendre par la piste au N jusqu'à la Bergerie de la Grangette et poursuivre par un sentier jusqu'à la Crotte. Remonter par une longue traversée (portage) jusqu'au Col de Rabou (passage câblé).

Col de Rabou > Plateau de Bure :
Suivre le sentier au NW jusqu'au Jas de Barges puis la piste jusqu'à la Cabane de l'Avalanche. Continuer sur le GR94B par la piste et rejoindre Superdévoluy. De la station, remonter les pistes de ski en suivant le GR jusqu'au Col de Sommarel (roulage raide ou poussage). Gagner le plateau de Bure par un dernier portage raide et exposé. Sur le plateau, traverser vers le SE, passer devant l'Observatoire et continuer vers l'E jusqu'au point bas du plateau.

Plateau de Bure > Les Sauvas :
Après avoir fait un aller/retour au sommet (D+ : 200 m) ou pas, s'engager au sud dans la Combe d'Aurouze et suivre le GR94B jusqu'au point de départ. Attention à un passage T5/E4 qu'il est plus que conseillé de passer à pieds !

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Pra Loubière   Trésaubenq > Montmaur   Col de Rabou (versant Sud)

Remarques/Variantes

- Sommet mythique et panoramique avec une descente en VTT fantastique (pour ceux qui aiment les cailloux ...)
- L'orientation sur le plateau de Bure est très (très) difficile par temps de brouillard (pas de sentier, juste des cairns et traces de GR)
- Pour les allergiques aux stations et/ou les amoureux de portage (rustique), possibilité de monter par la Combe Ratin (800 m de portage)
- Variante de descente par la Combe de Mai : pour les amateurs de pierriers (un must dans le genre)

Commentaires Terrain/Points d'eau :
- Descente du Col de Rabou assez facile dans les alpages avec quelques lapiaz
- Descente du Plateau de Bure très rocailleuse dans le haut puis de plus en plus facile et ludique

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.09.19 22.07.12

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par Bruno_W, le jeudi 19 septembre 2019 à 07:57 (9/10)

Un topo difficile à noter ! J'ai passé au final une excellente journée d'où l'excellente note, notamment grâce au plateau et sommet de Bure à l'ambiance lunaire, à la descente très originale de la combe d'Aurouze, aux très bons sentiers balcons, aux paysages globalement splendides et à un cheminement autour du sommet ingénieux. MAIS la montée sur piste autour de Superdévoluy n'est pas super agréable (...), la descente de la Combe d'Aurouze est très caillasse, faut aimer le style (!) et surtout le portage pour le Col du Rabou est looonnngggg !

» Par Lovtt, le lundi 02 juillet 2018 à 18:23 (9/10)

Une belle sortie, physique car la combe ratin a engendré beaucoup de portage, la chaleur était de la partie aussi hier. Ce que je voudrais dire en synthèse :
Combe Ratin : sauvage, dure et beau ! Mais beaucoup de portage (2/3 de la sortie au total environ)

La descente du pic de bure est trop caillouteuse, j'en ai pourtant l'habitude, mais là c'est un peu long de voir défiler la descente ... en partie à pied sur le haut, et pas très fluide par la suite ! Dernière partie en forêt très sympa mais très courte aussi.

La petite variante évoquée par Off-road entre le "col de conode" et "la grangette" est pas mega roulante dans la partie qui descend au sud est (passage de vaches ?) mais super dans la partie qui remonte au nord ouest vers les grangettes, un beau chemin !

» Par Off-Road, le mardi 15 aout 2017 à 11:35 (10/10)

Fait par beau temps, c'est tout simplement magnifique !
Une sortie un peu vertigineuse par endroit pour une destination hors du commun !

Peut être une petite variante à prendre entre le "col de conode" et "la grangette" afin d’éviter de descendre par la piste. Un sentier est visible sur la carte ign. (à confirmer)

» 5 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Pic de Bure, Combe d'Aurouze en boucle par le Col de Rabou : Sortie du dimanche 22 juillet 2012 par pluc

Participants : Adri

Remarques terrain

RAS

Sentiers associés

3 Col de Conode > Col de Matacharre : Jolie ambiance. Bien roulant.

2 Col de Conode > La Crotte : Attention aux pignes sur une portion du sentier !

4 Col de Rabou (versant Sud) : Pénible à la montée : très longue traversée sur un sentier mal tracé et encombré de pierres. Mais cadre superbe et passage dans les rochers très sympa.

3 Col de Rabou (versant Nord) : Plaisir de rouler enfin ! Un très beau passage technique (T4).

5 Sommarel > Observatoire de Bure : Portage peu pénible. Aménagement du sentier peu esthétique.

2 Observatoire de Bure > Plateau de Bure : "Roulage difficile" (Jip) ??? Je ne comprends pas.

3 Pic de Bure > Plateau de Bure : Portage sympa et belle descente.

4 Combe d'Aurouze : Grandiose ! Dommage pour ces Marches (pour nous... mais avis aux trialistes, avec un seul essai autorisé).

4 Aurouze > Crête du Tournet : Ouf ! On peut relâcher un peu.

2 Crête du Tournet > Les Sauvas : A Mach 2. Dommage pour la fin élargie.

3 Les Sauvas > Les Cotes : Un topotage un peu trop rapide m'a induit en erreur. Au lieu de prendre au départ ce chemin de débardage, emprunté à la montée par le Sanglier en 2011, nous aurions mieux fait de suivre la trace de Singletrack... ou lire attentivement le commentaire de Geux. Dommage pour cette fausse note sur le parcours !

3 Trésaubenq > Montmaur : Nous avons même remonté le petit bout jusqu'à la piste pour ne pas rater le début. Super descente facile.

Récit de la sortie

Itinéraire suivi : Clot de Sagne (Manteyer) > la Roche des Arnauds > maison Forestière de Matacharre > col de Matacharre > col de Conode > la Crotte > col de Rabou > Superdévoluy > la Joue du Loup > Pic de Bure > maison forestière des Sauvas > Montmaur > Clot de Sagne

Il y a 30 ans, en 1982, je parvenais au Pic de Bure par le pilier sud-est. Nous étions deux cordées, avec trois pointures de l'escalade dans le Verdon des années 70, Marius Coquillat, Henri Rigaud, Bernard Vaucher, alias Barney (auteur de ce livre), et moi, jeune grimpeur presque débutant. Le VTT n'avait pas encore débarqué en Europe, ni les extraterrestres sur Bure ; Adrien n'était pas né, j'allais bientôt rencontrer sa mère.
Je n'étais plus retourné là-haut depuis, et, comme nous étions redescendus par la Combe de Bure, avec un rappel au milieu, qui n'est donc pas un itinéraire de randonnée, c'est à vélo que j'ai parcouru pour la première fois les sentiers de cette montagne (à l'exception de celui de la dernière pente, déjà descendu à pied).

Pour bien faire, nous sommes partis de la vallée et nous sommes allés au sommet, de façon à réaliser une descente gigantesque. L'utilisation des remontées mécaniques à Superdévoluy et la Joue du Loup (nous avons frôlé deux fois la catastrophe : d'abord parce que je me suis aperçu presque au dernier moment que les remontées ne fonctionnaient pas le samedi, et nous comptions y aller la veille, ensuite parce que le télésiège du Jas était en panne, mais il était efficacement remplacé par un autre télésiège plus une navette en 4X4) a allégé le tour d'une bonne partie des montées ignobles au milieu de ces p... de pistes de ski... tout en nous offrant entre les deux stations 450 m de DH bonus, facile et ludique. Avec la descente du col de Rabou, cela a composé un intermède bienvenu et salutaire entre les deux parties pénibles du jour : la remontée interminable (mais sympa à partir des rochers) au col de Rabou, sur un sentier mal tracé et encombré de pierres, et la montée jusqu'au Sommarel.
Merci encore, au passage, au sympathique serveur du restaurant à la Joue, qui nous a sauvé la vie en remplissant nos poches à eau.

Ayant oublié, comme un imbécile, de recharger mon GPS, j'ai arrêté l'appareil à certains moments pour économiser la batterie, et notre trace comporte donc quelques morceaux dessinés sur la carte.

Dénivelé négatif : 3800 m

Distance réelle parcourue : 71 km
Denivelé réel effectué : 2900 m



 
 
 
 

Commentaires

» Par Geux, le mercredi 25 juillet 2012 à 19:57

Enoooorme !
Ptain, sacrée stats pour la sortie quand même.
Cool en tout cas que vous ayez appréciez Aurouze.

Encore un peu et vous vous préparez pour Ratin ? :wink:

» Par pluc, le mercredi 25 juillet 2012 à 20:21

OK pour la montée par Ratin... si on arrive à se faire monter les vélos par le téléphérique (encore utilisé pour le fret, paraît-il) :wink:

» Par Geux, le mercredi 25 juillet 2012 à 22:02

Oui il parait.
Mais sinon, Ratin se descend bien aussi.
En tout cas c'est quand même un cran en dessous de la Combe de Mai, dans laquelle je n'ose pas encore ramener le vélo

» Par pluc, le mercredi 25 juillet 2012 à 22:46

Pour la difficulté technique, Aurouze me suffit largement (... et même un peu trop par moment :ill: :oops: ). Si Ratin est un cran au-dessus, ça ira peut-être encore pour Adrien.
Et ça permettrait de boucler un tout petit tour :lol: :wink:

» Par Geux, le mercredi 25 juillet 2012 à 22:49

Bah, cf mes descriptions, c'est du bon gros pierrier comme par chez toi :wink:
Cool que le fiston aime les plans "guerriers" :wink:

» Par francois, le jeudi 26 juillet 2012 à 08:08

Bravo ! :)
Ca me rappelle ma première sortie là-haut, dans les années..., attends voir, je vais chercher mes notes...., ah oui: c'était le 15 aout 2000 ! :P
En fait ce parcours m'avait déjà été soufflé par un copain (Jean-Claude Pichoir de Puy Sanières 05) qui l'avait fait longtemps avant, j'imagine dans les années 90... :wink:
Bonne continuation à toi et ton fils, c'est super de pouvoir faire des trucs comme ça avec ses enfants ! :)

» Par pluc, le jeudi 26 juillet 2012 à 10:08

Dans les années 1990, et peut-être même encore en 2000, la descente d'Aurouze devait être bien sportive, avec les vélos de l'époque :ill:
Avec Adrien, c'est effectivement un plaisir inouï :happy: En plus, comme il a un sacré niveau, physique, technique et mental 8O , il m'a bien tiré vers le haut :), ces dernières années , alors que je suis à l'âge où beaucoup lèvent complètement le pied :(

» Par francois, le jeudi 26 juillet 2012 à 10:11

Effectivement, j'avais encore un tout-rigide à l'époque 8O
Lever le pied, le plus tard possible :) et je suis pas tout jeune non plus :wink:

» Par Florent, le jeudi 26 juillet 2012 à 15:09

héhé belle sortie :cool:

Bon, RDV pris pour la Combe de Mai en Septembre/Octobre ?!
J'ai des Fat Albert au garage en 2.35 qui attendent que ça...

Excellent les sentiers "de liaison/d'accès comme dirait André"/de montée" rentrés par Jip et qui réapparaissent ici :P :cool:

» Par Geux, le jeudi 26 juillet 2012 à 15:12

@Florent :

Oui RDV pris.

Le top en 8, option "full pierriers hardcore".
l'Enclus -> Superdevoluy -> plateau -> combe de Mai -> remontée au plateau via Aurouze -> Pic -> descente du Pic -> Combe Ratin -> l'Enclus

» Par pluc, le jeudi 26 juillet 2012 à 15:48

Je crois que je vous laisserai vous tirer la bourre tous les deux sans moi :cool: J'ai bien peur que même mon High Roller II en 2.40 ne suffise pas :oops: Le pierrier, ce n'est pas ma tasse de thé, je suis plus à l'aise sur les rochers fixes :) , même raides.
Quant à Adrien, il sera retourné à Paris pour ses études, et, déjà en pleine saison de judo, il n'aura certainement plus aucune pensée pour le vélo :(

» Par Geux, le jeudi 26 juillet 2012 à 15:53

Arf, c'est bien dommage.
Étonnant de voir un sudiste qui n'aiment pas les pierriers.

On te mailera quand même au cas ou le moment volu :wink:

» Par pluc, le jeudi 26 juillet 2012 à 16:27

Je crois que, de toute façon, je profiterai de randos à pied avec Christine :cool: pour aller repérer un peu tout ça avant de m'engager :wink:

» Par pluc, le jeudi 18 juillet 2013 à 12:34

@ François : ce tour de Bure, je l'avais en projet depuis très longtemps, depuis que tu avais publié le topo sur ton site.
A l'époque nous étions un certain nombre à avoir eu connaissance de ton topo, et ça discutait pas mal, même si finalement très peu ont osé se lancer. Je ne suis pas mécontent d'avoir tant attendu, car le matériel n'était pas aussi performant qu'aujourd'hui, et, de plus, sur ce point, j'ai été longtemps en retard :( . Ce n'aurait pas été le même plaisir (cf le commentaire de cette sortie). Et je n'aurais certainement pas pu imaginer la "totale" que nous avons faite, avec le sommet et le départ du bas, car j'allais beaucoup plus lentement qu'aujourd'hui (et ce n'est pas peu dire ! :oops: ) et ça aurait été beaucoup trop dur pour moi (même avec les années en moins :roll: ).

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.