Ski
Par Rik le 28.09.09
Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais W - Alpes Pennines W > Tête d'Entre Deux Sauts > Par les balcons du Val Ferret > Sortie du 13 aout 2013
 Topo validé par la modération

2728 m Tête d'Entre Deux Sauts : Par les balcons du Val Ferret

Boucle au-dessus du Val Ferret en face du Massif du Mont Blanc.
Quelques longs portages mais des descentes fabuleuses en récompense.

Données techniques

Région : Val d'Aoste
Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Longueur [?] : 30 km.
Denivelé (+/-) [?] : 1650 m.
Roul.dif./Poussage [?] : 300 m.
Portage Oblig. [?] : 500 m.
SPR [?] : (80/10/10)

Nb de jours : ½, 1
Cartographie [?] : IGC (Italie) N°4

Dif. montée [?] : 3
Dif. descente [?] : 3
Dif. max : T4 ponctuellement
Exposition [?] : 3

Interêt [?] (8.6/10)

Départ/Accès

Départ : Planpincieux (1593 m) - En sortant du tunnel du Mont Blanc, première route à Gauche puis monter jusqu'au village

Itinéraire

Remontée du Val Ferret par la route jusqu'à Arnouva Inferiore. Suivre le sentier jusqu'à Arnouva Superiore.
Récupèrer le sentier n°1 (Tour du Mt Blanc) jusqu'au Refuge Bonatti.
Poursuivre par le sentier n°42 jusqu'au col d'Entre Deux Sauts. Tête d'Entre Deux Sauts en A/R puis Col Sapin, Tête de la Tronche, Mt de la Saxe.
Au point 2045 m, récupérer le sentier n°1 (Tour du Mt Blanc) jusqu'à Leuchey Superiore puis Lèche.
Descendre par le sentier n°30 jusqu'à Planpincieux.

Trace GPS


Télécharger | QRcode | VisuGPX | VTTrack

Sentiers associés : Testa della Tronche > Neyron   Tête d'Entre-Deux-Sauts

Remarques/Variantes

Dans le vallon de Malatra, on peut aussi pousser jusqu'au col du même nom (D+ = 600 m).

Tête d'Entre Deux Sauts optionnelle (200 m de D+ en moins) mais c'est dommage de s'en priver.

Commentaires Terrain/Points d'eau :
Courtes sections T4 (Tête et col d'Entre Deux Sauts).

Nombreux points d'eau et aux 2 refuges.

Possibilité de faire le topo en sens inverse.


Sortie(s) GPS associée(s) : 28.07.20 26.08.19 04.10.18 21.09.18 24.06.11 28.05.11

Notes/Commentaires sur l'Itinéraire

» Par pascal, le mercredi 29 juillet 2020 à 09:36 (9/10)

Pas fait le topo comme décrit mais sans faire entre deux saut et descendu sous Bertone jusqu'à la Saxe
Paysages exceptionnels, sentiers variés et toujours bon

» Par Phil, le lundi 06 juillet 2020 à 15:52 (8/10)

9/10 pour le paysage!
7/10 pour les Descentes un peu inégales et malheureusement ravinées par endroit.

» Par MisterE, le mardi 27 aout 2019 à 23:27 (7/10)

Vue excellente qui justifie à elle seule le parcours de ce topo malgré des descentes allant du très bon (malheureusement court) au très moyen. Ensemble inégal donc, l'option Malatra fait remonter la note, à faire de notre avis à la place de la Tête d'entre 2 sauts

» 14 avis de plus (Afficher)

» Notez/Commentez l'itinéraire

Les balcons du Val Ferret ou le braquage de voiture pour les nuls : Sortie du mardi 13 aout 2013 par JDV

Participants : Geux, LME

Remarques terrain

Très lisse et sec sur le balcon du TMB, horriblement pierreux dans la descente du col d'Entre Deux Sauts, très poussiéreux en arrivant sur les Praz de la Saxe.

Sentiers associés

3 Tête d'Entre-Deux-Sauts : Sec, mais moyennement propre sur la portion de crête (caillasse roulante), les pédales touchent des deux côtés en arrivant au col...

3 Testa della Tronche > Neyron : Sec et propre, très poussiéreux jusqu'à Leuchey, puis un peu gras et arbustif sur le sentier n°30 jusqu'à Planpincieux.

Récit de la sortie

Coup d'envoi de presque 2 semaines de vacances VDM dans le Val d'Aoste pour le trio de choc, reformé pour l'occasion et baptisé Pan-Pan Crew (ne me demandez pas pourquoi, moi-même, je ne suis pas sûr d'avoir saisi).

Départ du Golf de Planpincieux et remontée de la jolie route du Val Ferret, blindée de touristes.
Petit poussage tranquille jusqu'à Arnouvaz Supérieure, et attaque du roulage du fameux balcon du TMB.
Ah mes amis, quel sentier! Lisse, joueur et ultra-esthétique, un véritable fantasme de vététiste devenu réalité!

Nous arrivâmes donc avec une banane terrible au refuge Bonatti, et entreprîmes la remontée du beau vallon de Malatra, d'abord en poussage, puis à nouveau en roulage, et enfin en portage, et c'est un peu cuits que nous atteignîmes enfin la Tête d'Entre Deux Sauts, après avoir bien zig-zagué dans l'alpage, la faute à un sentier très peu visible depuis le bas.

Casse-dalle avec vue de folie sur les Grandes Jorasses, et nous eûmes le privilège, pour une fois, d'ouvrir la bière avec un véritable décapsuleur (le détail aura son importance pour la suite).

La descente jusqu'au col est d'une qualité assez mitigée, avec du très sympa, mais du sale, du raide, du fuyant et du creusé. Assez dispensable, en tout cas pour l'aspect VTT.
On attaque sous le col ce qui est d'abord un multi-track terreux bien travaillé par les vaches, mais heureusement sec, et finalement assez ludique.
Malheureusement, peu en-dessous, le sentier s'encombre de vilaines pavasses roulantes nous rendant la descente difficile et peu agréable.
C'est donc presque avec plaisir que nous rejoignîmes le fond du vallon d'Arminaz pour attaquer la courte mais très efficace remontée à la Tête de la Tronche, via le Col Sapin.

Contemplation à nouveau, juste en face de la Pointe Walker, et nous plongeâmes, dans la lumière de fin d'après-midi, sur la loooongue crête qui mène au refuge Bertone.
Le single n'y est pas fabuleux (multi-track de sentes à vache lisse et rectiligne, menaçant d'accrocher les pédales à chaque seconde), mais la vue est réellement fabuleuse, et c'est l'extase à chaque pause photo.

L'arrivée sur le refuge Bertone est très poussiéreuse et un peu ravinée, mais l'entrée du blacon du TMB dans le bois de Mélèzes nous redonna une banane terrible, et c'est en hurlant de joie, à 40km/h que nous déboulâmes dans l'alpage de Leuchey Supérieure.

Remontée en poussage/pédalage tranquille jusqu'à Lèche. J'eusse voulu poursuivre encore un peu sur le TMB et basculer dans le mélézin au niveau d'Arminaz Dessous, mais l'heure tardive nous fit nous rabattre sur le topo classique, et nous nous jetâmes dans le sentier n°30.
Celui-ci nous déçut légèrement; nous attendant à tout moment à un mélézin de folie, or, cela reste arbustif et un peu grassouille jusqu'en bas.
Retour tranquille par la route jusqu'aux voitures.

Chacun sait que le bouquet final de tout événement arrive à sa fin, or, comme Geux n'aime pas faire comme tout le monde, il décida de nous offrir dès le premier jour la plus belle Geuserie de toutes les vacances.
C'est donc tout naturellement qu'en arrivant aux voitures, il vida son sac par terre, et nous déclara solennellement que les clés du camion (qui contenait toutes nos affaires et dans lequel nous dormions - est-il besoin de le préciser?) étaient restées attachées au décapsuleur sus-nommé, c'est à dire au sommet de la Tête d'Entre Deux-Sauts.

A l'aide d'un cintre en fil de fer, fourni par un fort charmant couple de campeurs Montpellierains, et habilement reconverti en crochet, nous nous employâmes donc à braquer notre propre voiture, et le Val Ferret retentit bientôt de nos cris de soulagement lorsque le loquet céda.

La journée du lendemain, originellement dévolue à l'ascension (et la descente) de la tête de Licony, fut donc employée, pour Geux, à aller déposer une main courante à la gendarmerie de Courmayeur, pour LME, à partir à la recherche des clés en mode Trail, et pour moi-même à mécaniquer furieusement ces put**ns de freins Formula qui marchent quand ils veulent.
Après qu'un SMS victorieux nous eut prévenu que les clés nous attendaient sagement là où nous les avions laissées la veille, nous prîmes la route pour le pittoresque hameau de Ville-Sur-Sarre.

La suite au prochain épisode...



 
 
 
 

Commentaires

» Par Florent, le lundi 02 septembre 2013 à 18:02

"la plus belle Geuserie de toutes les vacances." J'ai suivi ça aussi par SMS... assez énorme, à la hauteur de Guillaume :cool:

La suite, la suite ! :D

» Par Geux, le mardi 03 septembre 2013 à 20:23

True Story !

» Ajouter un commentaire

Le VTT est une activité dangereuse qui doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues dans ce site sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises en tant que tel. Choisissez des itinéraires adaptés à vos capacités techniques et physiques et soyez attentifs à leur condition.